• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 octobre 2013

2 octobre 2013

¤ Himalaya et pseudo- »réchauffement climatique » : l’Inde tâcle le GIEC !

Source : http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/Glaciers-de-l-Himalaya-l-Inde-court-circuite-les-mensonges-du-GIEC_06354.html

Glaciers de l’Himalaya : l’Inde court-circuite les mensonges du GIEC

17 février 2010 (Nouvelle Solidarité) — Les pays en développement continuent à pilonner le GIEC, le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, lancé par Margaret Thatcher et utilisé depuis par l’oligarchie financière de la City de Londres et de Wall Street pour endiguer le développement de leurs pays.

Le 3 février, le ministre indien de l’Environnement, Jairam Ramesh, annonçait la création par son gouvernement d’un Institut national de glaciologie de l’Himalaya, indépendant du GIEC, afin de surveiller les effets du changement climatique sur ces glaciers. Evoquant les récentes « erreurs » du GIEC, Ramesh déclara que « la ligne est ténue entre science du climat et évangélisme du climat ; et je suis pour la science du climat ». « Les gens ont mal utilisé le rapport du GIEC » qui prétendait que ces glaciers allaient fondre d’ici 2035, poursuivit M. Ramesh, ajoutant que« l’une des faiblesses du GIEC est qu’il ne fait aucune recherche originale. (…) Il ne fait que reprendre la documentation déjà publiée, à partir de laquelle il dégage des évaluations, d’où les ratages sur la forêt amazonienne, les glaciers et les niveaux d’enneigement ».

Le nouvel institut, baptisé Réseau indien d’évaluation globale sur le changement climatique, rassemblera 125 chercheurs et sera un genre de « GIEC indien », publiant ses propres évaluations sur l’état de l’Himalaya et d’autres régions indiennes. Les prévisions du GIEC « n’avaient aucune base scientifique », fit remarquer Ramesh, indiquant cependant que le gouvernement prend tout de même des précautions, étant donné que son pays dépend de l’Himalaya pour son approvisionnement en eau.

Lorsqu’au Sommet de Copenhague, une alliance de pays en développement – Chine, Inde, Afrique du Sud et Brésil – a refusé net les diktats en matière d’émissions de carbone que les pays occidentaux tentaient de leur imposer, les promoteurs de la fraude du réchauffement climatique sont restés sur le carreau. Mais le pire était encore à venir. Après les révélations du climategate publiées à la veille de Copenhague, d’autres accusations se sont abattues sur le GIEC, menaçant jusqu’à l’existence même de cette institution inquisitoriale. Suite à une intervention énergique du gouvernement indien, le 22 janvier, le GIEC fut forcé de reconnaître publiquement que ses prévisions sur la fonte des glaciers de l’Himalaya étaient« peu fondées ».

La réalité est bien pire. Dans les Contributions du groupe de travail II au 4ème rapport d’évaluation du GIEC de 2007, on pouvait lire que « les glaciers de l’Himalaya reculent plus vite que dans n’importe quelle partie du monde (voir tableau 10.9) et si la tendance se maintient, la possibilité de les voir disparaître avant l’an 2035, voire avant, est très élevée, si la terre poursuit son réchauffement au rythme actuel. Sa surface totale – de 500000km2 aujourd’hui – pourrait reculer à 100000 d’ici l’an 2035 (WWF, 2005). » Il s’agit d’un texte tiré d’un document du Fonds mondial de la nature (WWF), une organisation écologiste politique qui ne fait pas de recherche scientifique. Selon le New Scientist, ces déclarations émanent de Syed Hasnain, un glaciologue indien, professeur à l’Université Jawaharlal Nehru de New Delhi, qui les considère aujourd’hui comme « spéculatives ». Parfaitement risible aussi l’affirmation que les glaciers se rétracteront à 100000 km2, alors qu’ils ne font plus actuellement que 33000 km2, chiffre cité dans n’importe quel atlas géographique ! Un « scientifique » russe du nom de Kotliakov aurait introduit ces âneries dans ce rapport de l’UNESCO.

A la veille de Copenhague, alors que foisonnaient les rapports publiés par les réchauffistes « prouvant » la fonte des glaciers de l’Himalaya d’ici 2035, l’ancien sous-directeur général de la Surveillance géologique de l’Inde, V.K. Raina, publia, avec le soutien du gouvernement indien, un rapport soulignant qu’aucune preuve ne permet d’affirmer que ces glaciers disparaîtraient à cette date. « Ce n’est pas vrai », déclara Raina. Malheureusement, son rapport s’est trouvé noyé dans la cacophonie générale, le président du GIEC, l’indien Rajendra Pachauri, accusant le ministère indien de l’Environnement « d’arrogance » et qualifiant les recherches menées par Raina de « science vaudou ». (more…)

¤ USA, FEMA : 30% des armes et munitions transportées « évanouies » dans la nature, les chauffeurs russes et polonais aussi…!

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 46

Source : http://intellihub.com/2013/07/31/fema-insider-a-large-number-of-truck-drivers-have-vanished-while-delivering-weapons-grenades-ammo-video/

FEMA Insider: A Large Number of Truck Drivers Have Vanished While Delivering Weapons, Grenades, Ammo *Video*

Get the Intellihub.com Official Newsletter HERE

That truck drivers have been robbed of their loads would be nothing new. But given that they are of eastern European origination, are working for FEMA, have reportedly vanished during their deliveries, and were carrying weapons and ammunition, is it possible they are somehow tied to the foreign troops reportedly operating on U.S. soil?

Photo: Wikimedia CommonsPhoto: Wikimedia Commons

By Mac Slavo
SHTFPlan
July 31, 2013

It’s no secret that the U.S. government has been domestically stockpiling unimaginable amounts of ammunition and weapons. So much ammunition, in fact, that it surpasses even what the military uses on a yearly basis in the mid east theaters of war.

All of these arms and ammunition are being transported within the borders of the United States by third-party truck drivers contracted by the Department of Homeland Security, and some of these drivers are reportedly foreign born originating from countries like Russia and Poland.

In a recent radio interview on World News with Dave Vose, a caller relays a shocking story from a FEMA insider that is apparently well known within the FEMA/DHS transportation community, and it has some U.S. drivers spooked.

According to the report, truckers have been hauling large volumes of weapons-related supplies, some of which have been carried by Russian and Polish drivers, to destinations like military bases and DHS supply depots all over the country. But about 30% of the loads operated by Russian and Polish drivers have vanished en route to their destinations, and the drivers are never heard from again.

It’s a story that has appeared nowhere in the mainstream media, and will likely never be validated by the Department of Homeland Security.

But given reports of foreign troops on the ground in the United States, treaties signed by President Obama authorizing the deployment of Russian security experts on American soil, and recent revelations that the U.S. Army is stockpiling foreign made ammunition and supplies, one can’t help but consider there may be a connection.

Vose: This is a person that you’ve been talking to that’s a truck driver, he’s a private contractor for FEMA, and he transports things for them all over the United States and Canada.

Insider: Yes… He said to me on the phone that he’s been driving stuff to military bases. He’s been carrying crates of these bullets and delivering them to the military bases and he’s carrying  sixteen crates at a time. He said they’re very heavy. They’re two feet high by eight feed wide. The other thing he told me is he’s been carrying truck loads of stun grenades.  (more…)

¤ Quelle solution informatique personnelle à l’espionnage généralisé ?

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 41

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/10/02/resistance-a-lespionnage-informatique-solution-personnelle-a-une-informatique-corrompue-boycott-et-faites-vous-meme/

Résistance à l’espionnage informatique: Solution personnelle à une informatique corrompue: Boycott et faîtes-vous-même…

Résistance 71

2 Octobre 2013

La question nous a été posée et se pose de manière générale:

Devant la recrudescence des systèmes informatiques compromis tant au niveau du hardware (processeurs avec l’affaire mise à jour des processeurs Intel vPro), que des logiciels (programmes permettant un accès furtif aux ordinateurs à des fins de collectes de données et d’espionnage en tout genre), il est devenu évident que le consommateur est devenu la cible permanente d’un contrôle de ses données personnelles à des fins peu recommandables.

Sommes-nous condamnés à subir ce fait ? Telle est la question qui se pose de manière légitme et de là que pouvons-nous faire pour y remédier ?

Il nous faut distinguer trois cas distincts. Parmi ces cas, deux sont quasiment insolubles malheureusement:

  • Le problème du PC au travail (son achat dépend de l’employeur et non pas de son utilisateur dans la plupart des cas, mais cela peu changer…)
  • Le problème de l’ordinateur portable. Rien ne peut vraiment être fait à ce niveau car le cnsommateur achète un package tout fait, tout en un… sauf que de mettre une énorme pression sur les fabriquants pour qu’ils fassent marche arrière dans la malfaisance de leurs machines.

Le troisième cas touche les ordinateurs PC personnels, à la maison ou de petites entreprises qui ont encore le choix… Là, il y a une solution, pointée par quelques uns de nos lecteurs et par quelques membres de notre réseau. Quelle est-elle ?

Dans un premier temps: Boycott de la grande distribution informatique et des “marques” de ces produits informatiques.

Puis, deux solutions s’offrent à la personne:

  • La personne a des connaissances en informatique ou est désireuse d’en acquérir. Alors, compte tenu du fait qu’il s’agirait de remplacer un ordinateur existant, écran, souris, clavier sont déjà à disposition. Ce dont on a besoin est de la tour informatique ou CPU, qui contient les éléments du hardware nécessaires au fonctionnement de la bécane.
    Il faut donc: identifier ses besoins pour la machine et la construire en conséquence.
    Acheter les éléments au détail chez un détaillant électronique, en évitant les marques connues souvent compromises. Par exemple: ne pas aller acheter un processeur Intel ! Il y en a d’autres non compromis sur le marché… Acheter une carte-mère vierge non formatée et procéder à son formatage soi-même. Toutes les infos à ce sujet sont disponibles en ligne. Puis installer ses logiciels soi-même, là encore, attention aux logiciels compromis (Microsoft, Apple etc…)
  • La seconde possibilité est de faire faire tout cela par quelqu’un de sa connaissance ou qui nous a été recommandé, quelqu’un pour qui c’est toujours un plaisir et intéressant de le faire, ajoutant à cela la possibilité de faire quelque argent supplémentaire en monnayant sa connaissance et son savoir-faire de manière raisonnable… Sans compter que certaines personnes rendront ce service gratuitement pour le simple plaisir de baiser le système !

Le résultat sera que la personne ou la petite entreprise aura un ou plusieurs ordinateurs faits “sur mesure” avec du matériel non compromis et souvent à moindre coût car dans ce cas, on ne paie pas la “marque”. Il vaut mieux payer un informaticien sympa pour le faire meilleur marché que de payer 20 ou 30% plus cher pour une “marque” qui vous vend une merde compromise prête à être exploitée par des tierces parties, non ?

C’est notre position en tout cas. (more…)

¤ Résistance politique : L’arme du boycott…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 39

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/10/02/resistance-politique-larme-du-boycott/

Commençons le boycott par ceci

Résistance 71

2 Octobre 2013

Beaucoup de gens se posent la question de savoir comment lutter contre l’oligarchie ? La réponse est simple. En l’attaquant là où cela fait le plus mal: le porte-feuille…

Comment ? En boycottant le cœur même du problème consumériste…

Boycotter qui ? Beaucoup d’entreprise certes, mais on peut déjà commencer par ici: la liste 2013 d’Interbrand des 10 plus grandes firmes à l’échelle mondiale.

Le boycott peut commencer ici:

1. Apple

2. Google

3. Coca-Cola

4. IBM

5. Microsoft

6. GE 
(General Electrics)

7. McDonald’s

8. Samsung

9. Intel

10 Toyota

Source: http://uk.finance.yahoo.com/news/apple-named-top-global-brand-202852923.html

N’oublions jamais une chose: Ces guignols n’existent, dominent et écrasent le monde que parce que nous achetons leurs produits…

Pour paraphraser Coluche, cela ne vous interpelle t’il pas de savoir qu’il suffirait que les gens n’achètent pas pour que çà ne se vende pas ?…

Nous si et nous pouvons fièrement dire que nous boycottons instinctivement les 4/5 de la liste présentée ci-dessus… Nous pouvons faire mieux, on s’y atèle.

¤ Le discours de « Bibi » à l’Onu n’est que provocation guerrière (Envoyé iranien à l’ONU)

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 38

Source  : http://resistance71.wordpress.com/2013/10/02/guerre-contre-liran-le-clown-bibi-continue-son-numero-sous-le-chapiteau-de-lonu/

Guerre contre l’Iran: Le clown Bibi continue son numéro sous le chapiteau de l’ONU…

Press TV

1er Octobre 2013

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2013/10/01/327101/bibis-un-speech-saberrattling-envoy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’adjoint ambassadeur de l’Iran aux Nations-Unies a condamné les remarques anti-irnaiennes faites par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à la tribune de l’assemblée générale de l’ONU, les qualifiant d”inflammatoires” et l’accusant de “réthorique guerrière”.

“Nous venons juste d’entendre une déclaration tres inflammatoire”, a dit Khodadad Seifi à l’AG de l’ONU mardi, quelques minutes après la fin du discours de Netanyahou, ajoutant, “tout comme l’an dernier, il a continué sa réthorique de guerre contre l’Iran abusant du temps de cette auguste assemblée.”

Le diplomate iranien a aussi prévenu Netanyahou contre tout mauvais calcul en planifiant d’attaquer l’Iran, en réponse à la menace de netanyahou d’agir seul pour arrêter le programme nucléaire iranien.

“Le premier ministre israélien ferait bien mieux de ne même pas penser à attaquer l’Iran, encore moins de s’y préparer”, a dit Seifi.

Seifi a demandé à netanyahou de revoir son histoire de l’Iran au sujet de son engagement dans ses obligations internationales en contraste total avec la défiance de Tel Aviv devant tout traité ou régulation internationales.

“A l’encontre d’Israël, l’Iran n’a pas attaqué et n’attaquera pas quelque pays que ce soit”, a t’il ajouté.

Quoi qu’il en soit, il a noté que “la politique de non-agression de l’Iran remontant à des siècles ne doit en aucun cas être interprêtée comme étant une incapacité à se défendre.”

“Nous avons beaucoup parlé d’armes de destruction massive au Moyen-Orient sans mentionner le fait qu’Israël est le seul pays de la région à posséder tous les types de ces armes, mais ne fait partie d’aucun traité pour les banir.”, a t’il ajouté.

Il a aussi accusé Israël de commettre des crimes dans ses guerres contre les Palestiniens et contre les nations voisines et non-voisines.

Dans son discours à la 68ème AG de l’ONU, netanyahou a dit que l’Iran devait démanteler entièrement son programme nucléaire, répétant ses accusations non fondées que Téhéran cherche en fait à développer des armes nucléaires.

“Israël ne permettra pas à l’Iran d’obtenir des armes nucléaires. Si Israël doit agir seul, alors il le fera”, a t’il clâmé. (more…)

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT