24 juin 2010

¤ Crasse Interne, Radio du Sévice Privé

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 17

Messieurs,

C’est terminé, vous ne compterez plus avec mes deux oreilles.

Depuis 23 ans j’écoute quotidiennement votre antenne et j’en apprécie le ton libre et néanmoins primesautier qui lui va si bien, aussi, vous comprendrez aisément que votre double décision tendant au licenciement des deux humoristes Porte et Guillon, mais aussi et surtout à la suppression de la séquence humoristique matutinale me démoralise et me courrouce au plus haut point (déjà qu’on vient de m’apprendre qu’il faudra que je crève au boulôt, alors, quoi, je vous dis merde, messieurs, je vous dis merde !).

Partant, j’ai décidé de cesser à compter d’aujourd’hui de prêter la moindre once de chiure de crabicule microbien d’attention au flux-flax-flox d’actualités de plus en plus cucupensantes et conconformistes et de réclaclames more and more stupipides et alié-gnan-gnan-tes que vous vous énorgueillissez de toujours plus déverser avec une con-con-stance qui n’a d’égale que votre fatattuitude into the oreilles de vos auditeurs via les zonzondes dans la tranche 6-10 du matin(tin !).

C’est bon, vas-y, tu veux que j’e'm casse et ben, vlan, j’irai la pécho tout seul, moi, l’info de base d la mort qui tue et qui pue ta mort, Rance Interne, et j’irai où, ben sur les web-radio indépendantes, je veux !

En tant que gestionnateurs d’une « entreprise » (wa l’aut’ y s’prend pour l’captain Keurke hé, wé l’aut, l’gros naze de bouffon d’base qui pue !) du service public, vous ne pouvez faire l’économie de la prise en compte, au moins en tendance, des opinions de vos usagers. Si, comme je le suppute (à Bleus), mon avis pour le moins négatif à votre égard est loin d’être isolé et si, comme je le prévoit, vous vous obstinez malgré tout à n’en pas en tenir compte (tout ça parce que le président de l’UMP et de la république françoise a des dossiers qui puent sur vous deux, o ben c’est pas de chance ça alors !), je ne peux qu’en déduire que c’est la mort de cette radio de service public qui est l’objectif final, objectif qui sera atteind par le biais d’une baisse de son audience, elle-même obtenue au moyen d’une prompte et puissante hémorragie d’auditeurs.

Et ben c’est trés nul… et ça se paiera !

Laisser un commentaire

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT