• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 6 juillet 2013

6 juillet 2013

¤ Nouvel Ordre Mondial en marche : Nouveau slogan orwellien… « Hors-la-loi est la loi » !

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 23 : 54

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/07/06/nouvel-ordre-mondial-en-marche-nouveau-slogan-orwellien-hors-la-loi-est-la-loi/

Une fois de plus excellente analyse de Paul Craig Roberts ancien secrétaire aux finances du gouvernement Reagan.

Le Nouvel Ordre Mondial montre son vrai visage: La mafia organisée pour le profit du plus petit nombre.

– Résistance 71 –

Hors-la-loi est la nouvelle norme

Dr. Paul Craig Roberts, 5 Juillet 2013, url de l’article original: http://www.paulcraigroberts.org/2013/07/05/lawlessness-is-the-new-normal-paul-craig-roberts/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Dans un certain nombre d’articles et dans mon dernier livre “The Failure of Laissez Faire Capitalism and the Economic Dissolution of the West”, j’ai montré que la crise de la dette souveraine européenne est utilisée pour mettre fin à la souveraineté des pays qui sont membre de l’UE. Il n’y a aucun doute que cela soit vrai, mais la souveraineté des états membres de l’UE n’est que nominale. Bien que les nations individuelles retiennent toujours une certaine “souveraineté” du gouvernement de l’UE, elles sont néanmoins toutes sous le doigt de Washington, comme vient une fois de plus le démontrer, l’action récente et hostile prise par la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et l’Autriche aux ordres de Washington, contre l’avion transportant le président bolivien Evo Morales.

Volant de retour de Moscou vers la Bolivie, l’avion de Morales s’est vu refusé le survol de leur territoire et l’autorisation de refaire du carburant par les marionnettes de Washington que sont la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal; ainsi il dût attérir en Autriche, où l’avion présidentiel fut soumis à une fouille de recherche d’Edward Snowden. Ceci est une démonstration de force de Washington pour kidnapper Snowden de Bolivie s’il avait été à bord de l’avion présidentiel, en total défi de la loi internationale afin aussi de donner une leçon aux petits réformateurs comme Morales que l’indépendance aux ordres de Washington n’est pas permise.

Les état marionnettes européens se sont pliés à cette incroyable incartade des règles diplomatiques et de la loi internationale et ce malgré le fait que chacun de ces pays a été averti que Washington espionne en toute impunité leurs gouvernements, leurs diplomates et leurs citoyens. Leur remerciement à Snowden pour ces révélations que Washington enregistrait  chaque communication emanant de leur pays, fut d’aider Washington à capturer Snowden.

Ceci nous donne le degré restant de morale, d’honneur et d’intégrité dans la civilisation occidentale : Zéro !

Snowden a officiellement informé les pays du monde que leurs communications n’ont plus aucune indépendance ni sphère privée de la part des yeux et des oreilles de Washington. L’arrogance et la prétention de Washington est choquante et pourtant aucun pays ne s’est levé contre et offert l’asile politique à Snowden. Le président équatorien Correa a été intimidé et Washington lui a tapé sur les mains pour que Correa retire sa proposition d’asile à Snowden. Pour la Chine et la Russie, les cibles favorites de Washington concernant la diabolisation par les droits de l’Homme, donner l’asile à Snowden aurait été un triomphe propagandiste, mais aucun de ces deux pays n’a voulu faire face aux inévitables confrontations que les représailles de Washington auraient causé.

Bref, les gouvernements des pays du monde veulent bien plus l’argent de Washington et ses bonne grâces que la vérité, l’intégrité ou même leur indépendance.

Les interventions sordides de Washington contre Snowden et Morales donnent au monde une autre chance de tenir Washington pour responsable avant que sa suffisance et sa prétention ne force le monde à choisir entre accepter l’hégémonie américaine ou la 3ème guerre mondiale. Les pays, divisés entre eux et dans la course au fric et aux faveurs ne font en fait que permettre à Washington d’établir quoi que ce soit qu’il juge légitime. La ligne hors-la-loi de Washington est en train d’être établie comme la nouvelle normalité. (more…)

¤ Nouvel Ordre Mondial : Les forces de répression du pays du goulag levant (ex-USA) entraînées par Israël !…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 23 : 51

source : http://resistance71.wordpress.com/2013/07/06/nouvel-ordre-mondial-les-forces-de-repression-du-pays-du-goulag-levant-ex-usa-entrainees-par-israel/

Qu’on ne se leurre pas: ce modèle sera étendu à tous les pays de l’empire afin de standardiser la répression le moment venu.

Quand nous parlons de terrorisme d’état généralisé… Nous sommes peut-être encore en dessous de la réalité…

– Résistance 71 –

La police américaine maintenant “entraînée par le DHS israélien”, précurseur de la dictature

Gordon Duff 10 Août 2012 url de l’article original: http://www.presstv.ir/detail/2012/08/10/255432/us-police-now-israelidhs-trained/ 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~ 

Lentement mais sûrement, tous les départements de police aux Etats-Unis, par le truchement du Département de la Sécurité de la Patrie (NdT:Department of Homeland Security ou DHS: la Stasi, Securitate yankee), sont en train d’être entraînés par des groupes israéliens.

Faisant partie de cet entrainement, il y a une propention accrue à l’utilisation d’uniformes militaires, de véhicules blindés, d’armes lourdes, de surveillance illégale, de mensonges aux citoyens, à la presse et aux cours de justice ainsi qu’une interférence systématique avec le système électoral.

Ils deviennent “Israéliens”.

La porte ouverte de cette influence étrangère sur les Etats-Unis fut initiée par le DHS et en particulier par Michael Chertoff, un citoyen israélien qui fut spécifiquement instrumental en tant qu’ancien directeur du DHS, pour implémenter des politiques qui furent évaluées comme étant inconstitutionnelles, des politiques pour lesquelles la nouvelle police américaine “entraînée à l’israélienne” est chargée de bloquer toute opposition.

« L’israélisation” de la police américaine est un processus somme toute assez simple:

- Militarisation totale de la police, des tactiques militaires, un manque de respect essentiel pour la loi, la constitution, les libertés civiles, la liberté de parole et une croissance débridée de la centralisation du pouvoir soumis à une corruption illimitée, le gouvernement par le fric et le crime organisé.

- La suppression systématique de la dissidence

- L’utilisation systématique de l’intimidation afin de contrôler le processus électoral à chaque niveau du gouvernement.

- Une coordination sans faille avec des groupes militaires et “internationalistes” pour préparer à l’internement de masse de vastes secteurs de la population, se chiffrant par millions.

- Une utilisation coordonnée du pouvoir militaire total incluant sans y être limité le bombardement, l’utiisation d’artillerie lourde et les exécutions sommaires. Les mêmes méthodes qu’Israël utilise quotidiennement.

- Toujours plus de contrôle de la presse, basé sur le modèle israélien ayant deux visions “contrôlées” d’un évènement, l’une pro-gouvernement et la seconde celle de “l’opposition contrôlée”.

Infiltration

Il est absolument indispensable de faire la différence entre les entreprises israéliennes et celles travaillant avec le crime organisé quasi-gouvernemental en Amérique. Il est aussi nécessaire que la masse des citoyens, particulièrement les Américains d’origine juive, reconnaissent l’existence d’une campagne systémique de contrôle et de révision de l’histoire et plus sérieusement encore, que des incidents “orchestrés” sont coordonnés avec des groupes se représentant mal eux-mêmes comme défendant les juifs.

Ces groupes et plusieurs noms viennent à l’esprit sont, en réalité, des groupes de guerre psychologique israéliens qui travaillent en fait de manière active avec des terroristes. Quoi, que disons-nous ?

90% du terrorisme mondial, incluant beaucoup d’incidents de meurtres de masse, montre à chaque fois un schéma d’implication d’organisations du renseignement. La vaste majorité des “menaces terroristes” et des “annoncements à effets programmés” sont tracés vers des groupes toujours en liaison avec les mêmes personnes qui montrent le nez à notre porte pour “guérir” la maladie qu’ils ont eux-mêmes créée.

Lorsque j’étais à Abuja au Nigéria, 3 semaines avant l’attaque sur un grand commissariat de police, j’ai rencontré le chef de la sécurité Gordon Obua, un ami proche et lui ai dit ceci:

“Nous avons identifié le quartier général de la police nationale comme une cible potentielle. Il a une grille non gardée et un parking proche du palais présidentiel. Nous prédisons qu’une voiture piégée à l’explosif sera actionnée là, suivie d’une autre attaque à la bombe. Après ces attaques, vous serez approchés par une entreprise de sécurité qui vous offrira non seulement une protection mais aussi un énorme pot-de-vin.”

La réunion se tint dans une suite présidentielle du Transcon Hilton d’Abuja, mon équipe légale en fut témoin. L’attaque comme décrite s’est produite exactement 3 semaines plus tard et l’entreprise qui est venue avec une valise pleine de billets et une promesse de transformer Abuja la belle en “forteresse Abuja”, fait partie des entreprises qui entraînent la police américaine.

Le même groupe est aussi suspecté d’un attentat à la bombe dans une église chrétienne à Alexandrie en Egypte le 1er Janvier 2011, une autre voiture piégée. De manière similaire, de récents attentats au Cameroun, au Kenya et en Tanzanie sont tous “couverts” des mêmes “empreintes”.

Le même groupe a géré le terroriste au slip explosif de Detroit.

Les contacts israéliens qui ont travaillés avec Abdullah Mohamed au Yémen et qui l’ont emmené jusqu’à l’avion vers les Etats-Unis avec une bombe, pas de ticket, pas de passeport et pas de visa, comme l’ont dit deux témoins avocats de Detroit, Kurt et Lori Haskell, ces gens ont aussi travaillé avec la police américaine.

Nous voyons ces choses se produire encore et encore, police, gouvernement, terroristes, tout cela est la même chose.

Bien sûr quelques Américains sont au courant que le porte-parole pour le groupe qui se fait appelé Al Qaïda est en fait un Américain nommé Adam Perlman dont le grand-père a aidé à la fondation de l’ADL ou Anti-Defamation League (NdT: un groupe d’extrême droite états-unien proche des nazis). (more…)

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT