• Accueil
  • > Outils/Bon à savoir
  • > ¤ Disparition du Boeing de Malaysia Airlines : survol à basse altitude des Maldives et atterrissage secret sur l’île base US de Diego Garcia ?

16 mars 2014

¤ Disparition du Boeing de Malaysia Airlines : survol à basse altitude des Maldives et atterrissage secret sur l’île base US de Diego Garcia ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 11 : 36

Source : Agoravox, article d’Ariane Walter intitulé « Malaisya Airlines : Vingt ingénieurs de « Freescale » à bord », avec ses commentaires (version du dimanche 16 mars 2014 à 10h15)

avec une mise à jour du 24 mars 2014 car un article de croah.fr (http://croah.fr/corbeau-dechaine/boeing-777-lavion-aurait-survole-les-iles-maldives/) indique que le Boeing (dont on nous dit désormais qu’il s’est abîmé dans l’océan indien au nord-ouest de l’Australie) aurait été vu survolant une des îles Maldives à très basse altitude… Or la ligne qui va des Maldives au supposé point de chute dans la mer passe au dessus de… l’île US de Diego Garcia…! D’ailleurs on apprend aussi que l’aéroport de cette île était tout comme celui des Maldives programmé dans le simulateur de vol du pilote… http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203380158047-boeing-disparu-le-simulateur-de-vol-du-pilote-livre-ses-premiers-secrets-657795.php

et toujours avec une mise à jour du 22 mars 2014 grâce à un article de Minurne Résistance daté du 21 mars 2014 : « VOL MH370 : UNE AUTRE HYPOTHESE ? (par Maurice D.)« , selon lequel un brevet a été déposé par Freescale et … quatre des passagers de l’avion disparu… quatre jours après leur disparition… !!!

Extrait de l’article : « Quatre jours après la disparition de l’avion, le Bureau international des brevets en a enregistré un, pris par un groupe de scientifiques, quatre Chinois tous originaires de Suzhou, une ville située près de Shangaï et un Américain, chacun en détenant 20 % : Peidong Wang, Zhijun Chen, Zhihong Chen, Li Yin et… Freescale semiconductor d’Austin au Texas. Quatre individus et une société. Or, coïncidence nous dira-t-on, mais il n’y aura que les idiots et les naïfs pour le croire, il y avait justement à bord du vol MH370 toute une équipe de Chinois et de Malais se rendant à Pékin « pour affaires », dont Wang, les deux Chen, Yin et des cadres de Freescale (voir le lien en fin d’article). Au total une vingtaine de personnes, rien que des ingénieurs et des cadres supérieurs. Car le brevet en question intéresse énormément les Chinois en train de faire un effort de guerre considérable pour développer leur marine autant que leur aviation. »

Malaisya Airlines : Vingt ingénieurs de « Freescale » à bord

¤ Disparition du Boeing de Malaysia Airlines : survol à basse altitude des Maldives et atterrissage secret sur l'île base US de Diego Garcia ? dans Outils/Bon à savoir malaysia-8ab63 Il y avait donc vingt employés du groupe Freescale à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Ils étaient en route pour une réunion d’affaire en Chine.C’est le PDG du groupe, Greg Loewe, qui l’a annoncé dans un communiqué précisant que douze d’entre eux étaient de nationalité malaisienne, huit de nationalité chinoiseFreescale Semiconductor est une firme basée à Austin. Elle dispose d’une équipe de spécialistes dédiée à l’appui aux forces de défense. Les produits commerciaux de Freescale couvrent divers secteurs : -Les Communications sur le champ de bataille -L’avionique -Les bandes radar HF par L et S -Le guidage des missiles -La guerre électronique -L’identification, ami ou ennemi (IFF ) OK…Personne n’en parle dans les media mainstream. Est-on là au cœur des raisons de cette disparition ? il paraît évident que ce ne sont pas des laveurs de vitres qui faisaient ce voyage mais des ingénieurs de haut niveau.Alors ?Les chroniques de Rorschach approfondissent ainsi le sujet :« Concernant le mystère du vol MH370, deux informations importantes n’ont pas été diffusées. 1)- A l’aide de l’armement électronique d’aujourd’hui, un avion peut sembler disparaître. 2) Les vingt passagers de Freesacle sont liés à des contractants US de la Défense dans le domaine de l’armement électronique high tech. Les capacités de la guerre électronique comprennent des armes qui permettent de cacher des avions. Cet armement électronique est non seulement disponible, il est d’ores et déjà en cours de déploiement. A-t-il été utilisé pour masquer ou camoufler l’avion disparu ? » Mais voyons ce que sont ces nouvelles techniques : « De nouvelles armes électroniques permettent le brouillage , l’aveuglement , l’assourdissement et plus encore, de sorte qu’un avion pourrait disparaître des radars de détection tandis que les systèmes de sécurité ne seraient pas activés . Au niveau du radar les stratégies de contre-mesures électroniques basiques utilisées dans la guerre électronique sont : 1 ) les interférences radar 2 ) la modification des cibles 3 ) la modification des propriétés électriques de l’air . Par exemple, un rapport d’évaluation du renseignement américain a conclu qu’une attaque israélienne contre l’Iran irait bien au-delà des frappes aériennes avec des avions de combat et verrait probablement le déploiement d’armes électroniques contre le réseau électrique, l’Internet, les réseaux de téléphonie mobile ainsi que les fréquences d’urgence utilisées par les premiers secours en Iran. Autre exemple, Israël a développé une arme capable d’imiter un signal de maintenance qui commande au réseau des portables de  » se mettre en veille  » stoppant ainsi efficacement les transmissions. En 2007, l’armée syrienne a obtenu un avant-goût de cette guerre quand les radars de défense aérienne du pays ont étés leurrés par les forces Israéliennes. Dans un premier temps, elles ont fait en sorte qu’ils ne montrent aucun avion dans le ciel puis l’instant d’après, elles ont fait en sorte que les radars montrent des centaines d’avions. L’année dernière, il a été annoncé que la nouvelle technologie de la furtivité des avions les rend invisible non seulement au radar mais également à l’œil humain à la manière d’une cape d’invisibilité.  » A-t-on à faire à un détournement fait pour éliminer ou capturer ces cerveaux ?Ce matin un nouvel élement, révélé par le Nouvel Obs, rend cette thèse possible : Deux sources proches de l’enquête ont indiqué à Reuters que des données radar suggèrent que le vol MH370, qui a disparu samedi sans laisser de traces, a été délibérément orienté vers les îles Andaman,. Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des « waypoints », ce qui suppose que quelqu’un ayant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu’il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, dit-on de mêmes sources. Tout ceci n’est-il pas su depuis longtemps par les différents gouvernements. ? Pourquoi perdre du temps à chercher des débris qui n’existent pas ? Y a-t-il des négociations secrètes ? A-t-on sacrifié 219 passagers pour éliminer 20 savants ? Ou a-t-on enlevé 20 cerveaux pour utiliser leurs connaissances ? Que sont devenus les autres passagers ? Un simple épisode de la grande guerre technologique ? Qui est à la manœuvre ? Est-ce une manière, après l’attentat de la gare de Kunming qui avait fait 30 morts et 133 blessés, de dire à la Chine de se tenir à l’écart du conflit US-Russie ? Sous-entendu : « On a les possibilités de vous empoisonner la vie à peu de frais… » Interrogeons-nous puisqu’on a demandé aux internautes de chercher des débris sur la mer. Mais pas que sur la mer…Sur le grand flot d’internet, bien des indices aussi posent question. http://www.electronique.biz/index.php/economie/vie-de-la-profession/item/50219-20-employes-de-freescale-parmi-les-passagers-du-boeing-de-malaysia-airlines-disparu-depuis-le-8-mars http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/03/lavion-disparu-de-malaisie-pourrait.html

Réactions à cet article

Commentaires: 0 | 100
et non pas conjoncture,
australopithèque, moule à gauffres, bachibouzouk
  •  votes : -4

    Par rocla+ (—.—.182.215) 15 mars 10:26

    rocla+

    Plastik Bertand
  •  votes : -4

    Par Aita Pea Pea (—.—.39.162) 15 mars 10:28

    Aita Pea Pea

    Y’en a qui aiment tirer la conjecture à eux …
  •  votes : 1

    Par Ariane Walter (—.—.14.5) 15 mars 11:25

    Ariane Walter

    Hihihihihi ! On voit que tu n’as pas de particules fines ds le cerveau ! ( pour l’empoisonner !!!)
  •  votes : 3

    Par izarn (—.—.152.104) 14 mars 18:19

    Oui, on sait que les radars militaires ont vu l’avion dans le détroit de Malacca. Se dirigeant ves l’Ocean Indien, vers l’Ouest. Or les pleins étaient suffisant pour atteindre les Chagos, ile de Diego Garcia ou se trouve une base américaine de B52, et de système de controle GPS. Il n’y a pas de journalistes sur Diego Garcia ! Vous pouvez vérifier sur Google Maps :-7.3177168,72.4201154 Bref une histoire de barbouzes ?
  •  votes : 10

    Par 65beve (—.—.0.186) 14 mars 19:23

    Moi, j’attends les explications de Morice. (En souhaitant qu’il ne soit pas dans le Boeing en question).
  •  votes : -2

    Par Actias (—.—.117.34) 14 mars 19:53

    Actiasdonateur-d876a

    12 ingénieurs Malais … les malais sont pas trés réputés pour leur école d’ingés.

    De plus il semble que rien nulle part confirme qu’il s’agisse d’éléments clés de l’entreprise. Elle a juste compris que les ingés occidentaux sont trop chers, et en bonne « citoyenne du monde » elle a été péchée des ingénieurs low cost.
    Bref, pour le moment je suis assez adepte du « Keep it simple », c’est pas le premier avion à disparaitre, et sur x centaines de passagers y’en a toujours des louches.
    En tous cas j’espere que c’est pas comme l’expérience de Philadelphie, on a dejà Hollande, on a pas besoin de nouveaux hommes fusionnés avec des serpillères.
  •  votes : 9

    Par njama (—.—.105.254) 14 mars 19:56

    Morice, Morice, Morice … t’es où ? Allo papa tango Charly, répondez nous vous cherchons Allô Papa Tango Charly Allô Papa Tango Charly Répondez nous vous cherchons Allô Papa Tango Charly Allô Papa Tango Charly Vous vous dirigez plein sud Vers le triangle des Bermudes http://www.youtube.com/watch?v=vYOo…
  •  votes : 14

    Par Aita Pea Pea (—.—.39.162) 14 mars 20:53

    Aita Pea Pea

    Le navion il a tout simplement sniffé un chem-trail, largué à l’insu de son plein grè par un zavion cargo de la Cia qui venait de faire le plein d’heroine en Afghanistan . Le pilote ,déjà sous subutex, a tout de suite enfilé son masque à gaz ,mais sous la préssion de l’équipage et des passagers défoncés ,il a décidé d’aller se poser au fin fond de la Thaillande .Au courant, comme toujours ,les sionistes d’Hollywood ont décidés d’aller filmer un « very bad trip 4 » ,à pas cher et avec plus de 200 acteurs, mais qui va rapporter un max .
  •  votes : 0

    Par sampiero (—.—.82.174) 14 mars 21:09

    C’est Rastapopoulos (ami de Rocla) qui a fait le coup. Il a fait atterrir dans une ïle déserte.

     Rocla était dans l’avion du vol 714 pour sidney détourné dans une ile sauvage pour kidnapper le millardaire Carréidas,

     heureusement que Tintin et les Dupont étaien aussi dans l’avion, ils ont résolus l’énigme.
    Le but c’était de démonter l’avion pour découvrir le principal secret de fabrication : à quelle pression sont gonflés les pneus du train d’atterrissage.
    Allons avoue Rocla, que t’était de mèche avec Rastapo !
  •  votes : 2

    Par njama (—.—.105.254) 14 mars 21:37

    Alois Frankenberger a dit : KHAFFIR ou KOUFFAR d’ailleurs hein : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kouffar Pourrez plus dire que vous ne saviez pas ! GROS NUL va-te faire kufr … Abbou a dit : 26 octobre 2012 (http://www.infosyrie.fr/actualite/a…) Le «  kufr » coranique désigne la situation où, en connaissance de la vérité, on la dénie. Le mot dérive d’un verbe dont le sens désignait, à l’origine, le fait de couvrir de terre la semence qu’on vient de planter, comme pour la « cacher » (aux yeux des oiseaux). Outre les passages, nombreux, où le Coran parle deskuffars dans le sens d’ « ingrats », qui refusent d’admettre les bienfaits qui leur sont accordés par Dieu, le Livre utilise au moins une fois le mot dans son sens originel de « semeurs », en 57:20. Par facilité, les premiers interprètes européens ont rapproché le mot des notions chrétiennes d’ »infidélité », « mécréance » et « non-croyance », mais ils ont ce faisant déformé le sens coranique du mot. Il cependant probable que certains théologiens musulmans extrémistes médiévaux, conditionnés ou nourris par les haines politiques, et qui traitent de kâfir tous ceux qui ne partagent pas à 100% leurs vues, ont été à l’origine du changement de sens. Mais, historiquement, le premier usage coranique de ce mot apparaît en 74:10, passage qui date des toutes premières semaines du début de la Révélation, et à ce moment, le message du Prophète était encore secret, partagé uniquement entre quelques initiés, et il n’y avait pas encore de « mécréant » qui l’aurait entendu et rejeté. Le kâfir n’est donc pas « celui qui rejette » le système de pensée, la doctrine ou les lois promulguées dans le Coran, mais celui qui, tout en étant dans son for intérieur convaincu des vérités coraniques, les refusent pour une raison ou une autre (voir 16:83 : « Ils connaissent les bienfaits de Dieu, puis les nient »). On pourrait donc traduire kufr aussi bien par « expression consciente d’ingratitude » que par « rejet d’une vérité reconnue ». La fatwa (du verb arab fata, yafti : donner son avis) est une simple consultation juridique n’engageant que son auteur et n’ayant aucun caractère obligatoire. Rien avoir avec l’anathème ou l’excommunication qui sont l’œuvre d’un pouvoir religieux, d’un clergé, institution totalement étrangère à la lettre et à l’esprit de l’Islam.
  •  votes : -3

    Par tf1Groupie (—.—.194.90) 14 mars 21:53

    Ariane qui veut prendre des parts de marché à Morice … LoL
  •  votes : 5

    Par njama (—.—.105.254) 14 mars 22:10

    Passons aux choses plus sérieuses : « Même des Boeings… » Boeing Fined $15 Million Certains Boeings sont équipés d’une puce QRS-11 gyrochip … utilisée également dans le système de guidage du missile Maverick, ce qui a valu à cette Cie quelques soucis avec la Justice … According to the State Department charges, Boeing shipped 94 commercial jets overseas between 2000 and 2003 that carried the QRS-11 gyrochip embedded in the flight boxes. At the time, the chip, used in the guidance system of the Maverick missile, was on a list of products that required a license for foreign sales. http://www.foxnews.com/story/2006/04/08/boeing-fined-15-million/ et les technologies Home run remote control existent … (capables de prendre le contrôle de plusieurs aéronefs à distance) The Flight Termination System (FTS) is a fully redundant turn-key range safety and test system for remote control and flight termination of airborne test vehicles. http://www.sysplan.com/capabilities…l au final cela signifie que prendre le contrôle d’un avion de ligne ce n’est pas vraiment un problème technologique insurmontable, ce sera même assez « easy » d’un certaine manière dans le monde high-tech
  •  votes : 4

    Par Jericho (—.—.213.192) 14 mars 23:27

    Une video US evoque l’utilisation du Laser Weapons system  pour punir la Malaisie de vouloir traduire des représentants américains devant un tribunal pour crimes de guerre, et aussi de servir de vitrine d’exportation.

    Une vidéo publiée le 6 mars dernier décrit la technologie qui sera d’application dans un futur proche.
  •  votes : -1

    Par vachefolle (—.—.225.180) 15 mars 09:03

    vachefolle

    l’hypothese de freescale est interessante mais peu credible. Vous dites qu’il s’agit de personnel chinois d’une entreprise US, donc inutile de croire qu’ils puissent travailler sur des projets de defense US pour des questions de reglementations trés stritces dites ITAR. Ensuite si vous voulez obtenir des renseignements, vous n’allez pas enlever 20 personnes qui n’ont peut etre sur eux que peu d’informations, le plus simple est de faire chanter ou manipuler un espion restant en place. Donc l’hypothese Freescale dans une optique d’espionnage est tres peu credible.
    •  votes : 3

      Par Ariane Walter (—.—.14.5) 15 mars 09:22

      Ariane Walter

      Ce qui est tt de même notable c’est la présence à bord de vingt ingenieurs d’une boîte qui s’occupe de…faire disparaître des avions. Une boîte trés liée à la défense US…maintenant si l’on considère que les US sont accusés d’avoir lasérisé l’appareil…mais on sait clairement qu’on a à faire à des fous en baut lieu…..
    •  vote : 1

      Par Gérard Luçon (—.—.155.242) 15 mars 16:03

      Gérard Luçon

      Bonjour Ariane, je confirme en ce qui concerne la quasi-impossibilité pour une société travaillant avec les USA ou l’OTAN de travailler avec la « sécurité » chinoise, UTI Groupe (roumano-hollandaise) qui voulait entrer en Chine a été écartée en 2006, récemment c’est l’inverse qui s’est produit quand le 1er ministre roumain a voulu ’offrir’ à Huawei la gestion des communications et cryptages des services roumains de sécurité .. rappel à l’ordre « d’en haut’
    •  vote : 1

      Par Ariane Walter (—.—.14.5) 15 mars 16:07

      Ariane Walter

      Oui, j’ai noté cette curiosité. Et je n’ai aucune explication.

      Sauf une, incroyable, je vais te mettre le lien !
  •  votes : -3

    Par oncle archibald (—.—.221.160) 15 mars 09:34

    Ca alors ! J’en reste sur le cul ! Ariane qui vient faire concurrence à Momo avec des histoires de technique aviation furtive et des enlèvements de savants …. Whaw …

    Attention ! Prendre mes propos pour ce qu’ils valent : rien ! Juste un clin d’oeil en référence aux compétences respectives d’Ariane et de Morice.
    Ce qui est positif c’est que c’est bien raconté !
  •  votes : 2

    Par L’enfoiré (—.—.126.153) 15 mars 10:11

    L'enfoiré

  •  votes : 5

    Par reveil (—.—.230.170) 15 mars 10:27

    Voici un lien intéressant, je n’irai pas chercher ailleurs : http://www.jp-petit.org/Presse/tsun… L’avion s’il s’est posé ne pouvait pas aller ailleurs.
  •  votes : -3

    Par rocla+ (—.—.182.215) 15 mars 11:50

    rocla+

    Il y a quand-même de quoi être tétonné , on a ici un vrai spécialiste

    je dirais même deux en comptant Phyrathome avec le premier , et aucun
    de ces éminents savants universels au savoir encyclopédique , livresque
    et télévisuel ne donne son avis sur ce problème pourtant à la portée de
    toutes les compréhensions de base .
    Je le confirme : je suis tétonné .
  •  votes : -5

    Par rocla+ (—.—.182.215) 15 mars 12:01

    rocla+

    Espérons qu’ il revienne vite nous apporter les conclusions

    de ses recherches .
    On fera passer la soucoupe … smiley
  •  votes : 0

    Par JL (—.—.22.38) 15 mars 12:12

    JL

    Toutes les hypothèses sont crédibles du moment qu’elles respectent les faits. Le Nouvel Obs aurait écrit : ’’Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des waypoints » Le pb c’est que cette phrase n’a pas de sens pour moi : je sais ce que c’est que de suivre une route définie par des WP, mais je suis incapable de dire si un autre bateau que j’observe de l’extérieur fait de même ou bien autrement. Peut-être quelqu’un de plus savant que moi sur ce sujet pourra éclairer ma lanterne ?
  •  votes : 0

    Par eau-du-robinet (—.—.73.60) 15 mars 12:45

    eau-du-robinetdonateur-d876a

    Bonjour, Le fait de la disparition de l’avion ouvre de plus en plus de hypothèses … Il faudrait donc trouver d’abord le lieu du crash puis les deux boites noir … pour pouvoir écarter certaines hypothèses … Due au manque d’informations (explications) certains journalistes et beaucoup de gens se demandent même comment de nos jours avec tous les satellites, la technologie de pointe que nous avons, que l’on puisse perdre un Boeing 777 sur un écran radar et être incapable de le localiser sur le terrain. Hors des informations intéressantes commencent à arriver avec retard … Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu depuis une semaine en Asie du sud-est aurait poursuivi sa route pendant plus de 5 heures en émettant un signal automatique capté par des satellites. source : source http://www.parismatch.com/Actu/Inte… De sources proches de l’enquête citées par Reuters, le Boeing de Malaysia Airlines pourrait avoir poursuivi sa route sur des centaines de kilomètres vers les îles Andaman, au large de la Birmanie. Samedi, un avion non identifié qui pourrait être l’appareil disparu a été repéré par un radar militaire au nord-ouest de la Malaisie et se dirigeait vers l’archipel indien. L’avion suivait apparemment une route précise entre des « waypoints », des repères utilisés pour jalonner les couloirs aériens. Il semble donc que le Boeing 777 était piloté par une personne compétente capable de se conformer à un plan de vol même s’il n’avait rien à voir avec celui prévu initialement. source : http://www.parismatch.com/Actu/Inte… De plus selon la presse anglo-saxonne, bien que toutes ses liaisons aient été coupées par accident où à dessein, l’avion a émis des signaux radio automatiques captés par les satellites de surveillance du trafic aérien cinq heures après sa disparition. Or, l’envoi de ce type de messages automatiques n’est possible qu’en vol souligne The Independent. Missing Malaysia Airlines Flight MH370 : Plane’s communications were deliberately disabled says prime minister Razak as new radar evidence points to hijacking source Malaysia’s prime minister has revealed that investigators believe the communications aboard missing Flight MH370 were intentionally disabled, that it flew sharply off course and may have flown for a total of more than seven hours. His comments confirm earlier reports that investigators believe foul play was most likely responsible for the plane’s disappearnce. Najib Razak said the actions taken by the plane after it took off from Kuala Lumpur a week ago were consistent with “deliberate action by someone on the plane”. Yet he added : “Despite media reports the plane was hijacked, I wish to be very clear, we are still investigating all possibilities as to what caused MH370 to deviate.” source Earlier on Saturday, a source familiar with official US assessments of electronic signals sent to satellites told the Reuters News Agency that it appeared most likely the plane turned south over the Indian Ocean, where it would presumably have run out of fuel and crashed into the sea. source The announcement the Malaysian premier, follows days of mounting speculation that the disappearance of the Malaysia Airlines jet a week ago with 239 people on board was not accidental, and that it was intentionally diverted or hijacked, by either a member of the crew or a passenger. source Affaire à suivre …
  •  votes : -1

    Par Alex (—.—.24.6) 15 mars 12:50

    Amusant de voir toutes ces hypothèses alors qu’aucune donnée précise n’a été fournie. Je n’ai pas trouvé un canard montrant la carte de la route prévue, la plupart se contentant d’un trait droit entre Kuala Lumpur et Pékin. Le moricien wikipedia n’indique même pas l’heure (au milieu de la nuit), alors que c’est important pour estimer la valeur du « témoignage » visuel de la prétendue chute de l’avion. Les fameux « waypoints » ne sont pas indiqués, et semblent même différents suivant les sources. Comment ce suivi a-t-il été déterminé ? On n’en sait rien, et je ne vois pas comment on peut l’affirmer sans avoir la trajectoire (j’ai personnellement entré une quantité intéressante de waypoints dans différents moyens de nav sur les gros navions). On ne sait rien des éventuels enregistrements radar. Il est possible que les Malaisiens aient des infos qu’ils n’ont pas divulguées. En attendant l’article de notre seul spécialiste aéronautique mondialement reconnu, je vais consulter Nostradamus.
  •  votes : 2

    Par filo… (—.—.2.135) 15 mars 12:50

    Après la disparition, la mort des personnalités connues, célébrités, les tragédies tels que celle-ci, pour les mérdias vient une périodes, un passage obligé de création des mythes. P. ex. la mort de Lady Di. Souvenez vous encore aujourd’hui ces mêmes mérdias chaque anniversaire de sa mort se posent la même question inépuisable : complot ou simple accident. Vol 111 de Swissair, entre Canada et Suisse, il y quelque années et qui se craché a été aussi transformé en mythe. Si je ne me trompe pas la version la plus courue était un tir accidentel de missile lors d’exercice militaire américaine dans la zone au même moment. Avion disparu et mythe de triangle des Bermudes immédiatement se profile à l’horizon. Et si la technologie est en question, alors, oh miracle, nous retrouvons comme par hasard impliqués des israéliens. Ces êtres supérieurs par leurs intelligence et gare à ceux qui mettrons ça en doute ! Beh, tant pis pour moi. Moi, je reste persuadé que l’intelligence est uniformément repartie sur la terre ; donc… Aussi depuis toujours, au moins depuis la fin de 2ème guerre mondiale, dans les mérdias officiels, nous assistons régulièrement, à une cadence de 1-2 fois par semaine, à des annonces des grands découvertes scientifique, technologiques faites comme toujours et uniquement, par des américaines et israéliens. Malgré que dans ces articles de presse est écrit qu’il s’agit de découvertes majeurs dans le plus part des cas nous n’entendons plus jamais paré de ça. Cela montre que les agences de marketing ont faits leurs travail et c’est tout. Donc dans ce cas la d’aujourd’hui nous avons encore une fois « des arbres qui nous cachent la foret »
    •  votes : 2

      Par Pyrathome (—.—.56.74) 15 mars 14:03

      Pyrathomedonateur-d876a

      Donc dans ce cas la d’aujourd’hui nous avons encore une fois « des arbres qui nous cachent la foret » . Pour l’instant effectivement, cette affaire ressemble bien à ça, de l’enfumage à deux balles….. Mais derrière ça sent fortement l’opération militaire et la théorie d’Ariane est un début d’explication qui tient la route…
  •  votes : 2

    Par mortelune (—.—.244.57) 15 mars 15:38

    mortelune

    Merci Ariane pour l’article qui donne les infos que je n’avais pas. Preuve est faite que la télé ne sert plus à rien sauf à véhiculer des niaiseries. Avec des passagers comme ça l’avion n’est pas perdu pour tout le monde…
  •  votes : -2

    Par rocla+ (—.—.182.215) 15 mars 16:12

    rocla+

    Nous soussignés Agoravoxiens voulons une nouvelle Télé .

    Avec comme journalistes Ariane Pyrathome et comme Michel Drucker
    Morice .
    Comme mets tes réologues Démosthène .
    Comme Dotorologue  Doctorisque .
  •  votes : 5

    Par alberto (—.—.103.201) 15 mars 16:49

    albertodonateur-d876a

    Si tu éteints le transpondeur et que tu voles à basse altitude, normalement, ton avion échappe au contrôle aérien civil. Restent les militaires qui eux devraient en principe être en observation 24 heures sur 24 des objets survolant leur territoire : ça c’est pour la théorie, car des fois un militaire ça roupille… Mais que les militaires de la Malaisie, de la Thaïlande, l’Indonésie, voir la Birmanie fassent la sieste tous en même temps, c’est suspect… Et enfin, sur la plupart des avions modernes, il existe un système de radionavigation par satellites (GPS), automatique, qui renseigne en permanence le pilote sur sa position géographique, mais qui permet par ailleurs depuis des centres de contrôles de ces satellites de pister la route suivie par l’avion : c’est peut-être comme ça qu’on connait sa dernière trajectoire supposée vers les îles Andaman ; mais alors, on devrait aussi connaître le dernier endroit soit de son crash, soit de son atterrissage : la aussi, le silence est bizarre… Ariane, tu dis bizarre ? Je suis d’accord !
  •  votes : 2

    Par Pyrathome (—.—.157.188) 15 mars 18:28

    Pyrathomedonateur-d876a

    À l’heure qu’il est, on se dirige droit vers la thèse d’un complot, et c’est pas moi qui le dit mais un journal torchon mainstream… http://www.leparisien.fr/faits-dive… Reste à répondre aux questions, qui, comment, pourquoi ? Ariane donne un indice acceptable mais est-ce vraiment la raison, il se peut qu’il ait autre chose aussi….. En tout, avoir la capacité de faire littéralement disparaître un 777, c’est pas donné à des voleurs de gaufres comme le mollah Omar…..
  •  votes : 1

    Par boris (—.—.47.16) 15 mars 18:30

    boris

    Dans l’histoire récente de l’aéronautique, c’est pas la première fois qu’un avion disparait mystérieusement. Effectivement de nombreuses disparitions de bateaux et avions dans le fameux triangle des Bermudes, mais aussi en d’autres lieux. De nombreuses explications ont étés avancées, allant de la perte des instruments de navigations dans un brouillard soudain, au dégazage massif de méthane enfouis dans le fond des océans, en passant par les portes inter-dimensionnelles ou enlèvement par une technologie extra-terrestre. La FAA a émis une recommandation aux pilotes en ce qui concerne les collisions avec des ovnis, faites des recherches sur le net et vous vous apercevrez que ce n’est ni risible, ni extraordinaire, des collisions en vol ont bien eu lieu avec trace d’enfoncement ou de ripages sur les carlingues dans certains cas. Dans ces cas , ovnis ne veut pas dire obligatoirement « soucoupes volantes », mais ce qui est sur c’est que ces recommandations de la FAA ne sont absolument pas ébruitées et pour cause, car plus personne ne prendrait l’avion. Sinon l’article d’Ariane est excellent, pas la peine de faire venir les « morices » de service.
  •  vote : 1

    Par mortelune (—.—.244.57) 16 mars 07:04

    mortelune

    Le boeing 777 Malaisien est aux mains des israéliens et ne ce serait par crashé comme les médias occidentaux l’affirment. Grâce aux réseaux de la Résistance Islamique depuis Kuala Lumpur les renseignement chinois ont déjoué un false flag israélien. La Malaisie a fait appel aux réseaux du Renseignement Musulman dans la zone. Tel Aviv préparait un mauvais tour majeur contre la Chine pour que cette dernière lache la Russie à l’ONU sur le problème Iranien et Syrien. L’avion est posé au sol sur la base militaire deDiego Garcia (dans la zone des 6000kms en plein océan indien). Voilà ma version…nota : 6h de vol après le changement de cap + 2 h de vol après décollage = 8 h de vol (soit environ 6000 km)
    • Par rocla+ (—.—.196.67) 16 mars 07:38

      rocla+

      Mais les internautes ne se contentent pas d’aider à la recherche de l’avion disparu, ils échafaudent également des hypothèses, parfois assez farfelues, sur les causes de sa disparition mystère. « Il y aurait une porte de téléportation qui existe dans les cieux, à travers laquelle l’avion aurait volé accidentellement et aurait été téléporté ailleurs », écrit ainsi le site Natural News, rapporté par Slate.fr. Une supposition qui rappelle le scénario de la série fantastique Lostdans lequel un avion, le vol 815, disparait en vol avant d’atterrir sur une île déserte. Une autre hypothèse qui revient régulièrement est celle du détournement de l’avion, au choix par les Nord-coréens, ou par des terroristes, pour pouvoir le réutiliser dans le cadre d’une action de grande ampleur. A moins que les passagers aient été recueillis par des extraterrestres ou par des créatures surnaturelles. Selon un chaman cité par le quotidien malaisienNew Straits Times, et repris par Reuters, l’avion a en fait été « détourné par des elfes » et « serait actuellement suspendu en plein ciel ». Chaque jour qui passe sans trace de l’avion risque d’encourager la création de nouvelles théories. Lire aussi : Vol MH-370 : les recherches élargies, l’énigme demeure
      Michaël Bloch – leJDD.fr vendredi 14 mars 2014
      sans parler de la secte d’ enleveurs de passagers sur
      les lignes régulières Colmar Pékin .
    • Par baldis30 (—.—.58.73) 16 mars 08:25

      Il y a une chose qui me choque c’est que freescale est une boîte à connotation « défense nationale », donc à priori elle utilise des ingénieurs de nationalité U.S. or on ne note pas vingt citoyens U.S. dans cet avion … à moins que… à moins qu’il y ait eu substitution systématique de passeports…. Sur l’arme laser embarquée …. embarquée sur quoi ? sur un avion ?.. la puissance requise nécessite une source d’énergie importante d’après ce que l’on peut savoir actuellement,…. bien au-delà des capacités de transport même d’un gros porteur . sur un navire ? de surface ou sous-marin, avec la puissance disponible par un réacteur nucléaire on rentre sinon dans le domaine du possible , au moins dans celui du plausible…
      • Par Ariane Walter (—.—.140.117) 16 mars 09:12

        Ariane Walter

        Le dirceteur de freescale a bien précisé la nationalité des ingénieurs :12 Malaisiens et 8 Chinois.

        Une thèse est celle de la laserisation de l’avion par une arme qui est sur un bateau. Erreur ? Attentat ?
        Ce qu’ils nous racontent sur le second itinéraire est peut-être un moyen de détourner l’attention du lieu du crash.
        Il y a tant de lenteur dans leur enquête, qu’on ne peut que se poser des questions.
    • Par baldis30 (—.—.58.73) 16 mars 08:41

      Simple supposition : Supposons que l’avion ait pu atterrir. La question est « où ? ». Compte tenu de son autonomie il faut chercher dans un rayon de 5000 km autour de la dernière position connue. Si cela est, cela ne peut se produire sur aucun aérodrome en exploitation, ni disposant d’une piste de longueur inférieure à 1500 mètres. Restent alors les anciennes pistes construites par les japonais ou les américains pendant la guerre, …. faudrait-il qu’elles fussent plus ou moins en état.  ? Hormis cette hypothèse il reste quelques déserts, et on peut penser à la Somalie, au Yemen

Par Ariane Walter (—.—.140.117) 16 mars 09:06

Ariane Walter

Pourquoi 5000 km ? A cause du plein de fuel pour pekin ? Ensuite, à mon avis, ce projet n’a pas dû germer dans la tête d’un gars au dernier moment. En principe, quand on détourne un avion , on sait où le poser.

Ce qui me frappe c’est qu’à la télé, propaganda lingua, on insiste bien sur le fait qu’on cherche tjrs des débris sur l’eau. L’option, ils se sont posés, n’est même pas évoquée.
Ohn que ça sent zarbi cette histoire !
—————————–

VOL MH370 : UNE AUTRE HYPOTHESE ? (par Maurice D.)

Le vol Malaysia Airlines MH370 est toujours introuvable. Toutes les parties prenantes à l’affaire, y compris la Chine,  étant d’accord pour dire que tous les passagers sont hors de cause, il ne reste comme suspects que les deux pilotes qui auraient pu faire disparaître l’avion avec une explication : ils auraient été victimes de l’amok, une forme de folie furieuse qui s’empare parfois des Indonésiens et des Malais et les amène à se suicider dans une extrême violence en massacrant autour d’eux le maximum de personnes. C’est une explication qui semble tenir debout et si la pilule somnifère passe, on oubliera vite l’affaire. Sauf que…Sauf qu’il y a une cause à la crise de folie furieuse qu’est l’amok : presque toujours une très violente humiliation publique. Rien de tel dans les heures qui ont précédé la prise de commandement des deux pilotes et leur envol.

  • J’écarte donc l’amok des explications possibles, et puisqu’on a répété sur tous les tons que les passagers n’étaient pas en cause, j’ai pensé qu’un détournement criminel pouvait être lié à une cargaison de très grande valeur : à une cargaison d’or ou de diamants par exemple. Dans ce cas il faut poser l’avion pour la récupérer, à moins de la parachuter, mais il y a dans la zone des îles désertes avec des pistes datant de la dernière guerre qui, quoiqu’en mauvais état, peuvent suffire à poser un avion avec quelques risques certes, mais surtout à condition de ne pas envisager de le faire repartir ensuite. Les passagers se débrouilleront pour survivre en attendant les secours. Les seules îles à portée de vol au vu de la dernière position signalée et de sept heures de vol déjà écoulées ne laissant qu’une heure ou deux de délai pours se poser, ce sont les îles Andaman. C’est là qu’il faudrait chercher, mais personne n’y pense semble-t-il.
  • Mais je n’y crois pas non plus, à cause justement du fait que personne n’y pense ce qui est impensable de la part d’un aussi grand nombre de spécialistes que celui qui est actuellement sur l’affaire. Donc c’est autre chose et c’est internet qui m’a donné la piste la plus probable.
  • Quatre jour après la disparition de l’avion, le Bureau international des brevets en a enregistré un, pris par un groupe de scientifiques, quatre Chinois tous originaires de Suzhou, une ville située près de Shangaï et un Américain, chacun en détenant 20 % : Peidong Wang, Zhijun Chen, Zhihong Chen, Li Yin et… Freescale semiconductor d’Austin au Texas. Quatre individus et une société.
  • Or, coïncidence nous dira-t-on, mais il n’y aura que les idiots et les naïfs pour le croire, il y avait justement à bord du vol MH370 toute une équipe de Chinois et de Malais se rendant à Pékin « pour affaires », dont Wang, les deux Chen, Yin et des cadres de Freescale (voir le lien en fin d’article). Au total une vingtaine de personnes, rien que des ingénieurs et des cadres supérieurs. Car le brevet en question intéresse énormément les Chinois en train de faire un effort de guerre considérable pour développer leur marine autant que leur aviation.
  • En effet, Freescale est spécialisée dans l’armement électronique de pointe, notamment celui qui permet de guider les missiles, de rendre les avions furtifs ou de brouiller le fonctionnement des radars où l’on voit des avions apparaître, disparaître, zigzaguer. Les Israéliens ont déjà un système de ce type qui leur a permis de leurrer les radars iraniens quand ils sont allés bombarder leurs centres nucléaires il y a deux ou trois ans : pas un avion dans le ciel, puis brusquement plus d’une centaine allant dans tous les sens, les radaristes ont pensé à un disfonctionnement, n’ont donc pas signalé d’alerte et quelques minutes plus tard, les bombes pleuvaient.
  • Depuis la technique a été perfectionnée par Freescale qui ayant travaillé sur ce sujet avec des ingénieurs chinois a du prendre avec eux ce brevet partagé. Mais évidemment, ça ne plait pas beaucoup à l’armée américaine, ni a Freescale d’ailleurs.
  • Si l’on admet l’absence de coïncidence dans la disparition de l’avion et la présence à bord de cette bande de spécialistes de l’avionique militaire, deux options sont alors possibles :
  • Détournement pour « voler » ces précieux cerveaux, la cargaison précieuse que j’imaginais, ce serait eux ;
  • Destruction de l’avion pour les faire disparaître, peu probable car il y aurait environ 230 victimes collatérales (227 + pilotes et stews) ce qui fait beaucoup ;
  • Le site Rorschach envisage une autre possibilité : « une manière, après l’attentat de la gare de Kunming qui avait fait 30 morts et 133 blessés, de dire à la Chine de se tenir à l’écart du conflit US-Russie (à propos de l’Ukraine). Sous-entendu : « On a les possibilités de vous empoisonner la vie à peu de frais… ». Mais cette possibilité là je n’y crois guère, bien qu’elle ne puisse être totalement écartée, d’autant qu’après avoir lu plusieurs articles du blog Rorschach, je pense qu’ils sont un peu trop obsédés par le Nouvel Ordre Mondial.
  • Dans ce cas, soit il est inutile de chercher des débris qui n’existent pas, soit il faut chercher l’avion et ses passagers abandonnés sur un ilot des îles Andaman, soit personne n’a envie de trouver la solution sous la pression des Américains ou de la Chine, les recherches sont délibérément mal orientées et ne sont que de la poudre aux yeux.
  • En attendant, un brin de droit des sociétés : quand l’un des titulaires d’un brevet partagé meurt, les autres se partagent sa part, s’il n’y a qu’un survivant, c’est lui qui hérite à 100 % du brevet. Si les quatre Chinois sont morts, le cinquième propriétaire, la société Freescale, personne de droit, hérite du brevet.
  • L’actionnaire majoritaire de Freescale est une holding financière du nom de Blackstone, dont le président est Jacob Rothschild de la Banque Rothschild. Rien d’étonnant, Rothschild a, par holdings interposées, des participations dans des centaines de grandes sociétés, dont par exemple, le Club Med, Imetal (mines et sidérurgie) et même la SNCF !
  • Le point apparemment faible de ce raisonnement est : pourquoi Freesclae a-t-elle déposé le brevet avec la participation à 80 % des quatre Chinois si elle savait qu’ils ne réapparaitraient pas ? Parce qu’elle aurait signé son crime et la Chine aurait eu des arguments juridiques pour contester la propriété du brevet. Alors que là, elle peut dire « Nous sommes de bonne foi, nous espérons leur réapparition avec la découverte de l’avion. » Et quand il sera officiellement admis que l’avion a définitivement disparu et que ses passagers sont morts « Nous sommes désolés, nous nous retrouvons propriétaires du brevet, mais nous ne l’avons pas fait exprès ». Cela pourra prendre des semaines, des mois, des années, peu importe, elle a le brevet, l’important dans ce cas est que l’avion ne soit jamais retrouvé.
  • Cela dit d’autres possibilités existent, à condition que l’on trouve quelque chose, une trace, un objet, un miraculé qui aurait survécu au crash, ça arrive mais ça ne serait vraiment pas de chance pour Freescale.
  • Maurice D.
  • http://www.electronique.biz/index.php/economie/vie-de-la-profession/item/50219-20-employes-de-freescale-parmi-les-passagers-du-boeing-de-malaysia-airlines-disparu-depuis-le-8-mars
  • Les Australiens ont brouillé les pistes en annonçant avoir vu des débris d’avion à 2500 km au Sud-ouest de Perth. Aussitôt toute la pesse a embrayé sans réfléchir une seconde au fait qu’il ne peut pas s’agir des débris de MH370 : Il y a 5 000 km entre Kuala Lumpur et Pékin. Un B 777 met 6 h pour les parcourir et il emporte le poids de carburant nécessaire à 7 h de vol, max 8 h si l’approche de l’aéroport de destination peut être retardée par l’encombrement du trafic aérien. Car les Cies recherchent le poids minimum afin de ne pas augmenter la consommation par un surpoids inutile si l’avion peut refueler avant de repartir. Au bout de 5 h de vol, après avoir zigzagué pour brouiller sa piste et volé bas pour échapper aux radars civils, ce qui a augmenté sa consommation de jet-fuel d’environ 15 %, il a été repéré au N-O de la Malaisie par un radar militaire thaï, non loin des iles Andaman. Il lui restait donc entre 2 et 3 h de vol possible, de quoi faire éventuellement un nouveau virage pour déjouer les poursuites et aller se poser sur les îles Nicobar plus au sud. Ce qui semble confirmé par Rolls Royce qui dit avoir constaté un fonctionnement des moteurs pendant 7 h. En aucun cas, il ne peut avoir été se perdre en mer 8 000 km plus loin, à la limite de l’Antarctique, à la pointe d’un triangle dont les deux autres pointes seraient Saint Paul et Amsterdam et les Kerguelen. Et pour quelle raison ? C’est un immense désert marin sans le moindre aérodrome à 2 500 km à la ronde, excepté celui de Perth qu’il avait déjà dépassé en latitude depuis 1 h. 
  • Pierre (visiteur) · Il y a 8 heures

    Il y a surtout l’ïle de Diego Garcia dans l’Océan Indien à portée de vol, sous contrôle totale de l’US Army et de l’US Marine Corps avec terrains pour gros porteurs.

     0 · Répondre
  • NAPOLEON1 (visiteur) · Il y a 10 heures

    Ok , d’accord pour cette theorie du complot a cause de la presence de ces 20 ingenieurs hautement specialises dans la guerre electronique . Mais dans ce cas il y a une faille dans le raisonnement de M.D. , car il aurait fallu etre sur de leur presence dans cet avion suffisamment a l’avance pour avoir le temps d;organiser toute la mise en place du detournement de l’appareil , de sa capture et de son camouflage puis du traitement des passagers sans interet et enfin la recuperation des ingenieurs ! tout cela me parait bien tire par les cheveux .

     0 · Répondre
    • LAURENCE  NAPOLEON1 · Il y a 3 heures

      Vous sous-estimez les compétences hautement performantes, voire machiavéliques de ceux qui avaient de gros intérêts à capturer les cerveaux ! Je pense qu’il a du y avoir dans le passé des avions « descendus » pour un seul passager à bord visé !

       0 · Répondre
    • Pierre (visiteur)  NAPOLEON1 · Il y a 8 heures

      C’est sans doute un raisonnement de roman d’espionnage, mais où en sont les USA depuis 50 ans ? A des coups aussi fumeux que cette théorie.

       1 · Répondre
  • avatar_431391_342101_201311132317499

    Voici ce que j’ai reçu il y a deux jours, cela semble aller dans le sens de l’article de Maurice D. cette thèse me paraît plus crédible que celle des extraterrestres. Malaysia Airlines: 20 ingénieurs liés à la défense US à bord > Il y avait donc vingt employés du groupe Freescale à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Ils étaient en route pour une réunion d?affaire à Pékin. C?est le PDG du groupe, Greg Loewe, qui l?a annoncé dans un communiqué précisant que douze d?entre eux étaient de nationalité malaisienne, huit de nationalité chinoise Freescale Semiconductor est une firme basée à Austin. Elle dispose d’une équipe de spécialistes dédiée à l’appui aux forces de défense. > > > Les produits commerciaux de Freescale couvrent divers secteurs : > > > -Les Communications sur le champ de bataille > > > -L’avionique > > > -Les bandes radar HF par L et S > > > -Le guidage des missiles > > > -La guerre électronique > > > -L’identification, ami ou ennemi (IFF ) Personne n?en parle dans les media mainstream. Est-on là au c?ur des raisons de cette disparition ? il paraît évident que ce ne sont pas des laveurs de vitres qui faisaient ce voyage mais des ingénieurs de haut niveau. Alors ? Les chroniques de Rorschach approfondissent ainsi le sujet : « Concernant le mystère du vol MH370, deux informations importantes n?ont pas été diffusées. 1)- A l?aide de l?armement électronique d?aujourd?hui, un avion peut sembler disparaître. 2) Les vingt passagers de Freesacle sont liés à des contractants US de la Défense dans le domaine de l?armement électronique high tech. Les capacités de la guerre électronique comprennent des armes qui permettent de cacher des avions. Cet armement électronique est non seulement disponible, il est d?ores et déjà en cours de déploiement. A-t-il été utilisé pour masquer ou camoufler l?avion disparu ? » Mais voyons ce que sont ces nouvelles techniques : « De nouvelles armes électroniques permettent le brouillage , l’aveuglement , l’assourdissement et plus encore, de sorte qu’un avion pourrait disparaître des radars de détection tandis que les systèmes de sécurité ne seraient pas activés . Au niveau du radar les stratégies de contre-mesures électroniques basiques utilisées dans la guerre électronique sont : > > > 1 ) les interférences radar > > > 2 ) la modification des cibles > > > 3 ) la modification des propriétés électriques de l’air . > > > > > > Par exemple, un rapport d’évaluation du renseignement américain a conclu qu’une attaque israélienne contre l’Iran irait bien au-delà des frappes aériennes avec des avions de combat et verrait probablement le déploiement d’armes électroniques contre le réseau électrique, l’Internet, les réseaux de téléphonie mobile ainsi que les fréquences d’urgence utilisées par les premiers secours en Iran. > > > > > > Autre exemple, Israël a développé une arme capable d’imiter un signal de maintenance qui commande au réseau des portables de  » se mettre en veille  » stoppant ainsi efficacement les transmissions. > > > En 2007, l’armée syrienne a obtenu un avant-goût de cette guerre quand les radars de défense aérienne du pays ont étés leurrés par les forces Israéliennes. Dans un premier temps, elles ont fait en sorte qu’ils ne montrent aucun avion dans le ciel puis l’instant d’après, elles ont fait en sorte que les radars montrent des centaines d’avions. > > > L’année dernière, il a été annoncé que la nouvelle technologie de la furtivité des avions les rend invisible non seulement au radar mais également à l’?il humain à la manière d’une cape d’invisibilité. > > > > > > A-t-on à faire à un détournement fait pour éliminer ou capturer ces cerveaux ? Ce matin un nouvel élément, révélé par le Nouvel Obs, rend cette thèse possible : Deux sources proches de l’enquête ont indiqué à Reuters que des données radar suggèrent que le vol MH370, qui a disparu samedi sans laisser de traces, a été délibérément orienté vers les îles Andaman,. Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des « waypoints », ce qui suppose que quelqu’un ayant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu’il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, dit-on de mêmes sources. Tout ceci n?est-il pas su depuis longtemps par les différents gouvernements. ? Pourquoi perdre du temps à chercher des débris qui n?existent pas ? Y-a-t-il des négociations secrètes ? A-t-on sacrifié 219 passagers pour éliminer 20 savants ? Ou a-t-on enlevé 20 cerveaux pour utiliser leurs connaissances ? Que sont devenus les autres passagers ? Un simple épisode de la grande guerre technologique ? Qui est à la man?uvre ? Est-ce une manière, après l?attentat de la gare de Kunming qui avait fait 30 morts et 133 blessés, de dire à la Chine de se tenir à l?écart du conflit US-Russie ? Sous-entendu : « On a les possibilités de vous empoisonner la vie à peu de frais? » Interrogeons-nous puisqu?on a demandé aux internautes de chercher des débris sur la mer. Mais pas que sur la mer?Sur le grand flot d?internet, bien des indices aussi posent question. > > > > > > SOURCES: http://www.electronique.biz/index.php/economie/vie-de-la-profession/item/50219-20-employes-de-freescale-parmi-les-passagers-du-boeing-de-malaysia-airlines-disparu-depuis-le-8-mars http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/03/lavion-disparu-de-malaisie-pourrait.html http://blogs.mediapart.fr/blog/ariane-walter/140314/ariane-walter-malaysia-airlines-20-ingenieurs-lies-la-defense-us-bord

     0 · Répondre
  • John (visiteur) · Il y a 14 heures

    Confirmation de cette hypothèse par d’autres sources, dont Médiapart : Il y avait donc vingt employés du groupe Freescale à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Ils étaient en route pour une réunion d?affaire à Pékin. C?est le PDG du groupe, Greg Loewe, qui l?a annoncé dans un communiqué précisant que douze d?entre eux étaient de nationalité malaisienne, huit de nationalité chinoise Freescale Semiconductor est une firme basée à Austin. Elle dispose d’une équipe de spécialistes dédiée à l’appui aux forces de défense. > > Les produits commerciaux de Freescale couvrent divers secteurs : > > -Les Communications sur le champ de bataille > > -L’avionique > > -Les bandes radar HF par L et S > > -Le guidage des missiles > > -La guerre électronique > > -L’identification, ami ou ennemi (IFF ) OK? Personne n?en parle dans les media mainstream. Est-on là au c?ur des raisons de cette disparition ? il paraît évident que ce ne sont pas des laveurs de vitres qui faisaient ce voyage mais des ingénieurs de haut niveau. Alors ? Les chroniques de Rorschach approfondissent ainsi le sujet : « Concernant le mystère du vol MH370, deux informations importantes n?ont pas été diffusées. 1)- A l?aide de l?armement électronique d?aujourd?hui, un avion peut sembler disparaître. 2) Les vingt passagers de Freesacle sont liés à des contractants US de la Défense dans le domaine de l?armement électronique hugh tech. Les capacités de la guerre électronique comprennent des armes qui permettent de cacher des avions. Cet armement électronique est non seulement disponible, il est d?ores et déjà en cours de déploiement. A-t-il été utilisé pour masquer ou camoufler l?avion disparu ? » Mais voyons ce que sont ces nouvelles techniques : « De nouvelles armes électroniques permettent le brouillage , l’aveuglement , l’assourdissement et plus encore, de sorte qu’un avion pourrait disparaître des radars de détection tandis que les systèmes de sécurité ne seraient pas activés . Au niveau du radar les stratégies de contre-mesures électroniques basiques utilisées dans la guerre électronique sont : > > 1 ) les interférences radar > > 2 ) la modification des cibles > > 3 ) la modification des propriétés électriques de l’air .. > > Par exemple, un rapport d’évaluation du renseignement américain a conclu qu’une attaque israélienne contre l’Iran irait bien au-delà des frappes aériennes avec des avions de combat et verrait probablement le déploiement d’armes électroniques contre le réseau électrique, l’Internet, les réseaux de téléphonie mobile ainsi que les fréquences d’urgence utilisées par les premiers secours en Iran. Autre exemple, Israël a développé une arme capable d’imiter un signal de maintenance qui commande au réseau des portables de  » se mettre en veille  » stoppant ainsi efficacement les transmissions. > > En 2007, l’armée syrienne a obtenu un avant-goût de cette guerre quand les radars de défense aérienne du pays ont étés leurrés par les forces Israéliennes. Dans un premier temps, elles ont fait en sorte qu’ils ne montrent aucun avion dans le ciel puis l’instant d’après, elles ont fait en sorte que les radars montrent des centaines d’avions. > > L’année dernière, il a été annoncé que la nouvelle technologie de la furtivité des avions les rend invisible non seulement au radar mais également à l’?il humain à la manière d’une cape d’invisibilité. > > A-t-on à faire à un détournement fait pour éliminer ou capturer ces cerveaux ? Ce matin un nouvel élement, révélé par le Nouvel Obs, rend cette thèse possible : Deux sources proches de l’enquête ont indiqué à Reuters que des données radar suggèrent que le vol MH370, qui a disparu samedi sans laisser de traces, a été délibérément orienté vers les îles Andaman,. Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des « waypoints », ce qui suppose que quelqu’un ayant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu’il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, dit-on de mêmes sources. Tout ceci n?est-il pas su depuis longtemps par les différents gouvernements. ? Pourquoi perdre du temps à chercher des débris qui n?existent pas ? Y-a-t-il des négociations secrètes ? A-t-on sacrifié 219 passagers pour éliminer 20 savants ? Ou a-t-on enlevé 20 cerveaux pour utiliser leurs connaissances ? Que sont devenus les autres passagers ? Un simple épisode de la grande guerre technologique ? Qui est à la man?uvre ? Est-ce une manière, après l?attentat de la gare de Kunming qui avait fait 30 morts et 133 blessés, de dire à la Chine de se tenir à l?écart du conflit US-Russie ? Sous-entendu : « On a les possibilités de vous empoisonner la vie à peu de frais? » Interrogeons-nous puisqu?on a demandé aux internautes de chercher des débris sur la mer. Mais pas que sur la mer?Sur le grand flot d?internet, bien des indices aussi posent question. SOURCES: http://www.electronique.biz/index.php/economie/vie-de-la-profession/item/50219-20-employes-de-freescale-parmi-les-passagers-du-boeing-de-malaysia-airlines-disparu-depuis-le-8-mars http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/03/lavion-disparu-de-malaisie-pourrait.html http://blogs.mediapart.fr/blog/ariane-walter/140314/ariane-walter-malaysia-airlines-20-ingenieurs-lies-la-defense-us-bord

     0 · Répondre
    • avatar_431391_287540_201302282602197
      Eric  John · Il y a 13 heures

      Je vais viens de survoler et moi qui aime la technologie ce discours est très vraisemblable sans aller jusqu’à dire que c’est la vérité………….Pour l’instant je vais d’abord voir avec les liens qui sont communiqués et merci pour ce partage……………Quoi qu’il en soit je pense que tout le monde à deviné pour savoir où se trouve le cerveau qui veut à tout pris cette troisième guerre mondiale…………

       0 · Répondre
  • Gérard LESBAZEILLES (visiteur) · Il y a 19 heures

    Devant les diverses hypothèses souvent farfelues qui entourent la disparition du vol MH 370 il convient de remettre les choses à plat, en dehors de toute polémique. Souvent les accidents ont pour cause une accumulation de petites erreurs qui répondent a la logique de la loi de Murphy ou encore dite de » l?emmerdement maximum » La disparition de cet avion me rappelle celle du Boeing de la Varig en 1989 en Amazonie. La coïncidence des conditions de ces vols me semble troublante. Un peu de technique pour expliquer. Lors de la programmation du pilote automatique pour les caps entre 1 et 36 il est impératif d?entrer 3 chiffres sinon le pilote automatique traduit le cap de façon erronée. Par exemple dans le cas de la Varig le cap a suivre était de 27°. Le pilote avait bien saisi 27, et non 027 comme il aurait due. Moralité l?avion a suivi un cap au 270° soit plein ouest au lieu de nord-est. Logiquement les secours ont cherchés l?avion le long de la route normale au 27° et non vers l?ouest. Le pilote a fait un blocage cérébral refusant d?admettre avoir fait une grosse connerie et à la fin du carburant s?est crashé. Heureusement un des passagers, chercheur d?or de son état et habitué à crapahuter et survivre en forêt tropicale, est parti chercher du secours et a fini par trouver une ferme d?où il a pu avertir les secours. Dans le cas du vol MH 370, nous avons l?information que les pilotes ont reprogrammés le pilote automatique et à leur cap était aux alentours de 20 à 30°. Le même type d?erreur aurait donc donné un cap entre 200 et 300°. Le cap à 200° conduisant vers l?Australie. Une seconde remarque. Suite au crash de l?avion de la Varig j?avais proposé d?équiper les avions d?un terminal de communication satellite et GPS donnant la position de l?avion lors d?un changement important de direction, d?altitude ou de distance parcourue. J?avais réalisé une démonstration en réel lors de la tentative de liaison en hélicoptère entre New York et Paris en mai/ juin 1997 pour le salon du Bourget. Nous avion pu suivre en direct le vol depuis les salons de l?aéroclub de France à Paris en présence de la presse. Quand la tentative a due avorter, suite à un problème technique secondaire, nous avions pu suivre le demi-tour de l?hélicoptère, sa perte d?altitude et son atterrissage sur le remorqueur Abeille. Preuve était faites que nous pouvions, avec des moyens relativement simples suivre au-dessus des océans et loin des couvertures radar traditionnelles les vols de tout engins volants ou naviguant. Pour moi, donc la vraie question est pourquoi ces balises n?existent pas et ne sont pas obligatoires, mais il faudrait sans doute poser la question aux autorités qui régulent le transport aérien.

     0 · Répondre
  • Michelle Favard (visiteur) · Il y a 20 heures

    Merci pour ces indications qui confirment l’hypothèse du crime. Assurément les chinois sont sur la sellette, on cherche à les intimider et puis, qui dit Rothschild, dit coups fourrés!

     0 · Répondre
  • J’ai reçu un document surprenant… accrochez-vous : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – LE VOL MH370 SECOURU, SAUVÉ PAR UN VAISSEAU DE LA FÉDÉRATION GALACTIQUE Le 18 Mars 2014, High Falls, NY. Une annonce complète décrivant le sauvetage du vol MH370 a été enregistrée par LightWeb News. L?avion a été victime d?une panne hydraulique, est devenu incontrôlable et courait le risque d?une destruction imminente. Il a été emporté rapidement dans l?air à mi-hauteur, emmené à bord d?un énorme vaisseau originaire de Sirius faisant partie de la flotte galactique de la Fédération sous le Comman¬dement Ashtar, dont le rapport complet est disponible sur LightWeb News. Les images radar confirment l?apparition d?un appareil extraterrestre et de la disparition soudaine du vol MH370. La confusion règne dans les opérations de recherches et des secours en raison de l?anomalie stupéfiante, qui conduit en direction d?une intervention faite à l?aide de technologies très avancées. …. et si c’était vrai? ce serait drôle de voir la tronche de tous les faiseurs de guerre ! Pour le coup ils seraient dépassés. Et ça ferait causer dans les chaumières. Cela vient après un autre article : « Les Russes ordonnent à Obama de révéler la réalité des extraterrestres (et OVNIs), sinon Poutine le fera…

     0 · Répondre
    • D’autres Intelligences extra-terrestres… j’y crois ! Comme pour POUTINE, aimerais les contacter pour leur dire « PLEASE HELP ME » ! Help FRANCE en nous débarrassant de tous ces intrus dont nous ne voulons plus ! CHINE, c’est plus grave que l’enlèvement par des êtres venus d’ailleurs… malheureusement pour les passagers de cet avion. Attends POUTINE sur ses prochaines révélations.

       0 · Répondre
    • chine (visiteur)  LAURENCE · Il y a 17 heures

      Si le document que j’ai vu était/est vrai, alors les passagers sont en bonne santé. Et il ne s’agirait pas d’enlèvement … mais de sauvetage !… Poutine veut révéler leur existence (les extraterrestres). Attendons voir… ça fait plus de 30 ans que j’étudie tout cela, comme les inventions cachées de Tesla et autres inventeurs : Searle, Keshe, Kapanadze, Pons & Fleishman, Stanley Meyer… Il paraît que Keshe est en train d’aider les Japonais à dépolluer la centrale de Fukushima…

       0 · Répondre
    • Bien sûr qu’en levant le nez vers les étoiles où que l’on soit, nous finissons par nous poser la question et si là-haut une autre forme de vie , d’intelligence, d’apparence physique,si plus intelligents , capables de se déplacer sans que nos scientifiques puissent l’expliquer par rapport à nos cerveaux. J’y crois parce que très possible et certains témoignages troublants sont mêmes relatés par les Gendarmeries.Certains pilotes de l’Armée de l’Air, ont témoigné sur ces cas étranges parce que inexplicables…CHINE dites-leur de m’emmener si leur monde est meilleur que le nôtre; (comme dans la soupe aux choux avec maison et le jardin et ma petite Eglise). MERCI CHINE. POUTINE a raison d’y croire. Sérieusement y ai toujours cru. Sans pour autant m’offrir des livres sur ce sujet. Mais si émission : écoute avec intérêt et curiosité . En général ces émissions sont sérieuses lorsque les témoignages sont appuyés par ceux des militaires. Bonne soirée.

       0 · Répondre
    • MILLion Mimi  LAURENCE · Il y a 7 heures

      j’y crois aussi, j’ai lu des bouquins, a présent il y a de très bons reportages sur RMC découvertes et je fais confiance à Poutine, il coince le bellâtre Obama,il a autre chose dans le pantalon que le faux-c à la tête de notre pays, c’est un mec comme lui dont on aurait besoin, merci pour votre message Laurence

       0 · Répondre
    • jeff 11 (visiteur)  chine · Il y a 20 heures

      Flash info: Il s’agit bel et bien d’une intervention extraterrestre!!! l’appareil intergalactique est du type HOLLANDORIUS,il viendrait de la planète SOLFERINO! le commandant de bord ALABATAYRO aurait pris le controle de l’avion en pensant que les « penseurs » concernés pourraient accepter un contrat du type Intermittents du spectacle. Le chef de la Sécurité Valssvador aurait assuré le kinnaping du Boeing!! L’ensemble de l’opération aurait été couvert par Taubirastaquèros afin d’éviter que l’infâme SARKOSYCOS n’annule l’opération!! Mon dieu quelle époque!!! quel histoire…le futur est à venir Ici Mediapart l’agence qui sait tout!!!en direct de…la rue de Solférino!! avez vous le DESIR d’en savoir plus???ce sera difficile cela sent le SAPIN!!

       2 · Répondre
    • Ma femme a eu cette idée là dés le début : Oh purée qu’est ce qu’elle va encore chercher? si c’était vrai, Pitié que ça ne soit pas ça car je n’ai pas fini d’en entendre.

       1 · Répondre
  • Mais c’est une excellente suggestion!! le contenu de l’avion dont la valeur intellectuelle des passagers ,microfilms(dépassé) ,secrets industriels hypersophistiqués pour prise de pouvoirs : Nous sommes en plein espionnage industriel. C’est presque un film de james bond.La réalité finit pas dépasser la fiction;

     1 · Répondre
  • Une chose est sûre , le fanatisme religieux met le monde entier en danger et pour rester vivant afin de perpétuer notre civilisation , il faut éviter les voyages à l’étranger ; la France est déjà bien dangereuse , inutile d’aggraver les risques !

     0 · Répondre
    • LAURENCE  christine · Il y a 19 heures

      Bonjour Christine, à moins que je ne me trompe…je ne pense pas que là, il s’agisse d’une affaire religieuse !!!

       0 · Répondre
    • christine  LAURENCE · Il y a 18 heures

      Bonjour Laurence , qui sait ! Actuellement le terrorisme mondial est religieux ! Ils sont capables du pire et tout le monde est en danger .

       0 · Répondre
  • Affaire bien complexe, avec une vérité délibérément noyée dans un dédale de versions toutes « foireuses » !!! Tous les crash d’avion me laissent interrogative comme celui de Tunisie une veille de premier janvier, avec comme pilote un tunisien décrit comme excellent pilote, sa femme interrogée ? c’est à peine si l’on voyait sous son voile le seul oeil dégagé…Vol RIO PARIS ? des menaces avaient été proférées sur ce vol par des terroriste islamistes fous sur les vols RIO et le Maroc …(si mes souvenirs sont exacts). et sur ce vol, les sièges à la surface de la mer qui avaient été aperçus par d’autres pilotes d’avion dont on s’est empressé de contredire les témoignages pour enfin, quinze jours après y revenir…HONTEUX comme procédé. C’est la loi du silence, l’OMERTA. Après ces mensonges, comment ne pas devenir parano ? Tout est fait pour retarder la récupération des fameuses boîtes noires !!! elles seules prouvant la nature de « l’accident » . Et pour en finir sur ce tragique accident relaté par vous ,Maurice D. : ,NOUS NE SAURONS JAMAIS. TROP GRAVE ! les occupants de cet avion ne doivent plus être en vie, mis à part les vingt ingénieurs haut niveau….que l’on doit faire parler à la manière de…Mais ils subiront le même sort que les autres passagers. 230 ? impossible de les éliminer ? tout dépend de l’enjeu en cause. Nos vies ne sont rien pour ceux qui tiennent le monde entre leurs mains et quelles mains !!!

     1 · Répondre
  • avatar_431391_341405_201401263918483

    Bonjour Maurice, merci pour encore ce bel Article, je pense à la même chose. Je met le lien sur mon site Amitiés. Alain …

    Boeing 777 : l’avion aurait survolé les îles Maldives !

    Le corbeau déchaîné source : http://croah.fr/corbeau-dechaine/boeing-777-lavion-aurait-survole-les-iles-maldives/

    Boeing 777 : l’avion aurait survolé les îles Maldives !

    Fin d’un espoir

    BjgYHYpCAAAwDwK

    C’est tombé : la confirmation par les autorités malaisiennes du crash du Boeing 777 dans le sud de l’océan indien à 2 500 km des côtes australiennes (AFP). Aucun survivant. Trois théories sont retenues pour expliquer le crash : celle du détournement de l’appareil, celle d’une erreur de pilotage et enfin celle d’une panne matérielle. 

    C’est une nouvelle douloureuse pour les familles des victimes ayant dû subir les contradictions des autorités malaisiennes, les mystères et les rebondissements de cette affaire pendant deux semaines. Certains d’entre eux pensent qu’on leur cacherait des choses, et ils ont raison. Le vol MH 370 Kuala Lumpur – Pékin n’aura pas terminé de défrayer la chronique.

    Un nouvel élément

    Cependant, un élément important vient s’ajouter dans cette interminable affaire : selon des témoignages rapportés par le quotidien Haveerudes témoins auraient aperçu un avion gros porteur, blanc, avec des rayures rouges, survolant en basse altitude l’île de Kuva Huvadhoo, nom loin des îles Maldives, le 8 mars, le jour de la disparition. La description de l’appareil correspond à celle du Boeing 777.

    Les témoins de Kuda Huvadhoo concourent pour dire que l’appareil voyageait du nord vers le sud-est en direction d’Addu, située à la pointe sud des Maldives. Ils ont également noté le bruit incroyablement assourdissant que le vol a fait lorsqu’il est passé au-dessus de l’île.

    « Je n’avais jamais vu un jet passer si bas au-dessus de notre île. Nous avions déjà vu des hydravions, mais je suis certain que ce n’en était pas un. J’arrivais même à clairement distinguer les portes de l’avion », raconte un témoin.

    « Et je ne suis pas le seul : d’autres habitants ont dit avoir vu exactement la même chose. Certains sont même sortis de chez eux pour voir ce qui pouvait bien provoquer un tel boucan. »

    Mohamed Zaheem, élu local de l’île de Kuda Huvadhoo, a déclaré que les habitants de l’île s’étaient entretenus à propos de l’incident.

    Source : Haveeru online

    kuda-huvadhoo

    Image : International Business Times

    Une information qui de facto accréditerait le détournement d’avion ; on voit mal comment une erreur de pilotage, et encore moins la panne matérielle, pourrait être à l’origine d’une coupure du contact radio de l’avion faisant demi-tour à travers le système de gestion de vol, puis de sa remontée vers le nord-ouest, avant de s’écraser dans le sud de l’océan indien à 2 500 km de l’Australie, sans que les pilotes n’envoient un SOS. Ça ne tient pas ! Et même en cas de panne matérielle, ou de départ d’incendie (dixit les médias), pourquoi l’avion aurait-il pris la peine de s’écraser à l’autre bout de l’océan alors qu’en cas d’urgence, il pouvait tenter d’amerrir dans le golfe de Thaïlande ?

    Si nous privilégions le détournement de l’appareil, et la piste des îles Maldives

    Nous pourrions reconstituer le trajet de l’avion en fonction de sa dernière position relevée à 8h11, puis des îles Maldives où plusieurs témoins auraient vu l’appareil volant en basse altitude (sûrement pour échapper aux radars), puis de la zone de recherche.

    Un peu comme le jeu des points à relier dans les magazines pour enfants.

    WALLSTREET

    Image de Airinfo.org modifiée par Croah.fr

    Entre les îles Maldives et la zone de recherche, que retrouve-t-on ?

    La base militaire américaine Diego GarciaNous rappelons que cette base est réputée pour être un centre d’emprisonnement secret où l’on pratique la détention arbitraire et la torture.

    Voir articles :  The Guardian :  « Claims of secret CIA jail for terror suspects on British island to be investigated » / The Guardian : « British island used by US for rendition » / Globalsecurity.org : « Island paradise or torture chamber? »

    Parmi tous les scénarios possibles et imaginables élaborés par les médias traditionnels, celui du détournement de l’appareil par les militaires américains a-t-il été envisagé ?

    Quant au pourquoi du détournement, parmi les passagers se trouvaient 20 employés malaisiens et chinois de Freescale Semiconductorune société américaine spécialisée dans le domaine de l’armement électronique de haute technologie et contractant pour la Défense américaine. Ces employés étaient-ils nuisibles pour les États-Unis ? Est-ce en rapport avec la Chine ?

    Voir article : Boeing 777 : mystère, rebondissements et vérité cachée

    Peut-être qu’avant de s’écraser, l’avion a fait une petite escale sur la base de l’Oncle Sam ?

     

    <btn_impr>

    Boeing disparu : le simulateur de vol du pilote livre ses premiers secrets

    Par Claude Fouquet | 18/03 | 08:26 | mis à jour à 09:28 | 5commentaires
    source : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203380158047-boeing-disparu-le-simulateur-de-vol-du-pilote-livre-ses-premiers-secrets-657795.php

    + VIDEO – Les enquêteurs auraient démontré que le simulateur de vol du pilote privilégiait cinq aérodromes asiatiques possédant tous une piste d’atterrissage de 1.000 mètres de long.

    Le simulateur nde vol du pilote du Boeing de Malaysia Airlines (photo publiée par le pilote lui-même sur un forum spécialisé) - DR
    Le simulateur nde vol du pilote du Boeing de Malaysia Airlines (photo publiée par le pilote lui-même sur un forum spécialisé) – DR

Démonté puis remonté au quartier général de la police de Malaisie, à Bukit Aman, le simulateur de vol du pilote du vol MH370 de la Malaysia Airlines commencerait à livrer des informations qui intriguent les enquêteurs, alors que désormais les recherches de l’appareil disparu se concentrent sur deux couloirs .

Selon la presse malaisienne, les enquêteurs et experts qui ont analysé le contenu du simulateur de vol auraient en effet trouvé que Zaharie Shah s’entraînait plus particulièrement sur cinq aéroports, tous situés en Asie autour de l’Ocean Indien et disposant tous d’une piste d’atterrissage d’une longueur de 1.000 mètres.

Selon le journal malaisien Berita Harian, qui cite des sources anonymes, un des aéroports programmés dans le simulateur de vol serait situé dans les Maldives (Male International airport), trois en Inde et au Sri Lanka et le dernier dans l’île de Diego Garcia.

Située en plein Océan indien, cette dernière abrite une base de soutien de la marine américaine. Elle est, par sa position, particulièrement stratégique pour les Etats-Unis. Cependant, le ministre de la Défense de Malaisie a rejeté lundi l’idée selon laquelle cette base pourrait avoir été utilisée pour effectuer un atterrissage.

Une installation sophistiquée

Reste à savoir si les informations contenues dans ce simulateur de vol, permettront de donner des pistes sérieuses aux enquêteurs. En tout état de cause, le pilote du vol MH370 avait un matériel sophistiqué, qu’il avait monté lui même et il participait à des forums de passionnés où il avait notamment publié des photos de son installation et détaillé les données techniques de celle-ci. Il avait également publié quelques vidéos sous forme de tutoriels (voir ci-dessous).

Cette nouvelle piste, intervient alors que l’ on en sait un peu plus sur la chronologie possible des événements Parallèlement les enquêteurs s’intéressent au silence des passagers durant le vol. Aucun signal téléphonique n’ayant été décelé pendant que l’avion était détourné de sa route.

Écrit par Claude FOUQUET
Journaliste
cfouquet@lesechos.fr

More Evidence Flight 370 Electronically Hijacked by AWACS 3

Malaysia Airlines Flight 370: AWACS Hijacking, Sabotage and Propaganda
March 15, 2014
Posted by admin

despicable-me-flight-370-2Update: The reason why we assume that other equipment may also have been used during the AWACS mission, of which flight 370 was a victim, is explained in this 2006 article on a Boeing patent. “Boeing is, of course, not the first autopilot technology in existence, but this one has been designed with counterterrorism first and foremost in mind. Not only is it ‘uninterruptible’ — so that even a tortured pilot cannot turn it off — but it can be activated remotely via radio or satellite by government agencies.” This means and proves that commercial airplanes can be controlled remotely by lets say… the CIA and Mossad!

Therefore there’s no need at all for an agent to be on board of the airplane to ensure it can be taken over and taken to an alternative destination, as the agencies see fit for their operation. The AWACS would certainly provide perfect cover and would hide most traces of the airplane’s signals. As is the case with flight 370.

* * *

We’ll begin today’s update on Malaysia Airlines Flight 370 with a quote from Richard Healing, a former member of the U.S. National Transportation Safety Board: “Increasingly, it seems to be heading into the criminal arena.”

Healing is right, from the perspective that one recognizes that the spreading of FAKE photosby officials of alleged terrorist suspects is indeed criminal.

flight 370, malaysia airlines, fake photos

There needs to be no doubt that the fake pictures were provided by U.S.-Israeli agents who have done their best since day one to direct and sabotage both the reporting in the media and the entire official investigation. It’s the same MO as with 9/11 and 3/11. One can practically smell the favorite perfume of the conspirators: “Deception.”

deception

Since day one the Western media on their turn has been spinning the story like crazy addicts who feel like tripping on their best dope whenever they can refer to terrorists, Muslim counties and of course 9/11. Don’t doubt it, it’s exactly what they are doing and not just with the fake photos of the alleged Iranian terrorists who allegedly used stolen passports (which if they did, were certainly provided by the same U.S.-Israeli agents who are sabotaging the reporting in the media and the investigation):

  • “Some of the planning for the Sept. 11 attacks in the United States was done in Malaysia, which has a relatively lax visa policy. The country is a major trading nation and a natural meeting place for a variety of groups involved in illicit activities.” – New York Times
  • “The use of false identification is notorious amongst jihadists. … In addition to the plane’s sudden disappearance, which experts said was consistent with a possible onboard explosion, the stolen passports strengthened concerns about terrorism as a possible cause. Al-Qaeda militants have used similar tactics to try to disguise their identities. … Let us see the conclusion as to who did this evil and wicked act. That this was due to Islamic terrorism, cannot be canceled out.” – Walid Shoebat
  • “The United Kingdom’s Mirror Online claimed that ‘Islamic militants in China…could be linked to missing Malaysia Airlines flight;’ the only bit of evidence the Mirror had to link China’s Uighur ethnic group to the attack was the fact that ‘two passengers appeared to have been traveling on stolen passports’ – and that’s without even knowing if the men were in any way tied to Islamic militancy in China. … The Daily Beast’s Eli Lake openly mused on Twitter that Iran was responsible for the attack before backing off and asking readers to forgive him because ‘it’s an obvious tragedy and we should wait till all the facts come in.” –Axis of Logic
  • “777crash confirms jihadists turning to make trouble for China. Chance for US to make common cause, befriend China while Russia bullies.” – Rupert Murdoch

It’s already known for decades now that it’s an important part of the established U.S.-Israeli MO to blame Muslim people and Muslim countries for all the evil in the world, along with the planting and providing of stolen and falsified passports which has become an overused technique that now again will expose the same culprits who were more than likely also involved in staging 9/11in the U.S. and 3/11 in Japan. By now governments around the world are aware of the dangers when they don’t comply with the demands of the U.S. and Israel. In the case regarding Japan,they got an earthquake, a tsunami and the destruction of their Fukushima facility. In the case regarding Indonesia, they got their tsunami. In the case regarding Sweden, they got a serious warning (this specific article about Sweden is being extremely censored so here’s a saved copy of the entire article).

This brings us to why it appears in Western media outlets that Malaysia is doing a horrible job, allegedly, in informing the public about the investigation and why so many contradicting statements are being released. When you have a gun to your head and are ordered to lie, how many people would actually opt to tell the truth instead? Very few would, more so when the consequences for the entire nation are seriously being considered.

What we have here with Malaysia’s flight 370 can certainly be classified in the same category of 9/11 and 3/11, given that the same perpetrators are at work.

In the first days after the news initially broke in the mainstream and alternative media the public intelligence network had already a well-researched and well-founded investigation delivered to the public which can be confirmed with Jim Stone’s analysis of the events.

That the airplane did not explode in mid-air is a fact because it kept sending signals for 4 to 5 hours after it first vanished from civil radars. Data from military radars and corporate tracking systems [12] confirm this, as do the following maps when we compare them. In the event you doubt our judgement then maybe you will believe The NRO and the Comprehensive Nuclear Test Ban Treaty Organisation:

  • “The NRO’s infrared satellites look for the heat signatures of missile launches around the world, and could potentially see a plane exploded in mid air. According to The New York Times, the US Department of Defense has checked the surveillance data and found no evidence of an explosion.” New Scientist
  • “The Comprehensive Nuclear Test Ban Treaty Organisation, which watches out for nuclear weapons tests worldwide, looked at its data for the last few days to see if its infrasound – below the range of human hearing – recordings, normally used to seek out the muffled crump of underground tests, contained any signature of an aircraft explosion. But it found nothing.” – New Scientist

malaysia airlines, flight 370, maps, change course, direction, destination, awacs

Click image to enlarge

That at least an AWACS plane, and possibly in combination with other systems, was used for the hijacking of flight 370 is no wild guess. AWACS is perfectly capable of doing this since it is one of its standard applications. This is already known for many years, even by folks not affiliated with the military. It’s even been published numerous times in specialized publications. Even if you never read any of those you can still find this information in mainstream outlets online. The information is so common that it was already published for the public in at least 1986.

awacs, ecm, electronic counter measure, The electronic counter measure (ECM) capability aboard the AWACS allows its user to jam radar frequencies and communications of the enemy radar

“CHINESE ENGINEERS WERE KIDNAPPED SO SECRETS COULD BE EXTRACTED BEFORE THE U.S. KICKED OFF WORLD WAR 3. WE ARE LOOKING AT THE RUN UP TO WORLD WAR 3. EVERYONE KNOWS IT’S COMING, AND NOW WE KNOW THE PENTAGON FEARS CHINA MORE THAN RUSSIA.” – Jim Stone

The above quote is alarming and contains big words but it makes sense. There are already 13 countries involved and who knows which way this situation will go in the coming weeks and months. The U.S. is known for wanting more regional influence in Asia and that’s exactly what they are doing right now. In addition, the U.S. and the EU have pushed hard to destabilize Ukraine and it is not sure what the outcome will be for the Ukrainians [12].

Where exactly flight 370 is right now is rather hard to tell at this stage because it is very unlikely of course that the detailed plans of the hijacking are available online. But considering that flight 370 was headed for Beijing it is not unrealistic to assume that it may very well be standing on a runway or in hangar somewhere in the Middle East or at the African East coast. There would be no need to refuel when heading one of those directions since the fuel needed to go to Beijing will certainly be sufficient.

If there was a refuel after a number of hours cruising the skies then flight 370 may as well be waiting somewhere in the U.S. for its next mission, a “terrorist” attack on yet another landmark. Of course with the same efforts flight 370 may also be standing in Australia, awaiting its future terror mission. When we consider the propaganda buildup of the media and the Australian government, they seem to be needing some “real” terror to keep the public in fear and under control of the queen, they certainly seem to imply that it is coming their way someday in the near future. Sure this is speculation but it is warranted though. Don’t say you weren’t warned.

About the pilots and the Malaysia Airlines fleet…

Mainstream news outlets like the Daily Beast that are claiming that the pilots are not well-trained enough is of course junk reporting. Capt. Zaharie Ahmad Shah has 18,365 flight hours of experience and 1st Officer Fariq Ab Hamid has 2,763. This can’t be considered as being inexperienced in their jobs. In combination with the decent fleet of Malaysia Airlines they are/were well-capable of completing their flight from Kuala Lumpur to Beijing. As a five-star rated airline company that is almost 75 years in business and with a membership in an alliance with American Airlines, British Airways and Qatar Airways, Malaysia Airlines cannot be considered sloppy or unsafe. One who does so shows how badly the brain damage has evolved due to the chemicals in his or her food and toothpaste.

The earlier report about the patent link to the missing flight 370 mentioned 4 Chinese persons who were allegedly on the plane but as we have shown yesterday they were not on the plane, at least that’s what the passengers manifest says. However, it is interesting though that 4 or 5 passengers [12] were registered on the initial passengers list but who failed to board the plane. It seems they never showed up at the airport that day, on March 8, 2014. Were these the four patent holders? Could be so but that remains unsure for now. It would be funny in some way though to think that these people should have been on the plane as part of the reason why it was AWACS-ed and then for the AWACS-ers to find out that 4 of their presumed hostages are not there. This would certainly have some serious implications for the CIA and/or NSA agents that were to make sure that everyone was on the plane. Just like flight 370 kept sending signals that slipped through the jamming this would also be a painful error, from the perpetrators their perspective that is.

To the question that we already anticipate “why do you suspect Israeli involvement?” which we in fact already answered earlier in this report, we will reply by asking a question ourselves: why is Israel’s Homeland Security pushing for more control and advertising their security measures as their response to the situation regarding flight 370?

As for the passengers and the identities of the tech companies’ employees on board here’s what we know:

  • There are three passengers with the same name on Malaysia Airlines flight 370, i.e. Zhang Yan
  • There was at least one Jewish person, “Andy,” who skipped the flight, according to the Jerusalem Post, because “the travel agent wouldn’t book him on Shabbat. Under Orthodox Jewish law, facilitating someone else’s Sabbath desecration — boarding an airplane — is as forbidden as desecrating the Sabbath oneself.” Another Jewish person, Nikolai Brodskii, did not seem to care about Shabbat and did board the plane, also according to the Jerusalem Post.

Possible names of Freescale employees (12 Malaysia, 8 China):

- Direct hit:

- Unclear:

Clearly a number of people in the above list are not Freescale employees who were on the missing plane since Freescale stated that they only had 20 employees on board of flight 370 but this is what we could find so far and maybe this information can be of help in the future so we publish the list anyway for that specific reason.

A final entertaining tidbit of information regards the two decoy chicks that were obviously guided on purpose to ‘honor’ us all with their presence in this case, Jaan Maree and Jonti Roos, who accuse the youngest flight 370 pilot of being a womanizer and of smoking in the cockpit. If that is what he is guilty of then any normal man would happily want to take the blame for him. Initially there were Facebook profile pages that were provided in the media, those were their profile pages (Jaan, Jonti), but somehow they have also vanished along with flight 370. Of course it is possible that we ourselves simply don’t have access to the pages anymore. Our website is being messed with as we have experienced a few times while writing this article so it wouldn’t surprise us that we are being cut off from certain venues and sources.

*** Continue

Hijack Cover Blown when Boeing monitored engines for 5 hours via satellite after Flt 370 allegedly “vanished”

The engines on flight 370 remained connected to satellites as part of a Boeing maintenance routine, and Boeing has confirmed the aircraft remained flying for five full hours after it “vanished” from radar. Obviously the Malaysian military really did track this plane as they originally stated. Someone forced them to back down, only to have Boeing blow it wide open once and for all.

And THIS is probably why the Malaysian military forgot all about how they tracked it to the strait of Malacca. Too late, the genie is OUT OF THE BOTTLE.

THIS RE-CONFIRMS AN AWACS HIJACKING, THEY REMEMBERED TO JAM RADAR AND THE TRANSPONDER, BUT DID NOT TAKE INTO ACCOUNT ALL DETAILS AND MISSED A HUGE ONE.

AWACS HIJACK PROVEN

Permalink

There is a lot of new stuff below this, don’t miss it!

Malaysian airlines flight 377 has been provably hijacked by an AWACS plane. This is outlined in the updates below.

UPDATE:

UPDATE:

The Malaysian military tracked this plane for a full hour with military radar after it « vanished from civilian radar because « the transponders were switched off » (B.S.) radar is radar, it does not need a « transponder » to track a plane and they can eat dog poo. And Awacs would have shut down any transponder for a plane kidnapping anyway, it took no terrorist to do it.

ANYWAY, the plane did a u-turn and was « last spotted » on the other side of Malaysia. They made the mistake of saying it was « flying low » when it was still at 29,500 feet, far higher than needed to show on radar, to deceive people into believing THAT is why it « vanished » from radar. A whole bunch of lies were hatched about how it disappeared from civilian radar because « the transponder was switched off » but RADAR IS RADAR AND ONLY COMMERCIAL AIRLINERS ARE REQUIRED TO HAVE TRANSPONDERS, PRIVATE PLANES ARE NOT REQUIRED TO HAVE TRANSPONDERS. Radar is there to prevent private planes that have no transponders from hitting commercial ones among other things, and if radar can see a private plane that has no transponder it certainly can see a huge jumbo jet. So you can take the transponder lies and trash them.

But the plane DID disappear from civilian radar even though military radar tracked it for a now admitted full hour longer.

E-3A_2007-11-NELLIS_0985_800What could make a plane disappear from civilian radar while at 36,000 feet yet still be visible on military radar? ONE THING, and it looks like a UFO (as some have speculated) only it’s attached to a boeing jet – the antenna on a U.S. Air Force AWACS plane. The fact that this missing jet vanished from civilian radar yet remained visible on more robust military radars proves well enough for me that this indeed was an AWACS hijacking, just like we saw on 9/11 where AWACS planes were seen on video observing if not controlling the crashes into the twin towers. Once the plane flew far enough West, Awacs was obviously enough to jam both civilian and military radars, probably because they entered a zone where the angle of both incoming signals allowed for their simultaneous cancellation. That is where the plane finally « vanished » forever, an hour after the « official » vanishing act. The final vanish happened while at 29,500 feet. Though AWACS was originally released as a radar platform there are many variants of awacs type planes now that serve many types of radio oriented missions including jamming and takeover, and they all have the same antenna dome.

In this scenario, we now have: The plane did a u-turn and flew the other way for a now admitted full hour UPDATE: FIVE hours. THAT supports the Awacs story.

Obvious fake photoshopping of « terrorists ». THAT supports the Awacs story.

Cell phones still ringing, which would only be possible with a safe landing. THAT supports the Awacs story

Missing black boxes. THAT supports the Awacs story (the plane is obviously intact)

A reason to electronically hijack the airplane – 20 top people from a semiconductor firm that works defense, with employees working for countries that are not allies yet VERY powerful - THAT supports the Awacs story

And the GRAND FINALE: PLANE DISAPPEARS FROM CIVILIAN RADARS WHILE REMAINING VISIBLE ON MILITARY RADARS. THAT supports the Awacs story and pushes it to the forefront of logic like a tsunami on a beach umbrella, if THAT does not raise a few eyebrows people are sleeping.

And I’d have to say the CIA’s obvious pushing of B.S. regarding this supports the Awacs story as well; If this plane shows up somewhere in pieces now, it was electronically hijacked by an AWACS plane – the same type seen on 9/11, and the people were offloaded and questioned (engineers probably waterboarded for defense secrets). IF that plane shows up in pieces now it happened last night, not three days ago FINAL ANSWER.

UPDATE: Exact logic sequence for proving the U.S. air force hijacked the Malaysian airlines flight.

1. Absent an awacs type system which can precisely monitor a received signal and spoof a return signal (or phase cancel it) you cannot disappear a non stealth aluminum skinned plane from ANY radar system. After vanishing from civilian radars, it remained on military radars that would work better against AWACS. That pretty much says it all.

2. Iran is an ally of Russia. Russia has Awacs type systems, but would not try to frame up Iran in a terror plot with a fake passport story supported by idiotically faked photos. Russia did not do this.

3. China and Malaysia also have Awacs type systems. Since it was a Malaysian plane flying with Chinese engineers, it is safe to rationalize out that neither China nor Malaysia did this.

4. Though the engineers on the plane also worked with stealth technologies such as Awacs, it takes a huge UFO shaped antenna to make such systems work, and Malaysian passenger jets do not have them as a standard feature. This was not a stunt played by Freescale Semiconductors.

5. Israel wants war with Iran, and the CIA hatching a terror plot with horribly faked photos stands in the evidence pool against the U.S. air force, which is their sex slave.

6. The obvious motive was military, and a real tie in was the fact that the plane disappeared from civilian radar while at full cruising altitude, but not the military radars. In this case the air force had to choose which radar they would spoof with Awacs (there is extreme difficulty with spoofing more than one system simultaneously unless there is a lucky alignment of signals) and they just hoped the military would not catch on. ONE PROBLEM, the Malaysian military was not as inept as the Air Force thought. PLAN FAILURE.

7. The Iranian terror plot fits the logic tree well. Since the photos were obviously faked, WHO WOULD DO THAT? WHO WANTS WAR WITH IRAN? No brainer there.

8. The cell phones are ringing, and the only organization in the world that can say where they are is the NSA. WHY THE SILENCE?

logic sequence output: Because the plane was hijacked electronically by those who keep the NSA funded and the NSA has been told to SHUT UP. If those phones were in lost baggage, the NSA would have said so RIGHT AWAY, and even the airline company would have figured it out by now, found the bags, heard the phones ringing and said, OH, WE KNOW WHY THEY RING. And the phones are not dead ringing as can happen with some american carriers, because on one occasion one of the phones was picked up and hung up without anything being said. But NOPE, NOTHING on this from the NSA, which means those phones are ringing on a runway somewhere, and the NSA knows EXACTLY WHERE. Yet they still support the CIA, which is doing it’s best to hatch a B.S. terror plot about a couple Iranians with fake photos and THERE IS YOUR ANSWER, AMERICA HAS THAT PLANE AND IS PROBABLY WATERBOARDING THE FREESCALE ENGINEERS RIGHT NOW, EXTRACTING CHINESE MILITARY SECRETS. If the plane is now « found » in pieces it will mean « they » gave up on the B.S. story line and decided to ditch it somewhere rather than use it on the Petronas towers or the Sears tower.

The hijacking story won’t work now that we know the Malaysian military was able to track the plane because a hijacker cannot switch off a radar system 500 miles away and cannot prevent the plane from being found on radar wherever it went to, ONLY AWACS COULD.

UPDATE:

The shills are panicking trying to prop up and support the « transponder » lie. Here is a response I posted to a shill that pretty much says it all:

I am not unaware of the situation with private aircraft. I have seen at least a dozen and NOT A SINGLE ONE had a transponder. Your claim that most private aircraft have transponders is a lie.

There was no « primary » or « secondary » radar. The transponder only identifies the craft that is being reflected on active radar.

I believe you told the most plausible lie people would ever believe, but you forgot something, I am former NSA and can call bullshit on practically anything.

You cannot tell me that the airport did not have primary active radar systems in Malaysia, we are not talking LaPaz Bolivia even, and even La Paz has active radar. Any city in America with a population over 50,000 will have an airport with active radar. You are implying that a 777 jet took off from an airstrip in an advanced country that was laid out on a dirt path intersecting goat trails and therefore had to transmit back to tell the airport where it was. What a load of B.S.

FOR THE RECORD: THE PLANE VANISHED FROM ACTIVE AIRPORT RADAR. THE FACT THAT THE TRANSPONDER SWITCHED OFF AT THE SAME TIME IT VANISHED FROM ACTIVE AIRPORT RADAR PROVES AWACS EVEN MORE, I KNOW YOU WOULD LIKE TO SAY THAT AWACS CAN’T JAM A TRANSPONDER BECAUSE YOU PROBABLY WORK DEFENSE YOURSELF BUT TRUTH BE TOLD, THAT OUTCOME IS AN OBVIOUS ONE and to the other shills, AWACS type planes have many functions and one of them is JAMMING EVERYTHING. AWACS planes have amazing signal jamming capabilities, this is so well established fact that you are going to have to shill even Pakistani agricultural web sites to front the lie that AWACS is not used for jamming. Give up on that one, even goat herders are not that stupid.

Blockbuster UPDATE:

rypassport11314eBLOCKBUSTER UPDATE: FAKE PASSPORT GUYS WERE PHOTOSHOPPED. Take a look at their legs. HA HA HA – that’s a bad screw up. Here is the original article this picture appeared in, Needless to say, I preserved this one.

Caption below original photo:  »A Malaysian police official displays photographs of the two men who boarded the Malaysia Airlines MH370 flight using stolen European passports to the media at a hotel near Kuala Lumpur International Airport in Sepang on March 11, 2014. — PHOTO: AFP » Now that’s an absolute LAUGH. That’s as bad as the blood spatters going the wrong way at the bat man shooting.

Get while the getting is good, they are going to « fix this » ASAP.

Too late, this entire article including comments below is now preserved and will post tomorrow in it’s full glory on this web site so you can just save it as a Jpeg tomorrow. That way the black hole of censorship won’t suck this one beyond the event horizon.

My final word on Malaysia airlines

At least until the plane is found.

Freescale semiconductor is actually a large company with many divisions. The most credible information out there points to two possibilities with one central binding theme -

The central binding theme is that these employees did not work in the energy sector, they worked with advanced military technologies. One branch was for data security and may have been attempting to circumvent the NSA, and the other branch worked in cloaking technology for stealth applications.

When I was at the NSA, they very clearly stated that the best engineering teams out there consisted of 4 or 5 people and NO MORE. So the plane obviously would not have all people from freescale working on the same team. There would have been, with 20 employees, 4 or 5 separate engineering teams aboard assigned to different tasks. This could be why there are so many different explanations for what all the employees actually did, and you know they had to at least be engineers because Freescale would not load floor sweepers or assemblers onto a jet.

My best guess is that the people worked in defense. And I have a pretty good reason for thinking so - Malaysia is an amazingly advanced country. You might not think so because you have never been told but Malaysia is in fact so advanced a country that ever since the early 90′s Malaysia has made many and at times ALL processors for both Intel and AMD. How much higher than that can you get?

So here we have two countries, Malaysia and China, with a top flight electronics engineering firm, Freescale semiconductor, and 20 missing engineers on a vanished plane. I’d say this was probably a military takedown by the United States. And I’d bet the plane was remote hijacked and flown to a runway somewhere. THAT is why the cell phones still ring and you can bet the black op NSA knows exactly where they are. All the modern planes can be taken over via remote, they all have back doors now and the NSA is there only to rape and rob you, they are NOT your friends, you will NOT be told where this plane is.

The plane vanishing from radar had nothing to do with the plane’s electronics going dead, it most likely had a LOT more to do with an AWACS plane making it vanish from radar and taking it over. AWACS can do that. And if the plane’s electronics went dead that would NOT make it vanish from radar, I don’t know where all the stupidity on this topic evolved, MYLAR BALLOONS HAVE NO ELECTRONICS, AND THEY SHOW UP ON RADAR CLEAR AS DAY. AIRPLANES DO NOT NEED TO HAVE A TRANSPONDER FOR RADAR TO WORK AT ALL. THE TRANSPONDER IS ONLY FOR TELLING GROUND CONTROL THE NAME OF THE AIRPLANE. DEAD ELECTRONICS ON A PLANE HAVE NOTHING TO DO WITH IT BEING ON RADAR. if you read an article saying the plane vanished because it’s transponder switched off, run from the writer as fast as your brain can move, that writer is either too stupid to pay attention to or fake.

SO, we have a plane that vanished from radar while at altitude. No tracking pieces falling, no descent into the sea, NADA, it just VANISHED. PIECES OR IT DID NOT HAPPEN AND IT WAS INSTEAD AWACS AND AN ELECTRONIC HIJACKING FOR MILITARY PURPOSES. Until this plane turns up in the jungle it’s in once piece on a runway somewhere, probably an American runway on one of the many bases America has everywhere and the engineers are being debriefed and told about the new life they are going to have, their families are going to have, or they are dead.

And the punch line? If this is what really happened, the Zioclan just got a free plane they can use to hit the Sears Tower. NEVER FORGET THAT.

*** Continue

More Clues on Malaysian Flight 370

It is now universally recognized that the plane’s course was diverted by human intervention in the cockpit of the plane. Why would the pilots have diverted the plane into the South Indian Ocean? If they wanted to commit suicide, why fly for 7 hours?

Therefore, the only intelligent hypothesis is that put forward by Lyndon LaRouche, which is that this is a 9/11 copycat hijacking by British/Saudi al-Qaeda networks.

LaRouchePAC has compiled a list of clues based on this hypothesis. See Further Developments on likely British-Saudi “9/11 for Asia” Malaysia Air 370 What follows are additional relevant clues.

It should be noted that both Cheney/Bush and Obama have covered up the Saudi involvement in the original 9/11. Also the Obama administration has covered up the involvement of Saudi Arabia/al-Qaeda in Benghazi 9/11/2012.

This coverup must end.

1. The Telegraph reported on March 15 that on Tuesday March 4 Saajid Muhammad Badat, an al-Qaeda supergrass (informer) told a New York court in the trial of Sulaiman Abu Ghaith, Osama bin Ladens son-in-law, that four to five Malaysian men had been planning to take control of a plane, using a bomb hidden in a shoe to blow open the cockpit door. He said he had met the Malaysian jihadists—one of whom was a pilot—in Afghanistan and given them a shoe bomb to use to take control of an aircraft. Saajid Badat, a British-born Muslim from Gloucester, said he had been instructed at a terrorist training camp in Afghanisan to give a shoe bomb to the Malaysians. Speakng via a video link from the UK where he is in hiding, he said the plot was being masterminded by Khalid Sheikh Mohammed. Badat, who was jailed for 13 years in 2005 for his part in a conspiracy with the shoe bomber Richard Reid, had given similar evidence in 2012 during the trial of Adis Medunjanin, an American who was later convicted of conspiring to blow up New York subways. At that time asked what he knew of the Malaysian group, he replied: « I learnt that they had a group, uh, ready to perform a similar hijacking to 9/11. »

2. The Telegraph also reports that last May, two Malaysian men were arrested for links to al-Qaeda and charged with joining the Anzim al-Qaeda Malaysia group. In a separate incident two other men from Malaysia were held in Lebanon as they allegedly tried to cross into Syria to join Islamist extremists fighting the Assad regime.

In 2001 Yazid Sufaat, a biochemist and former army captain, was imprisoned for seven years under internal security laws on suspicion of being part of the Jemaah Islamiah network, the terrorist organization behind a series of bombings in Southeast Asia including the Bali nightclubs massacre in which 202 people were killed in 2002. Yazid, who was released in 2008, was also suspected of providing lodging for two of the 9/11 hijackers.

3. Two of the 9/11 hijackers, Nawaf al-Hazmi and Khalid al-Mihdhar went to al-Qaeda summit in Kuala Lumpur Malaysia in January 2000. The meeting was held in the hotel room of Yazid Sufaat in a hotel in Kuala Lumpur. The meeting lasted from January 5, 2000 to January 8, 2000. The summit’s purpose was allegedly to plan future attacks, which apparently included the October 2000 bombing of the USS Cole and the September 11 attack. The attendance consisted of Arab veterans of the Soviet war in Afghanistan, including Hambali, Ramzi bin al-Shibh, Nawaf al-Hazmi, Khalid al-Mihdhar, and Tawfiq bin Attash.

4. House Homeland Security committee chairman Michael McCaul (R. Texas) said it’s still possible the plane is being secretly parked somewhere for later use as a weapon. « The other possible theory that were looking at is that it could have landed somewhere, filled with explosives, and then been sent somewhere to cause some great damage, » McCaul warned on Fox News on Monday March 17.

5. One theory is that MH370 avoided radar in India by shadowing Singapore Airlines Flight 68. This flight proceeded across the Andaman Sea into the Bay of Bengal and finally into India’s airspace, across India, Pakistan, Afghanistan and finally Turkmenistan before proceeding across Europe to Spain. The SIA68 flight would not have detected the MH370 because its transponder had been turned off. It would have shown up as one single blip on the radar with only the transponder information of SIA68 lighting up the ATC and military radar screens.

6. In an interview on FoxNews with Sean Hannity on March 18, retired Lt. General of the Air Force McInerney stated that he believes the MH370 is intact and landed. The retired Air Force Lt. General stated that the plane had more fuel than was needed for the flight from Malaysia to Beijing. This is confirmed by the ping detected by satellite 7 hours into the flight. He said that if the plane went north the distance to Western Pakistan would be 3000/3200 miles in 7 hours, which is feasible. This is based on the plane taking a direct course through India. He cited the report that the MH370 shadowed SIG18, a report which he said had not yet been verified. Asked if he has spoken to sources in the U.S. government, he said Yes, but that is all I want to say, Sean, please. McInerney said that the Rolls Royce, Boeing and the US have more sensors in the Afghanistan/Pakistan area than in the Indian Ocean. Therefore, he believes that the US knows a lot more than has come out and that we will hear a lot more over the next 24 to 48 hours probably from the Malaysian and Pakistan governments. He believes that Pakistan knows the whereabouts of the plane. There are 3 bases in the Taliban-controlled area of Pakistan where it could have landed. 2 are operating bases and one a satellite base. There are also Falcon bases. McIinerney stated that he believed both pilots may have been complicit. He pointed out that they did not turn off their communications, but only the navigation aids. Their HF, VFH and VH radios were still operating which would allow them to listen to what was going on and to transmit to the location to which they were going. He also stressed that the US knows more than we are saying.

*** More

____________________________

LA TIMES

Update: Jamming the Enemy

EA 18G Electronic Growler_VX-9 Jet aircraft

Navy EA-18 Growler Electronic Jamming jet

In the shadowy world of electronic warfare, there are no deadly missiles and fiery blasts, but the effect is the same.
March 14, 2014|W.J. Hennigan

As the Pentagon moves beyond the relatively low-tech wars in the Middle East and turns its attention to future national security challenges, it has doubled down on sophisticated new radar-jamming devices that aim to render adversaries’ air defenses useless.

Although the U.S. faced limited resistance in the skies above Iraq and Afghanistan, that would not be the case in Asia, where the Obama administration plans to shift its diplomatic focus and strengthen its defense strategy in the coming decade.

China and North Korea, for example, have quietly invested in advanced sophisticated radar systems, surface-to-air missile batteries, and power-projection capabilities.

So when the Pentagon revealed its fiscal 2015 budget proposal last week, much of the attention was given to a boost in spending on drones and cybersecurity. Less heralded, but vital to U.S. strategic success, experts say, was the high-dollar investment in radar-jamming technology and other electronic warfare.

Emergency landing round-upBoeing wins patent on uninterruptible autopilot system

New technology can be activated by the pilots, government agencies, even on-board sensors; not even a tortured pilot can give up control; dedicated electrical circuits ensure the system’s total independence

Although airplane cockpit door locks are now standard, worries remain about terrorists taking control of a plane a la 9/11, perhaps by extorting the pilots into opening the door against their better judgement. Elsewhere in today’s issue we report on a new Raytheon contract to develop software that uses type of craft, location, and fuel capacity to determine the safest route for a hijacked or otherwise compromised aircraft. This is a great idea, one that must have Chicago, Illinois-based Boeing excited — not out of envy but because it improves the value of its recently awarded patent for a system that, once activated, takes control of the airplane away from the pilots and flies it to a predtermined landing position. Put the Raytheon and the Boeing systems together — now that’s a good idea.

Boeing’s is, of course, not the first autopilot technology in existence, but this one has been designed with counterterrorism first and foremost in mind. Not only is it “uninterruptible” — so that even a tortured pilot cannot turn it off — but it can be activated remotely via radio or satellite by government agencies. The system might even include senors on the cockpit door that activate the autopilot of a certain amount of force is used against it. “There is a need for a technique that ensures the continuation of the desired path of travel of a vehicle by removing any type of human decision process that may be influenced by the circumstances of the situation, including threats or further violence onboard the vehicle,” the patent application explains. To make it fully independent, the system also has its own power supply, independent of the aircraft’s circuit breakers.

-read more in John Croft’s Flight Global report

Further Developments on likely British-Saudi « 9/11 for Asia » Malaysia Air 370
March 19, 2014 • 9:21PM

This is an update on the previous, initial story, posted here

.

On March 18, Lyndon LaRouche said that the unsolved mystery of Malaysia Air flight MH-370 must be treated as a probable « 9/11 copycat for Asia. » What follows are some leading clues which point in this direction:

1. On March 9 an unknown group calling itself Chinese Martyrs Brigade released a statement saying: »You kill one of our clan, we will kill 100 of you as payback. »According to the statement it was a response to the Chinese government for its persecution of the Uighurs.

2. The MH 370 episode occurred on the heels of the March 1 terror incident in Kunming where 29 people will killed at a train station by knife-wielding assailants.

3.Uighurs have links with Al-Qaeda affiliated group Jemaah Islamiyah, which as a presence in Malaysia as well as the Philippines and Indonesia.

4. Two men who were on the plane had on stolen passports. The passports were stolen from two Europeans Christian Kozel (Austria) and Luigi Maraldi (Italy). They purchased one-way tickets together from Pattaya, Thailand and were due to fly on to Europe from Beijing. This eliminated the need for the duo to apply for a Chinese visa and undergo further checks. Investigators say the two young Iranian men who were trying to immigrate illegally to Europe to find jobs. They reportedly had purchased them from a Thailand-based gang trafficking in stolen and forged documents. Kozel and Maraldi had reported the passports stolen while on vacation in Thailand in 2012 and 2013, respectively.

While everyone who boarded the plane is being investigated, four are under particular investigation. Two had stolen passports to board the now vanished Malaysia plane. They bought their tickets with two other people who boarded the plane and are also targets of the investigation. A Chinese national, whose passport number was listed on the passenger manifest, did not board the plane, is still in China and this individual’s passport was never stolen, China’s state media reported.

5. According to an article in the LA Times, the stolen passports carried by two Iranian men, Pouri Nourmohammadi, 18 and Delavar Seyed Mohammad Reza, 29, to board missing Malaysia Airlines Flight 370 were used last year by two people applying for visas to work as entertainers in China, according to the head of an entertainment company. Xie Zhuoling, the head of a firm that recruits foreign performers for nightclubs and hotels, said that employment contracts had been signed in June for Christian Kozel, an Austrian, and Luigi Maraldi, an Italian, to work as dancers in Ningxia, northern China.

6. In 2011 and 2012 Malaysia deported several Uighurs to China for abortive bids to travel on false passports.

7. Malaysia has received passenger background checks from all countries, with the exception of Ukraine (two passengers) and Russia (one passenger), both of which have citizens onboard the missing plane.

8. Some data had been deleted from pilot Captain Zaharie Ahmad Shah’s home-assembled flight simulator, and forensic work to retrieve the wiped out data is ongoing. Some of the information already recovered from the simulator suggests the pilot may have practiced landing at a remote US military base on Diego Garcia, an island just south of the Maldives. Police said Captain Zaharie Ahmad Shah played the games Flight Simulator X, Flight Simulator 9 and X-Plane 10. The logs from these games were deleted on February 3 and police are trying to access the deleted information (Telegraph). A Malaysian newspaper Berita Harian reports that the captain selected five runways on the simulator to practice. The simulation programs are based on runways at the Male International Airport in Maldives, an airport owned by the United States (Diego Garcia), and three other runways in India and Sri Lanka, all have runway lengths of 1,000 metres.

9. The action to switch off the aircrafts transponder and also its ACARS technical datalink, was carried out before the aircraft was turned west from its north-easterly Beijing-bound track.

10. The aircraft’s diversion to a westerly course was programmed into the aircraft at least 12 minutes before its co-pilot Fariq Abdul Hamid signed off to Malaysian air traffic controllers at 1.19am on the day it went missing, says CNN. The report quotes an unnamed law enforcement official, who was supposedly briefed on the ongoing investigations, saying the turn was almost certainly done by someone in the planes cockpit. The pilot had programmed a route to a remote Maldives island which has a runway long enough to land a Boeing 777, according to the MailOnline.

11. The Thai military was receiving normal flight path and communication data from the Boeing 777-200 on its planned March 8 route from Kuala Lumpur to Beijing until 1:22 a.m., when it disappeared from its radar. Six minutes later, the Thai military detected an unknown signal, a Royal Thai Air Force spokesman told CNN. This unknown aircraft, possibly Flight 370, was heading the opposite direction.

12. CNN reports that Israel’s Aviation Security Operations Centre is on heightened alert following suspicions that MH370 could have been hijacked. It reported yesterday that the country is taking extra precautions and has increased the monitoring of approaching aircraft, due to the possible threat of a « rogue passenger jet » being used to crash into the country.

13. An electronic ping detected by the Inmarsat satellite at 8.11am on the morning of March 8. »According to analysis provided by the Malaysian and United States governments, the pings narrowed the location of MH370 at that moment to one of two arcs, one in Central Asia and the other in the southern Indian Ocean…Without human intervention it simply could not have reached the position we know it attained at 8.11 am. »

14. Captain Zaharie Ahmad Shah was a close supporter of Anwar Ibraham, attending party functions and meeting Anwar at such functions at least several times. In fact Ibraham has admitted that the captain is related to Ibraham’s son-in-law. Shah’s daughter and her boyfriend attended the International Islamic University of Malaysia, the Muslim Brotherhood center, funded by the Saudis, at which Anwar was the second President in the 1980s. Anwar was picked up by the Saudis during his college days, and has been handsomely funded by them (and others) throughout his career.

He founded the IIIT (International Institute of Islamic Thought) in 1981 in Herndon VA, with money from the Muslim Brotherhood through the SAAR Foundation in from the Muslim Brotherhood through the SAAR Foundation in Herndon, a major funder of Saudi « charities. » The IIIT was raided by the FBI in March 2002, suspected of ties to al Qaeda and the 9/11 attack.

Anwar is of course most known as the puppet of the US neo-cons (Wolfowitz, Al Gore, Soros) and as the IMF’s boy in Malaysia against Dr. Mahathir. Shah may have attended the Appeals Court hearing on Anwar’s sodomy conviction on March 7 (the day of the missing flight) where an earlier acquittal was overturned and Anwar was sentenced to 5 years in prison.

If so, he would have gone to the airport following the trial to pilot MH 370 after midnight that night. Shah is described by friends as a « devout Muslim, » but his YouTube channel shows he had recently subscribed to the Richard Dawkins Foundation for Reason and Science channel, and ‘liked’ several videos about atheism, including « Atheist Michael Newdow Intellectually Demolishes Arrogant Moron on Fox News ». Newdow is in the Universal Life Church.

15. If the flight went to the northwest there are two places it could go to with the fuel available. First and most likely is the FATA area of Pakistan. The flight would go west across the Indian ocean past the Maldives and then north entering the FATA area through the border of Iran and Pakistan. This is the Taliban controlled area. There it could land and could also be prepared for a potential second leg.

Refueling would be difficult but possible. The Saudis provide fuel to Pakistan. Second, is the Kazakstan/Turkmenistan area. The flight would go over Nepal and the Himilayas using terrain masking to avoid radar. But this area would not provide the same logistical support for a second leg if that is the intention.

16. Authorities in the Maldives are now investigating reports that islanders saw a « low-flying jumbo jet » on the day MH370 vanished. Police and the civil aviation authority were investigating reported sightings on a remote island, however the islands’ National Defense Force said that no trace of Flight MH370 had been picked up on radar. The investigations were sparked by a report by the Haveeru news website which said that several local residents had spotted a large plane flying over the remote southern island of Kuda Huvadhoo on March 8.

17. There were 20 employees of the U.S. based company, Freescale Semiconductor, on board the plane. Freescale has developed technology to make stealthy non-stealth aircraft. Twelve of the employees were from Malaysia, while eight were Chinese nationals.

18. FoxNews quotes retired Air Force Lt. Gen. Tom McInerney saying that an intelligence service called LIGNET (the Langley Intelligence Group Network, which consists of former CIA officers among others) cites Boeing sources saying that Malaysian flight 370 is in Pakistan. McInerney said: »When the U.S. Navy quits their search, their ship search, they must know something in the Indian Ocean. When the Israeli defense forces, when they increase their defense alert, they must know something. »The LIGNET article cites an article in the UK Independent which begins: »The missing Malaysian airlines flight MH370 may have been deliberately flown under the radar to Taliban-controlled bases on the border of Afghanistan, it has emerged, as authorities said that the final message sent from the cockpit came after one of the jet’s communications systems had already been switched off. Eight days after the Boeing 777 vanished, The Independent has learnt that Malaysian authorities are seeking diplomatic permission to investigate a theory that the plane was flown to one of a number of Taliban strongholds on the Afghan border in North West Pakistan. »

As reported by WND.com MCInerney said: »My concern is if this airplane could be used as a bearer of a weapon of mass destruction or even conventional munitions that could attack a carrier, Israel, our allies. »McInerney said there are at least three bases in Taliban-controlled areas of western Pakistan that could handle the jet.

Flight 370 The CIA Hoax: Gordon Duff

Tue Mar 25, 2014 4:20AM GMT
Source : http://www.presstv.ir/detail/2014/03/25/355959/the-cia-hoax-flight-370-revealed/

The file photo shows the search operation for the missing Malaysian plane

The file photo shows the search operation for the missing Malaysian plane
113
86.9K
2353
By Gordon Duff

Today we are told that the fate of Flight 370 is known, not yet identified debris has been spotted in what is called “the Southern Indian Ocean,” perhaps more appropriately described as “north of Antarctica.”

We also know that the 777/200 is a “fly by wire” aircraft with controls in place that allow the CIA to remotely pilot the plan “in case of emergency.”  We were able to verify the design and implementation of this system through Boeing, Raytheon and commercial pilots.

“BAD NEWS”

The descriptions today in the New York Times and other publications are purposefully inaccurate and contradictory.  Their explanations of how commercial aircraft communicate and are tracked are fanciful at best, at worst “criminal.”

CIA CONTROLS COMMERCIAL AIRCRAFT

When Malaysian Airlines Flight 370 was reported as having crashed in the South China Sea, a massive cover up began yet no one will speak of it, nothing is written of it and its broad consequences are a subject of no investigation.

While people around the world were told the plane was “lost” or “crashed,” it was being monitored by NORAD (North American Aerospace Defense Command) and its regional defense partners through secret systems installed in the plane.

In 2006, Boeing announced the following, from a John Croft article in Flight Global:

Boeing last week received a US patent for a system that, once activated, removes all controls from pilots to automatically return a commercial airliner to a predetermined landing location.

The « uninterruptible » autopilot would be activated – either by pilots, by onboard sensors or even remotely via radio or satellite links by government agencies like the Central Intelligence Agency, if terrorists attempt to gain control of a flight deck.

Boeing says: « We are constantly studying ways we can enhance the safety, security and efficiency of the world’s airline fleet. »

Similarly, Raytheon Corporation was awarded a contract by the Federal Aviation Administration 8 years ago to implement an “Advanced Route Evaluation System” (ARES) to work in concert with the system operated by the Central Intelligence Agency.

In addition, the technical staff at Rolls Royce, a fact also reported in the Wall Street Journal, continually monitored the plane’s flight.

Hundreds of people knew exactly where the plane was, how every system was working, what had been “turned off” not only when but where and exactly where the plane is now.  Every word told the press, has been a lie.
Every word told by the mainstream media has been a lie.

THE “FLYING DUTCHMAN” AIRLINER

Now everyone knows that the plane continued flying for hours.  This is where the cover up becomes problematic; you see everything about the plane was known, position, conditions of the engines, oxygen levels in the cockpit and passenger compartment, this and much more.

Even if the plane couldn’t be remotely piloted, its systems under “uninterruptable” control, a term coined by Boeing itself, the 777/200’s supposed “Flying Dutchman” journey to the South Pole is more than implausible.

The CIA along with Joint military commands set up during the Global War on Terror, tracked Flight 370, monitoring it continually, monitoring the murder of its passengers, monitoring its landing, monitoring its refueling and know exactly where it is.

If the plane really went down “off Antarctica,” they then monitored and “allowed” that.

ROLLS ROYCE SILENCE

In Britain, technicians for Rolls Royce monitored the plane as well, reporting its position to the British government every minute it was in the air.  Those technicians have been silent, the British government has never been asked, and no one has been asked.

As the largest “Where’s Waldo” hunt in history goes on, now pulling in data from weather satellites and fleets of anti-submarine warfare planes unleashed upon the Indian Ocean, the entire thing is an “act,” a would-be comical farce.

Flight 370 is a Boeing 777/200, one of the most automated planes in the world.  We will be outlining some of the specifics that make this theft or hijacking or alien abduction or whatever the mainstream media chooses to call it not just improbable but government sponsored terrorism.

9/11 ALL OVER AGAIN

This isn’t the first time something like this has happened.  When four airliners “disappeared” on 9/11 much of what we are seeing today occurred then, but with far less technology being denied and suppressed.

According to Dr’s James Fetzer and Dean Hartwell, planes involved in 9/11 were still flying elsewhere after being listed as having crashed or never took off in the first place.  These reports, though backed by verifiable data, were considered wild and suppositional by most but, in light of the Flight 370 debacle, deserve to be reconsidered.

Yes, planes can fly for hours after having crashed and, “yes,” authorities will lie about, not just the location of planes but show a frightening indifference when it comes to the now obviously pre-planned “disappearance” of passengers.

TRACKING 370

There are a number of devices on commercial aircraft embedded in such a way as to prevent disabling while in flight.  You will never hear about where they are, what frequencies they broadcast on or how they work.
They are there.  There are highly classified and they were on Flight 370, being continually monitored by military and security forces tasked specifically with preventing commercial aircraft from being used as weapons.

We all remember the testimony at the 9/11 Commission hearings.  Condoleezza Rice, General Myers, Rumsfeld and Cheney, none of them had ever heard of the possibility of planes used as weapons no matter how many memos they had sent or received contradicting their testimony.

Similarly, days, even weeks later, one of the great “disappearing tricks” of all time,  and the American military not only monitored every mile travelled but knew exactly when and where the passengers were killed.  Part of the admitted “redirection” of Flight 370 included 45 minutes at 45,000 feet.

There is a procedure taking exactly that long at that altitude for depressurizing the cabin, using up existing oxygen supplies and killing passengers.

We received this from a Boeing 777 pilot with a major airline.  From an article in New Eastern Outlook (Russia):

“Just a quick update with what I know about the Malaysia 777 disappearance.  The Boeing 777 is the airplane that I fly.  It is a great, safe airplane to fly.  It has, for the most part, triple redundancy in most of its systems, so if one complete system breaks (not just parts of a system), there are usually 2 more to carry the load.  It’s also designed to be easy to employ so 3rd world pilots can successfully fly it.  Sometimes, even that doesn’t work…

There’s many ways to fly the 777 and there are safety layers and redundancies built into the airplane now to Malaysia.  There are so many communication systems on the airplane:  3 VHF radios, 2 SatCom systems,  2 HF radio systems, plus Transponders and active, ‘real time’ monitoring through CPDLC (Controller to Pilot Data Link Clearance) and ADS B(Air Data Service) through the SatCom systems and ACARS (Aircraft Communications Addressing and Reporting System) thru the VHF, HF and SatCom systems.  The air traffic controllers can tell where we are, speed, altitude, etc. as well as what our computers and flight guidance system has set into our control panels.  Big Brother for sure!  However, most of these things can be turned off.

But, there are a few systems that can’t be turned off and one is the engine monitoring systems.  The Malaysia airplane, like our 777-200’s, uses Rolls Royce Trent Engines (as a piece of trivia….Rolls Royce names their motors after rivers….because they always keep on running!)  Rolls Royce leases these motors to us and they monitor them all the time they are running. In fact, a few years back, one of our 777’s developed a slow oil leak due and partial equipment failure.  It wasn’t bad enough to set off the airplane’s alerting system, but RR was looking at it on their computers.  They are in England, they contact our dispatch in (REDACTED), Dispatch sends a message to the crew via SatCom in the North Pacific, telling them that RR wants them to closely monitor oil pressure and temp on the left engine.

The crew did all of that and landed uneventfully, but after landing and during the taxi in, the left engine shut itself down using it’s redundant, computerized operating system that has a logic tree that will not allow it to be shut down if the airplane is in the air…only on the ground.  Pretty good tech.   Anyway, the point was that RR monitors those engines 100% of the time they are operating.  And don’t EVER get in an Airbus!!”

CONSPIRACY

What do we know for sure?  We know the plane was tracked continually.  We know classified systems were on board that could reroute and land the plane no matter what any hijacker could have done.

We know the passengers could be killed easily using control systems that should not be available to crew or hijackers but, for some reason, are a major “hole” in the security of an aircraft that has multiple redundancy systems for other “mishaps.”

We know the media has never addressed simple technical issues that a simple “fact check” on Google could have rectified.  Did they lie on purpose?

Did someone tell them to lie?

Sources claim the plane landed on Diego Garcia, was refueled, dead passengers “disembarked” and was moved elsewhere?
Is this a better explanation than flying to the South Pole hidden from the world through multiple simultaneous failures of safety, communications, counter-hijacking and autopilot systems?

What we are certain of is that in light of today’s announcement, a series of seemingly plausible rationales for what we really know to have been utterly impossible are being concocted.

This effort is what is now called “reporting

HRB/HRB

salami20130103162235440
Gordon Duff is a Marine Vietnam veteran, a combat infantryman, and Senior Editor at Veterans Today. His career has included extensive experience in international banking along with such diverse areas as consulting on counter insurgency, defense technologies or acting as diplomatic representative for UN humanitarian and economic development efforts. Gordon Duff has traveled to over 80 nations. His articles are published around the world and translated into a number of languages. He is regularly on TV and radio, a popular and sometimes controversial guest. More Press TV articles by Gordon Duff

Laisser un commentaire

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT