• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 27 janvier 2014

27 janvier 2014

¤ Manif antichemtrail du 25 janvier 2014 : le reportage de France 3 Rhône Alpes à Montélimar

Source : http://rhone-alpes.france3.fr/2014/01/25/manifestation-contre-les-chemtrails-montelimar-402523.html

Manifestation contre les chemtrails à Montélimar

Les chemtrails, ce sont ces traînées blanches que laissent les avions dans le ciel. Une cinquantaine de personnes s’était rassemblée devant la gare de Montélimar pour dénoncer la dangerosité de ces chemtrails (contraction de Chemical Trails).

  • Par Julie Jacquard
  • Publié le 25/01/2014 | 17:26, mis à jour le 25/01/2014 | 17:26
© france3 rhône-alpes
© france3 rhône-alpes

Pour certains, ces traces blanches seraient dues à un épandage chimique que les avions feraient en vol.
Des traces qui pourraient être dangereuses pour la santé.

Images (vidéo) : Off Manif chemtrails – France 3 Rhône Alpes – Images signées O.Denoyelle
itw contre Chemtrails – Yannick Rochy Co-organisateur de la Marche mondiale contre les Chemtrails

Info ou intox?

Plusieurs personnes, dont quelques-unes dans la région, affirment souffrir de la maladie dite des Morgellons. Une nouvelle maladie liée, selon eux à la pollution atmosphérique et notamment aux chemtrails.
Malgré des rapports alarmants qui circulent sur Internet, la communauté médicale, elle, s’interroge et émet des doutes sur l’origine de ces maladies de peau.

Images (vidéo) : Les « Chemtrails » à l’origine de maladies étranges? – France 3 Marseille – Reportage: JM.Bertrand – A.Poitevin – N.Ruiz

¤ Nouveaux filaments tombés du ciel près de Montélimar ?

Source : http://www.ledauphine.com/drome/2014/01/22/drome-nouveaux-filaments-tombes-du-ciel-pres-de-montelimar?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Le 7 novembre 2013, la découverte de ces curieux filaments, semblables à des toiles d'araignées, dans la Drôme et l'Ardèche, avait défrayé la chronique. Archives Le DLLe 7 novembre 2013, la découverte de ces curieux filaments, semblables à des toiles d’araignées, dans la Drôme et l’Ardèche, avait défrayé la chronique. Archives Le DL

De nouveaux filaments tombés du ciel ? C’est ce qu’affirme avoir vu Arnaud Lafort, un Drômois qui travaille dans une entreprise de Malataverne, près de Montélimar (Drôme). Lui-même et des collègues de travail en auraient aperçu « des milliers » qui tombaient du ciel, ce mercredi 22 janvier vers 12 h 45. Un événement qui intervient trois jours avant la Marche mondiale contre la géo ingénierie. Il s’agit des « épandages aériens délibérés de nanoparticules chimiques », qui selon certains personnes, pourraient donner naissance à ces filaments. L’une des marches aura justement lieu à Montélimar, le samedi 25 janvier à partir de 14 heures, au départ de la gare SNCF. Déjà, le 7 novembre 2013, la découverte de ces curieux filaments, semblables à des toiles d’araignées, dans la Drôme et l’Ardèche, avait défrayé la chronique.

Plus d’informations dans les éditions du jeudi 23 janvier 2014 de Drôme & Ardèche du Dauphiné Libéré.

¤ Crime et mafia gouvernementale: Au pays du goulag levant (ex-USA), la Brigade des Stup plus gros trafiquant de cocaïne du pays…

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 58

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/01/26/crime-et-mafia-gouvernementale-au-pays-du-goulag-levant-ex-usa-la-brigade-des-stup-plus-gros-trafiquant-de-cocaine-du-pays/

Les plus gros crimes, trafic et terrorisme sont perpétrés par les États et leurs gouvernements quels qu’ils soient. Cela se confirme jour après jour, semaine après semaine, mois après mois. etc. etc…

– Résistance 71 –

 

Le plus gros trafiquant de cocaïne des Etats-Unis révélé: La DEA (Brigade des Stups)

 

25 janvier 2014

url de l’article: http://www.informationclearinghouse.info/article37472.htm

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Vidéo de l’affaire (en anglais):

http://www.youtube.com/watch?v=jbGaWSXfbWk

De nouveaux documents publiés ainsi que des témoignages du ministère de la ustice et d’officiels de la Drug Enforcement Administration (DEA), montrent maintenant que les histoires concernant le gouvernement qui importerait la cocaïne sont vraies. Une enquête faite au Mexique a trouvé que le gouvernement américain a permis le plus gros des cartels de la drogue de ce pays, Sinaloa, d’opérer sans crainte de persécution.. Ce groupe est responsable de 80% de la cocaïne qui entre dans le pays par Chicago. En échange, les leaders de Sinaloa donnent des informations à la DEA sur les gangs rivaux de la drogue.

Le cartel de la drogue qui travaille avec le gouvernement fédéral est dirigé par un des plus puissants trafiquants de drogue au monde. En plus de Chicago, son groupe maintient des opérations de cocaïne dans plusieurs des plus grandes villes américaines. Des déclarations écrites furent faites au tribunal de district de Chicago, confirmant l’alliance de la DEA et du plus gros cartel de la drogue mexicain. Le témoignage écrit, en plus d’autres preuves, montre des officiels de la DEA rencontrant des leaders du cartel Sinaloa plus de 50 fois entre 2000 et 2012. Ceci voudrait dire que le trafic autorisé par la DEA remonterait à au moins le début de l’administration de W. Bush et que cela continua sous la présidence d’Obama.

Un des leaders du groupe, Vincente Zambada-Niebla, affirme que le gouvernement américain a aussi fait envoyer des armes de type militaire au cartel Sinaloa. D’après des révélations récentes, ce furent ces armes qui furent à l’origine du scandale de l’Opération Fast and Furious (NdT: qui vit le bureau américain du Tabac de l’Alcool et des Armes, l’organisme fédéral qui gère ces trois produits, vendre des armes au Mexique, armes qui se retrouvèrent dans les mains du cartel de la drogue…).  Des armes automatiques, qui “disparurent” durant l’opération commandé par le ministre de la justice Eric Holder, réapparurent aux mains des membres du cartel pour tuer des agents fédéraux gardes-frontière. Cette toute dernière preuve pointe en direction d’un énorme scandale, impliquant à la fois les gouvernements républicain et démocrate. Au mieux, ceci donne la meilleure preuve jusqu’ici que le gouvernement fédéral est hautement responsable et soutient activement la contrebande de cocaïne dans le pays pour une valeur de multi-milliards de dollars. Pire même, des armes achetées pour l’armée américaine ont été envoyées au cartel de la drogue pour finalement tuer des agents américains. (more…)

¤ Ingérence politique en Ukraine… La déstabilisation du pays est une attaque de l’empire contre Poutine et la Russie…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 54

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/01/26/ingerence-politique-en-ukraine-la-destabilisation-du-pays-est-une-attaque-de-lempire-contre-poutine-et-la-russie/

Cousu de fil blanc… Un gouvernement pro-russe, légitimement élu, qui ne veut pas entrer dans l’UE (à juste titre puisque le peuple de l’Ukraine est historiquement lié à celui de la Russie) est mis sous-pression par une opposition payée et entraînée par l’occident. Dans cette affaire, que veut le peuple ukrainien ? Entrer dans l’UE pour mieux se faire laminer ?… On peut sérieusement en douter. L’empire attaque en sous-main la Russie qui empêche les banquiers de piller en rond. L’enjeu est là, tout en assujettissant les sous-sols ukrainiens en y mettant à terme un régime marionnette des yankees comme en Georgie et autres ex-nations du bloc de l’Est. Tout ceci a une odeur de guerre froide 2.0.. Indubitablement….

Puisse la grande tradition ukrainienne de résistance anarchiste revivre. Voir nos articles sur « L’expérience anarchiste ukrainienne 1917-1923″.

– Résistance 71–

Ukraine la vraie fausse révolution orange

Kharoubbi Habib

 

25 janvier 2014

 

url de l’article:

http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/311896-ukraine-la-fausse-vraie-révolution-orange,-par-kharroubi-habib

A Kiev, les partisans de l’intégration de leur pays à l’Union européenne

ont le droit de protester contre leur président et son gouvernement dont la politique s’oriente vers le rapprochement avec la Russie. Les médias occidentaux qui soutiennent leur mouvement présentent celui-ci comme animé par des démocrates ayant l’appui de la majorité du peuple ukrainien et le président ukrainien Igor Ianoukovitch et son gouvernement tels des autocrates obéissant au doigt et à l’œil à Poutine, avatar stalinien cherchant à replacer l’Ukraine dans l’orbite de la Russie.

Leur grille de lecture de la crise ukrainienne évacue tout simplement le fait que Ianoukovitch n’est pas arrivé au pouvoir par un coup de force ou une élection présidentielle truquée mais le plus démocratiquement du monde grâce à un scrutin dont les organisateurs à l’époque étaient les chefs de file de ce camp pro-européen qui veut le contraindre aujourd’hui à rompre avec la Russie et à ratifier l’intégration de l’Ukraine à l’Union européenne. C’est, répétons-le, le droit des partisans ukrainiens de l’intégration à l’Europe de manifester en faveur de celle-ci et de faire pression sur leurs autorités pour qu’elles en conviennent. Mais pas jusqu’à fomenter une insurrection pour faire partir Ianoukovitch et tomber son gouvernement. Or, c’est la dérive à laquelle se sont laissées aller des composantes du mouvement de protestation qui bat la rue à Kiev.

Ces extrémistes d’entre les manifestants bénéficient du soutien de l’Union européenne et des Etats-Unis qui en l’occurrence ont à nouveau montré qu’ils ne sont respectueux de l’ordre démocratique chez les autres que le temps qu’il se plie à la préservation de leurs intérêts géostratégiques. Ianoukovitch a le tort de ne pas avoir respecté et avalisé leurs desseins de ce point de vue pour son pays. Il est par conséquent la cible de leur foudre qui se manifeste par leur ingérence flagrante dans les affaires intérieures de l’Ukraine et leur soutien et encouragement multiformes à un mouvement qui est passé de la contestation pacifique à une confrontation violente avec un gouvernement bénéficiant de la légitimité des urnes.

Le temps a révélé ce que fut la «révolution orange» dont les manifestants de Kiev se revendiquent et veulent ramener au pouvoir ceux qui en furent les «leaders». Il a été amplement et irrécusablement démontré que ses acteurs déterminants en Ukraine ont été sponsorisés et encadrés par des officines américaines et européennes dont le but inavoué a été et reste de détacher irrévocablement l’Ukraine de la Russie et ainsi permettre à l’OTAN, le bras armé de l’Occident, de parachever l’encerclement militaire de la Russie. (more…)

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT