• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 janvier 2014

15 janvier 2014

¤ Agro-alimentaire, environnement et Nouvel Ordre Mondial: Le système judiciaire à la botte donne carte blanche à Monsanto…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 00

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/01/14/agro-alimentaire-environnement-et-nouvel-ordre-mondial-le-systeme-judiciaire-a-la-botte-donne-carte-blanche-a-monsanto/

Victoire cinglante de Monsanto pour que l’empoisonnement généralisé continue de plus belle…

-Résistance 71 –

 

La cour suprême des Etats-Unis donne victoire à Monsanto contre les agriculteurs au sujet des patentes de graines et leur possibilité de poursuivre en justice

 

RT

 

13 Janvier 2014

 

url de l’article original:

http://rt.com/usa/monsanto-patents-sue-farmers-547/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La cour suprême des Etats-Unis a maintenu la férule du géant de la biotechnologie Monsanto sur les patentes des graines génétiquement modifiées et la capacité de l’entreprise d’attaquer en justice les agriculteurs dont les champs ont été accidentellement contaminees par les matériaux génétiques de Monsanto.

La haute cour a laissé intacte ce lundi une décision d’une cour d’appel fédérale, qui débouta en 2011 un procédure judiciaire menée par l’ Organic Seed Growers and the Trade Association de quelques 80 plaignants contre Monsanto, qui cherchaient à renverser les acquis agressifs de l’entreprise agro-chimique sur les graines génétiquement modifiées. Le procès visait également à diminuer la possibilité pour Monsanto d’attaquer en justice quiconque aurait ses champs contaminés par de telles cultures OGM.

Le groupe de plaignants, dont faisait partie beaucoup de fermiers familiaux américains et canadiens, des entreprises indépendantes grainetières et des organisations agricoles, cherchaient des protections préventives contre les patentes Monsanto. Le léviathan de la biotechnologie a enregistré 140 procès contre des agriculteurs pour avoir planté des graines de l’entreprise sans sa permission ; Monsanto a aussi résolu 700 autres cas hors justice.

Aucun des plaignants est un client de Monsanto et aucun n’a une license d’opérer avec l’entreprise. Le groupe argumente qu’ils ne veulent pas des OGM de l’entreprise et désirent une protection légale en cas de contamination accidentelle avec les produits de l’entreprise.

La décision de la cour d’appel était fondée sur la promesse supposée de Monsanto de ne pas attaquer en justice les fermiers dont les cultures, incluant le maïs, le soja, le coton, le colza et d’autres cultures, contenaient des traces des produits OGM de l’entreprise.

Dans un rendu du 21 juin 2013, la cour d’appel des Etats-Unis pour le district fédéral de Washington DC avait dit qu’il était inévitable, comme le disait les agriculteurs, que la contamination des autres cultures par les organismes de Monsanto se produrait. Pourtant la cour d’appel a aussi dit que les plaignants n’avaient pas de raisons d’interdire Monsanto de les attaquer en justice du fait que le patrimoine génétique des cultures de l’entreprise pourrait arriver entre leurs mains “parce que Monsanto a assuré qu’il ne prendrait pas de mesures judiciaires contre ceux qui cultivent accidentellement des cultures OGM Monsanto (parce que des graines transgéniques ou du pollen ont pu être dispersés sur les terres du fermier)”. La référence du panel aux “traces” des graines patentées de Monsanto affectant des fermes non OGM serait de l’ordre de moins de 1%.

Les plaignants on demandé à Monsanto de s’engager à ne pas poursuivre en justice, mais l’entreprise a refusé disant qu’ “une couverture légale permettant de ne pas attaquer en justice tout membre présent ou futur des organisations pétitionnaires permettrait virtuellement quiconque de commettre une violation intentionnelle des droits de patente.”

Les graines OGM de Monsanto sont faites pour résister à l’herbicide omniprésent de l’entreprise, le RoundUp. Récemment des questions se sont faites jour sur la résistance des graines génétiquement modifiées à la pestilence, ce qui a forcé des agriculteurs à augmenter leur utilisation de pesticides traditionnels.

“Monsanto n’a jamais et a promis de ne jamais poursuivre en justice si nos graines patentées ou cultures sont trouvées dans le champ d’un fermier en résultat de cause accidentelle”, a dit Kyle McClain, le conseiller en litiges légaux de l’entreprise, d’après Reuters.

“Les tribunaux sont tombés d’accord sur le fait qu’il n’y avait pas de controverse entre les parties”, a ajouté McClain, “ et la décision de la cour suprême de ne pas réviser l’affaire clot cette affaire”.

Le président de l’association Organic Seed Growers and Trade Association Jim Gerritsen a exprimé sa déception quant à la réaffirmation par la cour suprême du jugement passé et refusant de débattre.

 “La cour suprème a échoué dans sa compréhension du malheur extrême des familles d’agriculteurs”, a dit Gerritsen, un fermier bio de l’état du Maine. “La cour d’appel a été d’accord pour dire que notre cas présentait un intérêt… mais les gardes-fou qu’elle a ordonnés sont insuffisants pour protéger nos fermes et nos familles.”

En plus de la nouvelle de lundi de la cour d’appel  contre eux, les plaignants, dont beaucoup sont des fermiers bio et qui constituent 25% des agriculteurs certifiés bio d’Amérique du nord, ont aussi perdu une affaire judiciaire dans un tribunal de district.

 “Si Monsanto peut breveter des graines pour des gains financiers, ils devraient être forcés de compenser les agriculteurs qui ont eu leurs champs contaminés et ne pas être autorisé à attaquer en justice les dits fermiers.”, a dit Dave Murphy, fondateur et directeur exécutif de l’association Food Democracy Now ! dans un communiqué: “une fois de plus, les agriculteurs américains se sont vus refuser la justice, tandis que Monsanto règne par l’intimidation et est autorisé à le faire dans l’Amérique rurale.”

“Monsanto a réussi à s’en sortir après a voir volé l’héritage grainetier mondial et d’avoir abusé les agriculteurs sur la nature bidon de leur technologie de graine patentée”, a dit Murphy. “Ceci est un scandale aux proportions historiques et cela ne se passera pas comme cela.”

L’affaire répertoriée est la suivante: Organic Seed Growers and Trade Association et al., contre Monsanto Company et al. Supreme Court case No 13-303.

¤ Technocratie et Nouvel Ordre Mondial: Comment le transhumanisme est amené à être « à la mode »…

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 12 : 58

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/01/08/technocratie-et-nouvel-ordre-mondial-comment-le-transhumanisme-est-amene-a-etre-a-la-mode/

« Un corps scientifique auquel on aurait confié le gouvernement de la société, finirait bientôt par ne plus s’occuper du tout de science, mais d’une toute autre affaire et cette affaire, l’affaire de tous les pouvoirs établis, serait de s’éterniser en rendant la société confiée à ses soins, toujours plus stupide et par conséquent plus nécessiteuse de son gouvernement et de sa direction. »
~ Michel Bakounine ~

L’ancienne patronne du DARPA veut que vous avaliez des micro-puces électroniques de contrôle d’identité

L’exécutif de Google pousse également pour le tatouage électronique qui lit les pensées.

 

Paul Joseph Watson

 

7 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/ex-darpa-head-wants-you-to-swallow-id-microchips/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’ancienne directrice du DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency, l’agence de développement hightech du Pentagone) et maintenant directrice exécutif Regina Dugan pousse pour une “micro-puce d’identification” ingérable ainsi qu’un tatouage électronique qui permettrait de lire votre pensée. Non, ceci n’est pas le script d’un nouveau film sur une dictature de science-fiction ; c’est dans le vent et très “in”.

Dugan, qui est la patronne d’Advanced Technology à Motorola (propriété de Google), a dit devant une audience de la conférence All Things D11 que l’entreprise travaillait sur une micro-puce qui serait intégrée dans une pilule que les utilisateurs pourraient avaler quotidiennement afin de pouvoir obtenir le “super-pouvoir” d’avoir leur corps entier agissant comme un système d’authentification biologique pur leurs téléphones cellulaires, leurs voitures, leurs portes de maison et autres ustensiles.

“Cette pilule a une toute petite puce intégrée avec un interrupteur”, a dit Dugan. “Elle contient aussi ce qui s’apparente à une “pile pomme-de-terre” retournée. Lorsque vous l’avalez, l’acide de votre estomac sert d’électrolyte et cela l’allume et l’interrupteur s’allume et s’éteint pour créer un signal ECG de 18 bit dans votre corps, ainsi votre corps entier devient en fait un faisceau d’identification.”

Dugan a ajouté que la puce a déjà été approuvée par la FDA (Food and Drugs Administration) et peut-être prise environ 30 fois par jour durant la vie de quelqu’un sans affecter la santé de la personne, ce qui paraît franchement douteux.

Est-ce que vous avaleriez une micro-puce de Google tous les jours pour avoir accès à votre téléphone ?

Les avocats de la vie privée bondiront à l’idée, spécifiquement considérant le rôle de Dugan au DARPA, cette agence du pentagone que beaucoup voient comme le sommet de la pyramide lorsqu’il s’agit de la pyramide du Grand-Frère technocrate.

En fait, lorsque l’hôte de la conférence Walt Mossberg a demandé à Dugan “Est-ce que Google sait maintenant tout de ce que je fais et où je vais parce qu’il faut bien le dire… Vous êtes de Google.” Elle répondit en riant et en disant que Mossberg devrait juste avaler la pilule.

En plus de cette micro-puce mangeable, Motorola travaille aussi sur un tatouage électronique ou e-tattoo qui pourrait lire la pensée de l’utilisateur en détectant les mots non vocalisés dans leur gorge.

“Il est connu depuis des décennies que lorsque vous vous parlez à vous-même avec votre voix intérieure, votre cerveau envoie des impulsions nerveuses à votre appareil vocal, de la même manière que lorsque vous parlez à haute voix”, explique John Hewitt d’Extreme Tech, notant que l’appareil pourrait permettre une activation de la voix et tout aussi bien être utilisé pour détecter le stress et l’émotion (parce que Grand-Frère se préoccupe de vos sentiments bien entendus…)

Pendant la conférence D11, Dugan a prédit que si le e-tattoo était fait de manière artistique pour être facilement porté, les jeunes voudraient sûrement l’avoir fusionné dans leur peau, peut-être même “pour emmerder leurs parents”.

La micro-puce mangeable et le tatouage électronique sont des exemples principaux du comment le transhumanisme est en train d’être “popularisé” de manière “mode” dans un effort de convaincre la prochaine génération de complètement sacrifier le peu de vie privée qu’il leur restera au nom d’une fausse rebellion (qui est en fait un véritable conformisme culturel) et de la practicalité.

24 Réponses à “Technocratie et Nouvel Ordre Mondial: Comment le transhumanisme est amené à être « à la mode »…”

  1. Remarquablement fait et effrayant par le raccourci
    > >
    > > On est à mi-chemin du processus
    > >
    > > Mais la folie est-elle maitrisable autrement que par un énorme catastrophe ?
    > >
    > > L’homme a toujours été con mais avec des moyens limités, maintenant il a les moyens de tout casser et il est toujours aussi con
    > >
    > > Alors …….
    > >
    > >
    > >
    > > http://www.youtube.com/embed/WfGMYdalClU

  2. Bien sûr que c’est trop top tendance…
    Avez vous déjà tenté de discuter avec un ado lequel bazarde toutes ces pensées, sa vie privée, sa tronche… sur des réseaux « sociaux » ? Tenté d’expliquer que la localisation google, les playlists google, les google search, google plus, et j’en passe ne sont que du flicage déguisé en bien être top cool ?
    Rien à faire, vieillards réac’s vous n’y connaissez rien : tous ces bidules sont non seulement géniaux, mais indispensables !
    Ainsi, il ne vient même pas à l’esprit à n’importe quel gamin né après 1990 de remettre en question ces bouses dédiées à leur bonheur.
    Je n’imagine même pas dans vingt piges…

    Transhumanisme : il existe un (au minimum) portail Internet français. Pour avoir un peu discuté avec des quidams intervenants, sans dec, ça fait peur; d’autant plus qu’ils sont convaincus (comme souvent) d’oeuvrer pour le bien être des individus : alléger les handicaps notamment.
    En surfant sur des sites US ça chlingue très souvent le pognon : dons pour que je te soigne par exemple.
    En toile de fond on trouve Google, ou encore Microsoft, copains comme cochons pour se préserver un avenir de jouvence dans lequel, Morlocks, on trimera comme des décérébrés cablés.
    Beurk.

    • shana23 dit :
      janvier 10, 2014 à 9:44

      Exact nous sommes les générations qui doivent se battre pour sortir l’humanité de ces catastrophes annoncées. Si nous ne sommes pas capables de le faire, l’être humain tel que nous le connaissons ne survivra pas,inutile de demander aux jeunes, ils sont très loin d’imaginer la réalité, pour eux, tout est pour leur bien!

  3. Un conseil, blanc ou rouge sur fond noir, le texte est illisible

  4. Doctorix dit :
    janvier 8, 2014 à 2:07

    Les malades mentaux sont au pouvoir…
    Hier soir, sur Arte, on voyait un quidam nous promettre de vivre mille ans…
    Pauvre con…
    Actuellement nous somme 7 milliards, avec une espérance de vie inférieure à 50 ans.
    Si on vit mille ans, on sera 140 milliards, sans compter les enfants nouveaux qu’on pourrait concevoir en mille ans.
    On peut évaluer a plus de mille milliards la population mondiale, dans ce cas, en quelques centaines d’années…
    Comme des colibacilles sur une plaque de Peyer.
    Quant à connaitre nos pensées profondes par une puce, heureusement que nous avons des mécanismes freinateurs, modérateurs, moralisateurs, pour empêcher nos pensées d’atteindre nos lèvres ou nos doigts… Parce qu’alors rien ne s’opposerait à notre enfermement…La puce saura-t-elle faire le tri?
    Oui, oui, quoique vous en pensiez, même moi, je m’auto-censure..
    Cette pseudo-civilisation arrive en fin de vie, elle agonise dans d’extravagants délires: nous ne la regretterons pas.

    • Aidons la donc à en finir de cette pathétique existence criminelle et participons à la reprise de souveraineté des peuples hors de la fange de ce modèle obsolète étatico-oligarchique.

      • un jour vous avez 10% – moi j’étais moins optimiste, j’avais lu il y a des années : 20% – mais quand même 20% d’actifs – c’est faisable – et tout serait gagné ……….

    • Oui,heureusement que la plupart des gens s’auto-freinent,s’auto-censurent;sinon,ce genre de tarée à la puce ne vivrait pas 1000 ans ni mème beaucoup moins.

      • il ferait mieux de faire en sorte de se prémunir des maladies qui sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus graves et qui déciment les populations !

    • Doctorix,
      n’y a t’il pas impossibilité (incompatibilité ?) entre une puce aussi sophistiquée soit-elle et un cerveau humain à communiquer (sous entendu, une puce est-elle en mesure de « gérer » un cerveau) ?
      Numérique vs analogique ?

  5. shana23 dit :
    janvier 9, 2014 à 10:09

    Quand on lit cela, on aurait envie de lui faire avaler une pilule explosive et la faire disparaître en appuyant sur un bouton !
    Ces gens-là sont des fous, empoisonneurs et manipulateurs qui, si nous ne faisons rien pour les arrêter, ne feront que trouver toujours plus de méthodes pour nous empoisonner l’existence jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne… qu’eux et des robots.

  6. Un documentaire sur l’élevage porcin en batterie au Danemark et en Allemagne et sur les conséquences de l’utilisation d’antibiotiques, qui concourt à rendre résistantes des bactéries et à transmettre à l’homme cette maladie : de nombreux cas ont été révélés et de plus, ils n’ont pas au niveau des hopitaux le personnel adapté pour traiter cette maladie, très peu de microbilogistes pour les prendre prendre en charge !

    Pas un mot en France !

    • C’est pour ce genre de raisons que je trouve que ce que vient de faire Poutine, instaurer le conservatisme comme idéologie d’état est novateur. Depuis des années je rigole de me voir devenue conservatrice. Une attitude rationnelle, puisque l’évolution s’est produite grâce à toutes sortes de mécanismes conservateurs de l’acquis très puissants qui empêchaient qu’une innovation nuisible puisse se perpétuer.
      Conservatisme aujourd’hui implique par exemple de pouvoir poser des moratoires sur des inventions afin de pouvoir mener des recherches sur leurs effets dans la durée.
      Le tout-Progrés, implique un progrès du meilleur comme du pire sans discernement « du moment que cela rapporte »… des Profit à quelques-uns.
      Des médicaments sont mis sur le marché qui ne guérissent pas mais produisent par contre des effets secondaires en série.
      Les conditions de possibilités d’existence du vivant sur la planète sont en voie de destruction totale et on en vient à une forme de progrès qui veut que si le vivant ne fonctionne pas dans ce nouvel environnement qu’à cela ne tienne on inventera les hybrides et machines qui y sont adaptés. L’invention de drones pour assumer le rôle fécondant des abeilles en voie de disparition illustre bien cette idéologie.
      Dans ce contexte, le conservatisme est une lutte pour que puisse continuer d’exister sur Terre le mode d’être du vivant et l’évolution naturelle contre la fuite en avant qui est le progrès accéléré de sa disparition. Il s’agit d’un choix éthique qui en tant que tel fait partie du débat d’un choix collectif d’un mode de devenir.
      Pour que ce débat soit fructueux, il convient de redéfinir au plus vite la notion de richesse.
      La disparition des abeilles et la création de drones abeilles est comptabilisée comme « création de richesse ». Est-ce vraiment cette richesse là que nous voulons partager ?
      (alors que la destruction de celles qui nous sont essentielles est le prix à payer ?)

      • Il y eut le Professeur DELBET – le chlorure de magnésium dans l’élevage – (traitement prophylactique des animaux d’élevage par le chlorure de magnésium – je crois que c’est le titre du livre) -

¤ Le Pentagone aurait entamé la construction d’un laboratoire biologique et militaire au Kazakhstan…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 12 : 43

Source : bulletin électronique d’actualité hebdomadaire RENSEIGNOR N° 805 du 12 janvier 2014, publiée en partenariat avec le Centre français de recherche sur le renseignement http://www.renseignor.com/

¤ Le Pentagone aurait entamé la construction d'un laboratoire biologique et militaire au Kazakhstan... dans Outils/Bon à savoir lugar1Depuis près de vingt ans, les États-Unis consolident leur assise en Asie centrale via des contrats d’armement et de défense.

Le département US à la Défense est en train de construire un laboratoire biologique et militaire au Kazakhstan, qui pourrait devenir une source de propagation d’épidémies mortelles en Asie centrale. L’objectif de cette décision est clair : il s’agit d’assurer le maintien de la présence US dans cette région et garantir la mise en application des accords passés avec les pays centre-asiatiques, a annoncé l’Institut des recherches stratégiques russe.

La construction de ce laboratoire, non seulement représente une menace pour la sécurité de la Russie, mais encore elle perturbe les systèmes de protection des frontières, estime l’expert politique de cet institut, Dimitri Papov. Selon la prévision de l’Institut des recherches stratégiques, la construction de ce laboratoire commencée en avril 2010 et financé par le Pentagone s’achèvera en 2015. De même, la construction de ce laboratoire représente un risque de contagion de différentes maladies dans la région d’Asie centrale, avec en perspective une hausse de la vente des produits pharmaceutiques américains.

Ce laboratoire est en construction dans le village d’Attar et il a coûté jusqu’à la fin de 2013 plus de 5 millions de dollars.

En effet, le laboratoire sert surtout l’objectif primordiale des États-Unis dans tout pays du tiers monde, à savoir tester les armes biologiques US.

Ce programme est présidé par Richard Logar, qui entretient d’étroites relations avec l’armée américaine. Par le passé il avait participé à l’anéantissement des installations nucléaires de l’Union soviétique et après, il s’est concentré sur le développement des armes biologiques, notamment en Ukraine et en Géorgie.

(Radio La voix de la République islamique d’Iran, le 10-01-2014)

 

 

 

Renseignor est adressé gratuitement à toute personne en faisant la demande par mail à :

renseignor-subscribe@domeus.fr

 

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT