• Accueil
  • > Archives pour septembre 2013

29 septembre 2013

¤ Guerre en Syrie et processus de recolonisation…

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 30

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/29/guerre-en-syrie-et-processus-de-recolonisation/

Guerre en Syrie et processus de recolonisation…

Excellente analyse de Michel Collon à laquelle nous adhérons dans l’ensemble. En ce qui nous concerne: il n’y a pas de solutions au sein du système, de l’état qui est lui-même une grande part du ou des problèmes. Il faut en sortir ou il n’y aura pas de solutions.

– Résistance 71 –

 

La guerre en Syrie est un plan de recolonisation dont fait partie l’Algérie

 

Michel Collon

 

27 Septembre 2013

 

url de l’article:

http://www.michelcollon.info/Michel-Collon-a-Algeriepatriotique.html?lang=fr

 

Algeriepatriotique : Comment évaluez-vous le développement de la situation en Syrie en ce moment ?


Michel Collon : Je crois que l’on assiste à un tournant historique. On voit que les Etats-Unis, qui ont été, jusqu’à présent, très arrogants et se permettaient de déclencher des guerres assez facilement, sont maintenant face à une résistance très forte en Syrie, face aussi à un refus de la Russie et face à la résistance croissante des pays du Sud. Le sentiment qui se développe en Amérique latine, en Afrique, dans le monde arabe aussi et en Asie bien entendu, est que les Etats-Unis sont une puissance déclinante, qu’ils mènent une politique égoïste visant seulement à voler les richesses pendant que les peuples restent dans la pauvreté, et qu’il est donc temps de résister à ces guerres qui sont purement économiques, des guerres du fric, et qu’il faut construire un front par rapport aux Etats-Unis et à leurs alliés européens, puisque l’Europe suit les Etats-Unis de manière très docile et hypocrite et est impliquée dans ce système.

Nous avons réalisé une série d’entretiens avec des personnalités aussi divergentes les unes que les autres, notamment Paul Craig Roberts qui fut conseiller de Reagan. Un point revient souvent : dans le monde occidental, aujourd’hui, les anti-guerre par rapport à ceux qui dénonçaient la guerre du Vietnam, par exemple, sont à droite. Pourriez-vous nous faire un commentaire à ce sujet ?


Nous avions, en Europe, un mouvement anti-guerre extrêmement puissant qui s’était développé justement pendant la guerre du Vietnam. Ce mouvement a été très affaibli. On en a vu encore une pointe en 2003 au moment où Bush a attaqué l’Irak et où nous étions des millions dans la rue, mais il faut bien constater que quand les Etats-Unis ont attaqué la Libye, quand ils sont intervenus en Yougoslavie et en Afghanistan, il n’y a pas eu de forte résistance. Je pense qu’il faut analyser le problème en se demandant comment la Gauche européenne qui avait toujours été en principe anti-guerre, anti-coloniale, anti-injustices sociales, se retrouve maintenant, à de très rares exceptions, aux côtés des Etats-Unis et de l’Otan, dans une grande alliance qui englobe Israël, l’Arabie Saoudite, le Qatar et toutes ces dictatures épouvantables qui prétendent qu’elles vont apporter la démocratie en Syrie. Et la gauche européenne marche avec ça ? C’est une comédie et il est très important d’expliquer d’où cela provient. Je pense qu’on a perdu le réflexe de se méfier du colonialisme, de refuser la guerre et de rechercher des solutions politiques aux problèmes. On a perdu cette idée que les nations ont le droit de décider de leur système social, de leur avenir, de leurs dirigeants et que ce n’est pas à l’Occident colonial de dire qui doit diriger tel ou tel pays. Nous avons un grand examen de conscience et une analyse à faire : comment se fait-il que ceux qui devraient être à gauche se retrouvent avec ceux que je considère, moi, comme l’extrême droite, à savoir Israël, l’Arabie Saoudite et le Qatar ?

D’après les informations que nous avons récoltées à travers nos entretiens et qui se confirment, Barack Obama serait otage du lobby israélien, notamment via l’Aipac et ses partisans, comme Susan Rice, Lindsay Graham, etc., et les néo-conservateurs pro-israéliens. Qu’en pensez-vous ?
 (more…)

27 septembre 2013

¤ Technologie et Nouvel Ordre Mondial: La nouvelle puce 3G du processeur Intel vPro permet l’espionnage global des données personnelles…

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 32

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/27/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-la-nouvelle-puce-3g-du-processeur-intel-vpro-permet-lespionnage-global-des-donnees-personnelles/

Il est effarant de constater que toute avancée technologique depuis quelques décennies n’a été faite que pour deux raisons majeures:

  • Le profit
  • Le contrôle des populations

Souvent sous couvert de « rendre la vie meilleure et plus facile »… La science et la technologie ont été kidnappées par l’oligarchie il y a bien longtemps et il est grand temps que nous nous en apercevions et que nous fassions enfin quelque chose à ce sujet avant que la grille de contrôle du N.O.M ne se soit refermée complètement…

– Résistance 71 –

La puce secrète 3G Intel donne un accès backdoor furtif aux ordinateurs PC

Les processeurs Intel vPro permettent un accès furtif aux ordinateurs même lorsque ceux-ci sont éteints et hors réseau…

 

Paul J. Watson

 

27 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/91497/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Les processeurs Intel Core vPro contiennent une puce 3G “secrète” qui permet l’incapacitation à distance et un accès backdoor à tout ordinateur, même si celui-ci est éteint.

Bien que cette technologie ne soit pas nouvelle, les préoccupations sur l‘atteinte au domaine privé viennent juste de se faire jour. La puce “secrète” 3G qu’Intel a ajouté à ses processeurs en 2011 n’a pas causé beaucoup de consternation jusqu’à l’affaire de l’espionage de la NSA suite aux révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden.

Dans une vidéo promotionnelle pour la technologie, Intel se vante que ces puces donnent en fait plus de sécurité car elles ne demandent pas aux ordinateurs d’être allumés et permettent aux problèmes d’être règlés à distance. La promotion met également en valeur la capacité pour un administrateur d’éteindre à distance des ordinateurs PC et ce “même si l’ordinateur n’est pas connecté au réseau”, ainsi que la capacité à contourner le système de cryptage/chiffrage du disque dur.

“Intel a inclus la puce 3G afin de permettre sa technologie anti-vol Anti Theft 3.0. Et comme cette technologie se trouve sur tous les Core/i3/i5/i7 CPU après Sandy Bridge, cela veut dire que beaucoup de CPU, pas seulement les nouveaux vPro, peuvent avoir la connexion secrète 3G que tout le monde ignorait jusqu’à maintenant”, rapporte Softpedia.

Jeff Mark, directeur de l’ingénierie clientèle chez Intel, a reconnu que le microprocesseur ‘Sandy Bridge’ de la compagnie, qui a été diffusé en 2011, avait la capacité “de terminer et de restaurer un ordinateur perdu ou volé à distance par la puce 3G”.

“Les processeurs Core vPro contiennent un second processeur physique intégré au sein du processeur principal, qui a son propre système opératoire intégré dans la puce elle-même,” écrit Jim Jones. “Tant qu’il est sur secteur et en état de fonctionnement, il peut être réveillé par le processeur Core vPro, qui fonctionne sur le système phantom et qui est capable d’allumer les composants du hardware de manière discrète et à distance et donner accès à ceux-ci.”

Bien que cette technologie soit promue comme étant une facilité pour les experts en informatique afin de résoudre les problèmes d’ordinateurs à distance, cela permet également aux hackers ou aux taupes de la NSA de visionner le contenu total du disque dur de quiconque et ce même lorsque l’ordinateur est éteint et non connecté sur le réseau wi-fi.

Cela permet également à des tierces parties de mettre en panne l’ordinateur à distance par le biais de la puce “secrète” 3G construite au sein des processeurs Intel Sandy Bridge. Les webcams et micros peuvent également être activés à distance.

“Cette combinaison de hardware d’Intel permet à vPro d’avoir accès à des portes d’accès qui opèrent indépendemment des manipulations normales d’utilisation”, rapporte TG Daily. “Ceci inclut les communications out-of-band (les communications qui existent en dehors du cadre de tout ce que la machine peut faire au travers de son système opératoire, OS ou hypervisor), l’observation et la modification du trafic de réseau entrant et sortant. En bref, cela fonctionne secrètement, à l’insu de l’utilisateur et espionne, manipule potentiellement les données.”

Non seulement cela représente t’il un cauchemard en ce qui concerne la vie privée, mais cela augmente aussi dramatiquement le risque de l’espionage industriel. La capacité pour des tierces parties d’avoir accès aux ordinateurs par la puce 3G permettrait également à des informations non voulues d’être implantées sur des disques durs, rendant ainsi possible pour les agences de renseignement et les forces de l’ordre corrompues de piéger les gens (NdT: En injectant à distance par exemple des fichiers de pornographie pédophile sur l’ordinateur d’un dissident…) et mieux les contrôler.

“La finalité de tout cela ? Le processeur Intel Core vPro signe la fin de toute prétention de garder des données privées sur un ordinateur”, écrit Stone. “Si vous pensez que le cryptage/chiffrage, Norton, ou quoi que ce soit d’autre vont être capables de protéger votre vie privée et vos infos personnelles, incluant de ne jamais plus vous connecter sur le web, pensez-y à deux fois. Il y a maintenant bien plus qu’un fantôme dans votre machine.”

Protégé : ¤ Filaments français – Rapport partiel fuité du 23/09/2013 : discussion sur un forum au sujet des composés organiques

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

¤ Cobayes humains (du nucléaire militaire sociétique et étatsunien) : ne jamais oublier la réalité

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 52

Source : http://herboyves.blogspot.fr/2013_07_21_archive.html

vendredi 26 juillet 2013

champignon-atomique2.jpg
Cet assez vieil article de Science et Vie par Alexandre Dorozynski et Petra Cambell, (Science & Vie n° 917, février 1994) est précieux pour la mémoire de l’humanité : nous sommes au 21ième siècle et les mensonges, censures et soi-disants « Secrets d’Etats pour le bien du peuple » de la plupart des grandes nations se réclamant « de la démocratie » se révèlent de plus en plus. Les plus intelligents se renseignent et s’aperçoivent qu’il n’y a jamais eu vraiment de démocratie dans ce monde  : c’est une utopie que même les anciens grecs n’ont pu mettre en oeuvre. Pourquoi ? Parce qu’une démocratie consiste à ce que les citoyens exercent réellement le pouvoir, en travaillant tous réellement pour leur nation (tous les citoyens sont fonctionnaires en quelque sorte et effectuent un travail pour le compte de la communauté, à TOUS les niveaux, plusieurs jours par mois) et surtout, il n’y a surtout pas de système électoral, mais un tirage au sort entre tous les citoyens en âge d’être président. Les citoyens apprennent a contrôler et faire tourner les rouages de la société et les postes sont échangés régulièrement pour éviter toute corruption ou prise de pouvoir par un ou plusieurs individus. Voilà ce qu’on nomme une vrai démocratie, telle que définie politiquement (avant le détournement de l’appellation par des… politiques) depuis les anciens grecs. Ce qui existe dans le monde depuis les révolutions républicaines européennes n’a jamais été des démocraties, mais des olligarchies, qui consistent à laisser une élite (aristocratique bien souvent et noble ou ayant ses propres régles (fonctionnaires actuels par exemple ou parti politique, ou secte)) se disputer le pouvoir et élire l’une de ces élites (qui n’a souvent pas conscience de la réalité des vies des « vrais » citoyens). Les révolutions ont été trahies dès le début et les citoyens n’ont jamais récupéré le pouvoir en réalité : il serait temps que le monde s’en rende compte…
Ces essais nucléaires sur leurs propres troupes par des sociétés dites « démocraties » ou « communistes » sont une preuve en soi de la réalité des mensonges perpétuels de la part de la classe dirigeante, car il s’agit bien d’une classe qui tient à son pouvoir (et qui a joué d’ailleurs elle-même avec les médias pour affirmer que « la lutte des classes est révolue et dépassée, il n’y a plus de classes… »), mais la réalité est bien là et elle éclate de plus en plus au visage de ces peuples nommés « mouton » par un grand défendeur de l’élitisme inégalitaire (et pour cause, un militaire !), le général De Gaulle… cet homme qui a trahi la confiance d’une partie de ses citoyens (les français habitant depuis les années 1880 en Algérie) contre des négociations secrètes pour le gaz algérien et des essais nucléaires dans le désert algérien (j’ai découvert dans l’archivage de vieilles affaires à l’époque que mon ancienne entreprise Sodeteg/Thales avait bien participé a ces essais dans les années 70 en Algérie), qui a accompagné (sans succès) la tentative de colonisation du Viet-Nam et qui a aussi tenté (aussi en vain) de lutter contre la main-mise des banquiers illuminatis sur le pouvoir économique mondial…
Le scandale des cobayes humains
Entre 1946 et 1991, les grandes puissances ont sciemment exposé des centaines de milliers d’humains aux retombées radioactives de plusieurs de leurs 2 000 essais nucléaires. Le voile vient seulement d’être levé sur ce chapitre atroce de la guerre froide.
En septembre 1954, l’armée soviétique exposa sciemment des civils et des militaires aux retombées d’une bombe atomique de 20 kilotonnes, explosée à 350 m au-dessus de la ville de Totskoye, dans l’Oural. Nous l’avons rapporté dans notre précédent numéro (p. 16). Depuis, de nouveaux chiffres ont été révélés: outre les 45 000 soldats qui furent exposés – quand les généraux décidèrent de leur imposer des exercices militaires sur les terrains encore brûlants de radioactivité -, il y avait aussi des civils: un million de personnes environ, réparties dans un rayon de 160 km autour du site de l’expérience. En effet, Kouibichtchev (aujourd’hui Samara), alors peuplée de 800 000 habitants, se trouve à 130 km à l’ouest du site et Orenbourg, 265 000 habitants, à 160 km à l’est.
Un film, tourné par les services de l’Armée rouge, témoigne de la véracité des faits. Tandis que les cameramen commencent à filmer, un commentateur explique que l’objectif de l’exercice est de savoir si les troupes seront capables de combattre dans une zone sous bombardement atomique. Les soldats, pour la plupart de jeunes recrues, des milliers de véhicules, des centaines de canons et de tanks, sont à proximité du point zéro. A une quinzaine de kilomètres de là, prudents, des généraux soviétiques, des membres du ministère de la Défense et quelques invités des pays de l’Est sont bien à l’abri dans un poste de commandement. Parmi eux, lemaréchal Georgi Joukov, héros de la Seconde Guerre mondiale, qui dirige l’exercice.
Le champignon atomique se forma quasiment à la verticale des troupes. Après la dispersion des ondes de choc, les soldats sortirent de leurs abris ou tranchées et s’élancèrent dans la fournaise radioactive à l’assaut d’une cible imaginaire. Dans le film, on les voit courir entre les maisons en flammes, parmi des animaux brûlés par la chaleur et les radiations et le matériel militaire calciné. (more…)

25 septembre 2013

¤ Qui est derrière Al Qaïda (et l’attaque du Mall de Naïrobi) ? (le gros secret de polichinelle !!!)

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 17

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/25/al-qaida-syrie-escroquerie-de-la-guerre-contre-la-terreur-qui-est-derriere-al-qaida/

Al Qaïda, Syrie, escroquerie de la guerre contre la terreur… Qui est derrière Al Qaïda ?…

Ceci représente la traduction la plus importante que nous ayons faite sur le sujet du terrorisme et de la guerre fictive contre la terreur engagée par l’empire en 2001…

Qui est Al Qaïda ? Qui est derrière ?

Une fois établi, la géopolitique moderne est bien plus compréhensible.

– Résistance 71 –

Les fondateurs et contrôleurs américains d’Al Qaïda exposés

 Gordon Duff, 20 Septembre 2013, url de l’article original: http://www.veteranstoday.com/2013/09/20/us-al-qaeda-founderscontrollers-exposed/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Al Qaïda a été établi sous l’autorité du président Reagan le 27 mars 1985 avec la directive de la sécurité nationale # 166. Ceci mettait en place une grosse organisation secrète qui pouvait s’engager dans des transactions d’armement et financièrea autrement prohibées par la loi.

Des sources de haut niveau au sein de la communauté du renseignement américain sont absolument époustoufflées des récentes politiques du gouvernement, particulièrement en regard de la Syrie. Le consensus veut que le gouvernement agit “en aveugle” et ne se préoccuppe de rien. Des conseillers politiques de haut niveau au sein du gouvernement, opposés à la nouvelle alliance entre la Russie et l’Iran et sur l’avis d’Israël, sont en train de changer la position des Etats-Unis sur la Syrie, maintenant une insurrection ayant un soutien tri-partite de l’étranger.

L’ambassadeur israélien à Washington Michael Oren, agissant comme le porte-parole de facto de la Maison Blanche, explique pourquoi Obama et son gouvernement ont abandonné leur support aux forces modérées d’opposition syrienne en faveur de celles d’Al Qaïda. Ceci est tiré du quotidien du Jerusalem Post:

“L’arc Téhéran-Damas-Beyrouth est le plus grand des dangers”, dit l’envoyé israélien aux Etats-Unis Michael Oren. Les “méchants” soutenus par l’Iran sont bien pires pour Israël que les “méchants” qui ne sont pas soutenus par la république islamique… Le message initial au sujet du problème syrien était que nous avons toujours voulu que le président Al-Assad parte, nous avons toujours préféré les méchants non soutenus par l’Iran plutôt que les méchants soutenus par l’Iran, a t’il dit.

Ceci fut le cas même lorsque ces autres “méchants” étaient affiliés à Al Qaïda, a t’il dit.

Le fait est que les militants d’Al Qaïda sont en train d’éliminer activement les factions rebelles modérées combattant le régime Al-Assad, maintenant avec un clair soutien d’Israël. Ceci veut dire qu’il existe un autre “arc” d’alliance entre Tel Aviv-Al Qaïda et la cabale mondialiste des néoconservateurs, sionistes et criminels financiers.

Les assistant tout au long de la route se trouvent les médias entrepreneuriaux contrôlés et les gouvernements qu’ils ont achetés et fait chanter. Wikipedia affirme qu’Al Qaïda fut fondé par Oussama Ben Laden alors à Peshawar, au Pakistan à la fin des années 1980.

Ceci est une fiction dangereuse

Al Qaïda a été établi sous la directive de sécutité nationale 166 de Ronald Reagan, qui établissait une opération secrète pour effectuer des transactions d’armement et financières qui auraient été autrement interdites par la loi. Ce ne fut jamais créé pour effectuer des opérations terroristes fausse-bannières. Ceci vint par la suite. A l’origine, ce fut organisé afin de permettre des opérations secrètes qui demandaient un très haut degré de déni quelques soient les circonstances.

Al Qaïda est une organisation qui est totalement sous contrôle des agences de renseignement américaines, israéliennes, britanniques et françaises. La véritable fondation d’Al Qaïda, sa supervision, sa véritable hiérarchie sont indiquées ci-dessous. Une organisation similaire a été créée pour gérer le risque de l’expansionisme soviétique en Europe à l’époque, il s’agissait de l’opération Gladio. Eventuellement, Gladio devint une véritable organisation terroriste, opérant en Europe pendant plus d’une décennie.

Choisi pour diriger ce qui est maintenant connu sous le nom d’Al Qaïda fut Oussama Ben Laden alias “colonel Tim Osman” comme il était connu alors.

Ben Laden travailla directement avec les conseillers à la sécurité de la Maison Blanche et de la CIA. Depuis ses QG à Islamabad et Peshawar, Ben Laden coordonnait des activités américaines en Afghanistan et à travers le monde musulman.

En Août 1989, Ben Laden rencontra le conseiller du renseignement à la Maison Blanche Lee Wanta et le patron chef d’antenne locale de la CIA Jimmie Chee pour organiser la rapatriation de 116 missiles Stinger sol-air en inventaire au Pakistan. Des détails et les transcripts de ces réunions sont disponibles, la réunion fut tenue en anglais.

Début 1990, Ben Laden, souffrant d’une maladie rénale déjà bien avancée, fut envoyé par avion dans une facilité américaine dans le golfe persique. De là, Ben Laden s’envola pour Los Angelès, attérissant à l’aéroport Ontario, rencontra Albert Hakim, représentant le président Bush (père), Oliver North (colonel américain, libéré sous caution en appel de l’affaire Iran-Contra), l’amiral William Dickie, l’avocat Glenn Peglau et le général Jack Singlaub, un des fondateurs de la CIA. Hakim était le représentant du président Bush et en charge du projet. “Bud” McFarlane, une figure de l’affaire Iran-Contra, pardonné par le président Bush en 1992, faisait aussi partie de ce groupe.

Ben Laden quitta ensuite LA pour Washington DC. Là il demeura à l’hôtel Mayflower. Des réunions se tinrent au Metropolitan Club de Washington. L’avocat Glenn Peglau demeura au Metropolitan. Tandis qu’il y était, la chambre de Peglau fut visitée par effraction et des “objets” furent dérobés. Il n’y a jamais eu d’archives, classifiées ou publiques, que ce “groupe de travail” fut jamais dissous ni qu’il y ait quelque archive, document que ce soit stipulant que le statut d’Oussama Ben Laden en tant qu’agent de sécurité du gouvernement américain ait été terminé ou annulé. (more…)

¤ Le président bolivien Evo Morales va déposer une plainte contre le gouvernement américain pour crimes contre l’humanité

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 12

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/25/resistance-politique-a-lempire-une-fois-de-plus-lamerique-latine-ouvre-la-voie/

Résistance politique à l’empire: Une fois de plus l’Amérique Latine ouvre la voie…

Le président Evo Morales a été détourné vers Vienne.La Bolivie va poursuivre Obama pour crimes contre l’humanité

Armand Pouliot, 23 Septembre 2013, 

url de l’article: http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-12616.html

En 2002, MacDonald était contraint de fermer tous ses restaurants en Bolivie.  En avril 2013, le président bolivien Evo Morales annonçait l’expulsion de Bolivie de l’USAID, l’agence américaine pour le développement international, en l’accusant de conspiration et d’ingérence dans la politique intérieure bolivienne.

« Plus jamais l’USAID, qui manipule, qui utilise nos frères dirigeants, qui utilise des camarades de la base en leur donnant des aumônes » ! (…)Sûrement, (les Etats-Unis) croiront toujours qu’ici on peut manipuler politiquement, économiquement. Mais ca, c’était dans les temps anciens ». -  Evo Morales dans un discours à la foule pendant un rassemblement pour la Fête du Travail sur la place d’Armes de La Paz, le 1er mai 2013.

Désormais le président Morales s’apprête à poursuive les États-Unis pour crime contre l’humanité.

Le président bolivien Evo Morales va déposer une plainte contre le gouvernement américain pour crimes contre l’humanité. Il a dénoncé les Etats-Unis pour ses tactiques d’intimidation et d’alarmistes après que le jet présidentiel vénézuélien fût interdit de pénétrer dans l’espace aérien américain.

« Je tiens à annoncer que nous préparons un procès contre Barack Obama afin de le condamner pour crimes contre l’humanité”, a déclaré le président Morales lors d’une conférence de presse dans la ville bolivienne de Santa Cruz. Il a stigmatisé le président américain comme un «criminel» qui viole le droit international.

En solidarité avec le Venezuela, la Bolivie va commencer la préparation d’un procès contre le chef d’Etat américain qui se tiendra au tribunal international. En outre, Morales a convoqué une réunion d’urgence de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) pour discuter de ce qui a été condamné par le Venezuela comme étant “un acte d’intimidation par l’impérialisme nord-américain.”

Le président bolivien a suggéré que les membres de la CELAC retirent leurs ambassadeurs des États-Unis afin d’envoyer un message clair à l’administration Obama. Comme mesure supplémentaire, il fera appel aux pays membres de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques à boycotter la prochaine réunion de l’ONU. (more…)

24 septembre 2013

¤ L’Internet des BRICS pourrait mettre fin au Réseau contrôlé par les Etats-Unis

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 14 : 03

Source : http://www.elcorreo.eu.org/L-Internet-des-BRICS-pourrait-mettre-fin-au-Reseau-controle-par-les-Etats-Unis

Enregistrer au format PDF

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le bloc des BRICS est sur le point de créer un nouveau système qui garantit l’accès à Internet simple et bon marché à des millions de personnes. De cette façon, pourrait être mis fin à l’hégémonie des Etats Unis d’Amérique (EUA) sur le Réseau.

¤ L’Internet des BRICS pourrait mettre fin au Réseau contrôlé par les Etats-Unis dans Outils/Bon à savoir Brics_2014-4b63a-4f08cIl s’appelle BRICS Cable et se présente comme une infrastructure alternative dans un monde qui se trouve au milieu d’importants défis économiques. Car actuellement, les pays du BRICS sont connectés entre eux à travers des centres de télécommunications situés en Europe et aux Etats-Unis, ce qui implique des coûts élevés pour eux.

Il s’agit d’un système formé par des câbles de fibre optique de 34 000 kilomètres de long, avec une capacité de 12,8 terabits par seconde, qui unira la Russie, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud et le Brésil (c’est-à-dire, les BRICS), avec les Etats-Unis par Miami. Sa finalité sera de garantir à des millions de personnes un accès à Internet facile et bon marché.

De la même manière, il offrira un accès immédiat aux pays du bloc aux 21 pays africains et permettra que ces nations aient accès aux économies des BRICS.

Les étapes de planification et de faisabilité ont commencé en mars 2011, peu de mois après l’acceptation de l’Afrique du Sud dans le bloc économique, et on estime que le système entrera en fonctionnement à partir du deuxième semestre 2014.

« Le public en général ne connaît pas la majeure partie du plan des BRICS. Cependant, il est très réel et extrêmement efficace », affirme le site Web Planet Infowars.

En fait, signale le site Web, des investisseurs du monde entier ont déjà montré leur intérêt dans ce projet sans précédents.

Depuis qu’on sait que la NSA a intercepté les communications de Latinoaméricaines, et qu’elle a espionné le groupe pétrolier brésilien Petrobras et les citoyens qui ont confié données personnelles à des compagnies comme Facebook et Google, la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a ordonné une série de mesures pour combattre l’espionnage des Etats-Unis d’Amérique. Initiatives qui s’ajouteraient à celle de cette nouvelle infrastructure.

BRICS_Cable-9bb5a-3fd21 dans Politique/Societe

Cliquer sur l’image

|Une vidéo publiée sur le site Web de Cable BRICS expose en détail ce nouveau système.|

« Dans le sable international ne domine déjà plus l’ordre traditionnel que dirigeait le dénommé Nord et Occident », affirme t-on au commencement de l’enregistrement.

RTMoscou, le 23 septembre 2013.

Traduit de l’espagnol pour El Correo par : Estelle et Carlos Debiasi

El Correo. París, le 23 septembre 2013.

23 septembre 2013

¤ Guerre en Syrie : Le chantage de Washington à Moscou…

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 37

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/23/guerre-en-syrie-le-chantage-de-washington-a-moscou/

Comme d’habitude historiquement, un accord avec les yankees n’a pas tenu un mois… Le monde doit réaliser qu’il doit gérer une situation internationale avec les plus gros menteurs et abuseurs de l’histoire de l’humanité. Une fois de plus, demandons et écoutons les autochtones de l’Amérique du Nord et du pays du goulag levant en particulier: 400 « traités » avec les Indiens entre 1776 et la fin du XIXème siècle… AUCUN, AUCUN n’a été respecté ! Cela n’est guère mieux dans le reste du continent américain ou les populations natives luttent contre le terrorisme et le génocide eurocentrique depuis 1492 !…

Signer un accord avec les yankees implique la traditionnelle poignée de main à l’issue. Un bon conseil: toujours compter ses doigts après…

– Résistance 71 –

Syrie et armes chimiques: Washington fait du chantage à Moscou (Lavrov)

RIA Novosti, 22 Septembre 2013

url de l’article original: http://fr.rian.ru/world/20130922/199364510.html

Les Etats-Unis font du chantage à la Russie déclarant que si une résolution ferme sur la Syrie n’est pas adoptée par le Conseil de sécurité de l’Onu, le travail de  l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) serait suspendu, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe Pervy Kanal.

« Nos partenaires américains commencent à nous faire du chantage: si la Russie ne soutient pas une résolution en vertu du chapitre VII au Conseil de sécurité de l’ONU, nous arrêterons de travailler à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques », a indiqué le ministre.

« Il s’agit de renoncer absolument à nos ententes avec (le secrétaire d’Etat américain) John Kerry: d’abord une décision de l’OIAC et seulement ensuite une résolution du Conseil de sécurité de l’Onu, sans toutefois faire mention du chapitre VII », a souligné le chef de la diplomatie russe.

Selon lui, Washington, Paris et Londres veulent une résolution très ferme sous le chapitre VII de la Charte des Nations-Unies qui  prévoit en cas de violation des lois internationales des mesures coercitives, y compris des sanctions et la possibilité de recourir à la force.

Lavrov: L’occident est avant intéressé à prouver sa supériorité

Les pays occidentaux sont avant tout intéressés à prouver leur supériorité au Proche-Orient et non plus à résoudre le problème des armes chimiques en Syrie, déclaré dimanche le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe Pervy Kanal.

« Ils sont avant tout intéressés à prouver leur propre supériorité tandis que la Russie cherche à résoudre le problème des armes chimiques en Syrie. S’il en était autrement, ces pays ne prendraient pas leur position actuelle au Conseil de sécurité de l’Onu », a indiqué le ministre.

Selon lui, certains pays occidentaux ont commencé à insister sur l’adoption par le Conseil de sécurité d’une résolution sous le Chapitre VII de la Charte des Nations Unies qui prévoit un recours à la force, bien avant le début de la réalisation du plan russo-américain sur le démantèlement  de l’arme chimique en Syrie.

Le ministre russe des Affaires étrangères a indiqué qu’il y deux ans, l’Occident s’était posé pour objectif de renverser le régime de Bachar el-Assad.

« A présent, ils ne peuvent pas ne pas avouer qu’ils se sont trompés une fois de plus, tout comme ils s’étaient trompés en Libye en la détruisant par les bombardements et l’ayant placé au bord de la décomposition, tout comme ils l’avaient fait en Irak, ayant laissé le pays dans une situation très précaire », a souligné le chef de la diplomatie russe. (more…)

¤ Le génocide en tant qu’idéal religieux : la chrétienté en pratique (NDÜ : la belle CLAQUE !!!)

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 25

Source :

Colonialisme et génocide au Nouveau Monde: « A découvert: Génocide au Canada passé et présent » Introduction – 2ème partie -

« Février 2008: Le gouvernement Harper déclare que, bien qu’ « un énorme nombre de morts » soit à déplorer dans les pensionnats pour Indiens, aucunes charges criminelles ne seront retenues contre les églises responsables de ces écoles.
11 Juin 2008: Sous une énorme pression, le premier ministre Steven Harper publie des ‘excuses’ officielles au sujet des pensionnats pour Indiens, tout en essayant de minimiser l’extension de la mortalité dans ces écoles en disant simplement que ‘certains y moururent’ ; mais d’autres leaders de partis réfèrent aux fosses communes retrouvées près des écoles. »

~ Kevin Annett ~ (« chronologie du crime: Génocide au Canada dans l’ère moderne)

A découvert: Génocide au Canada passé et présent (Introduction, 3ème édition 2010) ~ 2ème partie ~

(“Hidden No Longer: Genocide in Canada Past and Present”)

1ère partie

Kevin Annett

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

2ème Partie

Le génocide en tant qu’idéal religieux: La chrétienté en pratique

“Si le non-croyant ne se repent pas, c’est le devoir et la tâche de l’église de sauver la communauté en expulsant l’hérétique du monde par la mort” (St Thomas d’Aquin, 1267)

Il n’y a qu’une et une seule sainte église catholique en dehors de laquelle il n’y a aucun salut. Les épées spirituelle et matérielle sont dans les mains de l’église. Il est donc nécessaire pour le salut de toute créature de se soumettre au romain pontife.” (Pape Boniface VIII, 1302)

Envahir, rechercher, capturer, vaincre et soumettre tous les sarazins et païens quels qu’ils soient et les autres ennemis du Christ où qu’ils soient… et réduire leurs personnes à l’état d’esclavage perpétuel…” (Bulle papale Romanus Pontifex, 1455, autorisant la conquête du monde non-chrétien)

La “Chrétienté” est la théorie et la pratique de l’empire universel chrétien qui veut que toute l’humanité doit se trouver sous l’autorité de la papauté romaine ou périr. Comme toute “novlangue” tyrannique, le terme est une version raccourcie de sa signification pleine:

Note du traducteur: Nous devons ici indiquer l’anglais pour une meilleure compréhension sur les mots. Chrétienté en anglais se dit “christendom”, contraction de “christian domination” ~

La racine du “dom” dans le cas présent devient très importante, cela provient du terme “domanus” ou “celui qui subjugue”, le mot latin “dominium” était généralement appliqué à toute partie qui avait conquis une autre, incluant la notion romaine de déité, de propriété et de loi. Ainsi, “domini”, ou dirigeant sacré, s’applique à dieu en tant qu’être conquérant qui règne par la force, le “dominion” est le régime légal établi par un conquérant, etc…

Dans le monde romain dans lequel le christianisme est né, la conquête donnait au vainqueur le pouvoir et la propriété absolus sur les conquis et ce qui avait été conquis, qui perdaient ainsi leur statut, leurs droits, propriétés et terres et étaient réduits en esclavage perpétuel. Ainsi, lorsque l’église chrétienne parvint à obtenir le pouvoir politique et devint un état, elle s’arrogea la domination absolue sur les personnes, croyants ou non-croyants.

Cette suprématie était bien sûr fictive et fut renforcée par un document forgé connu sous le nom du “don de Constantin”, par lequel ce dernier avait été supposé avoir transféré les terres et l’autorité politique de l’empire romain à l’église catholique et son pape Sylvestre 1er au IVème siècle.

Le document fut en fait écrit au IXème siècle, mais sa forgerie n’empêcha pas la papauté de l’utiliser pour justifier sa prise de pouvoir sur tous les royaumes du monde: spécifiquement alors que la papauté cherchait à étendre son contrôle sur son adversaire principal, l’empire romain oriental et son église orthodoxe, juste avant la première croisade du XIème siècle. (more…)

21 septembre 2013

¤ L’escroquerie mondiale du réchauffement climatique : le scepticisme va se généraliser dans les médias « mainstream »…

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/20/science-et-nouvel-ordre-mondial-le-chateau-de-cartes-de-lescroquerie-du-rechauffement-climatique-anthropique-continue-de-seffondrer/

Science et Nouvel Ordre Mondial: Le château de cartes de l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique continue de s’effondrer…

Réchauffement Climatique Anthropique le point de non-retour: le scepticisme se généralise…

JoAnne Nova, 18 Septembre 2013, url de l’article original: http://joannenova.com.au/2013/09/skepticism-goes-mainstream-a-tipping-point/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

La mouvance mondiale climatique change de bord. Avec l’article de David Rose dans le Daily Mail, de Matt Ridley dans le Wall Street Journal (“We got it wrong on warming“), et cet excellent article de Ross McKitrick du  in the Financial Post, le message sceptique se généralise.

La guerre (climatique) n’est certes pas finie, mais la course à l’information dans la couverture médiatique est montée d’un bon cran. Maintenant et ce pour la première fois, il y a un élément de concurrence, les journaux sérieux ne veulent pas être largués. Les chefs de rédaction ont fini par réaliser que les sceptiques avaient des arguments qui tiennent la route.

En Australie, le grand échec de la taxe carbone dans les récentes élections produit toujours son onde de choc dans les informations, les institutions et l’ambiance générale. Ce fut une défaite cinglante. Des commentaires et des courriels reçus, je sais que ceci fut suivi de près autour du monde.

Le Dr Roy Spencer, un ancien qui a plus de deux décennies d’expérience (en climatologie), se demande si cela est un grand virage amorcé:

 “… les récents évènements sont assez exceptionnels.” “Nous sommes maintenant à un point dans l’ère de l’hystérie sur le réchauffement climatique anthropique où la théorie du RCA du GIEC s’est écrasée devant la dure réalité des observations.”

Ross McKitrick, Canada:

“Pour ceux d’entre nous qui ont suivis le débat sur le climat depuis des décennies, les prochaines années vont être électrisantes. Il y a une très forte probabilité que nous soyons les témoins de la cassure d’un des plus grands paradigmes scientifiques du XXème siècle et les implications sur la politique mondiale pourraient bien être gigantesques… Quelque chose d’énorme va se passer. Les modèles prédisent une chose et les données empiriques montrent autre chose. Les multiples tentatives du passé pour essayer de masquer la différence se désintègrent. Alors que nous sommes au bord de voir l’émergence de données qui pourraient bien chambouler les fondations mêmes de la climatologie générale, ceci n’est pas du tout le moment d’entrer dans des procédures politiques coûteuses et des décisions sur le climat, fondées sur des modèles défectueux menant à l’erreur… Ce qui est généralememt appelé la “vision consensuelle” sur la science climatique est contenue dans la divulgation de données et de résultats de modèles informatiques. Ce qui est souvent réfuté comme étant une vision “sceptique” ou “négationiste”de la science climatique correspond aux observations faites dans le monde réel. Maintenant vous savez comment interpréter ces termes lorsque vous les verrez ou entendrez.”

David Rose, UK, a parlé du fait que le GIEC allait diviser par deux son ratio de réchauffement, ce qui fut diffusé partout dans le monde.. Il est critiqué pour quelques détails (avec justifications) et clarifie que son article va changer de la “moitié” à un “quart”

 “Des scientifiques de pointe du climat confessent: Le réchauffement climatique est juste d’un quart ce que nous pensions et les ordinateurs ont fait des erreurs sur les effets des gaz à effet de serre.”

Les fausses prédictions du premier rapport d’évaluation du GIEC

Pour quiconque désire argumenter les points des prédictions du GIEC en 1990. Voici ce que le GIEC avait exactememt prédit (Here’s exactly what the IPCC predicted) et pourquoi nous savons qu’ils avaient tort, ici figure ma réponse aux trucs de défense du GIEC aux arguments des sceptiques (response to SkepticalScience’s tricks to defend). Voici les questions que les vrais journalistes devraient poser:  journalists could ask  à nos “experts en climatologie” au sujet du rapport de 1990. Voici les loupés majeurs de la défense de Frame et Stone.

Citation de la première page de l’Executive Summary for Policy Makers, FAR 1990

 “Fondé sur les résultats du modèle courant, nous prédisons:

Sous le scenario A des affaires courantes du GIEC, émissions de gaz à effet de serre, un ratio d’augmentation de la température moyenne globale pendant le siècle à venir sera d’environ o,3oC par décennie ‘avec un degré d’incertitude de o,2~0,5oC)

[IPCC FAR summary]

Pas de lézard ici: même si les émissions sont stabilisées aux niveaux de 1990, les températures devraient augmenter de o,2oC par décennie pendant les premières décennies.

See the whole scanned IPCC page in context  here

9 Réponses à “Science et Nouvel Ordre Mondial: Le château de cartes de l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique continue de s’effondrer…”

¤ L'escroquerie mondiale du réchauffement climatique : le scepticisme va se généraliser dans les médias
  1. Changement climatique : un rapport secret du pentagone prévoit un nouvel âge de glace

    http://www.brujitafr.fr/article-changement-climatique-un-rapport-secret-du-pentagone-prevoit-un-nouvel-

    1974, le rapport choc de la cia : « les meilleurs climatologues de l’occident » avertissent sur un…
    http://www.brujitafr.fr/article-1974-le-rapport-choc-de-la-cia-les-meilleurs-climatologues-de-l-occident-avertissent-sur-un-ret-119631272.html

  2. Rappelez-vous, Rocard chargé par le Sarko de présenter un rapport sur le réchauffement climatique, et qui prétendait que d’ici 100 à 150 ans nous serions carbonisés selon le rapport du GIEC… Toussa, toussa… Nan, comme d’hab et comme la très bien dit [...] nous sommes la cible. Nous devons avoir peur de tout pour accepter toutes les privations de libertés gnagnagna pour notre bien ! Et oui, depuis 3, 4 ans certains climatologue indépendants (sic) affirment que nous sommes entrés… dans le prochain ère glaciaire. Bon on en est qu’au début, mais on y est. Merci à vous, Résistance 71 et continuez à nous informer.

¤ Résistance mondiale à la realpolitik… De Kissinger à Obama

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 57

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/20/resistance-mondiale-a-la-realpolitik-de-kissinger-a-obama/

¤ Résistance mondiale à la realpolitik… De Kissinger à Obama dans Politique/Societe how-the-chosen-ones-ended-australias-sporting-prowess-and-revealed-its-secret-pastDans un âge de “réalistes” et de vigiles

Peut-on être optimiste ?

John Pilger, 19 Septembre 2013

 url de l’article: http://www.counterpunch.org/2013/09/19/in-an-age-of-realists-and-vigilantes/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le plus important anniversaire de l’année fut le 40ème anniversaire du 11 Septembre 1973 et l’écrasement du gouvernement démocratique au Chili par le général Augusto Pinochet et Henry Kissinger, alors ministre des affaires étrangères américain. Les archives de la sécurité nationale à Washington viennent de poster de nouveaux documents qui révèlent beaucoup à propos du rôle de Kissinger dans une atrocité qui a coûtée des milliers de vies humaines.

Dans des enregistrements audios déclassifiés, on peut entendre Kissinger planifiant avec le président Nixon le renversement du président Salvador Allende. Ils sonnent comme de vrais voyous mafieux. Kissinger met en garde que “l’effet de modèle” qu’a la démocratie réformiste d’Allende peut-être “insidieuse”. Il dit au directeur de la CIA Richard Helms: “Nous ne laisserons pas le Chili descendre dans les égoûts”, ce à quoi Helms répond:”Je suis avec vous là-dessus.” Avec le massacre en cours d’accomplissement, Kissinger réfute un avertissement de ses vétérans de chancellerie concernant la dimension de la répression. Secrètement il dit à Pinochet: “Vous avez rendu un grand service à l’occident”.

J’ai personnellement connu un bon nombre des victimes de Pinochet et de Kissinger. Sara De Witt, étudiante à l’époque, m’a montré l’endroit où elle fut battue, violée et électrocutée. En un jour blafard de la banlieue de Santiago, nous avons été à l’ancien centre de torture connu sous le nom de Villa Grimaldi, où des centaines de personnes, comme elle, souffrirent terriblement et furent assassinées ou “disparues”.

Comprendre la criminalité de Kissinger est vital quand on essaie de mesurer ce que les Etats-Unis appellent la “politique étrangère”. Kissinger demeure une voix influente à Washington, admiré et consulté par Barack Obama. Quand Israël, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Bahreïn commettent des crimes avec la complicité des Etats-Unis et ses armes, leur impunité et l’hypocrisie d’Obama sont du Kissinger pur sucre. La Syrie ne doit pas avoir d’armes chimiques, mais Israël peut en avoir et les utiliser. L’Iran ne doit pas avoir de programme nucléaire, mais Israël peut avoir plus d’armes nucléaires que la Grande-Bretagne. Ceci est connu sous le vocable de “réalisme” ou de realpolitik par les intellectuels états-uniens et les think-tanks qui clâment une expertise quelconque en “contre-terrorisme” et en “sécurité nationale”, qui ne sont que des termes orwelliens voulant dire juste l’inverse.

Ces dernières semaines, le quotidien the New Statesman a publié des articles de John Bew, un universitaire au département des études de guerre du King’s College, rendu célèbre par le guerrier de la guerre froide Laurence Freedman. Bew se lamente du vote parlementaire qui a stoppé Cameron de rejoindre Obama pour une attaque illégale de la Syrie et de l’hostilité de la plupart de peuple britannique envers le bombardement d’autres nations. Une note à la fn de l’article dit qu’il va “prendre la chair Henry A. Kissinger des affaires étrangères et des relations internationales” à Washington. Si ceci n’est pas de l’humour noir, c’est une profanité envers ceux comme Sara De Witt et les inombrables autres victimes de Kissinger, ainsi que ceux qui sont morts dans l’holocauste de ses bombardements secrets avec Nixon du Cambodge.

Cette doctrine du “réalisme” a été inventée aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale et fut financée par les fondations Ford, Carnegie et Rockefeller, l’OSS (prédécesseur de la CIA) et le CFR. Dans les plus grandes universités, on enseigna aux élèves de regarder et d’analyser les peuples en fonction de leur utilité, de leur degré de disposition, en d’autres termes, en fonction de “leur menace envers nous”. Ce narcissisme servit à justifier de la guerre froide, ses mythes moralisateurs et ses risques cataclysmiques et quand ceci fut terminé, la “guerre contre la terreur”. Un tel “consensus transatlantique” trouve souvent écho en GB avec l’élite britannique si nostalgique de l’ère impérialiste. Tony Blair l’a utilisé afin de pouvoir commettre ses crimes et de les justifier jusqu’à ce que ses mensonges ne le rattrappent. La mort violente de plus de 1000 personnes par mois en Irak fait partie de son héritage et pourtant ses points de vue sont toujours courtisés et son chef collaborateur Allistair Campbell est un conférencier d’après dîners et le sujet d’entretiens obséquieux. Tout le sang versé, semble t’il, a été nettoyé.

La Syrie est le projet courant. Débordé par la Russie et l’opinion publique, Obama a maintenant embrassé “la voie de la diplomatie”. Vraiment ? Un négociateur russe et états-unien sont arrivés à Genève le 12 Septembre, les Etats-Unis ont augmenté leur soutien logistique aux milices affiliées à Al Qaïda avec des armes acheminées clandestinement depuis la Turquie, l’Europe de l’Est et les pays du Golfe. Le parrain n’a aucune intention de faire faux-bond à ses proxies en Syrie. Al Qaïda fut créé par l’opération Cyclone pour armer les moudjahidines en Afghanistan occupé par l’URSS. Depuis lors, les djihadistes ont été utilisés pour diviser les sociétés arabes et pour éliminer la menace du nationalisme pan-arabe aux intérêts occidentaux et à l’expansion coloniale hors-la-loi d’Israël. Voilà le “réalisme” à la Kissinger. (more…)

¤ Résistance politique : Mutation du mouvement politique indien d’Amérique du Sud en force populaire autogestionnaire internationale…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 44

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/20/resistance-politique-mutation-du-mouvement-politique-indien-damerique-du-sud-en-force-populaire-autogestionnaire-internationale/

¤ Résistance politique : Mutation du mouvement politique indien d’Amérique du Sud en force populaire autogestionnaire internationale… dans Outils/Bon à savoir Buen-VivirExcellent article qui nous inspire deux réflexions:

La première: Nous avons mentionné à plusieurs reprises ici-même que l’erreur politique à notre sens qu’avait commise Chavez, a été de ne pas faire plus basculer le peuple vers l’autogestion, tant il est évident que cela est le futur de la société. S’accrocher aux institutions et à l’État est futile, tout cela doit et va disparaître…

La seconde réflexion: Liée à la première, est de constater avec grande satisfaction que le marxisme sud-américain sort enfin de son sarcophage étriqué pour muter, semble t’il ,vers une hybridation empruntant à la pensée et à la pratique anarchistes de l’autogestion, le tout dans le sillage du véritable progressisme social qui émane  des peuples indiens depuis quelques années du Chili (Mapuches) au Chiapas mexicain (EZLN) + Oaxaca en passant par l’Équateur, la Bolivie, le Pérou, le Brésil… Les mouvements d’auto-détermination indigène sont suivis par ceux de l’Amérique du nord et nous confortent  toujours plus à dire que là, véritablement, réside le salut et le futur de nos sociétés.

A bas le colonialisme et son idéologie qui sclérose la société occidentale même, en plus d’opprimer les peuples colonisés. Tendons la main au véritable mouvement d’emancipation politique et sociale.

– Résistance 71 –

Le concept andin de « buen vivir » et « l’écosocialisme »

Jean Ortiz, 18 Septembre 2013

url de l’article original: http://www.legrandsoir.info/le-concept-andin-de-buen-vivir-et-l-ecosocialisme.html

L’humanité est aujourd’hui confrontée à une crise globale, d’une ampleur telle qu’elle met désormais en danger la vie même de l’espèce humaine et des écosystèmes. En Amérique latine, après l’effondrement du « Mur de Berlin », et les années noires (1990) du « Consensus de Washington », la faillite du néolibéralisme a accéléré la recherche d’alternatives « post-néolibérales ». C’est tout naturellement que les notions de « buen vivir », d’ »éco-socialisme » ont pris corps et consistance, même si elles ne sont pas toutes récentes.

Dans les années 1970-1980, en Amazonie brésilienne, le leader des « seringueiros », Chico Mendez, dénonçait déjà le capitalisme prédateur de l’homme et de l’environnement ; il cherchait des solutions alternatives.

Le « buen vivir » ou « Sumak Kawsay » en quechua et « Suma Qamana » en aymara, présenté comme un « nouveau » paradigme communautaire de pensée, de civilisation, est l’une d’elles. Ce « concept fondateur » andin, né de siècles de résistances indiennes, de revendications identitaires, cet appel à « reconstruire la vision de communauté des cultures ancestrales » commence à essaimer. Il est étroitement lié à l’ »ayllu », la forme communautaire aymara d’organisation de la vie.

Dans la cosmovision aymara, « suma » correspond à « plénitude », « sublime », « magnifique », et « qamana » à « vivre », « vivre ensemble ».

En quechua « sumak » peut se traduire par « plénitude », « sublime », « beau », et « kawsay par « vie », « être en étant ».

La reconnaissance actuelle du bien-fondé, de l’originalité, de ces propositions indigènes, de ces visions du monde, de ces principes éthiques, se traduit même par leur inscription dans les constitutions de l’Equateur (2008) et de la Bolivie (2009). La Bolivie, depuis 2009, est devenue officiellement « l’Etat Plurinational de Bolivie », une appellation qui prend en compte et promeut l’existence en son sein de nations, de langues et de cultures différentes.

Le « buen vivir » est en « Amérique indo-afro-latino-américaine » un objectif des processus révolutionnaires équatorien et bolivien, et même vénézuélien. Cette notion s’inscrit dans les cosmovisions indiennes ; elles mêlent le développement humain et celui de la nature, à égalité (les êtres humains, dans la cosmogonie quechua, aymara, guarani, font partie de la nature).

« En termes idéologiques, le « buen vivir » implique la reconstitution de l’identité culturelle d’un héritage ancestral séculaire (…) une politique de souveraineté et de dignité nationale (…) la récupération du droit de relation avec la Mère Terre et la substitution de l’accumulation illimitée individuelle de capital par la récupération intégrale de l’équilibre et de l’harmonie avec la nature ».

Le « buen vivir » considère que « le développement » menace d’anéantir lentement la vie communale et culturelle des communautés indiennes. Il est hostile au luxe, à l’opulence, au gaspillage, au consumérisme… Ce constat pose surtout les questions suivantes : quel « développement » ? Pour quels besoins ? Avec quel cahier des charges ? Pour les militants du « buen vivir », si l’homme fait une pause, il constatera qu’il est au milieu d’un grand vide ontologique, intérieur et extérieur. Le « buen vivir » fait irruption pour contredire la logique capitaliste » suicidaire.

Cette forme de plénitude de vie, d’être ensemble, à parité, en équilibre matériel et spirituel, avec la nature, en symbiose avec les écosystèmes, l’eau, le soleil, les montagnes, les plantes, les insectes, les ancêtres ; porteuse de pratiques autogestionnaires, horizontales, de vie communautaire, peut-elle être importée ? (more…)

19 septembre 2013

¤ Syrie et 3ème guerre mondiale : l’Empire anglo-saxo-turco-wahabbo-sioniste reste sur le sentier de la guerre …

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 19

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/18/syrie-et-3eme-guerre-mondiale-lempire-reste-sur-le-sentier-de-la-guerre/

¤ Syrie et 3ème guerre mondiale : l’Empire anglo-saxo-turco-wahabbo-sioniste reste sur le sentier de la guerre … dans Politique/Societe banksy-west-bank-guerrilla-art%5B1%5DExcellente analyse comme à l’accoutumée de Pepe Escobar. Nous adhérons tout à fait avec cette analyse. Il ne faut pas relâcher la pression publique, car les imbéciles criminels qui nous gouvernent veulent cette guerre coûte que coûte, une guerre de grande envergure, non thermo-nucléaire est ce que recherche l’oligarchie par le truchement de ses marionnettes politiques.

Pour les peuples, ce n’est pas le moment de mollir…

– Résistance 71 –

Les ennemis de la Syrie ne s’arrêteront pas sur le sentier de la guerre

Pepe Escobar Press TV 18 Septembre 2013

url de l’article original : http://www.presstv.ir/detail/2013/09/18/324563/syrian-enemies-wont-give-up-on-war/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le journaliste d’enquête Pepe Escobar dit que les ennemis de la Syrie ne cesseront pas de pousser pour la guerre et avertit que les militants entraînés par la CIA sont déjà entrés dans le pays.

Escobar, qui travaille avec le quotidien Asia Times Online, basé à Hong Kong (et Bangkok), a fait ces remarques pendant un entretien avec la chaîne Press TV Mardi.

Lundi, l’ONU a publié un rapport de ses enquêteurs, qui ont dit que le gaz sarin a été utilisé dans une attaque qui a de manière supposée tuée quelques centaines de personnes dans la grande banlieue de Damas le mois dernier. Le mandat de mission de l’équipe de l’Onu ne comprenanit pas la tâche de définir qui était à blâmer pour l’attaque.

Le secrétaire de l’ONU Ban Ki-Moon a condamné l’utilisation des armes chimiques en Syrie comme un “crime de guerre” et a demandé que les perpétrateurs de cette attaque mortelle soient amenés devant la justice.

Escobar a dit que les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne “veulent une résolution des Nations-Unies impliquant le chapitre 7 de la charte qui induit la possibilité de lancer une guerre contre la Syrie si elle n’obéit pas aux injonctions et ils ne précisent pas de quel type de refus d’obtempérer il s’agirait !…”

“En fait, ils veulent un chapitre 7 du style de l’Irak avec possibilité de résolution pour attaquer. Cela ne passera pas le conseil de sécurité. Nous le savons déjà tous. La russie et la Chine y mettront un veto et les Américains, Français et Britanniques le savent très bien. Donc il s’agira probablement d’une résolution en deux étapes.” A t’il ajouté.

“La seule possibilité d’avoir une résolution maintenant est d’avoir une résolution non contraignante. Plus tard, s’il y a une attaque fausse-bannière, si les inspecteurs de l’ONU sont attaqués par les rebelles par exemple, des tirs de tireurs d’élite, cela est déjà arrivé auparavant, alors tout le monde retourne à l’ONU et son CS et il y aura alors une seconde résolution,” a noté Escobar.

Depuis Mars 2011 la Russie et la Chine ont mis leur veto trois fois au CS de l’ONU contre des propositions de résolutions par les Etats européens menaçant d’une action militaire et de sanctions contre Damas.

Escobar a aussi dit que les forces spéciales qataries et israéliennes sont sur le terrain en Syrie et que l’Arabie Saoudite et la Turquie donnent un soutien logistique aux militants.

“Les gens qui sont entraînés en Jordanie par la CIA ont déjà traversé la frontière, ils sont déjà près de Damas ainsi que les armes soi-disant non-létales dont parlait le gouvernement Obama, cela a déjà commencé.”

“Donc, il y a un flot d’armes vers la Syrie et les rebelles sont reconstruits de fond en comble, depuis la frontière syro-jordanienne jusqu’à la frontière turco-syrienne en passant par la proche banlieue de Damas. Ces gens veulent la guerre, ils n’abandonneront pas. C’est aussi simple que cela,” a conclu Escobar.

Une étude récente de la défense britannique montre qu’il y a plus de 100 000 mercenaires étrangers en Syrie, fragmentés en quelques 1000 différents groupes et qui se battent en Syrie contre le gouvernement et le peuple syrien.

Des extraits de cette étude du ministère de la défense britannique ont été publiés lundi par le consultant de la défense IHS Jane.

L’analyse dit aussi qu’un grand nombre d’extrémistes de pays étrangers sont aussi actifs en Syrie.

La Syrie est troublée par des combats mortels depuis mars 2011. D’après certains rapports, les puissances occidentales et leurs alliés régionaux, spécifiquement le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie, soutiennent les militants agissant de l’intérieur de la Syrie.

D’après l’ONU, plus de 100 000 personnes ont été tuées et plus de 7,8 millions ont été déplacées à cause des violences.

6 Réponses à “Syrie et 3ème guerre mondiale: L’empire reste sur le sentier de la guerre…”

  1. Ca parait évident et de plus ça permet de détourner les populations du regard sur les problémes intérieurs, notamment aux USA pays en quasi faillitte ! qui n’a été sorti d’affaire ( en apparence ) que par l »injection de monnaie de singe de la réserve fédérale et qui repousse le problème.

  2. L Martinez dit :
    septembre 18, 2013 à 8:44

    Effectivement: détourner l’attention des problèmes intérieurs.

    Mais si l’on y regarde bien, pour que Israël puisse bombarder l’Iran, il faut annihiler la défense Syrienne afin que les avions puissent passer.

    D’autre part, Al-Qaida vient de se dissocier des soit-disant rebelles (mercenaires pour la plupart). Ainsi, si les USA, la GB, et la France interviennent, ils ne le feront plus en faveur d’Al-Qaida, ennemi désigné.
    Je sens là une machination…

  3. C’est tout à fait ça, c’est terrifiant, certes, mais parfaitement juste.
    Ce qui a changé tout de même, c’est la vitesse avec laquelle de très nombreuses personnes ont réagi « contre » cette menace de guerre. J’ai le sentiment que nous sommes nombreux, en France, a avoir très vite déchanter après le 6 mai 2012 et j’ai l’impression que notre méfiance est revenue d’un coup. A raison, non ? Cameron, a pris une bonne baffe, ensuite Obama, quand à Hollande, le pauvre, y va prendre cher ! Très cher. Continuez à nous informer et nous continuerons à vous lire afin d’élaborer la suite ! De l’invisible JBL1960

  4. Le général Delawarde, un ancien des régimes spéciaux indique qu’il est faux de prétendre que les « rebelles » n’ont pas les capacités de savoir se servir des armes chimiques, car ils sont entrainés par des agents des services spéciaux, donc connaisseurs pour certains de ces mêmes armes.

    donc encore une pierre dans les marais des mensonges !

    rappelons aussi les mensonges sur Timisoara avec le charnier aux 4 500 victimes prétendues.

    Et le bombardement au phosphore à Gaza en 2009 qui a fait 1 300 victimes, classé comme armes chimiques qui n’a fait réagir personne !

    En Bosnie de même manipulation de la population !

  5. Bonjour

    Moi aussi je pense qu’ils (USraël et ses amis) veulent trop la guerre, elle aura lieu, voir mes posts =

    http://chantaldupille.over-blog.com/article-pourquoi-je-crois-que-la-3e-guerre-mondiale-va-avoir-lieu-chantal-dupille-119949573.html

    http://chantaldupille.over-blog.com/article-la-guerre-sera-t-elle-evitee-grace-a-la-russie-son-role-france-ridiculisee-120040690.html

    cordialement eva R-sistons pseudo pour Chantal Dupille, journaliste-écrivain

18 septembre 2013

¤ Syrie chimique : l’armée américaine sait que les rebelles possèdent du gaz sarin

Classé dans : Complots prouvés,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 06

Source :

Attaque chimique en Syrie… Les rebelles auraient l’arme chimique et les USA le sauraient (mais ne voudraient pas qu’on en parle) !

Al Manar, 16 Septembre 2013

url de l’article original: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=131063&cid=13&fromval=1&frid=13&seccatid=15&s1=1

¤ Syrie chimique : l’armée américaine sait que les rebelles possèdent du gaz sarin dans Complots prouvés Syrian-rebels-chemical-weapon-artillary-canisterLe site d’informations des Nouveaux conservateurs aux Etats-UnisWorld Net Daily a révélé avoir un document qui atteste que l’armée américaine est au courant que du gaz sarin a été confisqué plus tôt cette année auprès du front al-Nosra, «  l’organisation la plus influente » en Syrie, selon les termes du site.

Ce dernier assure tenir ces informations à partir d’un document obtenu en exclusivité, classé top secret et surnommé NOFORN, de la part du ministère de la défense américain, et précisément du « Centre national d’intelligence terrestre » ( National Ground Intelligence Center -NGIC-) .

Il y est question que du gaz sarin a été fabriqué par l’organisation d’Al-Qaïda en Irak, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) avant d’être envoyé en Syrie via la Turquie.

Le texte assure qu’il existe 50 indices généraux qui certifient les progrès réalisés par le front al-Nosra et l’EIIL dans la fabrication du gaz sarin, et qui décrivent les efforts déployés et les étapes réalisées.

Ces progrès se poursuivent quand bien même des arrestations de personnages clé ont eu lieu en Turquie et en Irak.

À la fin du mois de mai dernier, deux kilos de gaz sarin avaient été retrouvés dans la maison de membres syriens d’Al-Qaïda dans les provinces d’Adana et de Mersia au sud de la Turquie  et 12 d’entre eux ont été arrêtés.

Selon le WND,  le rapport de la NGIC rejoint l’enquête préliminaire de l’ONU sur l’attaque perpétrée à Khan al-Assal à Alep, et selon laquelle les preuves en incombaient aux rebelles syriens la responsabilité de l’attaque chimique qui a coûté la vie à 26 personnes, dont 15 militaires de l’armée syrienne qui venait de reprendre le contrôle de ce quartier.

 dans Politique/SocietePar ailleurs, le site se penche sur le rapport présenté par les Russes à l’Onu. Il indique le gaz a été procuré aux miliciens par l’ancien responsable irakien et l’ancien vice-président Ezzat Ibrahim el-Douri qui est en fuite.

A la foi d’une source qui assure avoir connu Douri, le site signale que le gaz sarin utilisé à Alep avait été confectionné par l’ancien commandant militaire irakien Adnane Al-Dulaimi et qu’il a par la suite été envoyé à Alep et aux combattants soutenus par l’Arabie saoudite avec la collaboration des autorités turques, en passant par la ville d’Antioche dans la gouvernorat d’Iskenderun.

Al-Dulaimi a été un acteur majeur des projets de production d’armes chimiques de Saddam Hussein, et travaille actuellement dans les régions du nord-ouest irakien, où s’est abrité le parti Baas proscrit il semble que c’est dans cette région que le gaz sarin est produit.

Ces révélations consolident la version d’en expert américain en terrorisme, Youssef Bodansky, selon lequel même l’attaque de la Ghouta a été perpétrée par les rebelles dans le cadre de ce qu’il qualifie «  la crise auto-infligée pour provoquer une intervention militaire américaine », rapporte le site. (more…)

17 septembre 2013

¤ Contre une élite mondiale pathocrate ou lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société

Classé dans : Complots prouvés,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 41

Source : http://www.legrandsoir.info/lorsque-les-psychopathes-prennent-le-controle-de-la-societe.html

27 mai 2013
Derrière un masque de respectabilité et d’autorité, liquidateurs d’entreprises & licencieurs en série
¤ Contre une élite mondiale pathocrate ou lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société dans Complots prouvés arton20732-f2dc0
Divers

NdT – Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis « psychopathe » et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon professionnel)

Imaginez – si vous le pouvez – que vous n’avez aucune conscience, aucun sentiment de culpabilité ou de remords et ce quels que soient vos actes, que vous n’êtes jamais freiné par la préoccupation du bien-être d’un étranger, d’un ami ou même d’un membre de la famille. Imaginez que vous n’avez jamais éprouvé de honte, pas une seule fois dans toute votre vie, pour un acte, aussi égoïste, paresseux, nuisible, ou immoral qu’il ait été. Et faites semblant que la notion de responsabilité vous est inconnue, sinon comme un fardeau que d’autres semblent porter sans se poser de questions, comme des imbéciles crédules.

A présent, ajoutez à cet étrange délire une capacité à dissimuler sous un maquillage psychologique le fait que vous êtes radicalement différent des autres. Puisque tout le monde suppose que la conscience est universelle chez les êtres humains, vous n’aurez pratiquement aucun effort à faire pour cacher votre absence de conscience. Vous n’êtes pas limité par un sentiment de culpabilité ou de honte, et vous n’êtes jamais remis en question pour votre sang-froid. L’eau glacée qui coule dans vos veines est si bizarre, si étrangère à leur propre expérience qu’ils n’arrivent que rarement à deviner qui vous êtes.

En d’autres termes, vous n’êtes freiné par aucune contrainte morale, et votre liberté sans bornes de faire exactement ce qui vous avez envie de faire, sans crises de conscience, est invisible aux yeux du reste du monde. Une situation idéale.Vous pouvez faire tout et n’importe quoi mais cette étrange capacité qui vous donne un avantage sur la majorité des gens, limités qu’ils sont par leurs consciences, restera malgré tout votre petit secret.

Si personne n’est là pour vous arrêter, vous pouvez faire tout ce que vous voulez. Si vous êtes né au bon moment, et que vous avez hérité d’un petit pécule, et si vous avez un talent particulier pour attiser la haine et les sentiments de frustration chez les gens, vous pouvez vous arranger pour tuer un grand nombre de personnes sans méfiance. Avec suffisamment d’argent, vous pouvez accomplir la même chose à distance, et vous pouvez vous asseoir tranquillement à l’abri et observer de loin le bon déroulement des opérations, avec une certaine satisfaction….

Comment serait votre vie ? Comment profiteriez-vous de cet avantage, un avantage énorme et secret, sur tous ceux qui sont freinés par leur conscience ?

La réponse dépendra en grande partie de la nature de vos désirs, parce que les gens ne sont pas tous les mêmes. Même ceux qui sont profondément sans scrupules ne sont pas tous les mêmes. Certaines personnes – consciemment ou pas – préfèrent la facilité de l’inertie, tandis que d’autres sont remplis de rêves et d’ambitions sauvages. Certains êtres humains sont brillants et talentueux, certains sont obtus mais la plupart, consciemment ou non, sont quelque part entre les deux. Il y a des violents et des non violents, il y a ceux qui sont motivés par la soif de sang et ceux qui n’ont pas de tels appétits ….

JPEG - 52.6 ko
DSK a encore oublié la clé de sa chambre…

Fou et effrayant – et réel, pour environ 4 pour cent de la population… Le taux de population atteinte d’anorexie est estimé à 3,43 %, chiffre réputé proche d’une épidémie. Et pourtant ce chiffre n’est que très légèrement inférieur à celui de la population dotée d’une personnalité antisociale. Les troubles importants classés dans la catégorie schizophrénie se produisent chez seulement 1 pour cent de [la population] environ – à peine le quart du taux de personnalités antisociales – et les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies disent que le taux de cancer du côlon aux Etats-Unis, considéré comme « alarmant », est d’environ 40 pour 100.000 – cent fois moins que les antisociaux.

La taux élevé de psychopathes dans la société humaine a un effet profond sur le reste de la société qui, elle aussi, est condamnée à vivre sur cette planète, y compris ceux d’entre nous qui n’ont jamais été cliniquement traumatisés. Les individus qui composent ces 4% nuisent à nos relations, nos comptes en banque, nos oeuvres, notre fierté, et à tout notre bien-être sur cette terre. (more…)

¤ Eternel recommencement : en 1989 aussi, les États-Unis bombardaient le Panama pour des raisons économiques et militaires

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 35

Source : http://www.legrandsoir.info/en-1989-aussi-les-etats-unis-bombardaient-le-panama-pour-des-raisons-economiques-et-militaires.html

¤ Eternel recommencement : en 1989 aussi, les États-Unis bombardaient le Panama pour des raisons économiques et militaires dans Politique/Societe arton22318-e0fab
Jackson MILTON

John Perkins raconte ce bombardement cruel, au cours duquel le nombre de morts innocents fut soigneusement caché, dans Les confessions d’un assassin financier.

Il cite Graham Green, qui écrit dans A la rencontre du Général  :

« En août 1981, alors que mes valises étaient prêtes pour mon cinquième voyage au Panama, j’appris par téléphone la mort de mon ami le général Omar Torrijos Herrera, qui y était mon hôte. Le petit avion dans lequel il se rendait à sa maison de Coclesito, située dans les montagnes panaméennes, s’était écrasé au sol, sans laisser de survivants. Quelques jours plus tard, son garde de sécurité, le sergent Chuchu, alias José de Jesûs Martinez, ex-professeur de philosophie marxiste à l’université de Panama, professeur de mathématiques et également poète, me dit :  » Il y avait une bombe dans l’avion. J’en ai la certitude, mais je ne peux vous expliquer pourquoi au téléphone. »  »

On pleura partout la mort de cet homme qui s’était fait une réputation de défenseur des pauvres et des faibles et l’on demanda à Washington d’ouvrir une enquête sur les activités de la CIA. Cela ne risquait cependant pas d’arriver. Parmi les ennemis de Torrijos se trouvaient des gens immensément puissants.(p180)

Les chefs militaires étaient particulièrement irrités par les clauses du traité Carter-Torrijos qui les forçaient à fermer l’École des Amériques et le centre d’entraînement militaire tropical du U.S. Southern Command.

Parmi les ennemis commerciaux de Torrijos se trouvaient les grandes multinationales. La plupart entretenaient des liens étroits avec des politiciens américains et exploitaient la main-d’œuvre et tes ressources naturelles de l’Amérique latine : le pétrole, le bois, l’étain, le cuivre, la bauxite et les terres agricoles. (p.181)

À J’époque, je ne pouvais pas prévoir que Torrijos collaborerait avec Carter pour rendre le canal de Panama au peuple méritant légitimement de le posséder, ni que cette victoire, comme ses tentatives pour réconcilier les socialistes et les dictateurs latino-américains, irriterait suffisamment le gouvernement Reagan-Bush pour qu’il cherche à l’assassiner

Je ne pouvais pas prévoir non plus qu’il serait tué lors d’un simple vol dans son Twin Otter, ni que la plupart du monde extérieur aux États-Unis serait convaincue que sa mort, à l’âge de cinquante-deux ans, n’était que le plus récent d’une série d’assassinats perpétrés par la CIA. (more…)

¤ A Qusseir, nid d’espions, en Syrie, des officiers belges, hollandais, français et britanniques ont été capturés

Classé dans : Complots prouvés,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 51

Source : http://globalepresse.com/2013/06/09/a-qusseir-des-officiers-belges-hollandais-francais-et-britanniques-ont-ete-captures/

(Edit : tremblez, massacreurs stipendiés par l’Etat avec nos impôts, un jour vous passerez en jugement… à la fin, pour vous, le seul et unique horizon : Nüremberg et les barreaux de la Spandau)

BY  on JUIN 9, 2013 • ( 3 )

armcsyriennePar Luc Michel, le 9 juin 2013

« Des Belges auraient aidé à décapiter un homme en Syrie (…) Le parquet fédéral a pris connaissance d’une vidéo dans laquelle des jeunes parlant néerlandais auraient aidé à décapiter un homme nu gisant sur le sol, a indiqué la porte parole du parquet, Lieve Pellens. La vidéo a été postée en juin sous un pseudonyme, sur un site internet proposant d’autres vidéos sinistres. Selon la légende, la victime serait un vieil homme chiite (…) On peut y voir un groupe de jeunes, criant « Allah Akbar » et « Tafkir », se tenant près de l’homme nu pendant que l’un d’entre eux lui coupe la tête avec un couteau. Durant cette scène macabre, on entend clairement des propos en néerlandais avec un accent flamand. On entend une voix dire « tournes-le », suivi d’un « sur son ventre » et de « tiens bien son pied ». En plus du néerlandais, on entend également des phrases en français et en arabe. »

C’est la vidéo du scandale, la vidéo de trop. Celle qui fait les unes à Bruxelles, mais aussi à Beyrouth et à Damas.

« C’est une vidéo de plusieurs minutes difficilement supportables » (…). La vidéo a été postée le 2 juin sur des sites spécialisés qui présentent des vidéos d’exécution, de faits de guerre ou d’attentats, précise La Libre Belgique. La légende dit qu’il s’agit d’une exécution d’un chiite en Syrie où la guerre civile a pris un tour confessionnel. Les Djihadistes inspirés par Al-Qaïda nourrissent une haine féroce pour les chiites. Et ils sont nombreux à consulter de telles vidéos comme l’avait montré le procès d’une filière Al-Qaïda à Bruxelles en 2004. De jeunes Belges se nourrissaient de telles images. Aucun visage, ni même silhouette des bourreaux ne sont visibles sur la vidéo. Deux objectifs se focalisent sur le corps du supplicié. Mais les voix sont audibles. On entend beaucoup d’Allah Akbar! (Allah est grand) et d’encouragements qui s’intensifient quand le couteau est placé sous la gorge du malheureux. On sent que l’effet de groupe joue.

Le quotidien bruxellois précise encore : « Il est clair que des Belges figurent parmi les bourreaux. Leur accent ne trompe pas. Leurs paroles sont prononcées en néerlandais et en français : « Comme ça, c’est bon », « Tues-le », « Sale chiite » ou encore – en néerlandais – « Tournes-le », « Mets-le sur le ventre ». »

Selon la porte-parole du parquet fédéral belge, la vidéo n’était pas encore connue du parquet. « C’est une nouvelle information pour nous » (sic), explique Lieve Pellens. « Elle va être examinée dans le cadre de l’enquête judiciaire menée actuellement par le juge d’instruction d’Anvers sur différents membres de Sharia4Belgium. »

C’est le dernier épisode du feuilleton des « djihadistes belges » qui secoue le royaume. Épisode faisant partie du gros dossier des djihadistes de l’UE partis combattre en Syrie dans les rangs de l’ASL. Une centaine de Belges – beaucoup de jeunes, et une part de Flamands et Bruxellois de souche convertis – selon Bruxelles, moins d’un millier de ressortissants de l’UE selon l’OTAN. En réalité 6.000 ou 7.000 – dont 800 Belges – selon nos sources syriennes et libanaises.

LE VRAI SCANDALE DERRIÈRE L’ANECDOTE DE PRESSE : A QUSSEIR DES OFFICIERS BELGES, HOLLANDAIS,  FRANÇAIS, BRITANNIQUES, QATARIS CAPTURÉS!

Mais le vrai scandale, celui que personne n’évoque à Paris ou Bruxelles, n’est pas celui des djihadistes, salafistes et autres paumés de Sharia4Belgium partis en Syrie.

C’est qu’ils étaient là bas encadrés par des officiers des forces spéciales de l’OTAN, dont des officiers belges et néerlandais.

À Qusseir, des officiers belges, hollandais, français, britanniques et qataris ont en effet été capturés!

Selon le journal libanais Al Nachra (fin mai 2013) – infos choc soigneusement occultées dans les médias de l’OTAN -, citant un député du parlement libanais, « des officiers français, britanniques, belges, hollandais et qataris ont été arrêtés au cours des combats à Qusseir alors que l’étau continue de se resserrer autour les terroristes d’Al Nosra. »

Assem Qanso, député du parti Ba’aths socialiste libanais qui se confiait à Al Nachra, ajoute que « le nombre de ces officiers étrangers s’élève à des dizaines. Le chef d’Al Nosra Abou al Walid a été tué alors qu’il combattait au milieu de ces officiers étrangers… 36 villages situés dans la banlieue de Qusseir ont été libérés et l’armée arabe syrienne a réussi en deux jours de combats à nettoyer les régions du nord-ouest de la ville; ce qui veut dire que les voies d’approvisionnement d’Al Nosra depuis Arsal et Homs sont totalement coupées ». Selon ce député libanais de premier plan, des milliers de terroristes se sont rendus et près de 18 Libanais, tous des partisans du cheikh Salem Al Rafaï le religieux salafiste libanais, ont été arrêtés. Il y a aussi des salafistes libanais tués ou encore arrêtés. « Chaque famille libanaise qui a envoyé son fils au front du combat contre la Syrie a reçu 50000 dollars ». Le député s’inquiète aussi du retour des dizaines de combattants salafistes au Liban . « Le Liban ne peut pas tolérer éternellement ces éléments sur son sol surtout quand ils sont équipé » d’armes et de munitions. »

MAIS QUE FONT LES BELGES ET LES NÉERLANDAIS EN SYRIE ?

Pourquoi des Belges et des Néerlandais? Parce que justement le gros contingent des djihadistes venus de l’UE provient de Belgique et singulièrement de Flandre. Et que ces jeunes sans éducation ne parlent pas l’arabe mais juste le Néerlandais.

On comprend mieux aussi la soudaine modération des Belges lors de la dernière réunion de l’UE à Bruxelles fin mai. A Bruxelles ce 27 mai, les 27 de l’UE examinaient en effet la question de la levée de l’embargo sur les armes à destination de la pseudo « opposition syrienne ». Mis en place il y a deux ans, l’embargo européen, y compris sur les armes, expirait fin mai. Londres, le cheval de Troie US dans l’UE, a revendiqué le droit d’agir seul pour aider les opposants syriens. Paris a appuyé ce chantage. Les modérés l’ont accepté.

Curieusement – ou pas? – la Belgique est passée du camp des bellicistes à celui des modérés. Alors que le ministre belge des affaires étrangères Reynders était l’un des chiens enragés de l’UE-OTAN contre Damas, le voilà soudainement devenu très modéré. Il va en effet falloir négocier avec Damas …

QUSSEIR, NID DE BARBOUZES

Qusseir, base principale à la fois de la pseudo ASL et d’al-Nosra (al-Qaïda en Syrie), ville stratégique entre Damas, le pays alaouïte et le nord-Liban, était aussi un « nid d’espions ».

Outre les forces spéciales de l’OTAN venues encadrer les djihadistes de l’OTAN, on y trouvait aussi les barbouzes de Tsahal et du Mossad.

« Les membres des forces spéciales de l’armée sioniste viennent d’entrer à Al Qusseir où les terroristes d’Al Nosra et de l’ASL sont encerclés par les soldats de l’armée nationale », écrivait encore Al Khabar Press. « Des forces spéciales israéliennes arrivent expressément pour venir en aide aux terroristes d’Al Nosra. ils ont traversé les frontières du côté libanais et cherchent à empêcher l’avancée des soldats de l’armée syrienne. »

Il s’agissait en effet d’éviter une victoire des loyalistes à Qusseir (libérée ce 6 juin): « Al Qusseir est la principale base des terroristes en action contre l’état et l’armée syriens. C’est une ville qui entre dans la cinquième semaine de son siège par les forces de l’armée nationale. Si l’armée syrienne parvient à entrer dans la ville, l’une des principales artères d’approvisionnement des terroristes sera coupée, au risque de mettre hors-jeu le front terroriste d’Al-Nosra ».

LE JEU VICIEUX DE L’OTAN AVEC LES ISLAMISTES RADICAUX (more…)

8 septembre 2013

¤ Assad serait-il le seul à avoir utilisé des armes chimiques dans l’histoire récente ?

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 12 : 21

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/07/a-propos-darmes-chimiques/

A propos d’armes chimiques…

Pourquoi le cordonnier est-il toujours le plus mal chaussé ? Question existentielle s’il en est !… Au moins ce n’est pas par cynisme ni par hypocrisie…

– Résistance 71 ~

Dix attaques aux armes chimiques dont Washington ne veut pas que vous parliez

Wesley Wessamore 5 Septembre 2013 url de l’article: http://www.infowars.com/10-chemical-weapons-attacks-washington-doesnt-want-you-to-talk-about/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Cela manque d’autorité morale. Nous parlons d’un gouvernement ayant un historique d’utilisation d’armes chimiques contre des innocents de manière bien plus prolifique et mortelle que les quelques accusations concernant les forces du régime d’Assad, provenant d’un complexe militaro-industriel occidental à la gâchette facile et bien décidé à torpiller toute enquête supplémentaire avant de frapper. Voici une liste de 10 attaques chimiques perpétrés par le gouvernement américain ou ses proches alliés contre des populations civiles…

1. L’armée américaine a largué 80 millions de litres de produits chimiques sur le Vietnam entre 1962 et 1971

Pendant la guerre du Vietnam, l’armée arméricaine a épandu 80 millions de litres de produits chimiques, incluant l’agent orange (défoliant) très toxique, sur les forêts et les zones rurales vietnamiennes et des pays voisins, détruisant de manière délibérée les cultures vivrières, l’écologie de la jungle, ravageant les vies de centaines de milliers de civils innocents. Le Vietnam estime que le résultat de ces dix années d’attaques chimiques quelques 400 000 personnes furent tuées ou handicapées, 500 000 bébés sont nés avec des déformités et plus de 2 millions de personnes ont souffert de cancers et autres maladies induites par le contact avec les substances chimiques. En 2012, la Croix Rouge Internationale a estimé qu’un million de personnes au Vietnam ont des infirmités ou des problèmes de santé directement liés à leur exposition à l’agent orange.

2. Israël a attaqué les civils palestineins avec du phosphore blanc en 2008-2009

Le phosphore blanc est une horrible arme chimique incendiaire qui brûle la chair humaine jusqu’à l’os. En 2009, de multiples groupes humanitaires incluant Human right Watch, Amnesty International et la Croix Rouge Internationale ont rapporté que le gouvernement israélien attaquait les civils de leur propre pays avec des armes chimiques. Une équipe d’Amnesty International a déclare avoir trouvé des preuves indiscutables de l’utilisation étendue du phosphore blanc dans des zones de population civile très denses. L’armée israélienne a commencé par nier les accusations, puis a reconnu que cela était vrai.

Après cette cohorte d’accusations faites par ces ONG, l’armée israélienne attaqua même le QG de l’ONU à Gaza avec une arme chimique. Comment voyez-vous toutes ces preuves et faits avérés contre le cas de la Syrie ? Pourquoi Obama n’a t’il pas essayé de bombarder Israël ?

3. Washington a attaqué des civils irakiens avec du phospore blanc en 2004

En 2004, des journalistes intégrés avec l’armée américaine en Irak ont commencé à rapporter l’utilisation de phosphore blanc à Fallujah contre les insurgents irakiens. D’abord l’armée a menti en disant qu’elle n’utilisait le phosphore blanc que pour créer des écrans de fumée ou éclairer des cibles. Puis elle a admis utiliser des armes chimiques volatiles et des armes incendiaires. A cette époque, la RAI italienne diffusa un documentaire titré: “Falujah, le massacre caché”, incluant des vidéos atroces et des photos horribles ainsi que des entretiens avec des témoins oculaires de la ville de Fallujah et des soldats américains révélant comment le gouvernement américain arrosa de manière indiscriminée le feu blanc chimique sur la ville irakienne et fit fondre femmes et enfants.

4. La CIA a aidé Saddam Hussein à massacrer des Iraniens et des Kurdes avec des armes chimiques en 1988

Les archives de la CIA prouvent maintenant que Washington savaient que Saddam Hussein utilisait des armes chimiques (incluant le neurotoxique sarin et le gaz moutarde ypérite) dans la guerre Irak-Iran et continua à abreuver l’armée irakienne de renseignements sur les mouvements de troupes iraniens sachant pertinemment que ces informations seraient utilisées pour l’utilisation d’armes chimiques. A un moment en 1988, Washington avertit Hussein d’un mouvement de troupes iraniennes qui aurait pu mettre un terme à la guerre en la défaveur des Irakiens. En Mars, un Saddam Hussein tout pimpant de ses nouvelles alliances avec Washington attaqua un village kurde tuant 5000 personnes et en blessant 10 000 autres, la vaste majorité étant des civils. Des milliers moururent les annés suivantes des complications, de maladies et de difformités de naissance.

5. L’armée américaine a testé des produits chimiques sur les résidents de banlieues pauvres de la ville de St Louis dans les années 1950

Au début des années 50, l’armée mit en place des diffuseurs motorisés au sommet de hauts bâtiments des banlieues à bas revenus de la ville de St Louis, essentiellement les banlieues pauvres noires et ce incluant des zones urbaines où 70% de la population étaient des enfants de moins de 12 ans. Le gouvernement expliqua alors qu’il expérimentait avec des diffuseurs d’écrans de fumée pour tromper les Russes dans leurs attaques, mais en fait cela diffusait de l’air contaminé avec des centaines de kilos de zinc dadmium sulfide. Le gouvernement admet qu’il y avait un second ingrédient dans le mélange chimique en poudre, mais que ce second ingrédient fut radioactif demeure une information classée secret défense. Bien sûr qu’il l’était. Depuis ce test, un nombre alarmant de personnes de cette zone a développé des cancers. En 1955, Doris Spate naquît dans un de ces bâtiments utilisés par l’armée pour emplir l’air avec des produits chimiques de 1953-4. Son père est mort de manière inexplicable cette même année, elle a vu quatre des ses frères et sœurs mourir de cancers et Doris elle-même survit à un cancer du cervix.

6. La police tire des gaz lacrymogènes sur les manifestants du mouvement Occupy Wall Street en 2011

La violence inouïe de la police contre les manifestants du mouvement Occupy en 2011 fut très bien documentée et inclut l’emploi massif de gaz lacrymogène et autres produits chimiques irritants. Le gaz lacrymogène est interdit à l’utilisation contre un ennemi militaire dans une bataille par la convention sur les armes chimiques. Pourquoi la police de Portland (ou d’ailleurs) n’a t’elle pas la même courtoisie et protection que requiert la loi envers des soldats ennemis sur le champ de bataille ?

7. Le FBI a attaqué hommes, femmes et enfants avec des armes chimiques lors du siège de Waco en 1993

Durant le tristement célèbre siège de Waco au Texas d’une communauté pacifiste religieuse adventiste, le FBI a massivement utilisé des gaz lacrymogènes dans les bâtiments sachant pertinemment que des femmes, des enfants et des nourissons s’y trouvaient. Ce gaz était hautement inflammable et le feu s’y mis, embrasant les bâtiments et brûlant vifs 49 femmes et hommes et 27 enfants, incluant des bébés. Rappelez-vous: attaquer des soldats ennemis avec des gaz lacrymogènes est un crime de guerre. Quel genre de crime est-ce que d’attaquer des bébés avec des lacrymos ?

8. L’armée américaine a couvert l’Irak avec de l’uranium appauvri toxique en 2003

En Irak, l’armée américaine a rempli l’environnement avec des milliers de tonnes de munitions à l’uranium appauvri, un déchet de la production nucléaire toxique et radioactif. Ainsi cela a eu pour résultat de voir la moitié des naissances de bébés a Fallujah avec de graves anormalités. Certains de ces défauts n’avaient été vus que dans des photos de livres publiés sur les effets des tests nucléaires dans les îles du Pacifique. Les cancers et la mortalité infantile ont dramatiquement augmenté dans tout l’Irak. D’après Christopher Busby, le secrétaire européen du comité des risques nucléaires, “ces armes ont totalement détruit l’intégrité génétique de la population irakienne.” Après avoir autorisé deux des quatre rapports publiés en 2012 sur la crise de la santé publique en Irak, Busby a décrit Fallujah comme ayant “le plus haut taux de dommages génétiques de toutes les populations sur lesquelles j’ai enquêté et que j’ai étudiées.”

9. L’armée américaine a tué des centaines de milliers de civils japonais avec du napalm entre 1944 et 1945

Le napalm est un gel collant et hautement inflammable qui a été utilisé comme une arme de terreur par les Etats-Unis. En 1980, les Nations-Unies ont déclaré que l’utilisation de napalm sur les populations civiles était un crime de guerre. C’est exactement  ce que l’armée américaine a fait durant la seconde guerre mondiale, larguant sufissamment de napalm dans un bombardement sur Tokyo pour que 100 000 personnes fussent brûlées vives, en blessant plus d’un million et laissant des millions sans abris dans le bombardement le plus meurtrier de la seconde guerre mondiale.

10. Le gouvernement américain a largué deux bombres nucléaires sur deux villes japonaises en 1945

Bien que les bombes nucléaires ne soient pas réellement des armes chimiques, je pense que nous pouvons ici être d’accord sur le fait que cela fait partie de la même catégorie. Ces armes très certainement dispersent une quantité énorme de produits chimiques radioactifs mortels, qui sont d’horribles armes chimiques si ce n’est pire et par leur nature même, ne sont bonnes qu’à une chose: éradiquer une ville remplie de ses habitants civils. Il est quand même bizarre de constater que le seul régime qui ait jamais utilisé une de ces armes de terreur sur d’autres êtres humains soit celui qui s’active le plus avec la prétention de rendre le monde plus sûr des armes de destruction massive en les enlevant des mains de gouvernements jugés dangereux.

 

(more…)

¤ Attaque chimique du 21 août en Syrie : Meyssan affirme que les enfants morts seraient des victimes de kidnapping par l’ASL…

Classé dans : Complots prouvés,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 10 : 17

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/08/guerre-en-syrie-lenfumage-de-lopinion-publique-sur-les-armes-chimiques-soi-disant-utilisees-par-assad/

Guerre en Syrie: L’enfumage de l’opinion publique sur les armes chimiques soi-disant utilisées par Assad…

Rationalité occidentale Thierry Meyssan

7 Septembre 2013 url de l’article original: http://www.voltairenet.org/article180127.html

 

Vous avez aimé l’incident du golfe du Tonkin et la guerre du Vietnam, les couveuses koweïtiennes et la première guerre du Golfe, le massacre de Racak et la guerre du Kosovo, les armes de destruction massive irakiennes et la deuxième guerre du Golfe, les menaces sur Benghazi et la guerre de Libye, vous allez adorer le gazage des civils de la ghouta et le bombardement de la Syrie.

Dans une note diffusée par la Maison-Blanche, le directeur US du Renseignement James Clapper affirme que 1 429 personnes ont été tuées lors d’une attaque chimique massive sur une douzaine de localités, le 21 août 2013, dans la ghouta de Damas [1].

Les services français n’ont pas pu procéder sur place à un décompte des victimes, assure une note déclassifiée du coordinateur du Renseignement Alain Zabulon [2]. Cependant, ils en ont vus 281 sur des vidéos, tandis que l’organisation « non-gouvernementale » française, Médecins sans frontières, en a comptés pour eux 355 dans des hôpitaux.

Les services alliés se référent tous à des vidéos. Ainsi les États-uniens en ont collecté une centaine sur YouTube, tandis que les Français n’en ont trouvé que 47. Washington et Paris les considèrent toutes comme authentiques. Pourtant, certaines d’entre elles ont été postées à 7h00 du matin, heure de Damas (ce qui explique qu’elles soient datées du 20 août sur YouTube qui est basé en Californie), mais avec un soleil presque au zénith, ce qui implique qu’elles ont été tournées à l’avance [3].

Tous les observateurs ont noté la forte proportion d’enfants parmi les victimes. Les États-Unis en ont comptés 426, soit plus d’un tiers. Certains, mais ni les services états-uniens, ni leurs homologues français, se sont inquiétés de constater qu’ils avaient presque tous le même âge et qu’ils étaient sans famille pour les pleurer. Plus étrange encore, les gaz auraient tué des enfants et des hommes adultes, mais auraient épargné les femmes (sauf 2).

La large diffusion sur les chaînes satellitaires des images des victimes a permis à des familles alaouites des environs de Lattaquié de reconnaître leurs enfants, enlevés deux semaines auparavant par des « rebelles ». Cette identification a été longue car il reste peu de survivants du massacre perpétré par les alliés des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France dans des villages loyalistes où l’on a découvert, après leur passage début août, plus d’un millier de corps de civils loyalistes dans des charniers.

États-uniens, Britanniques et Français s’accordent à dire que les victimes ont été tuées par un gaz neurotoxique qui pourrait être du sarin ou contiendrait du sarin. Ils déclarent se fonder sur leurs propres analyses, réalisées dans leurs laboratoires sur des échantillons prélevés par chacun de leurs services. Cependant, les inspecteurs de l’Onu, venus sur place récolter d’autres échantillons, ne donneront leur verdict que dans une dizaine de jours. En effet, les analyses pratiquées par les États-uniens, Britanniques et Français sont inconnues du monde scientifique pour lequel la culture des échantillons nécessite un délai beaucoup plus long. (more…)

7 septembre 2013

¤ Guerre occidentale en Syrie : le colonialisme n’a jamais cessé, il est plus que jamais au coeur du monde

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 36

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/06/resistance-politique-lattaque-imperialiste-sur-la-syrie-releve-de-la-meme-ideologie-colonialiste-genocidaire-occidentale/

Résistance politique: l’attaque impérialiste sur la Syrie relève de la même idéologie colonialiste génocidaire occidentale…

Une fois de plus apprenons des Indiens des Amériques. Ils luttent contre le terrorisme depuis 1492 et savent parfaitement de quoi il rertourne. De plus, leurs sociétés traditionnelles contiennent certains éléments de solution à nos problèmes sur cette planète. Comprenons, acceptons nos torts et allions-nous !

N’oublions jamais que la terre ne nous appartient pas… Nous appartenons à la terre. Nuance… Grosse nuance…

– Résistance 71 –

Dur dur de vendre la salade syrienne

Mohawk Nation News, 5 Septembre 2013, url de l’article original: http://mohawknationnews.com/blog/2013/09/05/syria-hard-sell/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Ceux qui dirigent l’entreprise ne connaissent que la guerre. Tout ce qu’ils ont a été volé. Le mensonge originel est la hiérarchie. La guerre permanente est nécessaire pour maintenir les mensonges. La politique d’extermination totale des nations indigènes n’a jamais été abandonnée. Pour nous tuer, nous finir, les banquiers va t’en guerre tirent les ficelles de leurs politiciens dans leur prétendue démocratie. Ils leur ont ordonné de voter pour la guerre.

La raison pour attaquer la Syrie est réelle, imaginée ou mise en scène. La Syrie ne doit pas d’argent à la Banque Mondiale. Elle doit être plongée dans la misère de la dette par les banquiers pour détruire le pays. Les rebelles financés par les Etats-Unis ne sont que des mercenaires payés par l’entreprise tout comme l’étaient les Hessiens en 1778. La guerre révolutionnaire et la guerre civile ne furent que des escroqueries qu’afin de créer une armée pour nous annihiler. Ils créèrent et entrainèrent les “Buffalo soldiers”, soldats anciens esclaves noirs formés pour nous assassiner.

Les Etats-Unis argumentent que ne pas aller en guerre (contre la Syrie) endommagerait leur capacité à mentir. Les sponsors disent à leurs politiciens: “Ce vote pour bombarder la Syrie est très important !” Le monde politicien et les gros banquiers internationaux vont bénéficier grandement de la guerre.

Les investisseurs connaissent les politiciens au travers des chèques qu’ils signent pour les mettre au pouvoir. Ensuite, vient le temps du “remboursement”. (more…)

¤ Syrie : la Chine entre dans la danse avec sa marine en Méditerranée !

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 09

Source : http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/06/la-marine-chinoise-entre-dans-la-danse-en-mediterranee/

6 septembre 2013 · par  · dans GuerresMoyen-Orient. ·

F201211021551322185284261Selon le site Telegrafist.org , l’armée populaire chinoise vient d’envoyer un navire de guerre au large de la Syrie et ce navire ne sera pas le dernier.

 » le navire de guerre chinois est en phase de traverser le canal de Suez via  la mer Rouge et il va très bientôt se déployer vers la Méditerranée pour appareiller longeant les côtes israéliennes et libanaises vers la Syrie, signale le site.

Une source chinoise a tenu à assurer que l’envoi de ce bâtiment ne suit aucun objectif de guerre, et ne vise pas à intervenir dans des actions militaires. « Il s’agit uniquement d’une mission de supervision des déplacement des navires américains et russes dans cette zone extrêmement explosive », a dit cette source. Assurant que d’autres navires de guerre seront aussi expédiés en Méditerranée.

Jeudi, trois bâtiments de guerre russes dotés de missiles de croisière se sont dirigés vers l’est de la Méditerranée. Alors que 5 navires de guerre US et un porte avion américains y sont déjà déployés.

Almanar

¤ Syrie : la Chine entre dans la danse avec sa marine en Méditerranée ! dans Politique/Societe 3152823_5_f816_un-marin-chinois-a-bord-de-la-fregate_e5944bd21a5844b252ada1515e49b0e0

17 responses on “La Marine Chinoise entre dans la danse en Méditerranée”

  1. Bonsoir à tous.
    Intéressant. La chine arrive et apporte ses règles…Le jeu de go peut commencer.
    Je serai curieux de savoir le nombre de sous-marins en poste dans le coin. Ça doit être la bousculade.

  2. Bonsoir et bravo pour vos articles sur ce blog. Sur un plan purement tactique j’avoue avoir du mal à saisir les positionnements de chacun ( je parle des navires). A ce que j’ai compris, la flotte US/fr se trouve entre la cote syrienne et des bâtiments russes laissées en retraits pour mieux « observer »… mais la chine ? que veut-elle « observer » ? Qui veut elle vraiment « observer » ? un damier se dessine et dommage qu’il n’existe pas de logiciel permettant une vue satellitaire sans filtre… de cette zone, car tactiquement ce serait intéressant de voir les diverses manœuvres, vous ne trouvez pas?

¤ Syrie et 3ème guerre mondiale : Le pathétisme « guerrier » de François Hollande…

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 56

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/07/syrie-et-3eme-guerre-mondiale-le-pathetisme-guerrier-de-francois-hollande/

Voici une solution que nous proposons pour le règlement de tout « conflit », prenons pour exemple celui de la Syrie. Obama, Hollande and co veulent casser la gueule à Assad ? Ok…

On prend les trois blaireaux, on les met dans une pièce, au milieu un flingue chargé sur une table. Les pitres s’assoient sur une chaise distante de 5m de la table. 1, 2, 3… au signal, que la fête commence ! Le premier qui prend le flingue a gagné, c’est simple, utile et évite la mort de bien des innocents, seuls les guignols claquent… Tout « conflit » devrait être réglé de la sorte. Ceux qui veulent rouler des mécaniques et veulent se battre le font. Faut pas envoyer des pauvres régler çà à leur place, faut faire le boulot soi-même, sans intermédiaire… On verrait alors avec stupeur, que bien des « conflits » ne sont pas si « insolubles » que cela quand ce sont les pitres en lice qui règlent vraiment à coup de flingue leurs différents de  cour de récré… Parce qu’on en est toujours là en fait hein ?… Je te pique tes billes, tu dis rien ou tu prends des claques, puis un gamin se rebiffe… L’agresssion et le vol ne sont pas la nature humaine, ils sont totalement induits par le mode sociétal. Conclusion ?

– Résistance 71 –

 

Syrie à l’attaque !

Georges Stanéchy, 4 Septembre 2013

url de l’article original: http://stanechy.over-blog.com/syrie-a-l’attaque

 

« Hollande déterminé à agir en Syrie, attend le vote américain », apprend-on dans des médias (1).

Si l’on comprend bien, nos députés et nos sénateurs ne seront pas autorisés à voter sur une déclaration de guerre de la France à la Syrie. Evitant, évidemment, avec autant de précaution, tout recours à un référendum.

C’est l’aveu du cynisme aussi imbécile que lâche : nous renonçons à notre souveraineté et notre libre arbitre, pour nous soumettre aux volontés d’un pays étranger…

Afin d’éviter, sans doute, l’erreur de Cameron en Grande-Bretagne qui a vu, sollicitant le vote du parlement britannique, sa proposition rejetée à la majorité et à la surprise générale. Notre gouvernement “socialiste” sachant, aussi, que la majorité de la population, au minimum 70 % d’après tous les sondages publiés ou non publiés, est contre cette aventure coloniale, veut donc passer en force. A l’exemple de tous les autres pays occidentaux, jusqu’en Australie.

Dans tous ces pays, les oligarchies au pouvoir, méprisent la volonté de leurs peuples et utilisent leurs services de renseignements pour forger de fausses preuves légitimant l’emploi de la force contre un pays qui n’est pas leur ennemi. Ce ne sont pas des guerres coloniales et du chômage qu’ils attendent de leurs dirigeants politiques, mais La Paix et des emplois…

Et, bien sûr, en opposition totale avec la charte de l’ONU exigeant la conciliation avant tout usage de la force et, incontournable sur le plan du droit international, l’accord préalable du Conseil de Sécurité.

Ce n’est, on le sait et on n’insistera jamais assez, quels que soient mensonges et désinformations, que la mise en œuvre d’un plan minutieusement établi depuis des décennies dans l’organisation de la prédation occidentale au Moyen-Orient. Et historiquement, s’agissant de la Syrie, la France a toujours démontré un incroyable acharnement contre ce pays… (2)

Notre Président, de concert avec ses acolytes, aboie donc son ordre :«A l’attaque ! »

Qu’importe le prétexte ?… L’essentiel étant d’avoir Bonne Conscience…

On peut se référer, comme mentionné ailleurs, à un des documents exposant dès 1982 le détail de l’opération en cours. Celui d’Oded Yinon, A Strategy for Israel in the Nineteen Eighties (ISBN 0-937694-56-8). (3)

Structuré en paragraphes, on peut lire au numéro 22 :

« Le démembrement total du Liban en 5 provinces sert de précédent pour l’intégralité du monde Arabe y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et la péninsule arabique qui évoluent déjà dans cette direction.

La dissolution de la Syrie et de l’Irak en entités fondées suivant des critères ethniques et religieux telles qu’au Liban, représente l’objectif prioritaire d’Israël sur le front de l’Est.

La Syrie éclatera, suivant sa structure ethnique et religieuse, en plusieurs entités suivant le modèle libanais : un Etat Shiite alaouite le long de sa côte (méditerranéenne), une Etat Sunnite à Alep, un autre Etat Sunnite à Damas hostile à son voisin du nord (alaouite), et les Druzes qui établiront un Etat, peut-être même dans notre Golan, et certainement dans le Hauran et le nord de la Jordanie.

Cette configuration sera la garantie de la paix et de la sécurité dans la région sur le long terme, et cet objectif est actuellement à notre portée. »

Plan d’action publié en 1982, souvenons-nous…

Devant la détermination implacable des oligarchies occidentales, sur fond de mensonges comme lors des dernières campagnes coloniales en Irak, Afghanistan ou Libye, écoutons le Président Poutine dans sa dernière déclaration, insistant sur le fait qu’en dehors de toutes preuves :

« … L’emploi de la force militaire contre un Etat indépendant et souverain serait inacceptable et ne pourrait être considéré que comme une agression. » (4)

Posant une question piège pour les menteurs et autres désinformateurs : s’il était prouvé que ce soit les mercenaires qui aient employé les gaz toxiques, les pays désireux de bombarder le feraient-ils contre ces pseudos « rebelles » ?…

En attendant, tous les mouvements guerriers dans la région sont suivis, seconde après seconde, par les radars de haute précision et les satellites des forces armées russes qui ont détecté, dès leur mise à feu, deux missiles tirés de sous-marins du centre vers l’est de la méditerranée. (5)

Avertissement à nos traîneurs de sabre : si l’on sait comment entrer dans une guerre, on ne sait jamais comment on peut en sortir…

 

1. 4 septembre 2013, fr.news.yahoo.comles-menaces-damas-renforcent- la-d%C3%A9termination-la France-151304185.html

2. Georges Stanechy, Syrie : La France Asservie, 22 juillet 2011,http://stanechy.over-blog.com/article-syrie-la-france-asservie-80003070.html

3. Oded Yinon, A Strategy for Israel in the Nineteen Eighties, publié par l’Association of Arab-American University Graduates, Inc. Belmont, Massachusetts, 1982, Special Document No1 (ISBN 0-937694-56-8), collection The Zionist Plan for the Middle East, translated and published by Israel Shahak. Cet article avait été édité auparavant dans la revueKivinium (Directions) du Department of Information of the World Zionist Organization.
http://www.informationclearinghouse.info/article33220.htm

4. Putin warns against military action against Syria, bypassing UNSC, [Poutine met en garde contre toute action militaire contre la Syrie, en dehors d’un aval du Conseil de sécurité], 4 septembre 2013, RT,http://rt.com/news/putin-syria-interview-ap-387/

5. Israel claims joint US missile launch in Mediterranean for « target practice », RT, 3 septembre 2013, http://rt.com/news/ballistic-launch-eastern-mediterranean-343/

(more…)

¤ Syrie et 3ème guerre mondiale : les quatre jours qui ont fait trembler la planète

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 53

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/09/05/syrie-et-3eme-guerre-mondiale/

Al Manar, 4 Septembre 2013,

url de l’article: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=128797&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=41&s1=1

La semaine dernière – et jusqu’au discours du président américain samedi soir –, le monde était au bord d’une nouvelle guerre, une fois de plus, dans le monde arabe, mais impliquant des forces régionales et internationales. 
Depuis la visite de l’ancien secrétaire d’État adjoint américain Jeffrey Feltman, en Iran, au début de la semaine dernière, la tension n’a cessé de monter et selon certains médias américains, le monde a vécu les quatre jours les plus difficiles depuis l’effondrement de l’URSS et du pacte de Varsovie.

Que s’est-il donc réellement passé pour amener le président américain à se rétracter après avoir lui-même fixé des lignes rouges concernant l’utilisation des armes chimiques ?

Des sources diplomatiques du Brics révèlent qu’avant l’annulation par les États-Unis de la rencontre entre Kerry et Lavrov prévue la semaine dernière, les négociations entre les deux pays au sujet de la Syrie avaient atteint un point avancé, les Américains ayant accepté l’idée d’un compromis politique, à la seule condition que Bachar el-Assad abandonne le pouvoir, quitte à ce qu’il désigne lui-même son successeur. Les Russes avaient soumis cette idée aux Iraniens qui l’avaient fermement rejetée. Il fallait donc faire en sorte de les contraindre à changer d’avis.

Toujours selon la source diplomatique du Brics, l’émir Bandar ben Sultan, qui a supplanté les responsables qataris dans la lutte contre le régime syrien, avait mis au point un plan pour porter un coup fatal au régime via la capitale Damas. Une unité entraînée en Jordanie avait été préparée dans ce but.

Les rumeurs véhiculées par la presse sur l’imminence de la bataille d’Alep n’étaient que de la poudre aux yeux, visant à détourner l’attention du régime syrien du véritable champ de l’offensive prévue. De même, l’attaque de l’opposition contre 13 villages de Lattaquié visait à obliger le régime à alléger son dispositif de sécurité autour de la capitale pour protéger son fief, Lattaquié.

L’offensive contre la capitale devait avoir lieu sur deux fronts, celui du Nord et celui du Sud, et elle devait coïncider avec une large campagne médiatique, politique, psychologique et sur le terrain contre le Hezbollah pour le pousser à retirer ses troupes de Syrie et à se replier sur la scène interne libanaise.

Mais le régime syrien, selon la source, avait découvert ce plan et il avait lancé une contre-offensive, appelée «le bouclier de la capitale», destinée à élargir le périmètre de sécurité autour de Damas, autour du centre (Homs), jusqu’au littoral de Lattaquié, qui a été déclenchée le 20 août, dans une opération qualifiée de «préventive».

Le régime syrien et ses alliés ont ainsi pris leurs adversaires de court et enregistré une véritable percée. (more…)

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT