• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 26 octobre 2013

26 octobre 2013

¤ Ecoutes de la NSA : l’indignation française fait peur aux américains ! Bouh !

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 16

Source : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Etats-Unis-2013/p-26570-Ecoutes-de-la-NSA-l-indignation-francaise-est-elle-bien-serieuse-.htm

Ecoutes de la NSA : l’indignation française est-elle bien sérieuse ?

Les dernières révélations sur la surveillance de la NSA à l’encontre de la France font s’indigner la classe politique française. Il existe pourtant de nombreuses preuves que des pratiques d’écoutes tout à fait similaires à celles des Etats-Unis existent en France. L’Hexagone est doté d’entreprises à la pointe de ces technologies de surveillance qui collaborent pour certaines avec les services de renseignements américains. La France craint-elle quelque chose à trop condamner les Etats-Unis ?
¤ Ecoutes de la NSA : l'indignation française fait peur aux américains ! Bouh ! dans Complots prouvés 600_247931_vignette_hollande-snowden

François Hollande et Edward Snowden, la source des révélations des écoutes illégales de la NSA
23.10.2013Par Pascal Hérard »Je suis profondément choqué » a déclaré le premier ministre Jean-Marc Ayrault, suivi par un « c’est tout à fait inacceptable » de Manuel Valls (Intérieur) en écho à Laurent Fabius (Affaire étrangères). Le chef de l’Etat François Hollande a pour sa part conclu cette longue salve d’indignations par sa « profonde réprobation » des…70 millions de communications téléphoniques françaises illégalement interceptées par une agence étrangère de renseignement. Mais pas n’importe laquelle, puisque le détail de ces écoutes massives qu’Edward Snowden a fourni au quotidien britannique The Guardianrelayé par Le Monde, ont été effectuées par la NSA, l’agence nationale de sécurité américaine.

Les éléments publiés par le quotidien français démontrent avec précision le système intrusif de surveillance des communications mis en œuvre par le gouvernement américain pour espionner massivement la France. Les derniers documents attestent de la réalité de ces écoutes entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013. Mais rien n’indique que celles-ci ont cessé, même si le directeur de la NSA conteste aujourd’hui, en partie, la quantité indiquée dans les documents publiés. Des personnes soupçonnées de terrorisme ont été l’objet de ces interceptions téléphoniques mais aussi des personnels politiques, de l’administration ou du monde des affaires.

Les révélations de Snowden depuis juin dernier jettent un éclairage crû sur les pratiques illégales de la NSA à l’encontre de la France, et à chaque nouvelle information d’espionnage, François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault s’indignent. Mais du bout des lèvres. Sans jamais prendre de mesures particulières, comme s’il était très gênant pour le gouvernement français de réagir trop fermement contre le gouvernement américain à ce sujet. La France a-t-elle quelque chose à cacher que les Etats-Unis pourraient révéler sur les écoutes numériques ? La surveillance de la NSA n’est-elle qu’un échange de bons procédés entre pays alliés ?

Amesys, filiale de Bull a vendu les systèmes Eagle de surveillance de la population lybienne en 2007 à Khadafi

Fleuron français de la surveillance numérique

C’est en février 2011 que le scandale de la vente d’armes numériques par des entreprises françaises est révélé par un site français d’information en ligne, Reflets.info. Animé par des journalistes et des hackers, le site satirique d’investigation dévoile les pratiques d’une entreprise spécialisée dans la surveillance numérique, Qosmos, puis celles d’Amesys, filiale de la célèbre entreprise d’informatique Bull. Cette filiale, Amesys, aidée de la DGSE, a vendu en 2007 au dictateur libyen Khadafi, du matériel capable d’écouter la totalité de sa population. La technologie dite « d’inspection profonde de paquets » (DPI en anglais, Deep Pack Inspection) est alors détaillée par le site Reflets qui s’interroge sur la légalité de ventes de matériels capables d’espionner 6 millions de personnes au sein d’un Etat où la torture, l’élimination des opposants au régime, sont bien connues.
(more…)

¤ L’altitude de vol des avions épandeurs de chemtrails : la preuve qu’il nous faut !

Source : http://straker-61.blogspot.fr/2013/10/le-quote-di-volo-degli-aerei-chimici.html

Wednesday, Octobre 2, 2013

Les chances avec le produit du vol voici la preuve!

¤ L'altitude de vol des avions épandeurs de chemtrails : la preuve qu'il nous faut ! dans Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc... aerosolterapia

Combien de personnes ont remarqué, en participant à des discussions inévitablement engloutis par des mercenaires de désinformation, ils sont de plus en plus l’accent sur ​​un point fondamental, qui est la suivante: «Qu’est-ce que vous voyez sont traînées assez normales libérés par les moteurs chauds des avions de passagers à haute altitude. » Il est clair que, lorsque cette pierre s’est effondré, les deniers institutionnalisés ne pouvaient plus justifier en aucune façon la présence de sentiers dans nos cieux. Par ailleurs, la même NASA, fortement impliqué dans les activités chimiques à des fins militaires, justifie les chemtrails et les contrails appelant a également inventé de nouvelles classifications pour toutes ces formations artificielles générées par les activités de géo-ingénierie clandestine. Même les météorologues, civils et militaires, suivez ce …sillage, comme il est naturel, mais toute la maison de mensonges s’effondre lamentablement, car il est démontré – et il peut être démontré à tout moment – que les traînées hygroscopique ( ensemencement hygroscopique base de nuages ​​) peut être observée à partir du sol sont dispersés «à dessein» ( Le général Fabio Mini) à des altitudes inférieures à 1.600 mètres, ce qui n’a rien pour les paramètres physiques nécessaires à la formation de traînées de fantôme [ 1 ] Quels sont les principaux, PILIERS irréfutable de les avions qui se sont engagés à faire la guerre ENVIRONNEMENT (SCIE sans condensation) Pour les prix ne dépassent les 2.000 METRES? Nous allons mettre en évidence quelqu’un. a) L’avion sont clairement visibles à l’œil nu dans les détails, même la nuit. Un avion volant à des altitudes de plus de 8000 mètres aussi ne peut pas être vu, à moins que l’appareil ne génère pas un sillage qui serait pourtant très courte et mince. Dans le livre «  La physique des particules  », en fait, nous lisons:« Quand un avion passe au niveau haut dans le ciel, est formé dans son sillage un nuage de cristaux de glace clairement visibles, même si vous ne pouvez pas voir le dispositif. «  [ 2 ] [ 3 ] b) test avec laser vert gamme de pas plus de 4000 mètres au-dessus montrent que les faisceaux de lumière concentrée attire le ventre de l’avion pendant le vol pendant la nuit à basse altitude. Si c’était avions commerciaux à haute altitude (de 8 à 13 km d’altitude), la lumière laser peut ne pas éclairer le fuselage des camions-citernes. Même les mesures à l’aide télémètre (télémètre) ne serait pas possible, si les unités en question volaient à des altitudes de croisière (24.000 pieds ou plus), car le faisceau laser de l’instrument n’a pas cette capacité. c) Les règles de propagation du son impliquent que le rugissement des avions volant à l’altitude de croisière (8.000/14.000 mètres) ne peut pas être entendu. Un simple calcul montre mathématiques, cependant, que si le moteur d’un avion se fait entendre quelques secondes de son vol au-dessus de la verticale, l’avion ne dépasse pas 1.800 mètres au dessus du niveau de la mer (vitesse de propagation du son dans l’air: 343 m / sec + / -. 5%).Les détails sont dans les liens suivants: - La relation entre la propagation du son et de quotas avion , 2008 - calcul de la VNI basé sur le son perçu , 2009  (more…)

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT