• Accueil
  • > Archives pour février 2014

28 février 2014

¤ Conférence de Christian Marchal, climato-sceptique et ancien président de l’ONERA

Classé dans : Bizarreries météo,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 34

Source : http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/vichy/2014/01/28/le-rechauffement-climatique-est-il-dorigine-humaine_1850695.html

Auvergne > Allier > Vichy 28/01/14 – 06h00

Le réchauffement climatique est-il d’origine humaine ?

Lu 693 fois

Christian Marchal va bousculer, demain, les idées bien ancrées de l’impact humain sur le réchauffement climatique.? - Photo dominique Parat Christian Marchal va bousculer, demain, les idées bien ancrées de l’impact humain sur le réchauffement climatique.? – Photo dominique Parat
Coup de vent annoncé, demain, avec la conférence sur le réchauffement climatique. L’impact humain ne serait pas si sûr. C’est l’effet Christian Marchal.

La conférence, organisée demain par l’Université indépendante de Vichy, aura pour thème : le réchauffement climatique est-il d’origine humaine ? Elle sera animée par Christian Marchal, de la Direction scientifique générale Office national d’études et de recherches aérospatiales, qui apportera des contre-arguments astronomiques.

Pour le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), « le bouleversement est largement sous estimé ». Dans ses nombreux rapports, il tire puissamment la sirène d’alarme, argumentant que « l’homme est la cause principale du réchauffement climatique ».

Le conférencier prendra, demain, le contre-pied de cette « vérité », s’interrogeant sur l’importance du réchauffement, sa durée, ses aspects dangereux, etc. Christian Marchal a consulté des astronomes, des astrophysiciens, des géologues pour étayer son scepticisme quant à l’origine humaine du réchauffement climatique.

S’ils attestent bien de l’augmentation de la température de 1975 à 2003, selon eux, cela s’expliquerait « par les variations de l’activité du soleil ». Autre idée remise en cause, la fonte des glaciers : « la banquise arctique a repris 30 % de sa superficie et la banquise antarctique atteint actuellement un maximum historique. »

Pour Christian Marchal, « la thèse du Giec plaît psychologiquement. Il a fait un dogme d’une chose douteuse sur le plan scientifique. L’action humaine a peu d’impact sur le climat. Il y a des chiffres qui sont bons à rappeler : l’éruption volcanique du Eyjafjallajökull, en Islande, a dégagé une énergie égale à la bombe nucléaire d’Hiroshima, toutes les 17 secondes. »

Durant cette rencontre, le conférencier va argumenter son fait de départ : il n’y a pas de consensus scientifique sur l’origine humaine du réchauffement climatique. Ce vaste sujet portera également sur l’effet de serre, la concentration de gaz carbonique, le lobby des éoliennes, la radioactivité naturelle, etc.

Le débat risque d’être chaud, demain, entre les pro des « vérités » avancées par le Giec et les contre-arguments de certains scientifiques.

Rendez vous. Conférence demain, à 18 h 15, à l’hôtel Mercure, à Vichy. Elle sera suivie d’un dîner-débat à 20 h 15. Renseignements au 04.70.98.64.00

Fabienne Faurie

27 février 2014

¤ Fixing de l’or : 50% des données falsifiées (Financial Times du 23 février 2014)

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 01

Source : Agorafinance et http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http%3A%2F%2Fwww.ft.com%2Fcms%2Fs%2F0%2Fd5e00172-9b14-11e3-946b-00144feab7de.html&ei=NM4KU6S0D_P7yAHLuIGIBA&usg=AFQjCNHaFzw47jj5Fx8c6izaXIGy-kIt5g&sig2=nxnmTWTXcVwsdGDQNyZLqA&bvm=bv.61725948,d.aWc#axzz2uPr8oOMV

Dans son article « Des lambeaux de vérité qui laissent entrevoir une réalité sordide », Simone Wapler du site d’analyse financière la Chronique Agora met un lien vers une page cache Google qui permet de prendre connaissance de l’article ci-dessous, qui a très vite disparu du site du FT… 

« L’enquête du fixing de l’or progresse et il semble que “le comportement des prix de l’or est suspect dans 50% des cas”. Vous ne trouverez plus cet article sur le site du Financial Times, il en a été retiré le jour même. Mais grâce à l’aspirateur de Google, vous le retrouvez dans le cache du moteur de recherche. » indique Simone Wapler.

Voici cet article :

High quality global journalism requires investment. Please share this article with others using the link below, do not cut & paste the article. See ourTs&CsandCopyright Policyfor more detail. Emailftsales.support@ft.comto buy additional rights.http://www.ft.com/cms/s/0/d5e00172-9b14-11e3-946b-00144feab7de.html#ixzz2uWhpEgqT

February 23, 2014 8:19 am

Gold price rigging fears put investors on alert

By Madison Marriage

Global gold prices may have been manipulated on 50 per cent of occasions between January 2010 and December 2013, according to analysis by Fideres, a consultancy.

The findings come amid a probe by German and UK regulators into alleged manipulation of the gold price, which is set twice a day by Deutsche BankHSBC, Barclays, Bank of Nova Scotia and Société Générale in a process known as the “London gold fixing”.

Fideres’ research found the gold price frequently climbs (or falls) once a twice-daily conference call between the five banks begins, peaks (or troughs) almost exactly as the call ends and then experiences a sharp reversal, a pattern it alleged may be evidence of “collusive behaviour”.

“[This] is indicative of panel banks pushing the gold price upwards on the basis of a strategy that was likely predetermined before the start of the call in order to benefit their existing positions or pending orders,” Fideres concluded.

“The behaviour of the gold price is very suspicious in 50 per cent of cases. This is not something you would expect to see if you take into account normal market factors,“ said Alberto Thomas, a partner at Fideres.

Alasdair Macleod, head of research at GoldMoney, a dealer in physical gold, added: “When the banks fix the price, the advantage they have is that they know what orders they have in the pocket. There is a possibility that they are gaming the system.”

Pension funds, hedge funds, commodity trading advisers and futures traders are most likely to have suffered losses as a result, according to Mr Thomas, who said that many of these groups were “definitely ready” to file lawsuits.

Daniel Brockett, a partner at law firm Quinn Emanuel, also said he had spoken to several investors concerned about potential losses.

“It is fair to say that economic work suggests there are certain days when [the five banks] are not only tipping their clients off, but also colluding with one another,” he said.

Matt Johnson, head of distribution at ETF Securities, one of the largest providers of exchange traded products, said that if gold price collusion is proven, “investors in products with an expiry price based around the fixing could have been badly impacted”.

Gregory Asciolla, a partner at Labaton Sucharow, a US law firm, added: “There are certainly good reasons for investors to be concerned. They are paying close attention to this and if the investigations go somewhere, it would not surprise me if there were lawsuits filed around the world.”

All five banks declined to comment on the findings, which come amid growing regulatory scrutiny of gold and precious metal benchmarks.

BaFin, the German regulator, has launched an investigation into gold-price manipulation and demanded documents from Deutsche Bank. The bank last month decided to end its role in gold and silver pricing. The UK’s Financial Conduct Authority is also examining how the price of gold and other precious metals is set as part of a wider probe into benchmark manipulation following findings of wrongdoing with respect to Libor and similar allegations with respect to the foreign exchange market.

The US Commodity Futures Trading Commission has reportedly held private meetings to discuss gold manipulation, but declined to confirm or deny that an investigation was ongoing.

Copyright The Financial Times Limited 2014. You may share using our article tools.
Please don’t cut articles from FT.com and redistribute by email or post to the web.

 Pour aller plus loin, le site de la Chronique Agora : http://la-chronique-agora.com/croissance-pauvrete-etats-unis/ et en mai 2013 : http://la-chronique-agora.com/fixing-or-londres/

26 février 2014

¤ Scandale NSA – Dropbox publie ses nouveaux « Principes relatifs aux demandes émanant des autorités »…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 03

Source : http://www.numerama.com/magazine/28530-dropbox-interdit-les-recours-collectifs.html

http://www.reddit.com/r/technology/comments/1ywa8l/dropbox_jumps_on_forced_arbitration_bandwagon_but/

http://www.bodyspacesociety.eu/2014/02/22/dropbox-conditions-utilisation-exploitation-digital-labor/

… et se met hors la loi !

Par mél du 25 février 2014, le service de stockage en ligne « Dropbox », dont il a pu être dit que les manuels techniques de la NSA le mentionnaient comme facilement piratable et de fait couramment piraté par ce service secret, a adressé à chacun de ces abonnés gratuits ou payants un message les informant de la prochaine (24 mars 2014) mise à jour des conditions d’abonnement, notamment en ce qui touche la garantie du respect des libertés, mais aussi la résolution des conflits, en shuntant les tribunaux pour y substituer l’arbitrage… et en interdisant les recours collectifs (ou « class actions » aux US) !

Où comment il est décidément écrit, dans notre monde de fourberies technoïdostaliniennes à la 1984 d’Orwell, qu’un semblant de « plus » (+) en trompe-l’oeil devra toujours s’accompagner d’un gros « moins » (-) bien profond… 

Le mél de Dropbox renvoie au blog du service. Ce dernier met en avant ses « principes relatifs aux demandes émanant des autorités » (cf. ci-dessous), qui ne sont qu’étalage de bons sentiments et de voeux pieux, laissant penser que tout ce qui fait problème aujourd’hui dans le mésusage des informations numériques privées et notamment par le fait des abus gouvernementaux dénoncés par le héros lanceur d’alerte Edward Snowden au péril de sa sécurité et de sa liberté, ne serait qu’une question de lois qu’il conviendrait d’améliorer. Dropbox fait d’ailleurs part, de manière répétée dans ce document, de sa volonté de « modifier les lois en vue de mieux protéger votre vie privée » (sic !). Je ne savais pas que nous avions un nouveau législateur !!!

Ce « plus », qui consiste à voir un prestataire de service à qui on est invité à confier nos documents personnels, voire confidentiels, prendre le courageux et héroïque parti d’affirmer bien fort sa position en faveur de la protection de la vie numérique privée sous une forme du genre « gnagnagna, l’espionnage c’est pas bien et nous on va tout tout tout vraiment tout faire pour ne pas y participer, enfin… si on y arrive » est donc à relativiser et au moins à apprécier avec modération, car qui voudrait réellement vivre dans une société où les lois seront faites par les entités privées… (« ah, parce que ce n’est pas encore le cas ? » ;) ).

Mais quand on lit le reste du mél et qu’on voit que la modification des conditions d’utilisation du service Dropbox porte aussi sur L’ABANDON DU RECOURS AUX TRIBUNAUX JUDICIAIRES AU PROFIT DU RECOURS A L’ARBITRAGE* (rappelez-vous l’affaire Tapie…hmmm !, faites le lien avec ce que prévoit le GMT /TAFTA, bref, le pacte transatlantique, quoi !…:( ) alors là, c’est le summum, et on voit clairement de quel coté penche la balance !!! à savoir un triple moins, ou « - – - », ce qui s’écrit en tapant trois fois sur la touche « 6″ ne l’oublions pas …

Celà dit, on est en droit de se demander quel intérêt nous aurions à demeurer abonné à un service dans lequel la NSA fait son marché en toute impunité…

Ü

—-

* Dropbox a prévu une faculté d’ »opt-out », c’est à dire de rejet, de cette modification. Pour celà, il faut que l’abonné Dropbox se connecte sur la page ci-après et renseigne son nom et son prénom (en plus de son mél et de son mot de passe Dropbox) : https://www.dropbox.com/arbitration_optout (more…)

24 février 2014

¤ Ukraine = Syrie 2.0 ? La révolution orange sanguine promue par la CIA conduit-elle à la guerre civile et, à une escalade nucléaire USA-Russie ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 13

Sources : http://resistance71.wordpress.com/2014/02/22/ingerence-occidentale-en-ukraine-vers-un-conflit-de-grande-envergure-paul-craig-roberts/

et http://resistance71.wordpress.com/2014/02/22/ingerence-occidentale-en-ukraine-on-est-parti-pour-un-syrie-2-0/

Ingérence occidentale en Ukraine: Vers un conflit de grande envergure ?… (Paul Craig Roberts)

La Russie ne fera rien tant que durent ses Jeux Olympiques… Washington le sait et en profite pour avancer le plus de pions possibles avant l’échéance. Les JO sont le paravent idéal. Les Russes préparent la riposte…

L’ours russe sortira de sa tannière dès la fin prochaine de la grand-messe des sports d’hiver. Poutine doit s’impatienter que musclor et musclette aient fini de faire de la luge pour reprendre les choses sérieuses en main…

– Résistance 71 –

L’Ukraine dérive t’elle vers la guerre civile et une confrontation des grandes puissances ?

Paul Craig Roberts - 20 février 2014 - url de l’article original:

http://www.paulcraigroberts.org/2014/02/20/ukraine-drifting-toward-civil-war-great-power-confrontation/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Les gens demandent des solutions, mais aucune solution n’est possible dans un monde totalement désinformé. Les populations presque partout sont dissatisfaites, mais peu ont une compréhension de la véritable situation. Avant qu’il ne puisse y avoir quelque solution que ce soit, les gens doivent connaître la vérité au sujet des problèmes. Pour les quelques ceux qui inclinent à être les messagers, c’est dans les grandes largeurs une entreprise ingrate qui voit peu de remerciements.

L’assomption que l’Homme est un animal rationnel est incorrecte. Il est une créature émotionnelle, il n’est pas le Mr Spock de Star Trek. Les humains ont le cerveau lavé par l’enculturation et l’endoctrination. Les patriotes répondent avec hostilité envers toutes critiques de leurs gouvernements, de leurs pays, de leurs espoirs ou leurs illusions. Leurs émotions étouffent les faits, si toutefois les faits leur parviennent. Les aspirations et les mirages prévalent sur la vérité. La plupart des gens veulent qu’on leur dise ce qu’ils ont envie d’entendre. En conséquence, ils sont toujours crédules et naïfs et leurs illusions et auto-persuasion en font des victimes faciles de la propagande. Ceci est vrai à tous les niveaux de la société et des leaders eux-mêmes.

Nous sommes les témoins de ceci aujourd’hui en Ukraine occidentale où un mélange d’étudiants délurés, pions de la marche de Washington vers son hégémonie globale, avec des manifestants payés pour manifester et des éléments fascistes parmi les ultra-nationalistes, amènent de grands troubles sur l’Ukraine et peut-être une guerre mondiale mortelle.

Beaucoup des manifestants sont des chômeurs qui collectent dans l’action de l’argent facile. Ce sont les innocents idéalistes qui détruisent l’indépendance de leur pays. Victoria Nuland, l’assistante ministre des affaires étrangères néo-con américaine, dont l’agenda est une hégémonie mondiale de Washington, a dit aux Ukrainiens ce qui était en stock pour eux le 13 décembre dernier, mais les manifestants furent trop hypnotisés pour l’entendre.

Dans un discours de 8 minutes et 46 secondes au National Press Club, sponsorisé par la fondation US-Ukraine et Chevron et le groupe de lobbying Ukraine-à-Washington, Nuland a crâné que Washington avait dépensé 5 milliards de dollars pour fomenter l’agitation, pour mener l’Ukraine au sein de l’UE. Une fois capturée par l’UE, l’Ukraine sera “aidée” par l’occident au travers du FMI. Nuland bien sûr a présenté le FMI comme le sauveteur de l’Ukraine et non pas comme la main de fer de l’occident qui va presser toute vie hors de l’Ukraine qui se débat avec son économie malade. (more…)

22 février 2014

¤ Au Vénézuéla encore une tentative US de révolution colorée…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 44

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/02/19/ingerence-de-lempire-une-fois-de-plus-au-venezuela-avec-une-tentative-de-revolution-coloree/

… comme en Ukraine ! L’empire allume les feux du chaos de partout: Syrie, Somalie, Soudan, République Centre Africaine, Vénézuéla sans oublier le Honduras bien-sûr… Déstabilisation tous azimuts, car le chaos le maintient en vie.

Les peuples y voient de plus en plus clair, y compris en occident et le retour de bâton sera terrible et définitif…

– Résistance 71 –

Le Vénézuéla accuse les Etats-Unis de fomenter les troubles d’une révolution colorée - Kurt Nimmo - 17 février 2014

 url de l’article: http://www.globalresearch.ca/venezuela-accuses-u-s-of-fomenting-color-revolution-unrest/5369516

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Lundi, le successeur d’Hugo Chavez, Nicolas Maduro, a ordonné l’expulsion de trois diplomates américains en rétaliation du fait de leur travail avec les activistes anti-gouvernement au Vénézuéla. L’ordre d’expulsion a coïncidé avec une manifestation planifiée de l’opposition.

Maduro a fait expulser trois autres diplomates en Septembre dernier, incluant le chargé d’affaires, Kelly Keiderling, après que le gouvernement les ait accusé de comploter avec l’opposition.

Le leader de l’opposition Leopoldo Lopez Mendoza, a défié le gouvernement de l’arrêter. Des manifestations emmenées par des étudiants ont posé un sérieux défi au gouvernement de Maduro.
“J’ai ordonné que le ministère des affaires étrangères entre dans le processus de déclarer ces trois diplomates consulaires comme persona non grata et de les expulser du pays.” A dit Maduro dans une diffusion à la nation sud-américaine. “Envoyons-les comploter à Washington.”

De récentes manifestation étudiantines à Caracas, Valencia, Maracaibo et d’autres villes ont gagné une attention internationale.

“Nous sommes profondément concernés par les tensions montantes, par la violence entourant cette manifestation du 12 février et par l’émission d’un mandat d’arrêt contre le chef de l’opposition Leopoldo Lopez”, a déclaré a porte-parole du ministère des affaires étrangères américain Marie Harf samedi.

Le ministre des affaires étangères John Kerry a aussi publié un communiqué au sujet de la violence récente résultant de la mort de trois personnes. “Les Etats-Unis sont profondément concernés par les tensions c roissantes et la violence qui a entourée la semaine de protestation au Vénézuéla. Nos condoléances vont aux familles de ceux qui ont été tués en résultat de ces violences tragiques,” a t’il dit samedi. (more…)

¤ Syrie: Genève II… La Russie en patron de la diplomatie internationale…

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 41

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/02/19/ingerence-de-lempire-une-fois-de-plus-au-venezuela-avec-une-tentative-de-revolution-coloree/

Conférence de Genève: La Russie met fin aux illusions américaines

 Par Ghaleb Kandil - 17 février 2014 - url de l’article original: http://www.neworientnews.com/news/fullnews.php?news_id=126942

Les paris américains de pousser la Russie à exercer des pressions sur la délégation syrienne à la conférence de Genève II, pour l’amener à modifier ses positions de principes, ont échoué. La profonde déception de Washington est apparue dans les comptes rendus de la réunion tripartite, vendredi à Genève, entre la Russie, les Etats-Unis et Lakhdar Brahimi. Lors de cette rencontre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, a fait preuve d’une grande fermeté en s’opposant aux Américains et à la partialité de l’émissaire international.

Le déroulement des négociations de Genève prouve l’absence de tout compromis déjà convenu, comme l’on cru certains milieux politiques et diplomatiques dès le début de la conférence. Il doit être clair à tous les analystes que la relation entre la Russie et l’Etat syrien est bâtie sur un solide partenariat et une alliance, et non pas sur le suivisme, comme c’est le cas dans la relation entre les oppositions syriennes et leurs maitres américains, arabes et occidentaux.

Le dossier syrien est l’espace dans lequel sont en train de se former les nouvelles équations de partenariat entre les deux pôles russe et américain. Dans ses efforts visant à retrouver sa place sur la scène internationale, la Russie se base sur un solide roc, assuré par la résistance de l’Etat syrien, la progression de ses troupes sur le terrain et un vaste soutien populaire que même les pires ennemis de la Syrie ne peuvent plus nier.

Dans ses efforts visant à construire ce nouveau partenariat international, la Russie agit d’égal à égal avec les Occidentaux, même si au début de la conférence, elle a fermé les yeux sur le retrait de l’invitation adressée à l’Iran et la limitation de la représentation de l’opposition syrienne à la seule délégation de la Coalition nationale. Les Russes ont fait tomber, vendredi, d’un seul coup, les illusions américaines, en soutenant à fond la position de la délégation gouvernementale syrienne qui est intransigeante dans les priorités: la lutte contre le terrorisme doit passer avant toute autre question politique, car elle constitue le pilier de tout futur accord inter-syrien.

Washington tente d’imposer le concept développé par Richard Haass d’un partenariat international… dirigé par les Etats-Unis! C’est ce que les Américains tentent de faire en Syrie, en essayant d’orienter vers ce concept le processus politique et diplomatique engagé pour régler la crise dans ce pays. Mais cette tentative va à contre-courant des rapports de force sur le terrain, qui permettent à l’Etat syrien, qui tire sa force de son armée et du soutien d’une grande partie de la population, de placer le monde devant deux alternatives: un compromis bâti sur un partenariat dans la lutte contre le terrorisme, appuyé par des résolutions internationales fermes contre tous les Etats impliqués dans le soutien aux mouvements terroristes; ou la solution militaire grâce aux propres moyens de l’Etat syrien, qui imposerait un fait accompli sur le terrain. (more…)

¤ Esclavagisme moderne: Qatar, coupe du monde de football et le décès de 400 ouvriers népalais sur les sites de construction…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 39

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/02/17/esclavagisme-moderne-qatar-coupe-du-monde-de-football-et-le-deces-de-400-ouvriers-nepalais-sur-les-sites-de-construction/

La construction des pyramides d’Egypte devait faire moins de morts à la semaine, mais les roitelets milliardaires du golfe sont de grands progressistes, c’est bien  connu…

– Résistance 71 –

400 ouvriers népalais sur les sites de construction pour la coupe du monde de football au Qatar y trouvent la mort

Press TV - 16 février 2014 - url de l’article original: http://www.presstv.ir/detail/2014/02/16/350913/400-nepalese-workers-die-in-qatar/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Une organisation des droits de l’Homme népalaise dit que 400 ouvriers népalais ont été tués sur les sites de construction des stades de football au Qatar pour la coupe du monde de 2022

Le Pravasi Nepali Coordination Committee (PNCC), qui suit attentivement les décès des travailleurs népalais immigrants au Qatar, a publié récemment des listes des personnes décédées utilisant les sources officielles de la capitale qatari de Doha. Le PNCC a aussi averti que le nombre de morts pourrait bien atteindre les 4000 d’ici à 2022.

Ce rapport va mettre une nouvelle pression sur les autorités qataries et la FIFA pour enrayer le taux de mortalité galopant des travailleurs étrangers sur les sites de construction.

Les ouvriers népalais constituent jusqu’à 20% des 2 millions de travailleurs migrants au Qatar et le taux de mortalité pourrait en fait être bien plus élevé que cela.

Des migrants d’autres nations ont aussi certainement été tués, mais il n’y a aucune donnée officielle à ce sujet.

Les terribles conditions de travail au Qatar pour la main d’œuvre étrangère ont été révélées en septembre dernier où la mort d’au moins 36 ouvriers népalais avait été enregistrée dans les semaines suivant les révélations de septembre.

Ce nouveau chiffre a aussi sonné l’alarme à la FIFA car cela montre que les protestations mondiales contre le traitement des ouvriers migrants au Qatar sont tombées dans les oreilles d’un sourd.

Le mois dernier , a dit le PNCC “La FIFA et le gouvernement du Qatar ont promis au monde qu’ils prendraient des mesures pour assurer la sécurité des ouvriers travaillant à la construction des stades et des infrastructures de la coupe du monde de 2022. Ce terrible et horrible chiffre de décès montre que ces dires n’étaient que mensonges.”

Amnesty International a aussi censuré le Qatar au sujet de l’exploitation sans merci des ouvriers étrangers.

Les ouvriers migrants au Qatar vivent dans des conditions extrêmement inhumaines et sordides et n’ont absolument aucune sécurité sur leurs lieux de travail.

16 février 2014

¤ Adolf Jacob Hitler, petit fils de Salomon Mayer Rotschild ?

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 45

Source : http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/2014/02/hitler-serait-le-petit-fils-de-salomon-mayer-rothschild.html

Publié le 16 Février 2014 par 2012

Catégories : #société secrete
¤ Adolf Jacob Hitler, petit fils de Salomon Mayer Rotschild ? dans Etrange adolphe-jacob

Sur cette fiche des Renseignements Généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob.

Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la seconde guerre mondiale.

Hitler est un personnage méconnu à la personnalité complexe et dont l’histoire recèle de nombreux secrets que l’on découvre peu à peu.
Le Livre Jaune n°7 (Collectif d’auteurs, Ed. Félix, Fritz Springmeier) s’était déjà penché sur ses origines et avait écrit : « Walter Langer, un psychanalyste, démontre dans son livre « The mind of Hitler », preuves à l’appui, qu’Hitler était le petit fils du baron de Rothschild de Vienne. La police autrichienne a constitué un dossier secret sur les origines d’Hitler. Le chancelier Dollfuss avait ordonné cette enquête. On a découvert que sa grand mère, Maria Anna Schicklgruber, travaillait au service du baron Rothschild, quand elle est tombée enceinte. Quand les Rothschild ont appris la nouvelle, ils l’ont envoyée dans une clinique de la ville dont elle était originaire. C’est là qu’est né en 1837, Alois Hitler, le père d’Adolf Hitler. »

En effet, celui qui a diligenté cette enquête, Engelbert Dollfuss, chancelier fédéral de l’Autriche du 20 mai 1932 au 25 juillet 1934, ainsi que dictateur à partir du 4 mars 1933 s’opposait à Hitler. Il avait ainsi tenté de déstabiliser son pire ennemi. Hitler l’a d’ailleurs fait assassiner le 25 juillet 1934 par des nazis déguisés en uniforme militaire. Celui-ci prévenu, tente alors de s’enfuir de la chancellerie, mais surpris par ceux-ci, il est grièvement blessé et meurt dans la journée de ses blessures.
Hansjurgen Koehler, un officier de haut grade de la Gestapo, qui travaillait pour Reinhard Tristan Eugen Heydrich, adjoint direct de Heinrich Himmler, aurait conservé les documents relatifs à cette enquête, documents qu’il a dévoilé en partie dans son livre « A l’Intérieur de la Gestapo » et dans lequel on retrouve les origines d’Adolf Hitler à la page 143.

Il faut savoir qu’Heydrich, l’adjoint direct de Himmler, était officier à la section politique des services de renseignements de la marine à Kiel à partir de 1930 et travaillait en étroite collaboration avec Wilhelm Canaris, futur amiral et futur chef de l’Abwehr, le service de contre-espionnage militaire allemand.
Certaines mauvaises langues affirment qu’Heydrich aurait été assassiné car il connaissait trop de secrets. N’oublions pas que les trois « résistants » tchèques qui l’ont abattu ont été parachutés de Londres et ont bénéficié de complicités. De plus, le fils d’Heydrich, Klaus, est mort étrangement le 24 octobre 1943 lors d’un « accident de la route ».

Il existe un autre indice étonnant, ainsi, après l’Anschluss, c’est à dire l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en 1938, Hitler fit raser Döllersheim, le village natal de son père. Etrange de vouloir détruire à ce point les preuves de son origine !

Il existe de plus une autre piste concernant la personnalité de Salomon Mayer Rothschild qui permet de comprendre sous un angle plus trivial ce qui a pu se passer. Hermann Von Goldschmidt, le fils de l’employé principal de Salomon Mayer Rothschild (1774 – 1855), avait écrit un livre, publié en 1917 dans lequel on peut lire :
« Dans les années 1840, il avait développé un enthousiasme téméraire pour les jeunes filles.. » et « Il avait une passion débauchée pour de très jeunes filles, les rumeurs de ses aventures scandaleuses étant étouffées par la police. »
Salomon Mayer, vivait seul dans la Maison à Vienne où la grand-mère d’Hitler (jeune à ce moment là) travaillait. N’oublions pas qu’Alois, le père d’Hitler, naquit en 1837.
Plus étonnant, un des fils de Salomon s’appelait à l’origine Jacob de Rothschild, mais il a changé son prénom pour James.

Mais, la deuxième source fondamentale concernant les origines d’Hitler provient de Walter Langer. Walter Charles Langer (1899-1981) n’était pas n’importe qui. Il a été professeur à l’Université d’Harvard mais surtout, il a été responsable d’un rapport intitulé « A Psychologial Profile of Adolph Hitler His Life and Legend » sur le profil psychologique d’Hitler pour l’« Office of Strategic Services » basé à Washington.

Plus étonnant encore, son frère aîné William était le responsable du département d’histoire à l’Université d’Harvard et surtout, à la tête de la section analyse et recherche de l’Office américain des Services Stratégiques (OSS).
Son frère avait donc accès à tous les documents les plus secrets de l’époque. On peut donc supposer qu’il ait communiqué le dossier de Koehler à son frère qui devait établir pour l’OSS son profil psychologique.

C’est pourquoi « The Mind of Adolf Hitler , The Secret Wartime Report » (qui est en fait la publication du rapport secret commandité par l’OSS : « A Psychologial Profile of Adolph Hitler His Life and Legend ») écrit en 1972 par Walter Charles Langer, qui affirme qu’Hitler était le fils illégitime de Maria Anna Schicklgruber et de Salomon Mayer Rothschild n’est pas un livre comme les autres et que ses affirmations concernant les origines d’Hitler sont à prendre avec le plus grand sérieux.

Encore une fois, il semble qu’on nous cache la vérité, comme dans le mythe de la caverne. Une réalité simple et atroce, cachée afin de masquer l’une des plus grande supercherie de l’histoire. En effet, comment analyser la haine d’Hitler pour les juifs si on connaît ses origines sémites ? Se cacherait-il quelque chose de plus important ? Hitler a-t-il obéi à des puissances supérieures comme cela est écrit sur sa fiche des Renseignements Généraux ?

Nous commençons à comprendre que l’histoire réelle du nazisme ne correspond pas à la réalité.
Le secret des origines d’Hitler est en effet l’arbre qui cache la forêt. On a beaucoup parlé de ses crimes, cependant, on a oublié de préciser ses liens avec les multinationales (IG Farben, Général Motors et IBM entre autres). Les camps de la mort étant avant tout des camps d’extermination d’esclaves exploités par celles-ci car n’oublions pas leur maxime « Arbeit macht frei », le travail rend libre, tout un programme !
Jacques Pauwels, historien et chercheur à l’université de Toronto a d’ailleurs fournit des preuves irréfutables sur cette réalité dans son livre « Le mythe de la bonne guerre ». Une vidéo de sa conférence est visible sur Dailymotion, un document exceptionnel que l’on peut voir sur mon blog : http://gillesbonafi.skyrock.com/2504758747-Jacques-Pauwels.html

Les débats stupides sur l’existence des chambres à gaz n’ayant qu’un seul objectif, cacher la vérité sur le but réel des camps de la mort et leurs liens avec les multinationales car comme l’affirme Noam Chomsky « Structurellement, l’équivalent politique de l’entreprise est l’Etat totalitaire. »
Benito Mussolini avait lui-même donné sa définition du fascisme : « Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’état et des pouvoirs du marché », ce que résume à merveille le sénateur Homer T. Bone qui déclarait le 4 juin 1943, au comité du sénat américain pour les affaires militaires : « Farben était Hitler et Hitler était Farben. »

http://www.nouvelordremondial.cc/2012/01/09/le-secret-dadolf-jacob-hitler/

¤ La Terre serait-elle en train de se refroidir? La glace arctique a progressé de 60% en un an

Classé dans : Bizarreries météo,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 41

Sources : http://infomonde7711.unblog.fr/2014/01/11/la-terre-serait-elle-en-train-de-se-refroidir-la-glace-arctique-a-progresse-de-60-en-un-an/

http://infomonde7711.unblog.fr/2014/01/10/la-terre-entre-dans-une-nouvelle-ere-glaciaire/

http://infomonde7711.unblog.fr/2014/01/15/norvege-la-mer-a-gele-si-rapide-qui-a-tue-des-milliers-de-poissons-instantanement/

11 janvier 2014

Par l’express.be.‘La Terre serait-elle en train de se refroidir? La glace arctique a progressé de 60% en un an

Après le record de l’été 2012, qui avait été marqué par une fonte importante, la couche de glace ininterrompue qui s’étire des iles canadiennes aux côtes russes mesure quasiment la moitié de la taille de l’Europe, et elle devrait continuer à se développer avec l’arrivée de la période du gel hivernal qui devrait débuter dans quelques jours. En conséquence, le passage qui permet à l’océan Pacifique de communiquer avec l’Atlantique nord a été condamné tout au long de cette année, ce qui a contraint les navires à changer leurs itinéraires.

Le Daily Mail rapporte qu’un rapport fuité du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui dépend des Nations Unies, indique que des scientifiques affirment que le monde se dirige vers une période de rafraîchissement qui ne s’achèvera pas avant le milieu de ce siècle.

D’une manière générale, certains climatologues éminents s’accordent désormais sur l’existence d’une pause dans le réchauffement climatique depuis 1997, et ce changement d’opinion a des implications importantes. En effet, les prédictions alarmistes qui avaient été faites jusqu’alors, selon lesquelles la Terre se réchauffait de plus en plus, principalement en raison des activités humaines, ont occasionné des milliards de dollars de dépenses pour les grandes économies qui se sont lancées dans la lutte contre ce réchauffement climatique.

Le GIEC devrait se réunir au cours de ce mois pour une réunion de crise, et en octobre, il devrait émettre son cinquième rapport d’évaluation, une étude qu’il publie tous les six ou sept ans. Mais les documents que le Daily Mail s’est procurés montrent que les gouvernements des pays qui financent le GIEC lui réclament d’introduire plus de 1500 changements dans la partie du rapport intitulée « Résumé pour les dirigeants», dont ils estiment qu’elle n’expliquerait pas assez bien cette pause dans le changement climatique. (more…)

¤ Les filaments d’avion selon le CICAP (Tanker Ennemy)

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 16 : 43

Source : http://www.tankerenemy.com/2014/02/i-filamenti-aerei-secondo-il-cicap.html#.UwC5lWJ5N8E

traduction : Uriniglirimirnaglu (en cours, si vous voulez participer à l’élaboration de cette traduction, merci de poster vos propositions en commentaire ou mieux, en allant à la fin de l’article – formulaire de contact :) )

Aujourd’hui le CICAP, pour tenter de cacher la vérité sur les filaments épandus par avion (résultant de la décomposition du carburant) [1] a propagé la fumisterie des araignées migratrices qui migrent en toute saison. Il s’agirait d’arachnides dotées de pouvoirs extraordinaires, capables de tisser des toiles géantes, sous toutes les latitudes, tous les mois de l’année, à toutes les altitudes. Qu’écrivait, cependant, ce comité de négationnistes il y a seulement quelques années ? Quelles furent les conclusions d’analyses effectuées dans des temps non suspects ? Découvrons-le ensemble. Entre autres choses, nous pouvons constater que la « science » (?) du CICAP est, comme l’histoire dans le roman « 1984″ d’Orwell, sujette à révisions et ajustements constants afin qu’elle réponde à des besoins organiques de mystification. Il ne s’agit donc pas à proprement parler de science, mais, dans la meilleure des hypothèses, d’une idéologie, incarnation d’un pouvoir aussi injuste qu’obtus.

filaments italieSelon le récit d’un témoin oculaire , une chute abondante de filaments blancs aurait eu lieu à Vercelli et autour de la journée 11/08/1999 de 13h30 environ. Le phénomène aurait duré plusieurs heures : selon le même témoin, en fait, il aurait toujours été en cours à 16h30. Le témoignage (récolté par Massimiliano Grand, membre du CISU , centre italien pour les études sur les UFOs) est accompagnée d’une vidéo, prise le lendemain matin par le témoin oculaire dans le village de Carisio (VE), qui montre un champ jonché de filaments mentionnés ci-dessus. Différents échantillons de prétendus « cheveux d’ange » ont été recueillis, en date du 11/11/1999, par Matthew Leone, qui est également membre de la CISU.

Ici je déclare le rapport préliminaire de l’inspection et d’échantillonnage écrit par Matthew Leone.

Rapport préliminaire de l’enquête et le dessin sur le cas de « cheveux d’ange ».

Le jeudi 11 Novembre 1999, environ 10 heures, je suis arrivé dans la ville de Carisio (VC ), à proximité de la sortie correspondante de l’ A- 4 A – MI pour effectuer une inspection et des dessins se rapportant à un cas de  » cheveux d ‘ ange.  » En suivant les instructions reçues la veille, grâce à un témoin à avoir eu lieu dans le bureau pour l’occasion, laissant le Carisio, je me suis dirigé Vercelli. Après quelques centaines de mètres, après avoir identifié un chemin de terre, j’ai arrêté de chercher des traces de filaments blancs rapportés par le témoin en question. Toujours dans la voiture j’ai pu voir, sur la face avant d’un panneau de signalisation routière, les filaments blancs . Sorti, j’ai trouvé que les filaments étaient également présents à l’arrière de l’entente et que leur apparence était similaire à celle de la toile d’araignée. (more…)

¤ Ensemencement des nuages : faire tomber la pluie ou assécher l’atmosphère

Classé dans : Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc...,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 08

Source : http://www.cielvoile.fr/article-ensemencement-des-nuages-faire-tomber-la-pluie-ou-assecher-l-atmosphere-122562288.html

P1010562-smallEnsemencement hygroscopique de nuages bas

Tanker Enemy – le 13 octobre 2013 – Traduction Ciel voilé

http://www.tankerenemy.com/2013/10/inseminazioni-imbrifere-e-cloud-seeding.html#.Uv5Rds4hLkc

Les  désinformateurs nient que la technologie actuelle puisse avoir un effet significatif sur les conditions météorologiques. Ils disent aussi que le contrôle du climat (météo et climat ne sont pas synonymes) est une chimère. A l’évidence leurs affirmations sont fausses et dénuées de tout fondement scientifique. Cependant, leur rôle « institutionnel » est d’essayer de dissimuler la réalité, en créant une « réalité » nouvelle, fictive et mutilée par des sophismes, en la redimensionnant de manière adéquate.

Les soi-disant « debunkers » en fait, admettent certaines informations pour les contredire toutes après. Donc, beaucoup comme Simon Angioni utilisent la chimie de base, reconnaissent qu’il est possible d’affaiblir une tempête de grêle ou de faire tomber la pluie, dans ce cas, en utilisant l’iodure d’argent ou de la glace sèche ( dioxyde de carbone sous forme solide ). Cependant, ils prétendent que ces actions sont circonscrites et occasionnelles et que leur impact environnemental est insignifiant et incertain. Ils oublient de mentionner que  pour les pluies artificielles, on utilise surtout, à l’heure actuelle, des bactéries génétiquement modifiées [ 1 ], qui provoquent des infections graves. Il est « naturel » qu’après tant de décennies d’interventions sur les phénomènes atmosphériques, ils ne puissent absolument pas contester l’existence d’outils ad hoc. Néanmoins, ils ne vont pas au-delà : ils s’arrêtent à la préhistoire de la géo-ingénierie en minimisant ses  résultats et ses dommages.

Nous savons bien que ce n’est pas le cas. Nous savons que les pratiques visant à stimuler les précipitations ne sont que l’arbre destiné à cacher la forêt de la géo-ingénierie illégale, celle qui dévaste la planète. Ensemencer les nuages pour faire pleuvoir était une activité relativement courante dans les années 1970, en particulier aux États-Unis, en Israël et en Italie (Pouilles, le « projet pluie »). Souvent cet ensemencement des nuages​​, encore pratiqué aujourd’hui, mais de manière marginale, n’a été que le prélude à d’autres interventions dont les buts étaient très différents, voire opposés. Ce n’était donc qu’un cheval de Troie pour introduire en douce des opérations hygroscopiques. (more…)

15 février 2014

¤ Crimes de guerre de l’occident: La vérité sur l’Irak sort… Bientôt un nouveau Nüremberg pour l’Irak, la Libye et la Syrie ??…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 27

Source :

Les complices des crimes de guerres sont ceux payés pour maintenir le narratif

John Pilger 8 Février 2014

url de l’article: http://johnpilger.com/articles/the-accessories-to-war-crimes-are-those-paid-to-keep-the-record-straight

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le programme de la BBC “Today” est crédité de bien des satisfactions et les journaux du Mail et du Telegraph attaquent, comme d’habitude, l’entreprise comme étant gauchiste. Le mois dernier, une édition de “Today” fut éditée par l’artiste et musicien P.J Harvey. Ce qui se passa fut lumineux.

Les invités de Polly Harvey causèrent un moment de panique dès le moment où elle proposa d’inviter des gens comme Mark Curtis, un historien rarement entendu sur la BBC, qui chronique et étudie les crimes de l’empire britannique, l’avocat Phil Shiner, le journaliste Ian Cobain, qui révèlent comment les Britanniques kidnappent et torturent, le fondateur de Wikileaks Julian Assange et moi-même.

Il y eut des semaines de négociations absurdes à la maison de diffusion et de la part des “choristes” de l’establishment de “Today”, au sujet de la façon de nous “contrer” et même de savoir si oui ou non nous devrions être autorisés de parler sans être interrompus. Ce que cette brève insurrection démontra, fut la peur d’une reconnaissance. Les crimes des états occidentaux comme ceux de la Grande-Bretagne, ont rendu complices ceux dans les médias, qui suppriment ou minimisent le carnage.

Les pactes faustiens qui contribuèrent à une guerre mondiale il y a un siècle résonnent aujourd’hui à travers le Moyen-Orient et l’Asie: de la Syrie au Japon. A cette époque, comme maintenant, le camouflage était l’arme principale (de déception). En 1917, le premier ministre Lloyd George déclara: “Si les gens savaient la vérité, la guerre s’arrêterait demain. Mais bien sûr ils ne savent pas et ne doivent pas savoir.”

Dans le programme de “Today” de Polly Harvey, je me suis référé à un sondage qui fut fait l’an dernier en GB par l’agence Comres et qui demandait aux britanniques combien d’Irakiens avaient été tués en résultat de l’invason de 2003. Un majorité a dit que moins de 10 000 personnes avaient été tuées: un chiffre si bas que çà en était une insulte.

J’ai comparé cela avec une estimation scientifique d’ “un million d’hommes, de femmes et d’enfants qui sont morts dans cet enfer allumé par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.” En fait la fourchette est de 500 000 à plus d’un million de victimes. John Tirman, chercheurs principal au Centre des Etudes Internationales du MIT, qui a examiné toutes les estimations crédibles, m’a dit qu’un chiffre moyen “suggère environ 700 000 morts”. Il fit néanmoins remarquer que ceci était à l’exclusion des morts parmi les millions d’Irakiens déplacés et qui représentent 20% de la population. (more…)

¤ Le « sauvetage » de l’Irlande : 67,5 € milliards de prêts, 89,5 milliards transférés aux banques

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 49

Source : Attac France

Le 15 Décembre 2013, l’Irlande est devenue le premier pays à sortir d’un programme de «sauvetage» de la Troïka – Commission européenne, Banque centrale européenne (BCE) et FMI. Au moment où les élites politiques européennes sablent le champagne en l’honneur du « succès » irlandais, Attac publie une étude inédite à partir de chiffres officiels jusqu’ici dispersés. Alors que l’Irlande a reçu 67,5 milliards € de prêts pour son renflouement depuis la fin de 2010, le pays a transféré un montant total de 89,5 milliards € à son secteur financier au cours de la même période. 55,8 de ces milliards sont tombés dans les poches des banques créancières, toutes étrangères et certaines françaises. L’étude confirme que la situation économique et sociale de l’Irlande demeure désastreuse: ces milliards n’ont en rien profité aux Irlandais, broyés par la politique d’austérité infligée à leur pays pour payer ces dettes illégitimes. 

L’étude publiée aujourd’hui par le réseau des Attac d’Europe a été coordonnée par Attac Autriche et Attac Irlande. Les résultats en détail  (voir aussi www.attac.at/uploads/media/backgroundmaterial_ireland_english.pdf) :

- 18,1 milliards ont été utilisés pour recapitaliser directement les banques irlandaises .

- 55,8 milliards sont allés aux créanciers de l’Etat irlandais . € 37,5 milliards ont servi à rembourser des obligations gouvernementales à échéance et € 18,3 milliards pour payer les intérêts sur les obligations en circulation .

-        1,6 milliards ont été dépensés par la National Asset Management Agency (NAMA ), une structure de défaisance garantie par l’Etat , pour acheter les mauvais actifs immobiliers détenus par les banques irlandaises .

- 14 milliards ont été utilisés jusqu’à présent pour la liquidation de la Compagnie de liquidation des banques irlandaises ( IBCR ) , la fusion de deux banques nationalisées en faillite . 12,9 milliards entre eux ont été utilisés par l’AMNA pour acheter le reste des actifs de l’IBCR . Un autre 1,1 milliard a été versé aux créanciers de la banque à la suite d’ une garantie du gouvernement .

 » Au cours de son soi-disant sauvetage, l’Irlande a mis plus d’argent dans le secteur financier qu’elle n’a reçu de prêts pour son renflouement « , conclut Dominique Plihon d’Attac France ,  » la population irlandaise s’est lourdement endettée pour sauver le secteur bancaire européen « .

La Troïka aggrave les erreurs du gouvernement irlandais

Dans la période qui a précédé le programme de renflouement , la population irlandaise a été écrasée par ce qui est de loin le plus grand programme de renflouement des banques de la zone euro. Entre 2008 et 2010 , 76,5 milliards de fonds publics ont été transférés directement ou indirectement à des institutions financières irlandaises (1).  » Le gouvernement irlandais a poursuivi une politique de renflouement des banques à durée indéterminée – et la Troïka a encore aggravé ce cours « , critique Lisa Mittendrein, d’Attac Autriche.

La BCE a contraint l’Irlande à rembourser les hedge funds

L’influence de la Troïka est également visible dans les détails de la politique de gestion de la crise irlandaise : les banques irlandaises nationalisées doivent rembourser tous ses créanciers , même ceux qui ne sont pas couverts par la garantie de l’État . Une expertise commandée par le Parlement européen montre que la BCE a forcé le gouvernement irlandais à prendre cette mesure en menaçant de suspendre le financement d’urgence des banques irlandaises . Et cela bien que le remboursement intégral des obligations non garanties ne fasse pas partie du mémorandum de sauvetage, et malgré la demande du FMI que ces créanciers subissent des pertes (« haircut »). Ce faisant , la BCE a protégé les investisseurs les plus spéculatifs tels les hedge funds. Ils avaient prêté de l’argent aux banques irlandaises à des taux élevés quand il était déjà clair que celles-ci étaient sur le point de s’effondrer ou d’être secourues par l’État (2) . Le rapport conclut que la BCE a sans doute outrepassé son mandat et recommande de ne pas l’inclure dans de futures Troïkas (3). «Par le chantage et la coercition, la BCE s’est assurée qu’au bout de cinq ans de renflouement des banques, les spéculateurs auront perçu 6 Md € de fonds publics  » , selon Plihon (4) . (more…)

13 février 2014

¤ Propagande de la BBC: « Pourquoi je veux une puce implantée »

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 3 : 55

Source : http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/02/voudriez-vous-avoir-une-puce-rfid.html

¤ Propagande de la BBC:
Activist Post:
Voudriez-vous avoir une puce RFID implantée sous votre peau? Si vous êtes un tant soit peu comme moi, vous ne laisseriez jamais se faire une telle chose. Mais beaucoup d’autres, surtout parmi les jeunes générations, voient les choses de façon très différente. Les puces RFID implantées et autres formes de « technologie portable » sont de plus en plus vues comme « cool », « branchées », et « dernier cri » par des jeunes gens qui souhaitent « s’augmenter ». Et bien entendu les médias de masse sont à fond pour ces « avancées technologiques ».
Par exemple, la BBC vient de publier un billet intitulé « Pourquoi je veux une puce implantée« . Il nous est dit que de tels implants pourraient résoudre tout un tas de problèmes sociaux. Le vol d’identité et les fraudes à la carte de crédit seraient quasiment éliminées, d’autres formes de crime seraient grandement réduits, les enfants ne disparaîtraient jamais et nous n’aurions pas à nous souvenir de tout un éventail de mots de passe et de codes PIN comme nous le faisons actuellement. Il nous est dit que si nous adoptions simplement cette technologie nos vies seraient tellement meilleures. Mais est-ce vraiment le cas?
Alors que notre société devient « numériquement intégrée », les technologues nous affirment qu’il est « inévitable » que la technologie portable devienne aussi répandue que le sont les smartphones aujourd’hui. Et l’article de la BBC que je viens de mentionner est très impatient que ce jour arrive…
Au bout du compte, les puces implantées offrent une façon de rendre votre corps lisible par une machine. Actuellement, il n’y a pas de standard de communication avec les machines qui sous-tendent la société – depuis les digicodes des immeubles aux distributeurs automatiques de billets – mais une variété sans fin de systèmes d’identification: bandes magnétiques, mots de passe, codes PIN, questions de sécurité, et clés électroniques. Tous ces efforts sont là pour relier l’espace qui existe entre votre identité physique et votre identité numérique, et si vous les oubliez ou les perdez, vous êtes soudainement coupé de votre compte bancaire, de votre salle de gym, de votre trajet de retour à la maison, de votre preuve d’identité, et d’autres. Une puce implantée, par contre, pourrait agir comme notre pièce d’identité universelle pour naviguer dans le monde régulé par des machines.
Et pour certains, ce jour est déjà là. En fait, à certaines conférences technologiques les gens fontcarrément la queue pour se faire pucer… (more…)

8 février 2014

¤ La formation restreinte de la CNIL prononce une sanction pécuniaire de 150 000 € à l’encontre de la société GOOGLE Inc.

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 12 : 52

Source : http://www.cnil.fr/linstitution/missions/sanctionner/Google/

Google

08 janvier 2014

Le 3 janvier 2014, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction pécuniaire de 150 000 euros à l’encontre de la société GOOGLE Inc., estimant que les règles de confidentialité mises en œuvre par celle-ci depuis le 1er mars 2012 ne sont pas conformes à la loi « informatique et libertés ». Elle enjoint Google de procéder à la publication d’un communiqué relatif à cette décision sur la page d’accueil de Google.fr, sous huit jours à compter de la notification de la décision.

Le 1er mars 2012, Google a décidé de fusionner en une seule politique les différentes règles de confidentialité applicables à une soixantaine de ses services, dont Google Search, YouTube, Gmail, Picasa, Google Drive, Google Docs, Google Maps, etc. Du fait du nombre des services en cause, quasiment tous les internautes français sont concernés par cette décision.

Le «  G29  », groupe des CNIL européennes, a alors mené une analyse de cette politique de confidentialité, concluant que celle-ci n’était pas conforme au cadre juridique européen, et a émis plusieurs recommandations. La société Google Inc. n’ayant pas donné de suite effective à celles-ci, six autorités européennes ont engagé à son encontre des procédures répressives, chacune en ce qui la concerne.

Dans ce contexte, le 3 janvier 2014, la formation restreinte de la CNIL a prononcé à l’encontre de la société GOOGLE Inc. une sanction pécuniaire de 150 000 euros, estimant que celle-ci ne respectait pas plusieurs dispositions de la loi «  informatique et libertés  ».

Dans sa décision, la formation restreinte considère que, les données relatives aux utilisateurs des services de Google en France et traitées par cette société, sont bien des données à caractère personnel. Elle retient également que, contrairement à ce que soutient la société Google Inc., la loi française s’applique aux traitements, par celle-ci, des données personnelles des internautes résidant en France.

Sur le fond, la formation restreinte ne conteste pas la légitimité de l’objectif de simplification poursuivi par la société en fusionnant ses politiques de confidentialité.

Elle considère cependant que les conditions de mise en œuvre de cette politique unique sont contraires aux exigences de la loi :

  • La société n’informe pas suffisamment ses utilisateurs des conditions et finalités de traitement de leurs données personnelles. De ce fait, ils ne peuvent comprendre, ni les finalités de la collecte, celles-ci n’étant pas déterminées comme l’exige la loi, ni l’ampleur des données collectées à travers les différents services. Par conséquent, ils ne sont pas mis en mesure d’exercer leurs droits, notamment d’accès, d’opposition ou d’effacement.
  • La société ne respecte pas les obligations qui lui incombent d’obtenir le consentement des utilisateurs préalablement au dépôt de cookies sur leurs terminaux.
  • Elle ne fixe pas de durées de conservation pour l’ensemble des données qu’elle traite.
  • Elle s’autorise enfin, sans base légale, à procéder à la combinaison de l’intégralité des données qu’elle collecte sur les utilisateurs à travers l’ensemble de ses services.

Ces conclusions sont similaires à celles précédemment retenues par les autorités néerlandaise et espagnole de protection des données en novembre et décembre 2013, au regard de leur droit national respectif.

La sanction pécuniaire décidée constitue le montant le plus élevé prononcé jusqu’à présent par la formation restreinte. Elle se justifie par le nombre et la gravité des manquements constatés.

Par ailleurs, la formation restreinte a enjoint Google Inc. de procéder à la publication d’un communiqué relatif à cette décision sur le site https://www.google.fr, pendant 48 heures, sous huit jours à compter de la notification de la décision. Cette mesure de publicité s’explique par l’ampleur des données collectées ainsi que par la nécessité d’informer les personnes concernées, qui ne sont pas en mesure d’exercer leurs droits.

7 février 2014

¤ 50 millions pour Sarkozy : l’accusation de l’ancien chef de l’Etat libyen

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 34

Source : http://www.mediapart.fr/journal/international/070214/50-millions-pour-sarkozy-laccusation-de-lancien-chef-de-letat-libyen

07 FÉVRIER 2014 |  PAR FABRICE ARFI ET KARL LASKE

« Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit le premier chef de l’État libyen après la chute de Kadhafi, Mohamed el-Megarief, dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier. « 50 millions ont donc été versés pendant la campagne électorale », affirme-t-il, révélant même « un dernier versement » intervenu en 2009. Mediapart s’est procuré le manuscrit non caviardé par l’éditeur.

Pour la première fois, c’est un représentant de la Libye post-Kadhafi – et non des moindres – qui l’affirme. Dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier, Mohamed el-Megarief, chef de l’État libyen d’août 2012 à mai 2013, détaille le dispositif de financement mis en place par le régime Kadhafi en faveur de Nicolas Sarkozy au moment de sa campagne présidentielle de 2007. Le livre, Mon combat pour la liberté, publié au Cherche Midi, a été expurgé par l’éditeur des passages mettant directement en cause l’ancien président français.

Mohamed el-Megarief à la tribune de l'ONU.Mohamed el-Megarief à la tribune de l’ONU.

« Il n’est pas question de blâmer Nicolas Sarkozy, son engagement pour la libération de la Libye a été exemplaire et le peuple libyen lui en est reconnaissant. Mais pourquoi mentir ou nier ? Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit M. el-Megarief dans le manuscrit original du livre, dont Mediapart a obtenu la copie en français et en arabe.

« La lettre signée validée par Mohamed el-Megarief ne nous couvre pas d’un procès », a déploré en septembre dernier dans un courrier le P-DG du Cherche Midi, Philippe Héraclès, avant de prendre la décision de ne pas publier les pages les plus explosives du manuscrit. Contactée, la direction de la maison d’édition a confirmé ne pas avoir voulu faire face à une plainte de Nicolas Sarkozy.

Dans les cinq pages retirées du livre, l’ex-plus haut responsable politique libyen, opposant historique à Kadhafi, affirme que « 50 millions ont donc été versés pendant la campagne électorale » 2007 de l’ancien président français. Mais il signale aussi la poursuite du financement après l’élection et l’existence « d’un dernier versement »intervenu en 2009, un fait qui n’avait jamais été évoqué jusqu’à présent.

Dans son manuscrit, M. el-Megarief assure qu’un proche d’Abdallah Senoussi, l’ancien chef des services spéciaux libyens, aurait participé à l’acheminement des fonds. Ce témoignage, qui trouve son origine dans les archives du nouvel appareil d’État, vient confirmer le montant du financement évoqué dans la note révélée par Mediapart en avril 2012.

Il subsiste dans l’ouvrage actuellement en librairie certaines allusions, et notamment l’affirmation que « les financements libyens évoqués par la presse française (…) sont réels », page 165. L’ancien chef d’État appelle aussi à une restitution des fonds :« J’aimerais enfin que tout ce qui a été pris au peuple libyen soit rendu au peuple libyen, écrit M. el-Megarief, ancien ambassadeur en Inde qui a rejoint l’opposition libyenne en exil dès le début des années 1980. L’argent qui a pu financer les campagnes de dirigeants occidentaux a été volé aux travailleurs libyens, a été dérobé au sous-sol libyen. Ces histoires sont derrière nous (en tous cas en Libye), mais (…) pour repartir sur des bases saines, tout doit être restitué. La presse française fait mine de découvrir les financements libyens. Ils sont réels et n’auront plus jamais lieu. Du moins je l’espère. » (more…)

4 février 2014

¤ Média, propagande et Nouvel Ordre Mondial: La nouvelle religion d’État…

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 01

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/02/03/media-propagande-et-nouvel-ordre-mondial-la-nouvelle-religion-detat/

LE BLASPHÈME EN FRANCE LAÏQUE

La Shoah : Religion d’Etat ?

Diana Johnstone

28 JANVIER 2014

url de l’article en français:

http://www.silviacattori.net/article5366.html

La campagne du gouvernement français, des grands médias et des organisations influentes pour faire taire l’humoriste franco-camerounais Dieudonné M’Bala M’Bala ne cesse de révéler une coupure radicale dans la perception que les Français ont du comédien mais aussi sur d’autres questions.

La « mobilisation » officielle, annoncée par le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls à l’Université d’Eté du Parti Socialiste en août dernier, se poursuit en accusant le comédien d’utiliser ses spectacles pour semer la haine contre les Juifs. Son geste de la « quenelle » (*) serait un « salut nazi renversé ».

Son public rejette ces accusations.

Probablement l’effet de la controverse qui, jusqu’à présent, a été le plus significatif, est la prise de conscience croissante du fait que la Shoah fonctionne comme religion officieuse d’Etat en France.

Exprimant son commentaire sur l’affaire le 10 janvier sur RTL, Eric Zemmour a tancé Valls pour avoir oublié la liberté d’expression tout en se présentant comme un homme de gauche. « C’est la gauche qui nous a appris depuis mai 68 qu’il est interdit d’interdire, c’est la gauche artistique qui nous a enseigné qu’il fallait choquer le bourgeois. C’est la gauche antiraciste qui a fait de la Shoah la religion suprême de la République… ». Produit de la gauche, Dieudonné provoque, d’après Zemmour, la « bourgeoisie bien-pensante de gauche ».

Admettant que Dieudonné fait des plaisanteries « antisémites« , Zemmour juge qu’il était « grotesque et ridicule de faire de M’bala M’bala un nostalgique du troisième Reich ». Le comédien, dit-il, « reproche aux juifs de vouloir conserver le monopole de la souffrance et de voler aux descendants des esclaves la primauté du malheur. »

Il y a d’autres enjeux de plus grande portée. Rappeler la Shoah sert indirectement à justifier le rapprochement toujours plus fort entre la France et Israël en ce qui concerne la politique au Moyen Orient. Dieudonné s’est opposé à la guerre contre la Libye au point de montrer sa solidarité en visitant le pays sous les bombes de l’Otan.

Dieudonné a commencé sa carrière en tant que militant antiraciste. Au lieu de s’excuser lors des protestations contre son sketch de 2003 critiquant un «  colon sioniste extrémiste », Dieudonné a, pendant les années qui suivirent, graduellement élargi la sphère de ses parodies pour y inclure la Shoah elle-même. On peut voir la campagne actuelle pour le faire taire comme un effort visant à réaffirmer le caractère sacré de la Shoah en réprimant une forme contemporaine de blasphème.

Comme s’ils voulaient confirmer cette impression, le Parquet de Paris et le Mémorial de la Shoah ont conclu une convention le 9 janvier selon laquelle tout auteur d’une infraction antisémite âgé d’au moins 13 ans pourra désormais être condamné à effectuer un stage de sensibilisation à l’histoire de l’extermination des Juifs. L’étude des génocides est censée inculquer « les valeurs républicaines de tolérance et de respect pour autrui ».

Et si c’était le contraire de ce qu’il faudrait faire ? Le Procureur de Paris ignore peut-être les jeunes qui prétendent avoir subi trop, au lieu de pas assez, d’éducation sur la Shoah ?

Exceptionnellement, un article du Monde du 8 janvier a cité des opinions qu’on peut facilement entendre de la part de jeunes, si l’on veut bien les écouter. Soren Seelow a interviewé une dizaine de jeunes admirateurs de Dieudonné, issus de la classe moyenne, politiquement modérés, souvent de gauche et qui se défendent de tout antisémitisme. Ils font remonter la « sacralisation » de la Shoah à leurs cours d’histoire à l’école, dont ils gardent un souvenir pesant.

Nico, 22 ans, étudiant en droit à la Sorbonne, qui vote à gauche, rappelle : « On nous en parle depuis la primaire… A 12 ans, j’ai vu un film où des tractopelles poussaient des cadavres dans des fosses. Nous subissons une morale culpabilisatrice dès le plus jeune âge. » Etudiant en master en langues, Guillaume, également âgé de 20 ans, se plaint : « La Shoah, on en a mangé jusqu’à la terminale. Je respecte ce moment de l’histoire, mais pas plus que d’autres. »

En plus des cours, certains professeurs organisent des commémorations, des pèlerinages à Auschwitz. Les articles, les films, les documentaires sur la Shoah remplissent les loisirs.

De très nombreux messages reçus de Français, ainsi que de nombreuses conversations, me convainquent que pour beaucoup de personnes nées quelques décennies après la défaite du nazisme, la mémoire de la Shoah est ressentie comme une invitation à la culpabilité, ou, pour le moins, à un sentiment de malaise en ce qui concerne des crimes qu’ils n’ont pas commis. L’exigence de solennité obligatoire peut imposer un silence gêné. On accueille alors le rire comme une libération.

Mais pour d’autres, un tel rire est une abomination. (more…)

¤ Syrie : Média et propagande impérialiste: La France et ses « élites » dans les délires conspirationnistes…

Classé dans : Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 59

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/02/03/media-et-propagande-imperialiste-la-france-et-ses-elites-dans-les-delires-conspirationnistes/

En France média et élites versent dans les fantasmes conspirationnistes

Bahar Kimyongür

 

31 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://www.michelcollon.info/France-elites-et-medias-versent,4439.html?lang=fr

 

Depuis la guerre d’Algérie, la France n’avait plus connu un tel climat d’Inquisition. De nos jours, on ne peut plus critiquer les élites du pays, leurs politiques guerrières et leurs atteintes à la liberté d’expression sans être soupçonné d’être un théoricien du complot aux fréquentations suspectes, un négationniste qui s’ignore voire carrément un nostalgique du IIIe Reich. Pourtant, sur certains sujets comme la Syrie, les théories du complot les plus douteuses sont déversées à foison et sans la moindre vergogne dans les médias dominants. Après la thèse raciste et délirante du complot alaouite à la tête de l’Etat syrien, la plus en vogue aujourd’hui est celle qui fait d’Al Qaïda une invention du président syrien Bachar el Assad. Toute cette fable repose sur un événement : la libération de militants salafistes des prisons syriennes au début des manifestations de mars 2011.

Premier constat surprenant : les auteurs de cette théorie reprochent au régime syrien son laxisme dans la lutte contre les courants religieux radicaux. En proférant cette critique, ils encouragent en quelque sorte le régime syrien à maintenir les prisonniers salafistes en détention.

Pourtant, il existe un principe universel que ces mêmes agitateurs anti-syriens ne manquent jamais de rappeler : la présomption d’innocence. Même dans une dictature militaire, il arrive que de dangereux provocateurs soient poursuivis et punis puis libérés parce qu’ils n’ont pas (encore) commis de crimes de sang.

Peut-on reprocher à la dictature syrienne d’avoir été trop démocratique en proclamant une amnistie générale dans l’intention claire de calmer le jeu ?

Qu’aurait-on dit si le président syrien s’était abstenu de libérer les militants islamistes ? Nous n’aurons sans doute jamais de réponse à nos questions élémentaires et légitimes.
Peu de temps après leur libération de la prison de Sednaya lors d’une amnistie décrétée en mai 2011 et qui a touché des milliers d’activistes de tout bord (une précision que nos médias se gardent bien d’évoquer), plusieurs militants salafistes se sont radicalisés et ont embrassé la lutte armée.

Les plus fameux sont Hassan Aboud, fondateur du groupe djihadiste armé appelé les Libres du Levant (Ahrar al Cham), Ahmad Ayssa Al Cheikh, leader des Faucons du Levant (Souqour al Cham) actifs à Idlib et Zahran Alloush et le chef suprême de l’Armée de l’Islam (Jaych al Islam) engagée sur le front de Damas. Le 23 novembre 2013, ces trois organisations ont fusionné avec d’autres groupes djihadistes pour former le Front islamique qui compte aujourd’hui près de 80.000 hommes.

Résumons : le régime de Damas arrête les militants islamistes, le régime a tort.

Quand il les relâche en même temps que des milliers de Syriens de tous bords, le régime a tort aussi.

Admettons que le régime ait facilité l’organisation de ces mouvements armés djihadistes. L’organisation dont font partie Hassan Aboud, Ahmad Al Cheikh et Zahran Alloush est précisément en concurrence avec les deux groupes affiliés à Al Qaïda, à savoir le Front al Nosra et l’Etat islamique de l’Irak et du Levant (Daech). De plus, le Front islamique est officiellement soutenu par les monarchies du Golfe et décrit par nos médias comme « islamiste modéré ».

Armin Arefi, dans cet article du Point daté du 10 janvier, le suggère de manière explicite :

« Ainsi, depuis l’été dernier, un nombre croissant d’accrochages oppose l’EIIL à d’autres groupes rebelles plus modérés »

Mince alors. Bachar serait donc à la fois le fondateur des groupes armés djihadistes d’Al Qaïda et des groupes armés djihadistes en lutte contre Al Qaïda ?

Bachar serait donc à la fois avec et contre l’Arabie saoudite, avec et contre l’Occident, avec et contre Al Qaïda ?

Celle-là, même l’humoriste Dieudonné n’aurait pas osé. Un petit rappel des événements aidera sans doute nos experts à se libérer de leur « confusionnisme » compulsif.

Qui a nié la présence d’Al Qaïda dans ses rangs ? L’opposition syrienne (1).

Qui a menacé de s’allier à Al Qaïda en cas de refus d’intervention militaire directe en Syrie de la part de l’OTAN ? L’opposition syrienne.

Qui a salué la présence d’Al Qaïda dans ses rangs ? L’opposition syrienne.

Qui s’est insurgé contre l’inscription d’Al Qaïda dans les listes des organisations terroristes ? L’opposition syrienne.

Qui s’engage dans les rangs d’Al Qaïda ? Des opposants syriens et des djihadistes étrangers.

Qui arme et finance les groupes affiliés ou proches d’Al Qaïda ? Des opposants syriens exilés, des donateurs wahhabites et le régime saoudien.

Où est Bachar dans tout ça ? Dans la résistance contre Al Qaïda. Bachar peut-il être l’ami d’une organisation comme Al Qaïda qui hait le nationalisme arabe, la laïcité, le principe de citoyenneté, l’Islam éclairé, les courants musulmans hétérodoxes et les minorités non musulmanes ? Cette idée est absurde et même diffamatoire.

Bachar peut-il être allié à une organisation comme Al Qaïda qui a massacré ses compagnons, ses partisans, ses amis et des membres de sa famille ? Autant dire que durant la seconde guerre mondiale, le général de Gaulle et les SS étaient partenaires.

Est-ce Bachar qui recrute les jeunes volontaires pour le djihad en Syrie dans les rues de Londres, d’Amsterdam ou de Bruxelles ? Non.

Est-ce Bachar qui surveille les aéroports internationaux par où transitent allègrement ces jeunes volontaires au djihad ? Non.

Est-ce Bachar qui pilote les avions de la Turkish Airlines transportant en masse les candidats au djihad ? Non.

Est-ce Bachar qui contrôle les passeports des djihadistes à la frontière turque ? Non.

Est-ce Bachar qui ordonne aux soldats turcs d’éteindre les projecteurs de leurs miradors au passage des djihadistes et de leurs cargaisons d’armes ? Non (cf. Luc Mathieu, Libération, 13 décembre 2013).

Est-ce Bachar qui envoie depuis le début du conflit des centaines d’avions cargos remplis d’armes depuis l’Arabie saoudite, le Qatar, la Croatie ou la Libye à destination des groupes djihadistes dont Al Qaïda ? Non.

Qui combat Al Qaïda depuis le début du conflit ? L’armée syrienne.

Qui se fait fusiller, trucider, décapiter, dépecer, déposséder par Al Qaïda depuis le début du conflit ? L’armée et la population syrienne loyaliste ou neutre et depuis quelques semaines les groupes djihadistes concurrents.

Quelle conclusion tirer de ces évidences ? (more…)

1 février 2014

¤ OGM et eugénisme… L’éradication planifiée de la vaste majorité de la race humaine…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 07

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/01/31/ogm-et-eugenisme-leradication-planifiee-de-la-vaste-majorite-de-la-race-humaine/

Empoisonnement et stérilisation sur le long terme au programme des réjouissances agro-alimentaires de l’humanité. Reprendre le contrôle de la chaîne alimentaire est un IMPERATIF vital pour les peuples.

– Résistance 71 –

Les Organismes Génétiquement Modifiés ou OGM, ultimes machines à tuer

Stéphanie Relfe

 

25 janvier 2014

 

url de l’article:

http://dprogram.net/2014/01/25/the-ultimate-killing-machine-gmos/#more-148718

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Cela ressemble à la même chose, le pain, les tartes, les sodas, même les épis de maïs ; tant ce que nous mangeons aujourd’hui ressemble à ce que c’était il y a plus de 20 ans. Mais quelque chose de profondément différent s’est passé sans notre connaissance ou même notre accord et d’après certains prominents médecins, ce que nous ne savons pas est déjà en train de nous endommager sévèrement.

Que sont les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM), parfois les initiales GM pour Génétiquement Modifé sont utilisées. L’ingénierie génétique est très différente de la création naturelle parce que cela implique de prendre des gènes d’espèces complètement différentes et de les insérer dans l’ADN d’autres espèces, plantes ou même animaux.

Pour la première fois dans l’histoire, bactéries, plantes et animaux peuvent être complètement mélangés ensemble. Par exemple aujourd’hui, l’ADN de bactéries est mise dans des plantes alimentaires.

Les deux raisons principales pour lesquelles les plantes sont modifiées génétiquement sont pour leur permettre de:

  1. Boire et résister au poison ou
  2. Produire du poison

Les buveuses de poison sont transformées avec des gènes de bactéries qui leur permettent de survivre à des doses autrement mortelles de pesticides. Le poison principal utilisé est le Glyphosate, le poison qui se trouve dans l’herbicide RoundUp de Monsanto. Les entreprises de la biotechnologie vendent les graines et l’herbicide en package et les fermiers peuvent alors utiliser des centaines de millions de litre en plus d’herbicide qu’il serait possible d’utiliser sans que les plantes ne meurent.

Les plantes productrices de poison sont appelées cultures Bt. Des gènes insérés de bactérie produisent un pesticide (poison) dans chaque cellule de la plante. Ce qui tue les insectes, nous tue également. Ceci est un pesticide qui se trouve DANS la plante elle-même. Vous ne pouvez pas le laver !!

Plus de 70% de la nourriture qui se trouve sur les étagères des supermarchees contient des produits alimentaires génétiquement modifiés. Prenez une loupe et lisez la liste des ingrédients. Sauf si les mots qui suivent sont étiqueté “Bio”, ne les mangez pas ! (more…)

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT