• Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

30 novembre 2013

¤ « Le député qui voulait savoir pourquoi il y a des nuages dans le ciel »

Source : http://www.streetpress.com/sujet/116812-le-depute-qui-voulait-savoir-pourquoi-il-y-a-des-nuages-dans-le-ciel

A l’Assemblée, il pose une question écrite au ministre sur les « chemtrails ».

INTERVIEW Des traînées chimiques larguées en secret dans le sillage des avions? Voilà la théorie conspirationniste des chemtrails que Joël Giraud a portée à l’Assemblée Nationale. «Je n’ai jamais peur de passer pour un rigolo», piaffe le député !

le-depute-qui-voulait-savoir-pourquoi-il-y-a-des-nuages-dans-le-ciel

C’est une théorie conspirationniste qui devrait prêter à sourire : les traînées de condensation qui persistent dans le sillage des avions de ligne ne seraient pas de la vapeur d’eau mais … des produits chimiques volontairement répandus !

Au départ, quelques hurluberlus qui croient que « les militaires » larguent en masse, via les réacteurs des avions de ligne, des particules chimiques à échelle planétaire pour contrôler le climat . Mais le 12 novembre dernier, c’est un député qui a très sérieusement interpellé le ministère de l’écologie à l’Assemblée Nationale sur « les phénomènes de “chemtrails » ».

Sur StreetPress, Joël Giraud, député du Parti radical de gauche (PRG) des Hautes-Alpes et maire de L’Argentière-la-Bessées, explique pourquoi « les quadrillages qu’on trouve sur les grillés aux pommes dans les boulangeries ne doivent pas se reproduire dans le ciel ». Et il compte bien sur ses collègues du PRG pour mener la fronde contre les chemtrails :


Allô Joël ? Dites-nous pourquoi les traînées de condensation laissées dans le sillage des avions vous inquiètent.

J’habite les Alpes et j’ai souvent remarqué ces traînées. Il y a quelques avions de ligne qui passent dans le secteur, mais leurs traînées disparaissent immédiatement. Par contre il y a d’autres traînées, persistantes, et je ne vois pas quelle peut être leur origine puisque je ne vois pas d’avions quand elles se produisent ! C’est bizarre, ce sont des formations de nuages, qui en plus, quadrillent le ciel de façon régulière. Les quadrillages qu’on trouve sur les grillés aux pommes dans les boulangeries ne doivent pas se reproduire dans le ciel ! Et ça ne peut pas être un phénomène naturel puisqu’il est répétitif. J’ai rencontré quelqu’un qui m’a parlé de la théorie des chemtrails, et je me suis dit pourquoi pas.

Parallèlement, il y a eu tout un tas de phénomènes un peu bizarres. Un jour,j’ouvre le Dauphiné Libéré et je vois que des gens ont retrouvé dans leur jardin d’immenses filaments blanchâtres qui n’avaient rien à voir avec les fils d’Ariane que peuvent faire les araignées. J’ai appelé le rédacteur en chef de la locale de Gap en lui disant qu’il se passait aussi des trucs bizarres dans le ciel. Je lui ai donné le numéro du mec de l’association qui sensibilise aux chemtrails. Je pense que le Dauphiné va faire un truc.

Est-ce que vous avez déjà pris le ciel en photo pour étayer ces propos ?

Non. Dans la mesure où les gens que j’ai rencontrés – et ils sont tout sauf allumés – ont déjà fait ce type de job, je ne me suis pas transformé en chasseur de chemtrails. J’ai vu leur dossier et leurs photos : c’est exactement ce que j’ai vu, dans des secteurs pas très loin de chez moi.

Comment vous vous protégez ?

Je ne suis pas trop parano, alors je n’ai pas ce genre de réflexes. Je suis plus inquiété par la composition des trucs que j’achète pour bouffer.

Ça ne peut pas être un phénomène naturel puisqu’il est répétitif


Quelle forme peut prendre le combat contre les chemtrails ?

J’ai estimé de ma responsabilité de poser une question écrite au gouvernement. Pour être très clair, si je n’ai pas de réponse dans un délai légal, je demanderai à ce que la question soit officiellement signalée par le groupe, de sorte qu’on apporte une réponse. Dans un grand groupe c’est impossible, mais au PRG c’est fastoche. J’attends une réponse qui démontre scientifiquement que la théorie des chemtrails est fausse, je la lirai et je me ferai ma propre opinion. Pas question qu’on me dise simplement : « circulez, il n’y a rien à voir ! » Et si on ne nous répond pas, on verra l’attitude à adopter avec les réseaux associatifs qui s’occupent de ça.

Aussi, je vais demander un relevé du trafic aérien dans le secteur où j’en vois. La DGAC doit bien avoir ça ! Si c’est parce qu’il y a une densification du trafic aérien, qu’on me le montre. Mais à ce moment, je veux voir une carte officielle, car chez moi, je ne vois pas d’avions ! Je suis désolé ! Et puis en altitude dans des régions comme la mienne, on les remarque les avions !

Vous n’avez pas peur de vous exposer à des représailles en vous attaquant à des programmes secrets ?

Poser une question est légitime. Sans ça, ce n’est pas la peine d’être parlementaire. Mais ce n’a pas soulevé d’émoi. Par contre quand je me suis interessé aux dangers des ondes des téléphones mobiles sur les enfants, là, j’en ai reçu des coups de fil ! SFR et Orange voulaient me voir ! Pour les chemtrails, soit il y a un lobby qui pratique autrement, soit des gens considèrent que ce n’est pas une question comme ça qui va soulever quoi que ce soit.

Comment vous avez été sensibilisé à ce phénomène ?

Une association qui s’en occupe m’a demandé un rendez-vous. J’ai bien aimé leur démarche, ils m’ont laissé leurs dossiers, sans me demander de signer un truc tout de suite, et en me disant, faites-vous votre opinion, et si vous voulez, recontactez-nous. Comme c’était une question que je m’étais posé… Mais à l’époque je ne connaissais pas le terme «chemtrails». S’il n’y avait pas eu des cautions scientifiques de renom – des gens du CNRS, je ne leur aurai pas prêté attention [ndlr : joint par StreetPress, Olivier Boucher chercheur au CNRS et spécialiste de la géo-ingénieurie assure qu’aucun de ses collègues ne croit aux chemtrails].

Pas question qu’on me dise : circulez, il n’y a rien à voir !

Quand je me suis interessé aux dangers des ondes des téléphones mobiles sur les enfants, là, j’en ai reçu des coups de fil !


Planes, le dernier film de Disney, met en scène des avions qui lâchent en permanence des chemtrails. Est-ce que vous pensez qu’ils essaient d’habituer les enfants à ce phénomène ?

C’est curieux ça… C’est curieux… Qu’est-ce qu’il y a derrière les studios Disney ? Je me méfie de tous les ricains ! (rires) Quel est le taré de scientologue qui s’est mis quelque part dedans ! (rires) Quand il y a des références à des phénomènes au travers des films, je suis toujours en train de renifler le scientologue, compte tenu du brio de Tom Cruise pour faire de l’ésotérisme au travers de films classiques d’aventure qui n’en sont pas vraiment… C’est comme pour le coup des timbres avec de la chnouf derrière dans certains pays d’Amérique du Sud. Ils mettaient de la came derrière les timbres comme ça les gamins s’y habituaient à chaque fois qu’ils en collaient. Ca a été prouvé, ça ! Le cartel de Medellin faisait ça !

Ca serait plausible que Disney fasse de même ?

Ca renforce ma suspicion.

Mais vous êtes un rigolo ?

Je n’ai jamais peur de passer pour un rigolo. Je pose juste des questions. Si les autres ne veulent pas poser de question, dont acte.

Je suis toujours en train de renifler le scientologue, compte tenu du brio de Tom Cruise



StreetPress vous en parlait cet été, la théorie climato-complotiste des chemtrails n’en finit plus de trouver des relais politiques, comme à Attac ou au Parlement européen. Après le PS Gérard Bapt en 2012, Joël Giraud est le 2e député à alerter l’Assemblée Nationale sur le sujet. En attendant toujours une réponse du ministère ou des militaires !

28 novembre 2013

¤ Cointelpro : les techniques de contrôle de masse des agents anti-activitistes sur internet

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 45

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/18/media-et-nouvel-ordre-mondial-grand-frere-dans-les-forums-le-lard-et-la-maniere-du-controle/

Les techniques “secrètes” pour contrôler les forums en ligne et l’opinion publique

AlterInfo

16 Novembre 2013

url de l’article:

http://www.alterinfo.net/les-techniques-secretes-pour-controler-les-forums-et-l-opinion-publique_a96837.html

Attention, c’est du lourd !

Le 12 juillet dernier, le site Cryptome, sorte d’ancêtre à Wikileaks, qui publie des documents que les gouvernements et les sociétés n’aimeraient pas voir sur le net, a mis en ligne le témoignage et les explications techniques d’un ex-agent de Cointelpro. Cointelpro est une organisation US liée au FBI dont la mission était de faire de la désinformation et de foutre le bordel parmi les groupes d’activistes. Officiellement, Cointelpro a disparu en 71, mais l’organisation a juste changé de noms. Maintenant en plus d’infiltrer de manière classique des groupes d’activistes, cette ou ces organisations gouvernementales officient sur Internet pour enterrer les bad buzz et noyer le poisson sur les forums d’activistes.

Le 18 juillet, ce témoignage sur Cryptome a été mis en avant sur Slashdot  par un contributeur de longue date. Et chose étrange, le post a été censuré. C’est ce qui a attiré mon attention sur le sujet.

Ce document met au jour toutes les techniques employées par les gouvernements, les désinformateurs, les politiques, etc. sur le net mais aussi dans la vraie vie pour décrédibiliser leurs adversaires et enterrer les sujets sensibles. C’est très orienté US mais ce serait une erreur de croire que ce genre de pratiques n’a pas lieu en France. C’est riche d’enseignement et au fur et à mesure que je lisais le document, je me rendais compte que j’avais déjà été le témoin de ces manipulations. À la télé dans les débats politiques, dans les interviews dans les journaux, mais chose plus troublante dans les commentaires sur mon site ou d’autres ou sur Twitter. Sans tomber dans la parano, je me demande maintenant si certaines personnes qui viennent poster et semer le doute dans certains de mes articles un peu « sensibles » sont juste des trolls qui s’emmerdent ou des agents désinformateurs.

Mais peu importe… Lisez ce document, certes un peu long, mais passionnant, qui vous permettra de « détecter » à l’avenir les tentatives de manipulation dont nous faisons tous l’objet, en tant que personne ayant une opinion, ou en tant que simple spectateur.

Techniques pour manipuler les forums sur Internet

Il existe plusieurs techniques dédiées au contrôle et à la manipulation d’un forum  sur internet, peu importe le contenu ou les personnes qui sont dessus. Nous allons voir chaque technique et démontrer qu’un nombre minimum d’étapes suffit pour prendre efficacement le contrôle d’un  » forum incontrôlable. «  
Technique #1 –   »FORUM SLIDING »

Si un post très sensible de nature critique a été posté sur le forum, il peut être rapidement supprimé grâce au  » forum sliding.  » Dans cette technique, un nombre de posts (ou « sujets » en français) sans rapport sont discrètement positionnés sur le forum et  » vieillissent « . Chacun de ces posts sans rapport peut être appelé pour lancer un  » forum slide  » (glissement de forum). Deuxièmement, cette technique a besoin de faux comptes. Ils sont nécessaires pour permettre dissimuler au public la manipulation. Pour déclencher un  » forum slide  » et  » purger  » les posts critiques, il suffit de se connecter sur chaque vrai ou faux compte et de répondre aux vieux sujets avec un message de 1 ou 2 lignes. Grâce à cela, ces vieux topics sont propulsés au sommet de la liste des topics, et les topics sensibles glissent vers les autres pages, hors de la vue du public. Bien qu’il soit difficile, voire impossible, de censurer le post sensible, il est maintenant perdu dans une mare de posts inutiles et sans rapports. De ce fait, il devient efficace et pratique de faire lire au public des posts sans rapport et non-problématiques.

Technique #2 –   »CONSENSUS CRACKING »

Une deuxième technique efficace est le  » consensus cracking.  » Pour réussir à briser un consensus, la technique suivante est utilisée. Grâce à un faux compte, un message est posté. Ce message semble légitime et censé – mais le point sensible c’est que ce post possède une HYPOTHÈSE TRÈS FRAGILE sans preuve pour appuyer ce qui est écrit. Une fois cela fait et grâce à d’autres faux comptes, une réponse en votre faveur est doucement introduite. Il est IMPÉRATIF que les deux partis soient représentés, afin que le lecteur non informé ne puisse pas déterminer quel parti détient la vérité. Au fur et à mesure des posts et des réponses, la « preuve » forte ou désinformation est doucement établie en votre faveur. Ainsi, le lecteur non informé va probablement prendre la même position que vous et, si leur position est contre vous, leur opposition à vos messages va probablement être laissée aux oubliettes. Cependant, dans certains cas où les membres du forum sont hautement éduqués et peuvent contrer votre désinformation avec des faits réels et des liens vers des sites, vous pouvez  » avorter  » le cassage de consensus en démarrant un  » Forum sliding « .

Technique #3 –   »TOPIC DILUTION »

La dilution de topic n’est pas seulement efficace lors d’un glissement de forum, elle est également très utile pour garder l’attention des lecteurs sur des problèmes sans rapport et non productifs. Il s’agit d’une technique critique et très utile pour causer une  » CONSOMMATION DE RESSOURCE.  » En implémentant un flux continu de posts sans rapport pour distraire et perturber (trolling), les lecteurs du forum voient leur productivité stoppée. Si l’intensité de la dilution graduelle est assez forte, les lecteurs vont arrêter de rechercher et vont simplement passer en  » mode commérage.  » (more…)

¤ Guerre et ingérence en Syrie: L’OTAN et le CCG responsables du carnage…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 10

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/22/guerre-et-ingerence-en-syrie-lotan-et-le-ccg-responsables-du-carnage/

La vérité comme enjeu

Thierry Meyssan

21 Novembre 2013

url de l’article original: http://www.voltairenet.org/article181036.html

Que se passe t-il en Syrie depuis trois ans ? Selon les médias de l’Otan et du CCG, le « régime » y réprime dans le sang une révolution démocratique. Toutefois cette version est contredite par le soutien actuel au gouvernement estimé, selon les sources, entre 60 et 90 % de la population. La vérité est toute autre : l’Otan et le CCG ont perdu successivement une guerre de 4ème génération et une guerre de type nicaraguayen. Ce sont eux, et eux seuls, qui ont organisé et financé la mort de 120 000 Syriens.

L’un des enjeux de la préparation de la conférence de Genève est d’écrire l’histoire de la Syrie. Les puissances de l’Otan et du Conseil de coopération du Golfe tentent d’imposer leur version des événements ce qui leur donnerait un net avantage à la table des négociations. D’où, soudain, une avalanche d’articles et de reportages récapitulatifs dans la presse occidentale et du Golfe.

Les Occidentaux et le CCG affirment que la crise syrienne se situe dans le prolongement du « printemps arabe ». Le « régime de Bachar » aurait réprimé dans le sang l’aspiration de son peuple à la démocratie. L’Otan et le CCG seraient alors intervenus pour protéger la population civile.

La réalité est toute autre : les États-Unis ont planifié la destruction de la Syrie lors d’une réunion, le 15 septembre 2001, à Camp David. Ils ont commencé à la préparer en adoptant le Syria Accountibility Act, le 12 décembre 2003. Ils ont tenté de précipiter la Syrie dans la guerre d’abord en faisant adopter la résolution 1559 du Conseil de sécurité, puis en assassinant l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et en accusant nommément le président el-Assad de l’avoir ordonné. Ayant échoué ce scénario, ils ont sous-traité la guerre au Royaume-Uni et à la France qui s’y sont préparés par le Traité de Lancaster, le 2 novembre 2010. Le signal du lancement des opérations a été donné par les États-Unis, depuis Le Caire, début février 2011.

Février 2011-juillet 2012 : la guerre de 4ème génération

À partir de cette date et durant 15 mois, l’Otan et le CCG ont lancé une guerre de 4ème génération, entièrement basée sur leur domination des grands médias. Ils ont fait croire au monde, y compris aux Syriens, que le pays entier s’était soulevé, alors que les plus importantes manifestations n’ont pas excédé 5 000 personnes. Grâce à des snipers et à des commandos, ils ont fait croire à une répression sanglante. Cependant, en mars-avril 2012, après la chute de l’Émirat islamique de Baba Amr, Nicolas Sarkozy négociait le retrait de la France, tandis qu’en mai les Syriens commençaient à douter des reportages d’Al-Jazeera, et qu’en juin Washington acceptait sa défaite lors de la Conférence de Genève.

Durant cette période, les combattants étaient soit des takfiristes syriens (dont 3 000 furent faits prisonniers à Baba Amr), soit des professionnels étrangers, surtout les membres libyens d’Al-Qaïda commandés par Abdelhakim Belhaj. Ensemble, ils formaient l’Armée syrienne libre, encadrée par des officiers britanniques et français, et disposant de l’assistance logistique de la Turquie.

Juillet 2012-août 2013 : la guerre nicaraguayenne

L’élection de François Hollande à la présidence française et la nomination du sioniste Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères a relancé la guerre. S’appuyant sur la CIA du général David Petraeus et sur le savoir-faire de l’ambassadeur Robert S. Ford (ancien assistant de John Negroponte), la France lançait le signal d’une nouvelle guerre, de type nicaraguayen cette fois, en réunissant à Paris les « Amis de la Syrie », le 6 juillet 2012. Deux semaines plus tard, un méga-attentat décapitait les armées en assassinant les membres du Conseil national de sécurité. Immédiatement 40 000 jihadistes étrangers, appuyés de quelques milliers de Syriens et encadrés par des officiers français et britanniques, se lançaient à l’assaut de Damas. Ce fut le moment de vérité. Les Syriens, jusque là très passifs, aidèrent leur armée à défendre la capitale et à repousser les envahisseurs. Il s’en suivit un an d’une guerre cruelle et meurtrière qui fit plus de 100 000 martyrs. (more…)

¤ Skyguards – Gardacielos

Source :

SKYGUARDS

Skyguards : sentinelles du ciel

Lignes directrices et principes de fonctionnement

SKYGUARDS est un collectif européen qui a vu le jour à laconférence du 8-9 avril 2013 au Parlement Européen.

IDENTITE

         SKYGUARDS est une plateforme civique internationale établie par l’association espagnole Terra-SOS tenible.
Son objectif principal est d’AGIR contre les activités de modification climatique telles que les pulvérisations clandestines d’aérosols, HAARP et les programmes en lien avec HAARP, car elles constituent une menace pour la planète, et pour la vie sur la planète.
Pour que l’action soit efficace à tous les niveaux, nous traiterons ces problèmes objectivement et utiliserons les mots qui permettront à tout le monde de bien comprendre le sujet.
A FAIRE ET A NE PAS FAIRE
Nous aborderons les FAITS et les conséquences de la géoingénierie et agirons à tous les niveaux possibles. Nous nous concentrerons sur l’action politique, la recherche, l’accumulation de preuves, les rapports de jugements, la sensibilisation et l’opposition sociale.
Dans Skyguards nous essayons de déployer le langage avec une efficacité optimum. Nous n’utiliserons pas le terme « chemtrails » et ne relierons aucun document ou événement au sujet de la plateforme à ce terme.
Skyguards n’est pas un forum de discussion. Il n’est affilié à aucun parti ou religion et n’héberge pas de discussions sur la conspiration, la mystique, le paranormal, le Nouvel Ordre Mondial, les OVNI, le changement climatique ou les chemtrails-contrails.
AGIR
POUR SOUTENIR SKYGUARDS
C’est la forme de soutien la plus efficace. Les signatures appuieront notre pression pour l’action au niveau politique national et international.
Qui peut signer ?
Tout individu, organisation, société ou groupe partageant les objectifs de Skyguards.
Il y a deux sortes de signatures :
En tant qu’INDIVIDU
En tant qu’ORGANISATION
2) Faire un don
Skyguards devra engager des frais considérables pour compiler des preuves, effectuer des analyses scientifiques, payer des avocats et financer des campagnes de sensibilisation. Les dons sont donc plus que bienvenus ! – cf financement.
3) Devenir un partisan
Tout individu, association, organisation, société ou groupe partageant les objectifs de la plateforme et acceptant ses principes de fonctionnement peut devenir un PARTISAN.
Les partisans sont d’une importance essentielle pour la mise en œuvre quotidienne du programme de la plateforme. Etre un partisan implique de participer aux frais et dans certains cas de participer à des équipes de travail, en fonction de ses intérêts personnels et de ses capacités pertinentes.
4) DEVENIR VOLONTAIRE sur une base ad-hoc
Atteindre les buts de la plateforme dépend largement des membres volontaires qui renforcent les différents domaines de travail. Nous encourageons les professionnels indépendants et critiques dans des secteurs pertinents à s’engager de façon régulière comme conseillers dans l’équipe de travail appropriée, en tant que biologistes, physiciens, chimistes, météorologues et autres scientifiques, docteurs, épidémiologistes, psychologues, avocats, magistrats, procureurs, pilotes, membres d’équipage, traducteurs, wiki-documentalistes, experts en informatique, en réseaux sociaux et en collecte de fonds.

¤ Lutter légalement contre les chemtrails et les morgellons

Classé dans : Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc...,Outils/Bon à savoir — uriniglirimirnaglu @ 0 : 57

Code pénal français :

Article 223-6 : « Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour des tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000€ d’amende. Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours. »

Article 223-7 : « Quiconque s’abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000€ d’amende. »

Article 421-2 : « Constitue également un acte de terrorisme, lorsqu’il est intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur, le fait d’introduire dans l’atmosphère, sur le sol, dans le sous-sol, dans les aliments, ou les composants alimentaires ou dans les eaux, y compris celle de la mer territoriale, une substance de nature à mettre en péril la santé de l’homme ou des animaux ou le milieu naturel. »

Article 421-4 : « L’acte de terrorisme défini à l’article 421-2, est puni de 20 ans de réclusion criminelle et de 350.000€ d’amende, lorsque cet acte a entrainé la mort d’une ou plusieurs personnes, il est puni de la réclusion criminelle à perpétuité et de 750.000€ d’amende. Les deux premiers alinéas de l’article 132-23, relatif à la période de sûreté, sont applicables au crime prévu par le présent article. « 

21 novembre 2013

¤ Crise des subprimes : la banque JP Morgan paie une amende record de 13 milliards de dollars

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 20

Source : http://www.midilibre.fr/2013/11/20/crise-des-subprimes-la-banque-jpmorgan-paie-une-amende-record-de-13-milliards,785597.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20131120-[Zone_info]

AFP
20/11/2013, 07 h 33 | Mis à jour le 20/11/2013, 07 h 39
La banque JP Morgan Chase & Company est à l'origine de la crise des subprimes qui a privé de nombreux propriétaires de leur maison aux Etats-Unis.
La banque JP Morgan Chase & Company est à l’origine de la crise des subprimes qui a privé de nombreux propriétaires de leur maison aux Etats-Unis. (EMMANUEL DUNAND / AFP )

Les Etats-Unis ont annoncé mardi un accord à l’amiable record de 13 milliards de dollars, qui était très attendu, avec la banque JPMorgan Chase pour mettre fin aux poursuites liées aux prêts hypothécaires à risque (subprime).

Cet accord « met fin aux plaintes fédérales et d’Etats américains sur le regroupement, la vente et la titrisation de produits adossés à des prêts hypothécaires (RMBS) par JPMorgan Chase (et ses filiales) Bear Stearns et Washington Mutual » avant la crise financière, a déclaré le ministre de la Justice de l’Etat de New York, Eric Schneiderman, dans un communiqué.

« Un accord historique »

« Depuis que j’ai pris mes fonctions j’insiste sur le fait qu’il faut » désigner les responsables « de l’effondrement du marché immobilier et de l’effondrement de l’économie américaine », ajoute Eric Schneiderman dans son communiqué. « Cet accord historique, qui apporte des compensations dues de longue date aux propriétaires immobiliers dans tout le pays et dans l’Etat de New York, est exactement ce pourquoi notre groupe de travail a été créé », a-t-il poursuivi.

4 milliard $ d’indemnisation de particuliers

M. Schneiderman fait partie d’un groupe de travail sur les dérivés de subprimes créé par le président américain Barack Obama l’an dernier. Dans le cadre de l’accord, JPMorgan Chase, première banque américaine en termes d’actifs, admet qu’elle a « régulièrement donné une fausse image aux investisseurs » des prêts immobiliers très risqués qui étaient compris dans les titres dérivés qu’elle leur vendait. L’accord comprend 4 milliards de dollars d’indemnisation de particuliers, sous la forme notamment d’allègements de prêts.

2 milliard $ d’amende

Il comporte également 2 milliards d’amende et 4 milliards déjà annoncés d’indemnisation des organismes de refinancement hypothécaires sous tutelle de l’Etat Fannie Mae et Freddie Mac. Le restant du montant ira aux Etats de Californie, de New York, et à une association d’emprunteurs. C’est de loin la plus grosse somme jamais atteinte dans le cadre d’un accord à l’amiable avec les autorités pour une banque et aussi pour une entreprise seule.

19 novembre 2013

¤ L’AMI, ennemi de la démocratie

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 10 : 02

Source : un mél reçu hier

AMI: Accord Multilatéral sur l’Investissement
(en anglais M.A.I. : Multilateral Agreement on Investment)

¤ L'AMI, ennemi de la démocratie dans Outils/Bon à savoir
 dans Politique/Societe

L’AMI est un accord économique international négocié dans le plus grand secret depuis 1995 sous l’égide de l’OCDE, et dont les conséquences constituent une menace sans précédent pour la démocratie.
Les médias, qui appartiennent pour la plupart à des multinationales favorables à l’AMI, ont été d’une extraordinaire discrétion sur l’existence et le contenu de ce traité, malgré sa portée historique.

Le principe central de l’AMI est de créer tout un ensemble de droits nouveaux pour les multinationales, au détriment des états et des populations, et sans aucune obligation en contrepartie.

Les dispositions de l’AMI permettraient notamment à une multinationale de traîner un Etat en justice (devant une nouvelle juridiction internationale prévue par le traité) dès lors que des réglementations de cet état créent des différences de traitement entre les investisseurs nationaux et étrangers, ou encore si ils créent des conditions de concurrence déloyale.

Ces dispositions semblent anodines, mais leur portée touche presque tous les domaines de l’intervention des Etats. Ainsi, les lois en matière de protection de l’environnement pourront être annulées si elles sont plus sévères que dans d’autres pays où l’investisseur est établi. De même, les subventions versées par les états au secteur culturel, ou à l’éducation publique, sont autant de conditions de concurrence déloyale par rapport à des pays où ces secteurs ne sont pas subventionnés par l’état.

Avec l’AMI, les « investisseurs » pourront exiger l’annulation des lois nationales, et obtenir des états une indemnisation financière du préjudice subi.

Concrètement, l’AMI signifie l’abdication des Etats en faveur des multinationales, et la fin de tout pouvoir réel des gouvernements élus. Il signifierait la fin de la démocratie, en vidant le bulletin de vote de tout contenu réel.

La France, l’Europe, et l’AMI

En 1998, après trois ans de négociations que les gouvernements et les médias avaient tenues secrètes, un vaste mouvement d’intellectuels, d’artistes, et d’associations citoyennes comme Attac a contraint nos responsables politiques à avouer l’existence des négociations sur l’AMI et à ouvrir un débat public.

Le 14 Octobre 1998, à l’occasion d’une question posée à l’Assemblée Nationale, Lionel Jospin a annoncé que la France ne participerait plus aux négociations de l’AMI. (voir le texte intégral de la déclaration du Premier Ministre qui définissait officiellement la position française sur l’AMI). Le refus de la France avait alors encouragé les réticences d’autres pays, et provoqué l’arrêt des négociations de l’AMI. Mais au début de l’année 2000, le gouvernement Jospin était revenu à une attitude beaucoup plus conciliante vis à vis du processus de mondialisation.

En Novembre 2000, lors du sommet européen de Biarritz, le gouvernement français avait donné son accord à une modification de l’article 133 du Traité d’Amsterdam, en vue de permettre à la Commission Européenne de négocier les futurs accords multilatéraux à la place des états. Si cette mesure est adoptée, les états n’auront plus aucun moyen de s’opposer aux futurs accords de type AMI. Bientôt, les états européens se trouveront engagés par des accords qu’ils n’auront pas signés, et pour lesquels ni les parlementaires ni les citoyens n’auront été consultés.

Entre temps, l’AMI est redevenu d’actualité: les négociations ont repris fin 2002, cette fois dans le cadre de l’OMC au lieu de l’OCDE.

En plus de l’AMI, des nouveaux projets de traités multilatéraux similaires ont vu le jour, notamment le traité « NTM » (Nouveau Marché Transatlantique), conduit par le commissaire européen Leon Brittan, et surtout l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services).

Comme l’AMI, le NTM et l’AGCS visent à réduire le pouvoir économique des états, et à démanteler méthodiquement et l’ensemble des réglementations sociales et environnementales.

Pascal Lamy et Leon Brittan, Commissaires Européens, et fervents partisans de la mondialisation économique. Inconnus du public, ils oeuvrent à l’adoption de l’AMI, du NTM, et de la modification de l’article 133.

NAFTA, FTAA ou ZLEA, l’AMI du continent américain

Les Etats-Unis, le Canada, et le Mexique sont déjà unis depuis 1994 par un accord multilatéral similaire à l’AMI. Comme l’AMI, ce traité appelé « NAFTA » (North America Free Trade Agreement, ou ALENA en français) comporte des clauses qui permettent aux entreprises de porter plainte contre les états pour obtenir l’annulation des législations environnementales ou sociales qui constituent des entraves à la liberté totale du commerce. Depuis l’adoption de cet accord, plusieurs lois de protection de l’environnement ont déjà été annulées aux Etats Unis, au Canada, et au Mexique.

Lors du « Sommet des Amériques » d’Avril 2001, le NAFTA a été étendu à tous les pays d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud, à l’exception de Cuba. Le nom du nouvel accord est FTAA (en français ZLEA, Zone de Libre Echange des Amériques). Il entrera en vigueur en 2005. Lors de la signature de l’accord à Québec, la ville a été transformé en camp retranché avec des grillages de 3 mètres de haut, afin de tenir à distance les manifestations citoyennes contre la mondialisation, et des milliers de personnes ont été refoulées à la frontière avec des contrôles et des méthodes dignes de l’ancienne Union Soviétique (fouille des personnes, de leurs documents et du contenu de leur ordinateur, etc.).

Les manifestations qui ont quand même eu lieu à Québec contre le FTAA ont fait l’objet d’une répression incroyablement violente. De jeunes manifestants ont été mutilés à vie par des grenades ou les balles en caoutchouc tirées délibérément à faible distance par les policiers, au mépris des règles légales prévues pour l’utilisation de ces armes.

Tout cela en dit long sur le caractère « démocratique » de ces accords.

Pour plus de détails sur la répression et les méthodes policières, lisez donc cet article envoyé par un internaute canadien

 Manifestants et policiers pendant le « Sommet des Amériques », à Québec en Avril 2001

18 novembre 2013

¤ Retour sur 2012 : Georges Soros : « Chaos économique, émeutes en Europe et guerre civile aux USA »

Classé dans : Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 06

Source :

¤ Retour sur 2012 : Georges Soros :   »Dans des moments comme ceux-ci, la survie est la chose la plus importante« , dit-il, en regardant à travers ses lunettes de hibou et ses mèches de cheveux gris brossés. Cela ne signifie pas seulement qu’il est temps de protéger vos actifs, mais cela signifie qu’il est temps de conjurer la catastrophe. D’après lui, le monde est confronté à une des périodes les plus dangereuses de l’histoire moderne: la période du « Mal« .

Il était temps qu’il se réveille !!!

L’Europe est confrontée à une descente dans le chaos et des conflits. En Amérique, il prédit des émeutes dans les rues qui conduiront « à une répression brutale qui va considérablement restreindre les libertés civiles. Le système économique mondial pourrait même s’effondrer complètement« … (lu sur le Daily Beast)

Il convient de souligner que George Soros a été, pendant longtemps, un trader utilisant une méthode d »analyse apprise à la London School of Economics pour faire des paris de plus en plus rentable sur une variété de devises.
Il avait parié des milliards de dollars que la livre sterling allait s’effondrer. En fait, cela s’est avéré une prophétie auto-réalisatrice et soudain Soros est devenu le trader le plus célèbre d’entre tous…
Une célébrité à un point tel que la reine d’Angleterre, elle-même, lui a accordé une audience privée.
Guerre civile aux USA ?
Dans le contexte actuel, il est convaincu que les États-Unis se dirigent vers une « guerre des classes« . Autrement dit : une guerre civile

« Pendant que la colère monte, les émeutes dans les rues des villes américaines seront inévitables. La réponse aux troubles pourrait être plus dommageable que la violence elle-même. « Ce sera une excuse pour une répression utilisant des tactiques musclées afin de maintenir la loi et l’ordre, qui, poussé à l’extrême, pourrait apporter un système politique répressif, une société où la liberté individuelle est beaucoup plus limitée, ce qui serait une rupture avec la tradition des États-Unis. »

A propos de l’Europe, Soros a déclaré sur le Market Watch du Wall-Street Journal que les mesures prises en Décembre par la BCE ont soulagé les problèmes de liquidité des banques européennes.Mais cela ne résout pas « les difficultés de financement face auxquelles les États membres endettés souffrent.« 
Comme dirait Olivier Delamarche sur BFM Business : « Ce n’est pas en imprimant des billets que la solvabilité des États sera résolue… »

Italie et Espagne : Bienvenue dans le Tiers-Monde
Les primes de risque élevées sur les obligations italiennes et espagnoles menacent l’adéquation des fonds propres des banques et menacent de transformer les nations les plus faibles de la zone euro en nations « reléguées au statut de pays du Tiers- Monde devenus très endettés en devises étrangères« .

Soros a également déclaré que l’Allemagne agit comme un chef de corvée en imposant une discipline budgétaire dure : « Cela va générer deux tensions qui pourraient détruire l’Union européenne: économiques et politiques. »

Des émeutes couvent en Europe
Dans l’Angleterre en récession… on muscle ses troupes pour de nouvelles émeutes

Au Portugal, on s’entraîne à l’austérité à coups de grenades lacrymogènes et de matraques…

En Italie, les chauffeurs taxis se frottent aux matraques et certains « promettent l’enfer » s’ils ne sont pas écoutés par le gouvernement… euh… pardon… les banquiers qui ont renversé Berlusconi…

La Roumanie hésite entre le mot « révolte » et « révolution » (désolé pour la vidéo qui a disparu dans le texte de cet article de Rue89).

Et en Grèce (3ème nouveau pays du Tiers-Monde), on s’habitue à la survie… sans salaires pendant que la troïka poursuit sa mise à mort :

Publié par Lionel Ségaut « Gold up« 
Par Brujitafr

Vendredi 27 janvier 2012

¤ Syrie-Iran-Arabie. Nouvel ordre mondial, par Alain Corvez

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 02
 Syrie-Iran-Arabie. Nouvel ordre mondial, par Alain Corvez

 IRIB-Les informations en provenance de mes contacts en Syrie et au Liban confirment mes analyses de géopolitique :
le monde bascule dans un nouvel ordre, les pôles de puissance changent entraînant de nouveaux rapports de forces qui s’exercent  sur de nouveaux points d’appui.
Le « pivotement » américain vers l’Asie, s’il est exagéré par certains n’en est pas moins réel. Il implique l’apaisement des tensions au Proche et Moyen-Orient en réglant les crises syrienne et iranienne et en mettant un terme aux affrontements chiites-sunnites instrumentés à des fins stratégiques.

L’Iran retrouvera prochainement sa place géostratégique essentielle dans la région, avec la « modération » dans les relations internationales prônée par le Président Rohani dans son discours aux Nations Unies fin septembre. Plusieurs pays l’ont compris qui cherchent à se rapprocher de Téhéran, comme la Turquie et même le Qatar et l’Arabie.

Ce sont des musulmans sincères qui ont renversé Morsi en Egypte le 30 juin dernier. Les Frères Musulmans, organisation longtemps souterraine dans les états arabes,qui a remporté toutes les élections car elle était la seule structurée depuis longtemps et a disposé de puissants moyens financiers des pays du Golfe persique,  est l’expression politique de cette idéologie qui proposait de gouverner au nom de la charia. Ils ont prouvé leur incompétence et leur incapacité à répondre aux aspirations des peuples et à gérer des états modernes: la Tunisie les rejette, de même que l’Egypte et le chaos libyen finira par en faire de même. Les musulmans veulent vivre selon leur foi mais entendent être en harmonie avec le « village mondial ». (Expression de René Girard)

Dans les bouleversements politiques et sociaux du monde arabe, les chrétiens qui étaient présents sur ces terres six siècles avant l’islam, ont un rôle essentiel à jouer pour la cohésion sociale des populations et seront un facteur important des réconciliations nationales partout où des drames ont eu lieu. Les rapprochements entre Patriarches orientaux et Imams dans les pays en crise montrent que les appels du Pape François à l’union des fidèles chrétiens et musulmans  répondent à un besoin vital et sont entendus par les populations comme par les dirigeants. Par leurs positions en dehors des rivalités internes aux musulmans, mais profondément patriotes et ancrés dans la vie des pays arabes, ils sont un catalyseur d’harmonie entre les différentes ethnies et confessions de ces pays souvent très composites, notamment la Syrie.  (more…)

¤ Accélération du processus du Nouvel Ordre Mondial avec les « traités » Trans Pacifique et Atlantique…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 37

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/14/acceleration-du-processus-du-nouvel-ordre-mondial-avec-les-traites-trans-pacifique-et-atlantique/

L’article que nous avons traduit ci-dessous s’adresse essentiellement aux populations du Pacifique en liaison avec le monopole des entreprises du pays du goulag levant, mais ne nous leurrons pas, ce « traité » de partenariat TransPacifique est le prélude du traité de Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI, voir les liens sous l’article…), la même mouture fasciste néo-libérale de développement de la société néo-féodale postindustrielle. Bref… Le monde entier est concerné par cette ignominie dont le seul but est de mettre en place la grille définitive de vérouillage et de contrôle du Nouvel Ordre Mondial.

Il importe que nous, les peuples, stoppions cette infâmie avant même sa mise en place, il en va ni plus ni moins de notre survie !!… Il est essentiel que l’humanité retrouve la voie de l’auto-gestion, qui fut la sienne pendant très, très longtemps, avant l’avènements de la société à pouvoir coercitif (étatique). Boycott et désobéissance civile !!

– Résistance 71 –

Un traité secret mondialiste menace la liberté d’internet

Kurt Nimmo, 13 novembre 2013, url de l’article original: http://www.infowars.com/secret-globalist-treaty-threatens-internet-freedom/print/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Wikileaks a publié un document de 95 pages et 30 000 mots expliquant en détail le Trans Pacific Partnership ou TPP (NdT: qui rencontre une grosse opposition populaire dans les pays asiatiques comme la Corée du Sud, le Japon et les pays d’Asie du Sud-Est, surtout chez les agriculteurs…). Cet accord secret des mondialistes aura un effet très important sur un grand éventail de choses incluant la liberté d’internet, la médecine, les patentes, et les libertés civiles. La cabale mondialisrte va se réunir à Salt Lake City dans l’Utah entre les 19 et 24 Novembre.

Un brouillon du texte du chapitre du TPP sur la propriété intellectuelle explique les provisions pour mettre en œuvre un “régime coercitif” fait pour supplanter les lois nationales et la souveraineté des pays avec une construction mondialiste ( TPP Intellectual Property Rights Chapter). Le TPP est de loin le plus gros et le plus oppresseur des traités économiques jamais établi jusqu’ici. Il aura un impact sur 40% du PIB mondial. Il est le précurseur d’un autre traité équivalent tout aussi secret, celui de l’US-EU Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP). Les deux traités combinés couvriront plus de 60% du PIB mondial et exclueront la Chine. (more…)

16 novembre 2013

¤ Des excuses officielles de la part d’Andrew Huszar, un ancien responsable de la Fed !

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 12 : 26

Source : http://www.agorafinance.fr/ et http://deusnexus.wordpress.com/2013/11/13/real-reason-quantitative-easing/

Jason Farrell

¤ Des excuses officielles de la part d'Andrew Huszar, un ancien responsable de la Fed ! dans Complots prouvés Huszar dans Outils/Bon à savoirDans les pages du Wall Street Journal, on nous rebat souvent les oreilles avec le sauvetage de l’économie par nos maîtres des banques centrales. Alors lorsqu’un ancien responsable de la Fed écrit un article à propos du programme d’assouplissement quantitatif (QE), on ne devrait s’attendre à rien de bien surprenant. Andrew Huszar, l’homme en charge des achats sans précédent par la Fed de titres hypothécaires en 2009 et 2010, a écrit quelques pages lundi dernier pour expliquer les activités de la Fed aux pauvres plébéiens que nous sommes. Son article commence ainsi :

« Je n’ai qu’une chose à dire : je présente mes excuses à l’Amérique ».

Attendez un peu… Qu’est-ce que je lis ? Les banquiers centraux marchent si souvent au pas que de franches excuses pour ce qui est considéré par le plus grand nombre comme une politique qui a « sauvé l’économie » d’une ruine certaine est, disons, étonnant.

Le point intéressant est qu’il ne se contente pas de s’excuser de l’échec du programme qui devait inaugurer une nouvelle ère de prospérité. Il affirme en plus que cela n’a abouti à rien d’autre que de remplir les poches de Wall Street à coups de liquidités en masse.

« Malgré la rhétorique de la Fed, mon programme n’était pas d’aider à rendre le crédit plus accessible à l’Américain moyen. Les banques accordaient de moins en moins de prêts. Plus insidieusement, tous ces crédits supplémentaires accordés n’étaient pas meilleur marché. Le QE a peut-être diminué le coût global des prêts pour les banques mais Wall Street a empoché la plus grande partie de l’argent supplémentaire ».

De mieux en mieux ! Il livre même en pâture ses anciens chefs :

« Depuis les tranchées, plusieurs autres responsables de la Fed ont également commencé à exprimer leur inquiétude que le QE ne fonctionnait pas comme prévu. Nos avertissements sont restés lettre morte. Par le passé, les responsables de la Fed — même si au final ils se trompaient — se seraient inquiétés de façon obsessionnelle des coûts par rapport aux bénéfices pour toute initiative d’envergure. Aujourd’hui, leur seule obsession semble être celle de la dernière enquête sur les attentes des marchés financiers ou sur le dernierfeedback en personne des grands banquiers et des grands gestionnaires de hedge fund de W all Street. Désolé pour les contribuables américains ».

Pour lui, la plus grande intervention financière de l’histoire par une banque centrale n’a produit qu’une hausse de 0,25% de la croissance du PIB. Cela représente 4 000 milliards de dollars d’achats d’actifs et de nouvel argent, noyés dans l’économie en y générant une croissance d’à peine 40 milliards de dollars environ.

Naturellement, cette révélation ne dissuadera nullement la Fed. Même une légère diminution des 85 milliards de dollars par mois d’achats d’actifs semble impossible à ce stade, avec le « stimulus » intégré dans l’équation économique à tel point que les rumeurs de diminution du QE sont synonymes d’importantes liquidations.

Les banquiers centraux, paralysés, n’osent pas mettre fin à ce filon, même s’il ne profite qu’à Wall Street.

Nous ne pouvions imaginer qu’une déclaration plus lucide de l’échec de la politique monétaire puisse jamais être écrite. Et d’une source sûre ! Le responsable du QE1 affirme que le QE1 était une imposture. Le QE a longtemps été considéré comme une fonction clé de la Réserve fédérale. Qu’est-ce que cela augure pour l’avenir de la Fed ?

11 novembre 2013

¤ Armes planétaires et modification militaire du climat : chemtrails, géo-ingénierie atmosphérique et guerre contre l’environnement

Source : http://www.cielvoile.fr/article-armes-planetaires-et-modification-militaire-du-climat-chemtrails-geo-ingenierie-atmospherique-et-121039905.html

Samedi 9 novembre 2013
 chemtrails.jpg
NDÜ :

Dans l’article ci-dessous : Remarque sur les contrails persistants (ou traînées de condensation persistantes)

Ce que certains appellent chemtrails, le GIEC et d’autres les considèrent comme des traînées de condensation persistantes, effet normal des gaz d’échappement des avions aujourd’hui.

Dans son livre de 2006, « La guerre météorologique », Jerry Smith explique que les traînées persistantes ne sont pas nécessairement des chemtrails (traînées chimiques). A partir des années 1990, explique-t-il, tous les réacteurs ont été modifiés avec un « double flux de dérivation », qui augmente la consommation de carburant et, qui a comme effet secondaire de laisser des traînées persistantes qui se transforment en cirrus après plusieurs heures. C’est à cette période que les observations de chemtrails ont commencé.

La raison pour laquelle les avions de nos jours laissent des traînées persistantes, explique Marshall Smith, un ancien ingénieur en aéronautique de la NASA, est que les particules de suie dans les gaz d’échappement des anciens avions fournissaient un noyau autour duquel des cristaux de glace se formaient, donnant une traînée. Mais du fait de leur couleur foncée, les particules de suie absorbaient l’énergie solaire qui faisait fondre les cristaux de glace, et dissiper la traînée. Aujourd’hui, les gaz d’échappement d’un avion, plus propres et donc  plus clairs, laissent l’énergie solaire les traverser, ainsi les traînées de condensation persistent et se transforment en ​​cirrus élevés et persistants de  24 à 36 heures.

Smith admet que ce processus n’exclut pas des dispersants métalliques ou biologiques dans les rejets  chimiques d’avions, et il précise également que ces dispersants peuvent être pulvérisés sans laisser de traînées, en fonction de la matière particulaire, de l’humidité et de la température atmosphérique. Mais, plus tard, en 2009, il a publié ce qui suit:

 Donc la « théorie» des chemtrails est que les traînées de condensation des avions sont « normales » si elles disparaissent en quelques minutes, alors que les « chemtrails », ou traînées chimiques persistent pendant des heures, et donc ne seraient pas « normales » et devraient contenir des éléments inconnus qui les rendraient persistantes … Les traînées d’avions persistantes peuvent être entièrement expliquées par la science sans avoir à recourir à un scénario de « théorie du complot ». Elles semblent dues à  l’introduction d’un réacteur à double flux dérivés, à l’amélioration des carburéacteurs (JP- 8) et au « réchauffement climatique ». [13]

http://www.globalresearch.ca/military-weather-modification-chemtrails-atmospheric-geoengineering-and-environmental-warfare

Par Rady Ananda – Global Research – Le 3 Novembre 2013 – Traduction Ciel voilé

Développé en 1988 par le Programme pour l’Environnement des Nations Unies et l’Organisation Météorologique Mondiale des Nations Unies, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) vient de publier son cinquième rapport d’évaluation [1] et maintient son silence sur les applications militaires de modification du climat qui continuent de fausser les données.

« Les phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes » sont liés au changement climatique, alors qu’aucune mention n’est faite sur les programmes gouvernementaux visant délibérément à modifier les conditions météorologiques et à provoquer les tremblements de terre, la sécheresse, la pluie et les tsunamis.

Le programme actuel de modification artificielle du temps, au moins aux États-Unis, date de plus de 70 ans. Des messages d’intérêt public imprimés dans les journaux des années 1960 mettent en garde contre l’intention du gouvernement de modifier la météo.

Life Magazine, dans les années 50 et 60, donnait continuellement des informations sur les programmes de modification du temps aux États-Unis, y compris sur le projet Stormfury qui a détourné la trajectoire des ouragans et réduit leur intensité de 1962 à 1983. Le silence permanent et absolu du GIEC sur ces programmes est assourdissant.

Avec des connaissances d’initié, un chapitre du livre paru en 1968 « A moins que la Paix n’arrive : une prévision scientifique des armes à venir »,  prédit le développement de technologies qui utiliseront la planète elle-même comme une arme. Le chapitre « Comment détruire l’environnement» [2] a été écrit par le géophysicien et membre du Comité consultatif scientifique du Président Johnson, le Dr Gordon JF Mac Donald. Il y déclare:

«  La clé de la guerre géophysique est l’identification des instabilités environnementales auxquelles l’ajout d’une petite quantité d’énergie permettrait de dégager de largement plus grandes quantités d’énergie. »

Ce chapitre envisage quatre armes planétaires dont Mac Donald prédit qu’elles seront entièrement développées au XXIème  siècle, à partir de l’état de la recherche à son époque :

• modification du climat;
• génération de tremblement de terre;
• génération de tsunami et de leur direction, et
• Contrôle du comportement de masse via la manipulation électromagnétique de l’ionosphère.

L’idée est reprise dans plusieurs projets de géo-ingénierie détaillés dans le livre d’Eli Kintisch « Détruire la planète », au chapitre intitulé « La poursuite des leviers ». Il explique que  « de petits changements dans le système terrestre peuvent avoir des effets globaux profonds ». [3] (more…)

10 novembre 2013

¤ Le système bancaro-politico-médiatique vérolé dénoncé par Agora Finance

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 33

Source : la-chronique-agora.com/

Irresponsabilité, incompétence, corruption, manipulations, mauvaise gestion…

… et maintenant, ils voudraient que ce soit VOUS qui payiez ?!?

 J’accuse nos banques d’irresponsabilité, d’incompétence et de collusion avec le pouvoir.

Elles jouent avec votre épargne, elles calculent mal les risques (quand elles les calculent), elles prétendent qu’elles peuvent maîtriser l’incertitude… et quand tout cela s’est soldé par une crise qui a ébranlé les fondements même du système monétaire mondial, c’est dans VOTRE argent que l’Etat a puisé pour réparer les dégâts.

 J’accuse la Banque centrale européenne de manipulation monétaire et de prise de risques excessifs.

Elle trafique les taux d’intérêt, elle prête de l’argent qui n’existe pas, elle a maquillé la crise et fermé les yeux sur des fricotages comptables et financiers qui mettent aujourd’hui encore la Zoneeuro en danger. Et une fois encore, quand il faut mettre la main à la poche pour renflouer le navire, c’est VOTRE argent qui sert au sauvetage.

 J’accuse la presse et les médias de corruption intellectuelle et d’aveuglement.

Alors qu’ils sont censés être le « quatrième pouvoir », les médias piétinent leur devoir d’investigation et de remise en question de la propagande d’Etat. Ils se contentent désormais de servir une pensée formatée et des commentaires complaisants sur les statistiques… et VOUS êtes la victime de cette désinformation qui vous empêche de prendre les bonnes décisions pour votre vie et votre argent.

 J’accuse le gouvernement de corruption, de mensonge et de parjure.

Pour rester au pouvoir, nos politiciens financent sciemment par la dette des promesses électorales qu’ils savent intenables. Ils achetent leurs électeurs à coups de redistribution : une politique facile et lâche consistant à prendre aux uns (sans leur accord) pour s’acheter les faveurs des autres. Cela fait des décennies que ça dure — à gauche, à droite, d’un bout à l’autre du spectre politique –, et que VOUS payez les pots cassés de leur manque de courage.

Il est temps que cela cesse !

Cher Concitoyen,

J’ai bien conscience que ma démarche va en choquer plus d’un.

Je m’attends à recevoir des lettres de protestation, des menaces… ou pire. On ne lance pas ce genre de message sans retombées.

Il ne s’agit pourtant pas d’une croisade personnelle. Je ne connais pas les gens que j’accuse. Je ne les ai jamais rencontrés… et je ne leur voue aucune haine individuelle.

Il ne s’agit pas non plus d’inventions ou d’attaques gratuites : toutes les informations que vous découvrirez dans ces lignes sont authentiques, vérifiables et accessibles à quiconque se donne la peine de chercher un peu.

Je me contente de faire un constat concernant ceux qui sont aux commandes aujourd’hui — ceux qui contrôlent notre gouvernement, notre argent, notre vie.

Et ce constat est extrêmement simple : on se paie votre tête.

A tous les niveaux de décisions, on se paie votre tête.

Politique, économie, finance… Nos dirigeants se croient désormais tout permis — parce que vous êtes là pour payer leurs pots cassés.

Il y a trop longtemps que cela dure. Le moment est venu de réagir.

Pourquoi spécialement maintenant ? Parce que par la faute des banques, des autorités européennes, de nos gouvernants — et, dans une large part, des médias –, nous sommes actuellement face à une crise qui ne ressemble à rien que notre pays ait jamais connu.

Cette crise est en train de faire bien plus de dégâts en France, que les krachs boursiers de 2008 ou même que la crise économique de 1929.

Elle pourrait mettre fin à la sécurité, à la tranquillité et au niveau de vie que l’on pourrait tenir pour acquis dans un pays développé du début du 21ème siècle.

Ce qui nous arrive affectera sans aucun doute vous, moi et tous les autres Français.

La première phase a déjà commencé. En fait, comme je vous le prouverai dans un instant,la France est dans un état de crise perpétuelle depuis près de 40 ans.

A cause d’un système politique, économique et bancaire corrompu et sclérosé, vous pourriez assister dans les mois et les années qui viennent à…

Un gel des marchés monétaires qui vous empêchera d’accéder à votre épargne et à vos dépôts bancaires.

Une inflation galopante causant une augmentation spectaculaire des prix sur des choses aussi essentielles que le pain… ou le papier toilette.

Une hausse en flèche des taux d’intérêt qui provoquera des ravages dans votre épargne retraite.

Des millions supplémentaires de gens au chômage, sans le moindre signe d’amélioration en vue.

Et une France qui aura sans doute perdu son rang dans le monde — pour très longtemps, voire définitivement.

Bien entendu, une crise de cette ampleur ne se produit pas du jour au lendemain. Ce désastre se construit depuis des décennies — et il a pris de la vitesse depuis 2008, se nourrissant des taux d’intérêt artificiellement bas… des plans de relance… et de la surchauffe des planches à billets.

Je vous montrerai dans un instant comment tout cela s’est produit — et comment le système tout entier, depuis votre banque de quartier jusqu’au président de notre pays, est responsable de cet état de fait.

Lorsque cet événement finira par entamer sa phase finale — la plus dévastatrice –, de nombreux Français seront complètement pris de court.

C’est pour cette raison que je vous écris aujourd’hui. (more…)

¤ La liberté de l’internet et la réforme des droits d’auteur: La mort suspecte d’Aaron Schwartz

Classé dans : Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 12 : 10

Source : http://resistance71.wordpress.com/tag/mort-suspecte-aaron-schwartz/

¤ La liberté de l’internet et la réforme des droits d’auteur: La mort suspecte d’Aaron Schwartz dans Perso/Archives aaron-schwartzPar Stephen Lendman

Mondialisation.ca, 21 janvier 2013

Région : États-Unis

Thème: Désinformation médiatiqueLoi et Justice

http://www.mondialisation.ca/la-liberte-de-linternet-et-la-reforme-des-droits-dauteur-la-mort-suspicieuse-daaron-schwartz/5319867

Le Wall Street Journal titrait “Un activiste de l’internet se suicide”.

Le médecin examinateur de New York a annoncé la mort par un laconique: “s’est pendu dans son appartement de Brooklyn”.

Des suspicions demeurent. Pourquoi quelqu’un ayant tant à donner en finirait-il de la sorte ? Il était un des meilleurs et des plus intelligents de la génération internet.

Il était le défenseur de la liberté en ligne. Il recherchait de manière altruiste un monde ouvert et libre meilleur. L’information se devait d’être libre, d’accès libre, croyait-il. Il avait une légion de supporteurs dans le monde entier.

Vivant, il symbolisait une lutte vitale à poursuivre. La mort va sans doute l’élever au rang de martyr, mais cela enlève une figure clé qui se devait de rester en vie.

Le New York Times a titré “Un activiste de l’internet, créateur du RSS, retrouvé mort à 26 ans, apparemment dû à un suicide”.

Il était un héros populaire de l’internet. Il soutenait la liberté en ligne et une réforme des droits d’auteur. Il soutenait des sites internet libres et ouverts. Il était le champion d’une cause vitale. Il travaillait sans relâche à cette fin.

Le fondateur d’Internet Archive Brewster Kahle l’a appelé “inébranlable dans sa motivation à bâtir un monde meilleur et plus ouvert. Il est parmi les meilleurs esprits de cette génération internet”.

Qui va le remplacer maintenant qu’il n’est plus ? Il disait que verrouiller le domaine public était un pêché. Il travailla sans relâche pour prévenir cela.

En Juillet 2011, il fut arrêté. A cette époque, il téléchargeait de vieux articles universitaires. Il fut accusé de violer les lois fédérales sur le hacking. Le Massachussetts Institute of Technology (MIT) lui avait donné un compte sur invitation pour qu’il le fasse.

Il a développé RSS et fut un co-fondateur de Reddit, site internet d’information de réseau social.

Il fut retrouvé mort quelques semaines avant son procès. Il fut ciblé parce qu’il faisait ce qu’il fallait faire. Il ne volait pas et ne faisait aucun bénéfice. C’était un partageur. Son activisme était au delà des mots.

L’Electronic Frontier Foundation (EFF) défend la liberté sur l’internet, la liberté de parole, la vie privée, l’innovation et les droits des consommateurs. Elle est la championne de l’intérêt public dans chaque bataille critique qui s’applique aux droits digitaux.

Le 12 Janvier, elle titrait “Adieu Aaron Schwartz, activiste et hacker extraordinaire”. Elle l’appela “un ami cher et collaborateur”. Une tragédie mit fin à sa vie.

Des questions vitales demeurent sans réponses. Les supporteurs demandent des réponses, ainsi que les membres de sa famille. Ils accusent les procureurs pour ce qu’il s’est passé. Leur déclaration suite à son décès dit ceci:

“La mort d’Aaron n’est pas simplement une tragédie personnelle. C’est le produit d’un système de justice criminel pourri d’intimidation et d’abus de pouvoir procédurier. Les décisions prises par les officiels du bureau du procureur du Massachussetts et du MIT ont contribué à sa mort.”

Schwartz a fait autant si ce n’est plus que quiconque pour rendre l’internet ce qu’il est: un écosystème de connaissance libre et excitant. Il s’est battu pour le garder de la sorte. Il a défié des lois répressives concernant l’internet.

Il créa DemandProgress, qui “travaille pour gagner des changement de politiques progressistes pour les gens ordinaires en organisant un lobbying populaire”, disait-il.

DemandProgress met en priorité “les libertés civiques, les droits civiques et les réformes du gouvernement”. Il développe des campagnes en ligne pour la justice. C’est un avocat de l’intérêt public et il défie les politiques qui lui font du tort.

Le groupe mobilise plus d’un million d’activistes en ligne. D’autres projets incluent des spécifications pour RSS, web.py, tor2web, The Open Library et le Chrome Port of HTTPS Everywhere.

Il lança Creative Commons. Il fut un co-fondateur de Reddit, d’autres lui firent son succès. Le blog d’Aaron “Raw Thought” discute de “politique et de parodie.” Il avait beaucoup à dire et cela valait la peine d’être entendu.

En 2011, il utilisa le réseau du campus du MIT. Il téléchargea des millions d’articles de journaux. Il utilisait la base de données JSTOR. Les autorités ont affirmé qu’il avait changé l’IP de son ordinateur portable et ses adresses Mac. Elles ont dit qu’il l’avait fait pour circonvenir les blocages JSTOR/MIT.

Il fut accusé “d’accès non autorisé” sous le coup de la loi Computer and Abuse Act. Ce qu’il fit correspond à sortir trop de livres de bibliothèques en même temps.

Les procureurs d’Obama clament que procéder de la sorte est un acte criminel. Ils ont déclaré la guerre à la liberté de l’internet. Ils veulent que la neutralité de l’internet et l’expression libre soient abolies. Ils veulent que des lois fascistes les remplacent.

Ils usurpent le diktat du pouvoir, ils rejettent les principes de la règle de la loi et autres valeurs démocratiques. Ils renforcent l’autorité de l’état policier. Ils mettent en priorité ce qu’aucune société civile ne devrait tolérer.

Ils disent qu’Aaron avait l’intention de distribuer des matériaux sur les réseaux Peer to Peer (P2P). Il ne l’a jamais fait. Aucune importance. Les documents qu’ils sécurisaient étaient retournés, sans dommages, sans dégâts. Les autorités fédérales l’ont quand même mis en accusation.

En Juillet 2011, un grand jury du Massachussetts le convoqua. Il fut assigné à la cour de district de Boston. Il plaida non coupable à toutes les charges à son encontre. Il fut libéré sous caution non sécurisée de 100 000 US$.

S’il était condamné, il faisait face à une peine d’emprisonnement de 35 ans et une amende de 1 million de dollars. Il voulait que les articles scientifiques publiés par les universités et les journaux académiques soient libérés de toute contraintes, qu’ils appartiennent au domaine public. Il désirait que tout le monde y ait accès. C’est le droit de tout le monde.

Il voulait qu’une base de données gigantesque soit établie. Il l’avait fait auparavant. Il ne fut alors pas mis en accusation. Pourquoi donc maintenant ? “Bien que ses méthodes furent provocantes, ses buts étaient de libérer la littérature scientifique financée avec des fonds publics d’un système qui rend impossible leur accès à la vaste majorité de ceux qui en fin de compte paient pour que ces recherches soient réalisées”, a dit l’EEF.

L’EFF l’appelle une cause que tout le monde devrait soutenir. Aaron était politiquement actif. Il se battait pour ce qu’il pensait être juste, Il avait des supporteurs dans le monde entier.

Dans le “monde physique”, il aurait dû faire face au pire à des charges mineures, a dit l’EFF. Du même registre qu’ “empiéter sur une propriété lors d’une manifestation politique”.

Le faire en ligne a changé quelque chose. Il devait faire face à une incarcération de longue durée possible. Pendant des années, l’EFF s’est battue contre cette forme d’injustice. L’activiste politique et universitaire Lawrence Lessig a déclaré la mort d’Aaron une cause juste pour une réforme des lois criminelles informatiques. Les procureurs trop zélés sont des brutes épaisses de cours de récré. Ils en font trop et font du tort.

L’EFF a dit en signe de deuil::

“Aaron, ton amitié nous manquera durement, ainsi que ton aide pour construire un monde meilleur.” Beaucoup pensent la même chose.

Est-ce qu’Aaron s’est suicidé ou a t’il été tué ? Moti Nissani, professeur émérite de biologie de l’université d’état Wayne a demandé: “Qui a tué Aaron Schwartz ?”

Il cita Bob Marley:

Pendant encore combien de temps tueront-ils nos prophètes tandis que nous contemplons à bonne distance ?” Il a listé des raisons pour lesquelles le gouvernement d’Obama le voulait mort.

“Sa mort a été précédée par une campagne vicieuse et totalement injustifiée de surveillance, de harcèlement, de diabolisation et d’intimidation.”

Des personnalités puissantes du gouvernement et du monde des affaires déploraient sa présence. En 2009, des éléments du FBI firent une enquête sur lui. Il n’y eut pas de mise en accusation. Malgré de grosses pressions, il continua. Il défia les autorités de justice. En Octobre 2009, il posta son propre dossier au FBI en ligne. Ceci “signa probablement son arrêt pour le lynchage”, a dit Nissani.

Deux jours avant sa mort, JSTOR, sa supposée victime, retira sa plainte. Mieux encore, ils annoncèrent “que les archives de plus de 1200 articles de son journal seraient accessibles librement au public.”

Aaron avait une très bonne raison de célébrer. Devons-nous vraiment croire qu’il se soit suicidé au lieu de cela ? “Il était jeune et beaucoup l’admiraient.” Le “gouvernement invisible” l’a t’il tué ? “Ils l’ont fait même de manière indirecte, au travers d’un harcèlement constant… tout ceci soulève un dilemme pour ceux d’entre nous qui ont à la fois un conscience et un peu de cervelle.” Combien de temps allons-nous continuer à rester sans agir ? Combien de temps encore allons-nous tolérer ce qui demande une condamnation véhémente ? Quand défendrons-nous nos propres intérêts ?

La liberté est trop précieuse pour être perdue.

Aaron’s Guerrilla Open Access Manifesto

Ses propres mots en disent plus long.

“L’information c’est le pouvoir, mais comme tout pouvoir, il y a ceux qui veulent le garder pour eux-mêmes.” Disait-il.

“L’héritage entier culturel et scientifique, publié au cours des siècles que ce soit sous forme de livres, d’articles de journaux est de plus en plus digitalisé et verrouillé par une poignée de corporations privées…”

“Vous voulez lire des articles au sujet des résultats les plus célèbres de la science ? Vous devrez envoyer de grosses sommes d’argent à des maisons de publication comme Reed Elsevier.”

“Il y a ceux qui veulent changer tout ceci. L’Open Access Movement s’est vaillamment battu pour assurer que les scientifiques ne signent pas de décharges de leurs droits d’auteurs mais qu’ils s’assurent au contraire que leur travail soit publié en ligne sur la toile, sous des termes et conditions qui permettent à tout le monde d’y avoir accès.”

“Mais même sous les meilleurs scénarii, leur travail ne s’appliquera qu’à des choses publiées dans le futur. Tout ce qui a été fait jusque maintenant aura été perdu.”

“Ceci est un prix trop élevé à payer. Forcer des universitaires de payer de l’argent pour lire le travail de leurs collègues ? Scanner des librairies entières mais ne permettre qu’aux personnels de Google de pouvoir les lire ?”

“Fournir des articles scientifiques à ceux des universités des pays développés, mais pas aux enfants du sud global ? C’est honteux et inacceptable.”

“Je suis d’accord disent bon  nombre de personnes, mais que pouvons-nous y faire ? Les entreprises tiennent les droits d’auteurs. Ils font beaucoup d’argent en faisant payer pour l’accès et cela est parfaitement légal, il n’y a rien que nous puissions faire pour les en empêcher. Mais il y a quelque chose que nous pouvons faire, quelque chose qui a déjà été fait: nous pouvons les combattre.”

“Ceux qui ont accès à ces ressources, élèves, libraires, scientifiques, on vous a donné un privilège. Vous pouvez vous empiffrez au banquet de la connaissance tandis que le reste du monde est enfermé dehors.”

“Mais vous n’avez pas besoin, en fait, moralement, vous ne pouvez pas garder ce privilège juste pour vous. Vous avez le devoir de partager avec le reste du monde et vous l’avez fait: échangé des mots de passe avec des collègues, rempli des demandes de téléchargement pour des amis.”

“En même temps, ceux qui sont enfermés dehors ne sont pas restés les bras croisés. Vous vous êtes infiltrés dans les trous et escaladé des barrières, libérant l’information verrouillée par les maisons de publication et vous les avez partagé avec vos amis.”

“Mais toutes ces actions se font dans l’obscurité, cachées en sous-sol. Cela s’appelle du vol, du piratage comme si partager une montagne de connaissance était l’équivalent moral que de piller un navire en mer et de massacrer son équipage. Mais partager n’est pas immoral, c’est un impératif moral. Seuls ceux aveuglés par la veulerie refuseraient de laisser un ami avoir une copie.”

“De grandes entreprises, bien sûr, sont aveuglées par l’appât exclusif du gain. Les lois sous lesquelles elles opèrent le requièrent, leurs actionnaires se révolteraient à moins. Et les politiciens qu’ils ont achetés les soutiennent, faisant passer des lois leur donnant le pouvoir exclusif de décider qui peut faire des copies ou pas.”

Il n’y a aucune justice à suivre des lois injustes. Il est temps de venir à la lumière du jour et, dans une grande tradition de désobéissance civile, de déclarer notre opposition à ces grands vols de la culture et du patrimoine public.”

“Nous devons nous saisir de l’information où qu’elle soit stockée, faire nos propres copies et les partager avec le monde. Nous devons nous emparer de ce qui n’est plus dans le domaine des droits d’auteur et l’ajouter dans les archives.”

“Nous devons acheter des bases de données secrètes et les mettre en ligne. Nous devons télécharger des journaux scientifiques et les charger sur des réseaux de partage de fichiers. Nous devons nous battre pourla Guérillade l’Open Access ou accès libre.”

“Lorsqu’il y aura assez d’entre nous dans le monde, nous ne ferons pas qu’envoyer un message fort d’opposition à la privatisation de la connaissance, nous en ferons une chose du passé. Nous rejoindrez-vous ?”

Ce manifeste d’Aaron Schwartz a-t-il l’air d’après vous d’un manifeste de quelqu’un planifiant de se suicider ?

Stephen Lendman

Le 15 Janvier 2013

Article original en anglais :

http://www.globalresearch.ca/internet-freedom-aaron-swartzs-suspicious-death/5319000

Traduction : Résistance 71

Stephen Lendman vit à Chicago et peut-être joint lendmanstephen@sbcglobal.net.

Son nouveau livre: “Banker Occupation: Waging Financial War on Humanity.”

 http://www.claritypress.com/LendmanII.html

¤ L’ETF GLD refuse de livrer l’or physique à ses clients

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 30

Source : https://fr.goldbroker.com/news/etf-gold-refuse-livrer-or-physique-clients-comex-323.html

Note de Ü, mise à jour du 23 mars 2014 : on apprend le 22 mars 2014 que les USA n’ont quasiment plus d’or physique dans leurs coffres. CQFD… Bon, mais alors, il est parti où tout cet or ? Dans des caves secrètes en Suisse, dans les bases militaires souterraines du N.O.M. ou sur la Lune ? Mmmh, ça ne sent pas bon pour la société des hommes tout ça…

L’ETF GLD refuse de livrer l’or physique à ses clients

Publié le 2013-09-13

Par Eric King

L’un des gestionnaires de fonds les plus respectés à Singapour a indiqué que les responsables de l’ETF GLD ont refusé de donner aux clients l’or physique en échange de leurs parts. Grant Williams, gestionnaire de portefeuille du Fonds de métaux précieux Vulpes, a également averti que l’augmentation des demandes d’or physique à l’entrepôt du COMEX va créer une explosion du prix de l’or. 

Eric KingGrant, j’aimerai avoir votre opinion sur les réclamations de règlement de contrat papier en or physique. Elles ont atteint un nouveau pic historique. Je pense que, quand vous avez écrit (sur KWN) à ce sujet au début, elles étaient aux alentours de 42 pour 1 (42 réclamations pour chaque once d’or existant). Je pense que nous en sommes maintenant à 54 pour 1.

Grant Williams: Oui, nous sommes aux alentours de 55 maintenant. Nous avons vu les inventaires du  COMEX décliner sans arrêt cette année, surtout depuis la demande de rapatriement de la Bundesbank. Alors, de voir les réclamations augmenter ne constitue pas une grosse surprise.

Cela n’a pas eu d’effet significatif encore, mais c’est comme un ressort qui est constamment compressé et, à un certain point, il va se déployer. Et, quand il le fera, avec toutes ces réclamations disparates sur chaque once d’or, la situation va devenir explosive, c’est certain.

Il est difficile de savoir comment tout cela reviendra à la normale. J’ai du mal à croire que de grosses quantités d’or reviendront dans ces entrepôts du COMEX et permettront d’alléger la situation. Alors, à un certain point, il va falloir donner et, quand cela se passera, les chiffres parleront d’eux-mêmes… 55 réclamations pour chaque once d’or. Il y a beaucoup de personnes qui ne pourront avoir leur or (voir le graphique de Nick Laird ci-dessous).

¤ L'ETF GLD refuse de livrer l'or physique à ses clients dans Etrange comex-gold-stocks

Note: Regardez plus attentivement la portion du graphique de Sharelynx, ci-dessous, qui illustre les « stocks d’or enregistrés » du COMEX et les positions ouvertes ou les demandes « papier » sur l’or du COMEX:

comex-registered-gold-stocks dans Outils/Bon à savoir

Au final, les gens veulent posséder de l’or car ils veulent détenir physiquement quelque chose qui ne peut être avilie, dévalué, et qui ne peut avoir d’autres créances dessus.

Évidemment, le trading sur les contrats à terme ou les ETF est un jeu dangereux à certains moments, et il semble vraiment que nous approchions un de ces moments. L’ETF est le véhicule préféré  de la plupart des investisseurs « lambdas » sur l’or. Ils aiment acheter ces ETF car ils croient que cela est aussi bien que de posséder de l’or physique mais, malheureusement, à la fin, ce ne l’est pas.

Le mécanisme du ETF fait en sorte que, à moins que vous n’en possédiez des quantités significatives, vous n’avez rien d’autre qu’une créance sur l’actif sous-jacent réel. Et l’on entend plusieurs histoires de personnes qui ont essayé d’échanger leurs parts importantes d’ETF pour du métal physique et à qui on a dit qu’ils ne pourraient pas l’avoir.
Alors, il n’y a rien de tel que d’avoir de l’or physique en votre possession, de manière libre et claire. Pour chacune de ces 55 personnes (ou entités avec des réclamations sur l’or), une seule pourra obtenir cette once d’or quand l’heure de vérité arrivera.

Eric KingCe que vous venez de dire est étonnant, parce que l’ETF GLD a été conçu afin que les clients puissent échanger leurs parts pour de l’or physique, et vous nous dites que certains d’entre eux (ou des entités) n’ont pu y avoir accès…

Williams: Oui… Le panier minimum de parts dont vous avez besoin se situe autour de $14 Millions… et j’ai entendu des histoires de clients qui ont demandé ce type de demandes de remboursement de taille aux dépositaires et auxquels on a dit qu’ils ne pourraient avoir accès à leur or.

¤ Filaments français : le rapport Anlaytika commenté par Actuchem

Source : http://actu-chemtrails.over-blog.com/2013/10/r%C3%A9sultats-des-analyses-des-filaments-tomb%C3%A9s-du-ciel.html

Résultats des analyses des filaments tombés du ciel !

31 Octobre 2013 , Rédigé par ActuChemPublié dans #Analyses#Infos#Divers

Résultats des analyses des filaments tombés du ciel !

Ces analyses réalisées par le laboratoire Analytika représentaient le chaînon manquant pour prouver de manière irréfutable à la fois la réalité et la dangerosité des chemtrails. C’est aujourd’hui chose faite et les résultats sont éloquents. À noter que l’initiative ainsi que le coût des analyses a été citoyenne, les autorités se moquant éperdument de la santé publique.
C’est d’ailleurs pourquoi des analyses gouvernementales n’ont jamais été diligentées dans la mesure où il est impossible que de telles pratiques soient ignorées des pays européens.

Au contraire, on peut affirmer sans l’ombre d’un doute qu’ils participent activement à cette mascarade tandis que le mouvement écologiste serbe a déjà dénoncé ces pratiques et le président équatorien également. Heureusement que certains députés ayant encore une conscience professionnelle et une réelle envie de représenter les intérêts de la population tel que Gérard Bapt, ont déjà fait part du problème à l’Assemblée nationale fin 2012. L’association citoyenne pour le suivi, l’étude et l’information sur les programmes d’intervention climatique et atmosphérique (ACSEIPICA) a d’ailleurs attiré l’attention de ce député sur les résultats de ces analysesafin qu’il en parle à l’Assemblée nationale. On se demande bien quel argument langue de bois vont-ils encore trouver pour expliquer ce phénomène?

Car il ne faut pas s’y tromper, des sujets sensibles sont régulièrement abordés à l’assemblée (notamment la toxicité de l’aluminium vaccinal) et les réponses évasives du ministère de la santé ont à chaque fois conduit à enterrer les polémiques pour passer à autre chose, c’est leur spécialité soyez-en sûr. L’appellation « ministère de la santé » est une vaste farce d’ailleurs vu que leur rôle a de tout temps été davantage de protéger les intérêts des industriels et couvrir leur manipulation sur notre santé: il s’agit bien du ministère de la maladie et je pèse mes mots. Voyons un peu quelles sont les conclusions des analyses du laboratoire.On retrouve également des composants non identifiés, ce qui montre bien que de la recherche militaire a été pratiquée pour mettre au point certain de ces composants qui sont inconnus du monde scientifique actuel. :

« Plusieurs échantillons de « filaments aéroportés » collectés entre Novembre et Décembre 2012 sur l’ensemble du territoire français ont été adressés à notre laboratoire, en provenance de Thénioux, de Saint Clément des Levées, de Saint Martin de Crau et de Malabat (points de collecte localisés sur la carte de France page 118).

Pour chacun de ces échantillons, deux expériences de désorption thermique directe à Point-de-Curie ont été conduites à 445°C, d’une part directement et d’autre part avec méthylation « in-situ » (un processus favorisant la détection des composants polaires éventuellement présents).
Les différents composés organiques engendrés dans cette série de huit expériences ont -chaque fois été séparés par chromatographie gaz et identifiés par spectrométrie de masse (GC/MS).
Les données obtenues ont été interprétées et les résultats obtenus sont détaillés dans le présent rapport analytique.

Il apparaît que c es « filaments aéroportés »sont des polymères organiques complexes, contenant des composants chimiques de synthèse, comme le démontre le dépistage GC/MS systématique réalisé sur les nombreux produits de leur décomposition thermique, parmi lesquels figurent plusieurs molécules couramment rencontrées dans les carburants et lubrifiants de réacteurs d’aviation.
Les quatre échantillons étudiés contiennent plusieurs composés aromatiques toxiques synthétiques (phthalates) et trois d’entre eux contiennent du DEHP, un représentant de cette famille de produits chimiques particulièrement redouté à cause de ses propriétés de perturbateur endocrinien.
Toutes les molécules organiques, en particulier les composés hétérocycliques, présents dans ces échantillons de « filaments aéroportés », sont préoccupantes, -à la fois sur les plans de la santé publique et de leur impact environnemental.

Nous pensons que ces « filaments aéroportés »pourraient résulter de la recombinaison des substances rejetées en haute altitude dans l’atmosphère par les réacteurs d’aviation.
Compte-tenu de la croissance du trafic aérien mondial, les résultats de cette étude préliminaire nous paraissent justifier l’attention de l’opinion publique et des médias sur cette forme nouvelle de pollution atmosphérique.

Pour que la communauté scientifique se saisisse rapidement du sujet pour le comprendre, et que les autorités de tutelle de l’aviation, civile ou militaire, puissent alors contrôler efficacement cette nouvelle forme de pollution atmosphérique globale. »
Ce rapportainsi qu’une lettre de l’ACSEIPICA et une déclaration du comité scientifique italien Galileo ont été envoyés en recommandé entre autre au ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et à celui de la santé. On ne pourra donc pas dire qu’ils n’étaient pas au courant.

On notera au passage que le comité scientifique italien arrive aux mêmes conclusions et surtout il confirme la présence de métaux toxiques dans les prélèvements:

Résultats des analyses des filaments tombés du ciel !
Résultats des analyses des filaments tombés du ciel !

6 novembre 2013

¤ Monnaie : System collapse en vue pour janvier 2014 ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 4 : 20

Source : http://or-argent.eu/gerald-celente-preparez-vous-au-controle-des-capitaux/#.UnmlyXCjN8E

Gérald Celente : préparez-vous au contrôle des capitaux

Publié le 30 octobre 2013 | Par admin

controle-des-capitauxAlors que JP Morgan et cie paient des amendes record en raison de toutes leurs activités frauduleuses, Gerald Celente explique pourquoi le contrôle des capitaux va bientôt débarquer en Europe et aux États-Unis. L`interview démarre alors qu`Eric King l`interroge sur ce premier sujet :

Gerald Celente : « c`est du jamais vu. Il s`agit d`une activité criminelle qui a ruiné la vie de millions de gens. Pourtant, aucune tête n`a été coupée. Il faut pourtant admettre que ces montants sont conséquents. Et même si les banques peuvent créer de l`argent, que leurs bénéfices sont bons, cela leur fait mal. C`est pourquoi je pense qu`il va y avoir de plus en plus de restrictions quant aux montants que les gens peuvent retirer, faire des virements, en bref jouir comme bon leur semble de leur argent en banque.

Lorsque la panique commencera, ce sera très difficile pour ceux qui ont leur argent en banque. Comment allez-vous en disposer si un contrôle strict des capitaux est mis en place. Les banques ne vous le donneront pas. Il suffit d`observer ce qui s`est passé à Chypre. Cela s’est déjà passé avant, et cela arrivera encore.

Eric King : « Gerald, vous parlez de contrôle des capitaux. Que risque-t-il d`arriver selon vous ? »

Gerald Celente : « pour moi, Chypre fut le canari dans la mine. Ils ont tenté l`expérience sur un petit pays, pour voir ce qui allait se passer. De toute façon, ils pourraient utiliser une attaque sous faux drapeau, ou un événement réel majeur, pour fermer les banques et trouver un prétexte pour vous empêcher d`accéder à votre argent.

« Ne vous tracassez pas, vous y aurez accès lorsque tout rentrera dans l`ordre ». C`est le message que j’ai reçu de Fleet Bank après le 11 septembre, j`avais pas mal d`argent dans cette banque. Si on devait revivre un tel événement, et vu la fragilité de l`économie, on assisterait probablement à un « bank holiday ».

Si vous pensez qu`il s`agit de spéculations folles… Ils ont bouclé 100 miles carrés autour de Boston pour mettre la main sur un gaillard de 19 ans. Ils ont arrêté les trains entre New York et Boston. Alors, si quelque chose de majeur arrivait… (more…)

¤ Karen Hudes, lanceuse d’alerte au sein de la Banque Mondiale, réellement décidée à faire imploser le système…??

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 49

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/03/finance-et-nouvel-ordre-mondial-une-lanceuse-dalerte-de-la-banque-mondiale-avertit/

¤ Karen Hudes, lanceuse d'alerte au sein de la Banque Mondiale, réellement décidée à faire imploser le système...?? dans Outils/Bon à savoir karen-hudes-banque-mondiale-300x224Finance et Nouvel Ordre Mondial: Une lanceuse d’alerte de la banque mondiale avertit…

Karen Hudes lanceuse d’alerte de la banque mondiale révèle comment “L’élite” mondiale dirige le monde

2 Novembre 2013, url de l’article:

http://www.alterinfo.net/Karen-Hudes-lanceuse-d-alerte-de-la-Banque-mondiale-revele-comment-l-elite-mondiale-dirige-le-monde_a96367.html

Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes.

Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes .

Selon Hudes , l’élite utilise un noyau très serré d’institutions financières et de méga-sociétés pour dominer la planète. Le but est le contrôle. Ils veulent nous asservir tous à la dette, ils veulent asservir tous nos gouvernements à la dette, et ils veulent que tous nos politiciens soient accros aux énormes contributions financières qu’ils canalisent dans leurs campagnes. Puisque l’élite détient aussi toutes les grandes sociétés de médias, les grands médias ne nous informent jamais de ce secret : il y a quelque chose de fondamentalement mauvais dans la manière dont notre système fonctionne.

Rappelez-vous, ce n’est pas une  » théorie du complot  » qui dit ces choses. C’est une avocate – instruite à Yale – qui a travaillé à l’intérieur de la Banque mondiale depuis plus de deux décennies. Le résumé qui suit de son curriculum provient directement de son site …

Karen Hudes a étudié le droit à Yale Law School et l’économie à l’Université d’Amsterdam . Elle a travaillé dans l’ Export Import Bank américaine des États-Unis de 1980-1985 et dans le département juridique de la Banque mondiale de 1986 à 2007 . Elle a créé le Comité d’ Organisation Non Gouvernementale de la Section du droit international de l’American Bar Association et le Comité sur le multilatéralisme et la responsabilité des organisations internationales de la branche américaine de l’ International Law Association .

Aujourd’hui, Hudes s’évertue à dénoncer le système financier corrompu que l’élite mondiale utilise pour contrôler les richesses du monde. Lors d’une interview avec le New American , elle a discuté de la façon dont nous laissons ce groupe d’élite dominer totalement les ressources de la planète sans réagir …

Une ancienne de la Banque mondiale , l’avocate ex -Conseillère Senior Karen Hudes , affirme que le système financier mondial est dominé par un petit groupe de personnes corrompues , avides de pouvoir , centrées autour de la Réserve fédérale américaine privée. Le réseau a aussi pris le contrôle des médias pour couvrir ses crimes, at-elle expliqué. Dans une interview avec The New American , Hudes dit que quand elle a essayé de dénoncer les multiples problèmes à la Banque mondiale , elle a été congédiée pour ses efforts. Maintenant, avec un réseau de collègues dénonciateurs, Hudes est déterminée à dénoncer et mettre fin à la corruption. Et elle est convaincue de la réussite.

Citant une étude suisse explosive de 2011, publiée dans le Journal PLoS ONE sur le  » réseau de contrôle de la société mondiale », Hudes a souligné qu’un petit groupe d’entités – principalement des institutions financières et en particulier les banques centrales – exerce une énorme influence sur l’économie internationale dans les coulisses .  » Ce qui se passe réellement , c’est que les ressources de la planète sont dominées par ce groupe », at-elle expliqué , ajoutant que les  » accapareurs de pouvoir corrompu » ont réussi à dominer aussi les médias. «Ils sont autorisés à le faire. « 

Auparavant , j’ai écrit au sujet de l’étude suisse que Hudes mentionne . Elle a été réalisée par une équipe de chercheurs de l’Institut fédéral suisse de technologie à Zurich , en Suisse. Ils ont étudié les relations entre les 37 millions d’ entreprises et investisseurs du monde entier , et ce qu’ils ont découvert , c’est qu’il ya une « super- entité» de seulement 147 méga-corporations étroitement liées qui contrôlent 40 pour cent de l’ ensemble de l’économie mondiale …

Lorsque l’équipe a démêlé plus avant le réseau des détenteurs, elle a trouvé la plupart des éléments lui permettant de remonter jusqu’à une « super- entité» de 147 entreprises encore plus étroitement liées – tous leurs biens étant détenus par d’autres membres de la super-entité – qui contrôle 40 pour cent de l’ensemble du réseau », explique Glattfelder. La plupart étaient des institutions financières. Le top 20 inclue Barclays Bank , JPMorgan Chase & Co et le groupe Goldman Sachs .

Mais l’élite mondiale ne se contente pas de contrôler ces méga-entreprises. Selon Hudes, elle domine également les organisations non élues, qui n’ont pas de compte à rendre, et qui contrôlent les finances de presque tous les pays de la planète. La Banque mondiale, le FMI et les banques centrales comme la Réserve fédérale contrôlent littéralement la création et la circulation de l’argent dans le monde entier .

Au sommet de ce système se trouve la Banque des règlements internationaux. C’est la banque centrale des banques centrales, et affichée ci-dessous une vidéo où vous pouvez regarder Hudes disant à Greg Hunter de USAWatchdog.com ce qui suit …

«Nous n’avons pas à attendre de qui que ce soit qu’il vire la Fed ou la Banque des règlements internationaux. . . Certains Etats ont déjà commencé à reconnaître l’argent et l’or, les métaux précieux , en tant que monnaie « 

La plupart des gens n’ont jamais entendu parler de la Banque des règlements internationaux, mais c’est une organisation extrêmement importante. Dans un précédent article , j’ai décrit comment cette « banque centrale du monde » est littéralement à l’abri des lois de tous les gouvernements nationaux …

Une organisation internationale extrêmement puissante, dont la plupart des gens n’ont jamais entendu parler, contrôle secrètement la masse monétaire du monde entier. Elle est appelée la Banque des règlements internationaux , et c’est la banque centrale des banques centrales . Elle est située à Bâle, en Suisse, mais elle a aussi des succursales à Hong Kong et à Mexico. Il s’agit essentiellement d’une banque centrale non élue , qui n’a pas de compte à rendre au monde, qui bénéficie de l’immunité complète de la fiscalité et de la législation nationale. Même Wikipedia admet qu ‘«elle n’a de compte à rendre à aucun gouvernement national.  » La Banque des règlements internationaux a été utilisé pour blanchir de l’argent pour les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ces jours-ci le but principal de la BRI est de guider et de diriger le centre planifiée du système financier mondial .

Aujourd’hui, 58 banques centrales mondiales appartiennent à la BRI , et elle a beaucoup plus de pouvoir sur la façon dont l’économie américaine (ou toute autre économie, d’ailleurs) se portera au cours de la prochaine année que n’importe quel politicien. Tous les deux mois, les banquiers centraux du monde entier se réunissent à Bâle pour une «Réunion sur l’économie mondiale  » . Au cours de ces réunions, des décisions sont prises qui affectent chaque homme, femme et enfant sur la planète, et pourtant, aucun d’entre nous n’a son mot à dire dans ce qui se passe. La Banque des Règlements Internationaux est une organisation qui a été fondée par l’élite mondiale, elle fonctionne pour le bénéfice de l’élite mondiale, et elle est destinée à être l’une des pierres angulaires du système économique mondial naissant.

Ce système n’est pas venu à l’existence par accident. En fait, l’élite mondiale a mis au point ce système depuis très longtemps . Dans un précédent article intitulé « Qui dirige le monde? Preuve qu’un noyau solide d’ élitistes riches tire les ficelles », j’ai inclus une citation de Georgetown University , professeur d’histoire Carroll Quigley tirée d’un livre qu’il a écrit déjà en 1966, dans lequel il discutait des grands projets que l’élite avait pour la Banque des règlements internationaux …

Les puissances du capitalisme financier avaient un autre but de grande envergure, rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier dans des mains privées capables de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble.

Ce système devait être contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets obtenus dans des réunions privées fréquentes et des conférences. Le sommet du système devait être la Banque des règlements internationaux à Bâle, en Suisse, une banque privée possédée et contrôlée par les banques centrales du monde qui étaient elles-mêmes des sociétés privées .

Et c’est exactement ce que nous avons aujourd’hui.

Nous avons un système de «néo – féodalisme » dans lequel chacun d’entre nous et nos gouvernements nationaux sont asservis à la dette. Ce système est régi par les banques centrales et la Banque des règlements internationaux, et il transfère systématiquement les richesses du monde de nos mains entre les mains de l’élite mondiale .

Mais la plupart des gens n’ont aucune idée de ce que tout cela se passe parce que l’élite mondiale contrôle aussi ce que nous voyons, entendons et pensons. Aujourd’hui, il ya seulement six sociétés de médias géants qui contrôlent plus de 90 pour cent des nouvelles et des divertissements que vous regardez sur votre téléviseur aux États-Unis .

C’est le système insidieux que Karen Hudes cherche à dénoncer . Pour plus d’info , vous pouvez écouter Joyce Riley du Power Hour : son interview pendant une heure entière ici .

http://fr.sott.net/article/17365-Karen-Hudes-lanceuse-d-alerte-de-la-Banque-mondiale-revele-comment-l-elite-mondiale-dirige-le-monde 

¤ Honduras et armées privées : “Opération quartiers sûrs”, contrôle des populations ou phase d’implantation du néo fascisme ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 51

Source : http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-operation-quartiers-surs-controle-des-populations-ou-phase-d-implantation-du-neo-fascisme-120911935.html

¤ Honduras et armées privées : “Opération quartiers sûrs”, contrôle des populations ou phase d’implantation du néo fascisme ? dans Outils/Bon à savoir barrio-seguroSamedi 2 novembre 2013

“Opération quartiers sûrs”, contrôle des populations ou phase d’implantation du néo fascisme ?

Le texte ci-dessous fait allusion à trois mesures de “sécurité” prises par le maire de Tegucigalpa, capitale du Honduras, la première est déjà appliquée mais doit être renforcée, la seconde se met en place et la troisième est encore à l’état de proposition.

« Quartiers sûrs » consiste à entourer de grilles des quartiers entiers, en mettant des vigiles qui notent entrées et sortie. Au départ, appliqué d’avantage comme mesure de protection des quartiers riches contre « les délinquants », cette opération se prolonge en une véritable ghettoïsation, et ne va pas sans entraîner de sérieux troubles d’une circulation automobile déjà chaotique.

Le maire a promis – et il tient – qu’il y aura un membre de la police militaire, cagoulé (bonjour l’ambiance) à chaque coin de rue. Déjà de nombreux enfants souffrent de troubles causés par leur peur d’une police assassine, cela ne va pas s’arranger.

La troisième est le renforcement de l’Inquisition entre les mains de militaires vétérans, qui n’est pas sans évoquer l’incident relaté dans le texte ci-dessous, un événement qui c’est produit en France, globalisation oblige…

(Quand une caissière se prend pour la GESTAPO»

http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-neo-fascisme-soup-on-delation-quand-une-caissiere-se-prend-pour-la-gestapo-120908282.html

>Néo-fascisme : soupçon->délation. Quand une caissière se prend pourla GESTAPO)

Mais ce sur quoi je voulais attirer particulièrement l’attention, est cet élément récurrent, la présence du Mossad et autres forces israéliennes qui viennent transmettre en Amérique Latine leur expérience palestinienne en matière de génocide et d’apartheid (Comment Israël fait de l’argent avec du sang).

Nous avons pu le constater dans ce texte ci, par exemple (Les entreprises militaires privées pénètrent l’Amérique Latine), et je traduirai d’autres textes relatifs au rôle du Mossad, actif en Amérique Latine, ou il est présent au service des dictature depuis des décennies, ce qui a amené les israéliens à travailler en étroite collaboration avec les nazis appartenant au même camp !!!

Le Honduras est aujourd’hui, commela Palestine, un laboratoire.

Laboratoire du génocide indigène, laboratoire des techniques de contre-insurrection, laboratoire de ghettoïsation et contention de populations mises en esclavage. Il est aussi le laboratoire de la mise en place d’un néo libéralisme absolu, grâce à la cession de souveraineté sur des régions entières du pays par les moyens de la « Loi Hypothèque » et la création d’enclaves néo libérales soustraites au territoire national, les Zones d’Emploi et de Développement Economique ou « Cités Modèles » ou « Villes à Chartes » (« charter cities » en anglais), ainsi que la cession des droits sur l’ensemble des ressources naturelles du pays.

Tout cela à moins d’un mois des élections, alors que les assassinats sélectifs et menaces se poursuivent. (more…)

¤ Mensonges de la NSA suffit !!! Ou comment prendre les états-uniens pour des c… !

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 30

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/02/technologie-et-etat-policier-nsa-google-yahoo-grille-de-controle/

Technologie et état policier: NSA + Google + Yahoo = Grille de contrôle…

La NSA a un “accès d’ensemble” aux centres de traitement de données de Google et de Yahoo grâce à un programme secret

Alex Lantier

1er Novembre 2013, url de l’article original: http://www.wsws.org/fr/articles/2013/nov2013/nsag-n01.shtml

La National Security Agency (NSA) espionne des centaines de millions d’utilisateurs de Google et Yahoo, selon un article du Washington Post paru le 30 octobre et s’appuyant sur les documents internes fournis par l’ex-agent Edward Snowden.

La NSA a pénétré les principaux canaux de communication qui relient les serveurs de Yahoo et Google sur toute la planète dans le cadre d’un programme intitulé « MUSCULAR » établi en partenariat avec le GCHQ (Government Communications Headquarters) britannique. Ces agences collectent et passent en revue toutes les communications – qu’elles concernent des citoyens américains ou non – entre ces serveurs.

En raison du caractère indiscriminé de cette collecte de données, la NSA décrit cette opération comme une « prise complète, » un « accès total » et de « gros volume. » Une fois les communications collectées, elles sont explorées en s’appuyant sur des critères qu’elle ne divulgue pas, et l’essentiel est stocké de manière permanente dans des sites de la NSA.

Ce reportage dément totalement les affirmations du gouvernement Obama et des députés américains selon lesquelles les agences américaines respectent la vie privée et opèrent sous supervision stricte de la loi. Les témoignages des chefs des agences de renseignements devant la Commission de la Chambre des députés mercredi, qui visaient à désamorcer la crise diplomatique sur les révélations d’espionnage par les Etats-Unis de la Chancelière allemande Angela Merkel et de centaines de millions d’appels téléphoniques et de SMS en Europe, étaient de la désinformation et du mensonge.

Un document top secret de la NSA montre que durant la période d’un mois précédant le 9 janvier 2013, le programme MUSCULAR a expédié plus de 181 millions de nouveaux enregistrements pour archivage au quartier général de la NSA à Fort Meade, dans le Maryland. Ces données comprennent à la fois des « metadonnées » – comme l’identité ou l’emplacement de l’expéditeur et du destinataire des messages – et le contenu des communications, qu’elles soient en texte, audio ou vidéo.

Google et Yahoo gèrent d’énormes centres de traitement des données sur toute la planète, qui conservent les données des utilisateurs en plusieurs endroits en cas de perte accidentelle des données ou de coupure du système. Ils expédient également des sauvegardes d’archives entières – contenant des années d’emails et de fichiers joints – d’un serveur à l’autre, que la NSA collecte dans leur ensemble. Les documents de la NSA affirment que cela permet à l’agence non seulement d’intercepter des communications sur le vif, mais aussi d’avoir « une vue rétrospective de l’activité de la cible. »

Les ingénieurs de Google qui ont parlé au Post sous le couvert de l’anonymat « ont proféré un flot d’injures » quand les journalistes leur ont montré les diagrammes de la NSA sur l’« exploitation du cloud de Google, » qui révèlent comment la NSA a brisé le cryptage de Google. (more…)

¤ Axe Saoudisraélien : Bandar Bin Sultan en visite à Tel-Aviv le week-end dernier !!!

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 27

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/02/geopolitique-au-moyen-orient-collusion-israel-arabis-saoudite/

Géopolitique au Moyen-Orient: Collusion Israël / Arabie Saoudite…

… C’était officieux depuis longtemps, çà ne fait que s’officialiser ! Quand on parle de « convergence d’intérêts », ceci en est un excellent exemple.

– Résistance 71 –

Bandar ben Sultan en Israël !!

IRIB, 1 Novembre 2013

 url de l’article: http://french.irib.ir/analyses/articles/item/281120-bandar-à-israël

Bandar se tourne enfin vers Israël! ses déboires successifs dans des dossiers régionaux, celui de la lutte contre le Hezbollah, de défaire le régime Assad, la perte des alliances régionales et internationales ont poussé le  » prince des complots » à se rendre en Israël. selon al Nashra, le calme n’est toujours pas de retour à Tripoli au nord du Liban et ce malgrès les efforts de la population, des services de sécurité qui se sont déployés à grande échelle pour sécuriser la ville.

L’armée libanaise qui met en oeuvre l’un des plans drastiques de toute son histoire vise à neutraliser les milices salafistes et jihadistes qui se sont jurés de miner la sécurité de toute la région y compris celle du Liban. les protecteurs de ces milices sont en colère par tout ce qui survient en un laps aussi court de temps : le rapprochement Russie/USA, suivi de celui Iran/USA , soit deux rapprochement qui semblent avoir changé totalement la donne dans le dossier syrien et émergé un » axe  » Washington-Téhéran-Moscou avec en perspective la légitimisation d’un Assad renonçant à ses armes chimiques et d’une Genève II qui devra tôt ou tard se tenir.

Mais quelle part revient au Liban dans ce réel chamboulement régional? l’insécurité !!  cette insécurité qui règne en ce moment à Tripoli a pris pour cible le Hezbollah . Pourquoi? puisque Bandar Sultan accuse le parti de Dieu d’ingérence en Syrie et évoque comme meilleur exemple le cas de « Qusseir » , une bataille  » maudite » qui a modifié les rapports de forces sur le champ de combats . le reste, c’est l’accord Russie/USA qui s’en occupa , decevant les derniers espoirs saoudiens. 
cette  » colère » saoudienne ne se manifeste pas seulement à l’extérieur de l’Arabie saoudite. à l’intérieur, autour du lit d’un roi de plus en plus malade , les princes et les roitelets se querellent et leurs querelles se portent à deux niveaux : la possession du pouvoir et la guerre en Syrie. le refus de Washington d’en découdre militairement avec Damas , une confrontation qui aurait pu après tout offrir un bel échapatoire à Bandar et Cie dans une Syrie où leurs mercenaires ne cessent d’aller d’échec en échec a poussé le chef du renseignement saoudien à renouer avec Israël. Après tout, Israël et l’Arabie saoudite ont au Liban un seul et même ennemi à abattre : le hezbollah . Pour le régime , la liquidation du Hezbollah est un objectif suprême, plus important même que celui d’anéantir le nucléaire iranien. Car le Hezb vit dans l’environnement immédiat d’Israël et qu’il est de loin la seule entité au monde qui a fait subir à Israël une défaite militaire en 2006 et que depuis, il ne cesse de se renforcer .

Le désespoir de Bandar a été tel qui l’a poussé à se rendre ce week end à bord de son avion personnel à Tel Aviv pour aborder en compagnie des « amis sionistes » la question  » des troubles mortels et fatals » provoqués par les politiques de Washington face à l’Iran et la Syrie et l’Egypte post Frères musulmans! les deux parties auront donc de quoi s’occuper pendants plusieurs jours car le prince avide et déçu d’Arabie abordera surtout la question de » la sécurité nationale commune de l’Arabie saoudite et d’Israël « . Le Liban et le Hezbollah figurent en bonne place dans ce dossier.

¤ Amérique Latine : laboratoire fascistoïde pour la privatisation de la violence « légale » à l’échelle mondiale ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 11

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/11/01/nouvel-ordre-mondial-les-armees-privees-envahissent-lamerique-du-sud-et-bientot-le-monde/

Nouvel Ordre Mondial: Les armées privées envahissent l’Amérique du Sud et bientôt le monde…

Nous l’avons dit ici à maintes reprises… Le but ultime est le remplacement des armées et des polices étatiques par des services privés de mercenaires aux ordres des entreprises transnationales. Cela commence par la privatisation de la sécurité des aéroports par exemple, puis les citoyens se rendront compte qu’il y a de plus en plus d7Uniformes dans les rues et lieux publics, uniformes inconnus des entreprises de mercenaires privées… La crise économique pilotée par l’oligarchie met les états à genoux, sans budget, devant opérer des coupes drastiques dans les financements, la solution ?.. Le tout privé !! Fini police et gendarmerie, place à DynCorp Police et à Black Water (Xe ou Academi)… Cela nous est présenté comme l’avenir, car inévitable, inéluctable comme tout ce que l’oligarchie nous fait ingurgiter… Tout ceci n’est que fadaise pour lobotomisés, il suffit de leur dire merde en masse et le plus tôt sera le mieux…

– Résistance 71 –

Les entreprises militaires privées envahissent l’Amérique Latine

Ricardo Martinez (RT) 31 Octobre 2013

url de l’article: http://www.mondialisation.ca/les-societes-militaires-privees-envahissent-lamerique-latine/5356293

Les services militaires de compagnies privées s’offrent et se demandent d’une manière croissante en Amérique Latine.

Selon les organisations civiles des droits humains et du milieu ambiant colombiennes, péruviennes et mexicaines, les corporations militaires d’origines étasunienne, anglaise, israélienne maintiennent des filiales et des entreprises affiliées dans la région, dédiées à promouvoir une gamme d’activité de sécurité, entraînement, appui logistique, formation de combat et vente d’armes légères et lourdes.

Des entreprises comme SY Coleman Corporation, Risk Incorporated, Dyncorp, XeServices (ex BlackWater), Global CST, entre autres, dominent ce rentable marché sous la tutelle et le contrôle des organes de sécurité des Etats-Unis et des pays alliés dans la dite « lutte contre le terrorisme », dans le cadre de la nouvelle doctrine de sécurité hémisphérique.

Ces jours-ci, la Commission Fiscale du Congrès du Pérou a rendu publique l’enquête menée sur trois ex ministres du pays Sud-Américain impliqués dans des contrats secrets avec la firme israélienne Global CST, à partir d’un décret adopté en 2009, sous le second gouvernement de l’ex-président Alan Garcia, qui consiste en « achat de services » d’entraînement des forces spéciales d’élite, de sécurité et d’équipements pour une valeur de 16 millions de dollars.

Sont également impliqués 20 autres ex fonctionnaires civils et militaires, dont on présume qu’ils ont fait partie du réseau de gestionnaires et consultants des services d’entraînement liés à la corporation militaire privée, après des années d’enquêtes légales, c’est en 2013 que surgit enfin au grand jour la toile des entreprises privées de la mort.

Global CST a des antécédents de vente de matériel et de services de type militaire dans les pays de la région. En Colombie, par exemple elle a prodigué ses entraînements en contre-insurrection aux troupes de l’Armée pendant la gestion de l’actuel président, Juan Manuel Santos, alors qu’il était Ministre de la Défense (2009) et chargé de la lutte contre la guérilla des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC).

D’autres entreprises israéliennes comme Alfacom, entreprise de radiocommunication et de renseignement et Sécurity and Intelligence Advising , entreprise de capacitation en sécurité, maintiennent des opérations en Colombie offrant leurs produits au Gouvernement pour son processus de restructuration du renseignement et des corps de sécurité conventionnels.

Ce type de services correspond à un processus de transformation de l’état de quelques pays latino-américain avec une plus grande aliénation aux politiques de libre marché et une dérégulation des Armées et Polices mais sous un contrôle rigide des ressorts du pouvoir politique. Il s’agit de la pénétration du privé, progressive, à usage du monopole de la force exercé par les Etats.

En Colombie, les services d’autres entreprises similaires se déploient dans des domaines comme la dite “lutte anti narcotiques”, de la même manière que dans la protection des entreprises extractives, par-dessus tout, minières et pétrolières. L’étasunienne DynCorp maintient des bases opératives dans le pays andin et reçoit des directives depuis sa base centrale en Floride.

Elle se dédie à la recherche et à la destruction de culture de stupéfiants dans des opérations sous couvertures. Elle développe des stratégies de couverture militaire et apporte un support technique aux mobilisations des troupes en louant ses propres hélicoptères et avions.

En février de l’année en cours, la firme a été confrontée à une action en justice – pour des tortures et violations de droits humains – menée par les familles des victimes, qui s’étaient opposées aux entreprises minières et à l’exploitation pétrolière dans des zones naturelles du pays ayant le cinquième rang parmi ceux qui vendent le plus de ressources énergétiques aux Etats-Unis.

Le contrôle de sites stratégiques d’entreprises multinationales fait partie des objectifs des firmes de la branche “nouvelle sécurité et développement”. Il va de pair avec le harcèlement des opposants sociaux, comme les syndicalistes, les défenseurs du milieu ambiant et les paysans. (more…)

¤ USA : l’objectif est de contenir la Chine – Analyse géopolitique des conflits en cours au Moyen Orient

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 58

Source : http://resistance71.wordpress.com/2013/10/31/la-geopolitique-de-la-chine-et-du-pays-du-goulag-levant/

La géopolitique de la Chine et du pays du goulag levant

Un point de vue très intéressant et hors des sentiers battus…

– Résistance 71 –

La doctrine Obama est de contenir la Chine

Entretien avec Nazanin Armanian, 31 Octobre 2013

url de l’article original en français: http://www.michelcollon.info/L-objectif-d-Obama-est-de-contenir.html?lang=fr

La « Doctrine Obama » aurait pour objectif principal de contenir la Chine, pas de s’impliquer dans de « minuscules bagarres de voisinage », d’autant que son véritable ennemi dans la région est l’Iran. Un « chaos contrôlé » dans cette zone est favorable aux Etats-Unis puisqu’il engendre l’épuisement d’autres puissances comme la Russie, la Turquie, l’Arabie Saoudite et même Israël. La politologue hispano-iranienne Nazanin Armanian nous offre des analyses sur l’explosive situation de la Syrie et du Moyen-Orient parmi les plus lucides et les mieux informées…

 L’attaque militaire de la Syrie qui paraissait éminente a été paralysée. Quels sont les facteurs qui pourraient la réactiver ?

Etant donné que nous ne disposons que d’une information partielle sur ce qui se mijote chez les puissances qui décident de ce conflit, il faut bien préciser que nos « opinions » sont en fait plutôt des « hypothèses ». Malgré tous les efforts de la Turquie et de l’Arabie Saoudite pour entraîner les Etats-Unis dans une guerre, où il y avait plus à perdre qu’à gagner, Barack Obama ne pouvait ni ne voulait attaquer la Syrie en août dernier. La proposition de Poutine (sans doute négociée au préalable) est parvenue à sortir Obama du piège « usage d’armes chimiques = attaque militaire ». La véritable ligne rouge a été franchie lorsque l’équilibre des forces entre l’armée syrienne et les rebelles a basculé (équation perdant-perdant). Damas a récupéré de nombreuses villes en juillet et en août grâce au chaos dans les rangs de l’opposition, à l’appui logistique de la Russie et à la précieuse expérience de plusieurs milliers de Gardiens de l’Islam irakiens en Syrie, qui savent lutter aussi bien contre des ennemis extérieurs qu’intérieurs.

Quel scénario serait le plus favorable aux Etats-Unis dans la zone ?

La meilleure option pour les USA, c’est l’actuel « chaos contrôlé » dans lequel s’épuisent la Russie, l’Iran, la Turquie, l’Arabie Saoudite et même Israël. La « doctrine Obama » consiste à contenir la Chine et à ne pas s’impliquer dans de minuscules bagarres de voisinage. D’autant que la priorité de la Maison Blanche dans cette région, c’est l’Iran, pas la Syrie. Une frappe sur ce pays compromettrait tout accord de paix avec Téhéran, en échange de l’arrêt de son programme nucléaire. Néanmoins, alors que la menace d’une attaque s’éloigne, la présence de très nombreux acteurs que personne ne contrôle, et le fait que la politique ne relève pas toujours de la logique, font que tous les scénarios sont encore possibles, par exemple une provocation sous fausse bannière. Il semblerait qu’un accord ait été passé entre les Etats-Unis, la Russie et l’Iran pour maintenir Al Assad au pouvoir jusqu’en début 2014. Un temps suffisant pour que les Etats-Unis puissent mettre à l’épreuve la bonne volonté de Hassan Rahani Ali Jamenei pour abandonner son programme nucléaire. Ainsi, les Etats-Unis, Israël et l’Arabie Saoudite auraient obtenus le désarmement de la Syrie et de l’Iran sans apocalypse. Un grand triomphe pour Barack Obama. (more…)

4 novembre 2013

¤ Destruction de portiques écotaxe en Bretagne

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 17

Source : http://www.leparisien.fr/bretagne/video-bretagne-un-nouveau-portique-ecotaxe-a-terre-03-11-2013-3282413.php

VIDEO. Bretagne : un nouveau portique écotaxe à terre

Publié le 03.11.2013, 15h57 | Mise à jour : 19h53

Lanrodec, ce dimanche 3 novembre 2013. Nouvelle action coup de poing des protestataires bretons qui ont abattu ce portail écotaxe sur la N12.

Lanrodec, ce dimanche 3 novembre 2013. Nouvelle action coup de poing des protestataires bretons qui ont abattu ce portail écotaxe sur la N12. | (Capture écran France 3 Bretagne.)

<a title= »Lanrodec, ce dimanche 3 novembre 2013. Nouvelle action coup de poing des protestataires bretons qui ont abattu ce portail &eacute;cotaxe sur la N12.
| (Capture écran France 3 Bretagne.) » href= »http://www.leparisien.fr/images/2013/11/03/3282413_lanrodec.jpg »>Zoom

Nouvelle opération commando musclée en Bretagne ce dimanche après-midi. Au lendemain de la destruction d’un portique écotaxe à Saint-Allouestre (Morbihan), un groupe de 50 à 100 manifestants a détruit vers 15h15 un nouveau portique ce dimanche, le premier dans les Côtes-d’Armor, sur la N12, à Lanrodec, entre Guingamp et Saint-Brieuc.En ce soir de retour de week-end de la Toussaint et de vacances scolaires, l’action a provoqué de gros embouteillages sur la RN12. A 17 heures, selon le Télégramme, les engins de levage sont arrivés pour dégager la carcasse du portique qui barrait la chaussée. A 19h42, le quotidien régional indiquait que la circulation était rétablie dans les deux sens.

Ce dimanche après-midi, les activistes ont mis le feu à des poubelles amassées sur un pied du portique et des pneus à la base de l’autre pied. Affaibli par la chaleur des flammes, le portique a fini par s’effondrer, sous les acclamations des manifestants.

Gendarmes et CRS ont coupé la circulation sur la quatre voies et dévié le trafic. Mais les forces de l’ordre ont peiné à atteindre le portique détruit. Ils ont été pris sous un tir de barrage de divers projectiles auquel ils ont répliqué par des jets de gaz lacrymogène.

«Il vaut mieux que le gouvernement démonte de lui-même les portiques»

Certains manifestants portaient des bonnets rouges mais on ignore encore qui exactement a mené cette dernière action. (more…)

3 novembre 2013

¤ Espionnage: la France et l’Allemagne aussi écoutent les communications à grande échelle, selon le Guardian

Classé dans : Complots prouvés,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 20 : 17

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2013/11/02/espionnage-france-allemagne_n_4201617.html?ncid=webmail_fr1

Le HuffPost avec AFP  |  Publication: 02/11/2013 15h15 CET  |  Mis à jour: 02/11/2013 15h15 CET

espionnage france
Les services de renseignement français, allemand, espagnol et suédois ont mis au point des systèmes de surveillance de masse des communications téléphoniques et internet en « collaboration étroite » avec l’agence britannique GCHQ, a révélé samedi le journal The Guardian.

Le développement de ces systèmes remonte aux cinq dernières années, selon le quotidien britannique, qui se fonde sur des documents obtenus par l’ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden, aujourd’hui réfugié en Russie.

Ces révélations interviennent alors que l’Europe et l’Asie sont en pleine polémique avec les Etats-Unis sur la collecte massive de données par Washington, et qu’Edward Snowden a mis en évidence l’étroite collaboration entre le GCHQ et son homologue américain, l’Agence de sécurité nationale (NSA).

La France et son mystérieux « partenaire » privé

Dans un rapport du GCHQ sur ses partenaires européens datant de 2008 et cité samedi par The Guardian, la France est bien notée. La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) dispose « d’un avantage compte tenu de ses relations avec une société de télécommunications, qui n’est pas nommée », selon The Guardian.

Le GCHQ « espère tirer profit de cette relation pour ses propres opérations », ajoute le journal, précisant que le GCHQ a formé des membres de la DGSE pour « des opérations internet multidisciplinaires ».

A quelle société fait référence le GCHQ? Le document ne le dit pas et il n’est pas simple de le savoir. Plusieurs sociétés françaises, à l’instar de Qosmos ou d’Amesys, filiale de la société française Bull, sont spécialisées dans ce domaine du renseignement sur les télécommunications. (more…)

1 novembre 2013

¤ Juin 2013 : Nuage d’aluminium militaire détecté par la station météo locale de Huntsville, Alabama

Source :http://actu-chemtrails.over-blog.com/2013/10/etrange-nuage-d-aluminium-d%C3%A9tect%C3%A9-aux-etats-unis.html

Etrange nuage d’aluminium détecté aux Etats-Unis !

31 Octobre 2013 , Rédigé par ActuChemPublié dans #Infos#Divers

Etrange nuage d'aluminium détecté aux Etats-Unis !

Le 4 Juin , les météorologues à Huntsville , en Alabama , ont remarqué un « étrange nuage » sur leur écran radar qui ressemblait à un gros orage , malgré le fait que le soleil brillait et qu’il n’y avait pas une goutte de pluie à des kilomètres à la ronde. Après quelques recherches et plusieurs explications loufoques , les scientifiques ont identifié le coupable.

«Notre météorologue opérationnel l’a repéré sur le radar immédiatement, il a d’abord pensé être surpris par un orage soudain qui n’était pas dans les prévisions », Matthew Havin , directeur des services de données météorologiques pour la société de technologie Baron Services, a déclaré à LiveScience dans un email .  » Peu de temps après nous avions de nombreuses personnes autour de Huntsville ( et même d’autres météorologues appelant d’autres Etats ) nous on contacté et envoyé des E-mails pour essayer de déterminer ce qui s’était passé. « 

Et certaines des théories avancées pour expliquer le blob mystérieux étaient fantastiques, pour la théorie du complot c’était le résultat d’un émetteur au sol top-secret créant des interférences à proximité d’un poste de services publics .

«L’explication préféré que nous avons entendu d’un habitant du coin, c’est qu’il a été causé par 1.000 coccinelles qui ont été libérés par le Jardin botanique de Huntsville plus tôt ce matin ,  » Havin dit. «Il faudrait des millions de coccinelles pour les voir vraiment sur ​​un radar météorologique , et ça n’aurait pas le même aspect que ce que nous voyons à l’écran « , a déclaré Havin , en décrivant cette histoire à la réunion annuelle de la National Weather Association ce mois-ci à Charleston , Caroline du Sud.

Lorsque l’ équipe s’est penchée sur le nuage en utilisant un radar météorologique standard, tout indiquait que c’était un fort orage. Ensuite, ils se sont tournés vers la technologie dite à double polarité développée au cours des dernières années par le National Weather Service. Ce radar de pointe permet aux scientifiques d’ analyser dans les deux directions horizontale et verticale.

Ils ont trouvé que le nuage n’était pas naturel et pouvait être le fait de « paillettes militaires » (chaff) ou de particules réfléchissantes utilisées pour tester les radars militaires .

« Ce que nous avons pu voir à partir des données radar dual-pol ressemblaient à des cas de paillettes militaires observés précédemment, mais la principale différence était que les vents n’avaient pas apporter ces choses ici » précise Havin. « Les courants passaient principalement en dessous de 3.300 pieds [ 1000 mètres ] au-dessus du sol et les vents à basse altitude cet après-midi étaient quasi inexistants (moins de 3 mph [4.8 km / h] ), alors les « chaff » ont été essentiellement vaporisés au dessus d’une bonne partie de la zone métropolitaine de Huntsville  » .

En fait, le nuage était visible sur leur radar pendant plus de neuf heures et les les derniers rapports avancent plus longtemps encore.

« Officiellement , Redstone Arsenal a révélé que c’était un test militaire utilisant des chaff militaire de type RR-188,  » dit Havin , se référant aux aéronefs utilisés pour répandre un nuage de silice revêtu d’aluminium dans le cas de RR- 188.

Le nuage peut tromper les missiles guidés par radar, par exemple , de sorte qu’ils ratent leurs cibles.

«Mon but était simplement de montrer plus en détail comment le temps ce jour-là fut crée par les dispertions de « Chaff, « a déclaré Havin lors de son discours de la réunion NWAS .

Source: http://www.livescience.com/40686-mystery-radar-blob-explained.html

Merci à TheNowaytogo pour la traduction !

¤ France 16-19 octobre : énorme chute de filaments ! Micro trottoir en Ardèche…

Source : http://actu-chemtrails.over-blog.com/2013/10/micro-trottoir-informatif-chemtrails/filaments.html

Micro Trottoir Informatif Chemtrails/Filaments !

19 Octobre 2013 , Rédigé par ActuChem

Depuis quelques jours les filaments atmosphériques tombent en grande quantité en Ardèche , voici donc un peu d’information de terrain sous forme de Micro Trottoir lors de l’après midi du 17 octobre 2013 en centre ville d’ Aubenas : Ardèche : France .

¤ Accélération de la libération du méthane dans une atmosphère déjà bien chargée (par les chemtrails)

Source : http://www.cielvoile.fr/article-methane-sa-liberation-massive-s-accelere-120864490.html

trouble_bubbling_in_thearctic

http://www.geoengineeringwatch.org/mass-methane-release-accelerating/

Le 29 octobre 2013

La libération massive de méthane semble s’accélérer de jour en jour dans l’Arctique ainsi que  dans d’innombrables autres endroits du globe.

Le graphique ci-dessous du méthane dans l’atmosphère, publié hier, devrait être une sonnette d’alarme pour tous ceux qui en comprennent les ramifications.

Alors que CNN nous montre 20 minutes entières de la saga du meurtre de Jon Benét Ramsey survenu il y a dix-sept ans, ce que tous les réseaux ont fait ces derniers jours, à l’échelle mondiale, des événements cruciaux et catastrophiques se déroulent à une vitesse fulgurante sans même que les grands médias en disent un seul mot.

Les géo-ingénieurs jouent le tout pour le tout, dans leur tentative de plus en plus destructrice de cacher les catastrophes climatiques convergentes  tout en aggravant l’ensemble de la situation de façon exponentielle. La géo-ingénierie est en train de déchirer le tissu de la vie sur notre planète. Les retombées hautement toxiques des épandages chimiques aériens, empoisonnent littéralement tout ce qui vit.

La libération de méthane  » Epic  » en mer de Laptev et à de nombreux autres endroits en sont des exemples. Même le récent tremblement de terre au large de Fukushima semble avoir déclenché une importante libération de méthane dans cette région. Les médias de masse font tout pour cacher des vérités terribles au public jusqu’au dernier moment possible.

Malheureusement, une grande partie de la population est prête à se cacher la tête dans le sable et à avaler tout ce que la machine médiatique lui sert.

Dans le même temps, le ciel à travers le monde se couvre d’une mixture toxique vomie par les avions de la géo-ingénierie. Après tout, bloquer le soleil est l’objectif affiché des géo-ingénieurs et de leurs nombreux brevets. Alors que toutes ces pulvérisations affaiblissent l’ensoleillement et créer un effet de refroidissement toxique temporaire dans certains endroits, elles provoquent également des sécheresses sans précédent dans des régions comme l’Ouest américain, Australie, Afrique, etc…, et parfois des inondations catastrophiques dans d’autres régions. On a l’impression qu’il suffit aux ingénieurs du climat de concocter quelques tempêtes de neige artificiellement nucléées et de couvrir massivement le ciel de nuages ​​toxiques pour convaincre la plupart que tout va bien. Les dommages non quantifiables causés par le géo-ingénierie mondiale en cours, au climat et à la vie sur terre passent complètement inaperçus pour la plupart des gens, et les médias de masse n’en disent pas un mot. (more…)

¤ Filaments français – Que dit le rapport Analytika ?

Source : http://geoingenierie.tumblr.com/post/64820521602/geo-ingenierie-tous-drogues-a-notre-insu-par-voie

Géo ingénierie; TOUS DROGUES A NOTRE INSU PAR VOIE AERIENNE

¤ Filaments français - Que dit le rapport Analytika ? dans Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc... tumblr_inline_mvaqwtL0Bh1rugsl5

J’ai recensé et ajouté un lien informatif sur la plupart des substances (échantillons de fibres blanches engendrées par la géo ingénierie) ayant été analysé par Analytika.

Voila donc ce que nous respirons quotidiennement!

Toluol http://fr.wikipedia.org/wiki/Tolu%C3%A8ne

Kresol http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9sol

Cresylic acid http://fr.wikipedia.org/wiki/Xyl%C3%A9nol

Methylhydroxybenzene http://fr.wikipedia.org/wiki/4-hydroxybenzoate_de_m%C3%A9thyle

Trisulfide http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfure_d%27aluminium

Dimethyl http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfure_de_dim%C3%A9thyle

Trithiapentane http://fr.wikipedia.org/wiki/1,3,5-trithiane

Pentylbenzene http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabidio

Amylbenzene http://www.wikigenes.org/e/chem/e/10864.html

Hexadecanal http://fr.wikipedia.org/wiki/Hexad%C3%A9canol

Isoquinoline http://en.wikipedia.org/wiki/Isoquinoline

Leucoline http://fr.wikipedia.org/wiki/Quinol%C3%A9ine

Benzazine http://www.reptox.csst.qc.ca/Produit.asp?no_produit=8300&nom=1-BENZAZINE&incr=0

Ethylphenol http://fr.wikipedia.org/wiki/4-%C3%A9thylph%C3%A9nol

Furane http://fr.wikipedia.org/wiki/Furane

Divinylene oxidehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9noxybenz%C3%A8ne

Oxacyclopentadiene http://www.reptox.csst.qc.ca/Produit.asp?no_produit=7823&nom=OXACYCLOPENTADIENE&incr=0

Dimethylmaleimidehttp://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0032386107007100

Cyanobenzonitrilehttp://www.faidherbe.org/site/cours/dupuis/nitriled.htm

Azaindene http://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/summary/summary.cgi?sid=151597&version=2

Benzazole http://jpet.aspetjournals.org/content/105/4/486.short

Dracylic acid http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_benzo%C3%AFque

Phenylcarboxylic acidhttp://en.wikipedia.org/wiki/Phenylacetic_acid

Benzenemethanoic acidhttp://en.wikipedia.org/wiki/Benzyl_alcohol

Methylindole http://fr.wikipedia.org/wiki/Scatol

Triazine http://fr.wikipedia.org/wiki/Triazine

Succinic acid imide http://fr.wikipedia.org/wiki/Succinimide

Dioxopyrrolidinehttp://www.chemicalbook.com/ChemicalProductProperty_EN_CB9275360.htm

Tridecanecarboxylic acidhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_dicarboxylique

Methyl tridecanoatehttp://www.chemicalbook.com/ChemicalProductProperty_EN_CB2251387.htm

Ocenol http://www.reptox.csst.qc.ca/Produit.asp?no_produit=142976&nom=OCENOL&incr=0

Adol http://www.webmd.com/drugs/drug-163640-Adol+hydrocodone-acetaminoph+Oral.aspx?drugid=163640&drugname=Adol+%28hydrocodone-acetaminoph%29+Oral

Loxanol http://www.dispersions-pigments.basf.us/p02/USWeb-Internet/pigments/en_GB/content/microsites/pigmentsdispersions/products/Loxanol

Diethylhexyl phthalatehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Phtalate_de_bis%282-%C3%A9thylhexyle%29

  Voir aussihttp://fr.wikipedia.org/wiki/Perturbateur_endocrinien

Phthalic acid http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_phtalique

Benzenedicarboxylatehttp://www.chemindustry.com/chemicals/0205685.html

Hydroxyindole http://pro.sud-labo.com/index.php?option=com_content&view=article&id=58%3Aacide-5hia&catid=21%3Ainterets-des-dosages&Itemid=67

Benzene http://fr.wikipedia.org/wiki/Benz%C3%A8ne

Azidotoluenehttp://link.springer.com/article/10.1007%2FBF03052815

Hydantoin http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydanto%C3%AFne

Imidazole http://fr.wikipedia.org/wiki/Imidazole

Methyldiazoacetatehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Diazoac%C3%A9tate_d%27%C3%A9thyle

Pyrrolidine http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyrrolidine

Naphthaline http://fr.wikipedia.org/wiki/Naphtal%C3%A8ne

Camphre http://fr.wikipedia.org/wiki/Camphre

Pour voir les analyses: http://www.labo-analytika.com/documents/20131010_ACSEIPICA_Rapport_analytique.pdf

http://acseipica.blogspot.fr/2013/10/filaments-tombes-du-ciel-resultat-des.html

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT