• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 octobre 2013

7 octobre 2013

¤ Un brevet du CNRS en 2012 : des nano-fibres plastiques hautement conductrices qui se construisent « toutes seules »

Source : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2571.htm

Paris, 20 AVRIL 2012

Deux équipes du CNRS et de l’Université de Strasbourg, menées par Nicolas Giuseppone 1 et Bernard Doudin2, ont réussi à fabriquer des fibres plastiques fortement conductrices, de quelques nanomètres d’épaisseur. Ces nano-fils, qui font l’objet d’un brevet déposé par le CNRS, se construisent « tout seuls » sous la seule action d’un flash lumineux ! Peu coûteux à obtenir et faciles à manipuler contrairement aux nanotubes de carbone3, ils allient les avantages des deux matériaux utilisés à ce jour pour conduire le courant électrique : les métaux et les polymères organiques plastiques4. En effet, leurs remarquables propriétés électriques sont proches de celles des métaux. De plus, ils sont légers et souples comme les plastiques. De quoi relever l’un des plus importants défis de l’électronique du 21e siècle : miniaturiser ses composants jusqu’à l’échelle nanométrique. Ces travaux sont publiés le 22 avril 2012 dans l’édition en ligne avancée de la revue Nature Chemistry. Prochaine étape : démontrer que ces fibres peuvent être intégrées industriellement dans des appareils électroniques comme les écrans souples, les cellules solaires, etc.

Lors de précédents travaux publiés en 20105, Nicolas Giuseppone et ses collègues étaient  parvenus à obtenir pour la première fois des nano-fils. Pour ce faire, ils avaient modifié chimiquement des molécules de synthèse utilisées depuis plusieurs dizaines d’années dans l’industrie pour le processus de photocopie Xerox® : les « triarylamines ». A leur grande surprise, ils avaient observé qu’à la lumière et en solution, leurs nouvelles molécules s’empilaient spontanément de manière régulière pour former des fibres miniatures. Ces fils longs de quelques centaines de nanomètres (1 nm = 10-9 m, soit un milliardième de mètre), sont constitués par l’assemblage dit «supramoléculaire » de plusieurs milliers de molécules.

Les chercheurs ont ensuite étudié en détail, en collaboration avec l’équipe de Bernard Doudin, les propriétés électriques de leurs nano-fibres. Cette fois-ci, ils ont mis leurs molécules en contact avec un microcircuit électronique comportant des électrodes en or séparées de 100 nm. Puis ils ont appliqué un champ électrique entre celles-ci.

Nano-fibres1


© Réalisation graphique M. Maaloum, ICS (CNRS).

Vue d’artiste établie à partir d’une image réelle de microscopie à force atomique (AFM) montrant des fibres supramoléculaires conductrices piégées entre deux électrodes d’or séparées par une distance de 100 nm. Chaque fibre plastique est composée de plusieurs fibrilles, et capable de transporter les charges électriques avec la même efficacité qu’un métal.


Premier résultat important : sous l’action d’un flash lumineux, les fibres se construisent uniquement entre les électrodes. Seconde donnée surprenante : ces structures aussi légères et flexibles que les plastiques se sont révélées capables de transporter des densités de courant extraordinaires, supérieures à 2.106 Ampère par centimètre carré (A.cm-2), approchant celles des fils de cuivre. Cela, avec des résistances d’interfaces avec les métaux6 très faibles : 10 000 fois inférieures à celle des meilleurs polymères organiques actuels.

Désormais, l’objectif des chercheurs est de démontrer que leurs fibres peuvent être intégrées industriellement dans des appareils électroniques miniaturisés tels que les écrans souples, cellules solaires, transistors, nano-circuits imprimés, etc. 

(more…)

¤ Chemtrails : une proposition italienne d’action non-violente à adopter en France ?

Classé dans : Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc...,Outils/Bon à savoir — uriniglirimirnaglu @ 9 : 32

Source : https://www.facebook.com/notes/je-veux-mon-cielbleu/chemtrails-une-proposition-italienne-daction-non-violente-%C3%A0-adopter-en-france-/343791989089882

3 octobre 2013, 04:20

CHEMTRAILS: PROPOSITION ITALIENNE D’ACTION NON VIOLENTE faite par Emme Quaranta Due (traduction JeVeuxMonCielBleu)

Étape 1): INFORMATION

Diffuser le plus possible l’information de manière capillaire, ce qui facilitera la tâche des éventuels «repentis» qui voudraient dénoncer ce crime contre l’humanité, puisqu’ils pourront se dire qu’ils ne seront pas pris pour des imbéciles (au moins pas par tous) et qu’ils pourront compter sur un total soutien de la part de nous autres activistes.

PHASE 2): ASSEMBLÉE NATIONALE

Qui pourrait se tenir à Rome, pour faciliter les déplacements depuis toute l’Italie. Écouter et voter l’ensemble de nos propositions pour arrêter ce massacre et identifier les responsables.

ÉTAPE 3): SIGNALEMENTS A LA POLICE

Chacun de nous doit s’engager à informer personnellement les unités de police présentes sur son territoire de l’existence de pratiques illégales de géo-ingénierie qui ont lieu dans notre pays et dans toutes les nations sous influence de l’OTAN – ONU. Cette information est à faire simultanément, le même jour par tous, en distribuant un seul et même dépliant et en avertissant nos interlocuteurs qu’en cas d’absence d’arrêt des épandages de substances chimiques aérosol clandestins, nous serons contraints de procéder à l’occupation pacifique des installations aéroportuaires.

ÉTAPE 4): OCCUPATION PACIFIQUE DES AÉROPORTS

Cette action devrait être organisée de concert par les groupes de la résistance anti-chemtrails-géoingénierie présentz et active dans le monde entier.

PS: Savons-nous ce que nous subissons au juste? N’est-il pas temps d’y mettre fin d’une manière ou d’une autre ? Si nos grands-parents résistants étaient encore en vie, ils le penseraient eux.

(dédié à mon grand-père, Mario Quaranta, né en 1913, vétéran de la bataille du Don)

[M40]

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT