5 octobre 2013

¤ Le grand mensonge qui régit le colonialisme… depuis 1493 !

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 08

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/10/04/resistance-politique-le-grand-mensonge-qui-regit-le-colonialisme-bulle-papale-de-1493/

(NDÜ : voir aussi http://www.manataka.org/page2528.html )

Résistance politique: Le grand mensonge qui régit le colonialisme… Bulle papale de 1493 !

¤ Le grand mensonge qui régit le colonialisme... depuis 1493 ! dans Outils/Bon à savoir aguirre-o-300x225Nous avons déjà abordé ce sujet notamment dans la seconde partie de notre traduction de l’introduction du livre de Kevin Annett « A découvert: Génocide au Canada passé et présent » ; nous rabordons la « doctrine chrétienne de la découverte » parce qu’elle est le cœur même du problème du colonialisme occidental passé et présent…

Nous disons depuis un bon moment que la solution au problème de l’empire anglo-américain qui sévit sur le monde depuis des décennies, réside dans le torpillage de l’empire depuis l’intérieur. Comment ?… En prenant conscience et en aidant nos frères Indiens à résoudre le colonialisme du continent américain par la révocation de la bulle papale de 1493 (et la précédente de 1455) Inter Cetera dite de la « doctrine de la découverte », fondement du colonialisme euro-centrique depuis cette époque. Le fait est que légalement, moralement et culturellement, tous les pays du continent américain et principalement les Etats-Unis et le Canada, existent sur des terres usurpées, volées à leurs légataires de droit naturel, sur les bases d’une escroquerie religieuse raciste et perverse.

L’avenir de l’humanité dépend des peuples occidentaux conscients et défiants de la doctrine hégémonique qui nous colonise autant que les peuples colonisés (ce n’est qu’une question de degré…), mais voyez ce qu’il se passe dans le monde occidental: sous couvert de la crise, l’oppression colonialiste vient nous opprimer de la même manière qu’elle opprime les colonisés non blancs, les procédés utilisés sont les mêmes…

La résolution de cette affaire de la « doctrine de la découverte » mettra l’empire à genoux et permettra aux peuples dans leur ensemble de reprendre en main leur destinée et de s’émanciper. Cette issue est essentielle, voilà pourquoi nous insistons dessus !

– Résistance 71 –

Le grand mensonge: La doctrine chrétienne de la “découverte”

John Kane

2 Octobre 2013

url de l’article:

http://tworowtimes.com/opinions/columns/lets-talk-native/big-lie-doctrine-christian-discovery/#.Uk1UhuCJJS8

et

http://www.letstalknativepride.blogspot.jp/2013/10/the-big-lie-doctrine-of-christian.html

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Steven Newcomb est l’auteur du livre: “Païens en terre promise: Décoder la doctrine chrétienne de la découverte”. Il est le plus grand spécialiste sur le sujet. Il sera l’invité spécial de la journée conférence sur la survie autochtone de l’université de Buffalo (état de New York) le 14 Octobre 2013 de 18:00 à 20:00. Il sera égalememt invité dans l’émission de radio “Parlons natif.. avec John Kane” le dimanche 13 Octobre de 21:00 à 23:00 EDT sur WWKB ESPN Sports Radio 1520AM LTM, retransmis en stream live sur le blog Native Pride et sur TuneIn app pour PC et smartphones…

Quelque soit votre point de vue sur la religion ou le christianisme en particulier, un mensonge est un mensonge même si c’est l’église qui le dit. Un des plus grands mensonges jamais dit à la face de l’humanité est que “dieu” choisit des “familles” d’individus pour régner sur le reste du monde. Même si beaucoup, y compris un grand nombre d’Américains, qui devraient pourtant être mieux au courant, sont toujours amourachés de la notion de “princes et de princesses”, la plupart d’entre nous relègue maintenant ce stupide conte de fée au niveau des dessins animés de Disney et à la couverture médiatique futile et béate de cette “famille royale” qui n’a aucun sens.

Aujourd’hui, il y a un autre mensonge ancien monumental qui ne veut simplement pas mourir. En tout cas, les Etats-Unis et le Canada espèrent qu’il ne mourra pas de si tôt. La doctrine chrétienne de la découverte est en fait un plus gros mensonge que celui des “monarchies” ordonnées par “dieu”, auquel pratiquement plus personne ne croit. Cette doctrine n’est fondée quasimemt exclusivement que sur une série de décrets papaux du XVème siècle. Pour le dire simplement, le Vatican a décidé que lorsque des chrétiens arrivent sur les terres de païens ou de non-croyants, les chrétiens peuvent saisir leurs terres, leurs possessions et peuvent réduire lesdits païens en esclavage perpétuel.

Ceci paraît-être si ridiculement absurde, que tout à chacun pourrait penser que de telles pratique et politique auraient disparu avec l’esclavage. Ceci n’aurait sans doute pas sa place dans une nation qui clâme ouvertement fonctionner sous un système de séparation de l’église et de l’état. Mais non seulement cette doctrine est codifiée sous la loi américaine qui voit des décisions de justice être rendues sur la base de telles édits, mais ceci est en fait la fondation même du droit de propriété américain. Ceci représente également le château de cartes sur laquelle est bâtie la “loi fédérale indienne”. Il n’existe aucun évènement, aucun traité, aucune rédition, aucune pétition, ni aucun referendum, qui nous aient placés nous “les païens”, sous l’autorité des Etats-Unis d’Amérique ou de quiconque d’autre. Il n’y a que les mots de papes décédés depuis bien longtemps et de juges tout aussi décédés qui les ont régurgités.

L’ONU s’est même sentie obligée de déclarer ce qui devrait être pourtant évident pour tous, dans sa troisième affirmation de l’U.N. Declaration on the Rights of Indigenous Peoples (UNDRIP):

Nous affirmons plus avant, que toutes les doctrines, politiques et pratiques, fondées sur ou se faisant l’avocat de la supériorité de peuples ou d’individus sur une base d’origine nationale ou de race, religieuse, ethnique ou de différence culturelle, sont racistes, scientifiquement fausses, légalement invalides, moralement condamnables et socialement injustes.”

Alors, certainememt qu’avec l’entière communauté internationale condamnant le racisme religieux, des problèmes comme celui rendant équivalent la découverte et la conquête et le “titre de découverte” transférable exclusivement basé sur une notion européenne avec son corollaire de légitimité de propriété territoriale, doivent être révisés. Après tout, le monde peut-il rester assis et ignorer le vol de terres, la subjugation et le génocide d’un continent entier fondés sur un dogme religieux ?

Oui, il le peut et il le fait.

L’UNDRIP n’est que mots sur papier à moins que quelqu’un ne la fasse respecter. La force requise à cet effet n’est pas seulement celle nécessaire à vaincre la force d’inertie de l’histoire. Mais elle doit prévaloir sur des puissances mondiales qui sont décidées à contrôler l’eau, le pétrole, les minéraux, le gaz et autres ressources naturelles sur nos terres de “païens”, la terre elle-même devant également être sous contrôle. La force doit-être suffisante pour vaincre la plus forte des attractions connue des Hommes: l’attraction entre un homme riche et son argent.

L’église n’est pas pressée de résoudre cette affaire. Combien a t’elle pillé de ce “nouveau monde” en cinq siècles d’histoire ? Combien pille t’elle encore ? Et qui d’autre en a bénéficié ? Même une juge de confession juive de la cour suprême des Etats-Unis a cité la doctrine chrétienne de la découverte comme rationnelle pour débouter une demande de récupération de territoire par les autochtones il y a quelques années. Pensez-y un peu: Une femme juive citant des bulles papales du XVème siècle. Ceci eut lieu en 2005. Y a t’il plus ironique et plus absurde que cela ?

C’est une chose pour un juge de cour suprême comme John Marshal de rendre une décision de justice raciste en 1823 lorsqu’un homme noir pouvait toujours être acheté et vendu, une femme était vue comme la possession d’un homme et un “indien” était un sauvage qui avait bien trop de terre à sa disposition. Mais même dans une ère où on offre des excuses sans admettre de culpabilité, on doit aller de l’avant sur ce genre de chose.

J’ai un jour demandé aux Nations-Unies “Mais qui donne à l’UNDRIP son pouvoir ? Qui répudie les doctrines racistes qui continuent de soutenir et de fonder les politiques des plus injustes ?” La réponse qu’on me fit fut: “Nous.” Alors faisons-le. Mais d’abord apprenons comment leur château de cartes est construit. Enquêtons sur leur ineptie, analysons la et ne la laissons pas continuer !

– John Karhiio Kane, Mohawk, hôte national de l’émission de radio Native American issues, hosts “Let’s Talk Native…with John Kane,” ESPN-AM 1520 in Buffalo, Sundays, 9-11 p.m. Invité fréquent sur WGRZ-TV’s (NBC/Buffalo) “2 Sides” et sur “The Capitol Pressroom de Susan Arbetter” in Albany. Le blog “Native Pride” de John peut-être vu à:http://www.letstalknativepride.blogspot.com,
www.letstalknativepride.blogspot.com_. Il a aussi un groupe très actif “Let’s Talk Native…with John Kane” sur Facebook.

Cette entrée a été publiée le octobre 4, 2013 à 1:08 et est classée dansactualitéaltermondialismeFrance et colonialismeguerres hégémoniquesguerres imperialistesingérence et etats-unismilitantisme alternatifpédagogie libérationphilosophierésistance politique,terrorisme d’état avec des tags ,,,. Suivez tous les commentaires de cet article par flux RSS 2.0. Vous pouvez poster un commentaire ou rétrolier depuis votre site.

2 Réponses à “Résistance politique: Le grand mensonge qui régit le colonialisme… Bulle papale de 1493 !”

  1.  dans Politique/Societe

    JBL1960 dit :
    octobre 4, 2013 à 2:02

    « l’American Way of Life » est basé sur un mensonge ; Depuis des années cette « Révélation » monte en puissance. Ce document traduit parfaitement ce qui se déroule sous nos yeux actuellement, à savoir ; Le voile se déchire et laisse apparaître la « Vérité ». Je suis athée, et même une hérétique aux yeux des croyants de tous bords. Cette vérité doit être criée et non censurée ; Nous devons détacher nos chaînes en même temps et ne plus accepter qu’on nous en mettent. C’est cela aussi le changement de paradigme ; Libérons-nous de nos maîtres, ne nous comportons plus comme des esclaves. C’est parce que nous nous comportons comme des esclaves que nos maîtres ce moquent de nous . Nous n’avons pas besoin de les tuer, non, juste de ne plus les écouter. Si vous saviez comme cela est libérateur. Nous sommes en marche pour « cracker » les codes et trouver les clés de notre propre futur que nous pouvons écrire ensemble. « Ni Dieux, ni Maîtres » cela est possible, nous avons l’émergence chaque jour un peu plus. A nous de mutualiser. Encore merci à vous Résistance71. Je pense que l’étincelle n’est pas loin d’arriver, non ? De l’invisible JBL1960

    • Absolument… Du reste, pour rester dans la même époque, Etienne de la Boétie le disait déjà en 1552 dans son « discours de la servitude volontaire », cesser d’obéir et le paradigme illusoire s’effondre…

      « Le problème n’est pas la désobéissance civile, mais l’obéissance civile… » (Howard Zinn)

Une réponse à “¤ Le grand mensonge qui régit le colonialisme… depuis 1493 !”

  1. ¤ Liste des liens vers les derniers article sur notre site · ÜriniglirimirnäglÜ dit :

    [...] ¤ Le grand mensonge qui régit le colonialisme… depuis 1493 ! [...]

Laisser un commentaire

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT