6 juillet 2015

•British airlines ‘face multiple toxic air claims’

Classé dans : Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc...,Outils/Bon à savoir — uriniglirimirnaglu @ 23 : 02

British ai

 

 

 

http://www.bbc.com/news/business-33008356

 

 

 

ines ‘face multiple toxic air claims’

 

By Jim Reed

 

Reporter, Victoria Derbyshire programme

 

8 June 2015

 

Source :  h ai

 

http://www.bbc.com/news/business-33008356

 

ines ‘face multiple toxic air claims’

By Jim Reed

Reporter, Victoria Derbyshire programme

8 June 2015

Source :

15 avril 2015

¤ D’après son fondateur, Érik Prince, « Blackwater était une extension de la CIA »…

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 10 : 08

D’après son fondateur, Érik Prince, « Blackwater était une extension de la CIA »…

 

Source : http://rt.com/usa/blackwater-cia-extension-prince-273/

 

Blackwater was CIA’s extension, founder Erik Prince admits

 

Published time: March 14, 2013 19:01

 

Edited time: March 14, 2013 23:28 Get short URL

 

http://img.rt.com/files/news/1e/57/10/00/000_nic334155.si.jpg

¤ D'après son fondateur, Érik Prince,

A picture taken on July 5, 2005 shows contractors of the US private security firm Blackwater securing the site of a roadside bomb attack near the Iranian embassy in central Baghdad. (AFP Photo / Ahmad Al-Rubaye)

 

Erik Prince, founder of Blackwater – now known as Academi – claims his firm “became a virtual extension of the CIA,” taking orders from the agency.

 

http://rt.com/files/news/1e/57/10/00/000_was1073226.jpg

000_was1073226 Academi dans Outils/Bon à savoir

Erik Prince, chairman of the Prince Group. (AFP Photo / Tim Sloan)

 

In an interview published Thursday by the Daily Beast, Prince revealed how deeply connected Blackwater was to the Central Intelligence Agency, especially in the early 2000s. Last month, federal prosecutors dropped felony charges against Blackwater personnel after it was revealed that the employees had been acting under the orders of the US government. After a three-year-long prosecution, most of the company’s executives walked free and two men received nothing more than probation, house arrest and $5,000 fines.

 

But the tens of thousands of pages of court documents from the case shed light on an argument the company made throughout those three years – that Blackwater itself was an extension of the CIA.

 

“Blackwater’s work with the CIA began when we provided specialized instructors and facilities that the Agency lacked,” Prince told the Daily Beast.“In the years that followed, the company became a virtual extension of the CIA because we were asked time and again to carry out dangerous missions, which the agency either could not or would not do in-house.”

 

Initially, lawmakers believed the CIA was “looking for skills and capabilities, and they had to go to outside contractors like Blackwater to make sure they could accomplish their mission,” said retired Congressman Pete Hoekstra. But the relationship was in fact much closer than believed.

 

When King Abdullah of Jordan visited the US in 2005, he took a trip to the Blackwater headquarters in Moyock, North Carolina, where company executives awarded him two gifts – a modified Bushmaster AR-15 rifle and a Remington shotgun. The weapons were labeled with the Blackwater logo, but Prince says that the CIA asked the company to give Abdullah the guns “when people at the agency had forgotten to get gifts for him.”

 

In a 2008 raid of the Blackwater headquarters, the Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (ATF) discovered that the weapons given to Abdullah had been registered as personal property by two employees at the agency – and there was no paperwork indicating that they were now in the possession of Jordanian royalty.

 

Additionally, the ATF found that many of Blackwater’s weapons had been purchased illegally. Some of these weapons, which included Romanian AK-47s and 17 Bushmaster AR-13s, had illegally had their barrels shortened and been exported to other countries in violation of federal gun laws.

 

http://admin.rt.com/files/news/1e/57/10/00/000_was1073393.jpg

000_was1073393 Armées privées dans Politique/Societe

A sign marks the entrance of Blackwaterís training facility. (AFP Photo / Scott Olson)

 

Blackwater argued that in all of these instances, it had been working on behalf of the CIA. Court documents include depositions from CIA executives testifying that Blackwater provided weapons and training for them. One court document even lists “Erik P” as a CIA officer himself.

 

“The CIA routinely used Blackwater in missions throughout the world,” one document reads. “These efforts were made under written and unwritten contracts and through informal requests. On many occasions the CIA paid Blackwater nothing for its assistance. Blackwater also employed CIA officers and agents, and provided cover to CIA agents and officers operating in covert and clandestine assignments. In many respects, Blackwater, or at least portions of Blackwater, was an extension of the CIA.”

 

Prince told the Daily Beast that he agreed to provide the CIA with free services out of “patriotic duty”. And even though he sold Blackwater, now known as Academi, for $200 million, he continues to hold a grudge against prosecutors for going after the company.

 

“Blackwater carried out countless life-threatening missions for the CIA,” he said. “And in return, the government chose to prosecute my people for doing exactly what was asked of them.”

7 mars 2015

¤ Energie dirigée : Un rayon laser Loockheed-Martin détruit un camion à plus d’un kilomètre

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 10 : 07

 

 

 

Les rayons lasers ont toujours fait l’objet de fantasmes dans la science-fiction, qu’ils soient utilisés comme projectiles dans Star Trek ou comme sabre dans Star Wars. Mais la réalité rattrape parfois la fiction, et le fabricant d’armes américain Lockheed Martin en fait ici la démonstration. Son projet ATHENA (pour Advanced Test High Energy Asset) a été testé sur une camionnette placée sur une plate-forme, un rayon laser d’une puissance de 30 kW qui a totalement détruit son moteur et sa direction en une fraction de seconde.

 

Si cet essai est un succès, la technologie est terriblement difficile à contrôler, de par la nature même d’un laser. L’entreprise explique que son manque de précision, sa consommation d’énergie et les difficultés liées à son refroidissement en font une arme tactique délicate à mettre au point. Les chercheurs sont alors parvenus à contenir ces phénomènes en utilisant des modules de fibre optique couplés à des matériaux rares, tels que l’erbium, ytterbium ou encore le néodyme.

 

Le directeur de la technologie chez Lockheed, Keoki Jackson, explique ainsi que « le laser a fibre optique est en train de révolutionner les systèmes à énergie dirigée ». L’avenir du laser semble alors tout tracé, surtout après un succès : « ce test représente la prochaine étape pour la fourniture de systèmes d’armes laser légères et robustes pour les avions militaires, hélicoptères, des navires et des camions ».

 

Par Maximilien de Léséleuc5 MARS 2015 17:30 – Source: Tom’s Guide FR |

Source : http://www.tomsguide.fr/actualite/rayon-laser-lockeed-martin,46684.html

lockheed-martin-laser-truck

 

 

 

 

 

 

 

19 février 2015

¤ Médias et propagande: Qui sont-ils et qui les contrôle ?…

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 7 : 32

Source : https://resistance71.wordpress.com/2015/02/18/medias-et-propagande-qui-sont-ils-et-que-controlent-ils/

“Il y a une guerre de l’information et nous sommes en train de la perdre”

~ Hillary Clinton ~

 

“La propagande est l’organe exécutif du gouvernement invisible”.

~ Edward Bernays ~

 

La concentration des médias ou l’illusion du choix

 

Résistance 71

 

18 février 2015

 

Le cas des médias n’est plus inquiétant, il est désespéré et fort heureusement de plus en plus de personnes dans le monde ne prêtent plus aucune attention sérieuse à la propagande déversée par le truchement de ces haut-parleurs de l’oligarchie façonnant les foules à ne demeurer que des serfs bien dociles qu’on mène à l’abattoir au doigt et à l’œil.

 

Si on prend le cas des Etats-Unis, 6 géants des médias contrôlent plus de 90% de tout ce qui se lit, se voit ou s’écoute dans ce qui se veut être l’information au pays du goulag levant.

 

Ces 6 géants sont directement ou indirectement contrôlés par les familles Rothschild, Rockefeller, Morgan et Oppenheimer. La famille Rothschild par exemple possède les deux plus grandes agences de presse au monde: Associated Press (dont le QG est dans le Rockefeller Centre de New York…) et Reuters.

 

Quels sont ces géants et que contrôlent-ils ? (listes non exhaustives, mais représentatives)

 

General Electric (GE):

– Comcast

– NBC

– Universal Pictures

– Focus Features

News Corp: (groupe Murdoch)

– Fox

– Wall Street Journal

– New York Post

Disney:

- ABC

– ESPN

– Pixar

– Miramax

– Marvel Studios

Viacom:

- MTV

– Nick Junior

– BET

– CMT

– Paramount Pictures

Time-Warner:

- CNN

– HBO

– Time

– Warner Bros

CBS:

- Showtime

– Smithsonian Channel

– NFL.com

– Jeopardy

– 60 minutes

Ces 6 géants, conglomérats, sont gérés par 232 directeurs exécutifs (DE), qui règlent l’information, ce que 277 millions de personnes vont lire, voir ou écouter dans leur régime d’information quotidien. Ceci revient à un DE pour 850 000 abonnés, ceci correspond à un DE pour une audience de la taille de celle de San Francisco.

 

En 2010, les revenus de ces 6 géants ont été de plus de 276 milliards de dollars.

 

Qu’en est-il de la France ?

 

Les médias appartienent en très grande partie aux milliardaires et/ou aux marchands de canons. Des gens comme Bernard Arnault avec “Les Échos” est la 1ère fortune de France (officiellement), François Pinault (“Le Point”), 3ème fortune, Serge Dassault (“Le Figaro”), 4ème fortune, Patrick Drahi (“Libération” et “l’Express”), 6ème fortune, Xavier Niel (“Le Monde”, “Le Nouvel Observateur”), 7ème et Vincent Bolloré (Canal +), 10ème fortune. Le banquier Drahi reprenant “Libé” à un autre milliardaire de la banque Edouard de Rothschild. Le grand capital possède tous les médias d’importance, même si cela se fait à perte, le jeu n’est plus de gagner de l’argent, mais de contrôler l’info, ce qui se dit, s’écrit et se fomente en coulisse.

 

Ce grand capital de part et d’autre de l’Atlantique a encore besoin d’une grande guerre pour s’en sortir et repartir pour un tour de manège de l’escroquerie généralisée. Les médias, même si de moins en moins lus, sont toujours bien importants pour influencer les opinions publiques en faveur des guerres.

 

En dernier recours, la guerre ne peut pas se faire sans nous, les peuples, c’est donc entre nos mains que réside vraiment la décision de faire la guerre ou pas. Les esprits libérés de l’emprise hypnotique de la société du spectacle et du crime organisé seront d’autant plus critiques à l’appel permanent des sirènes de la guerre et de ses harpies des médias pressetitués.

 

En France, 38 titres nationaux sont possédés par le groupe Lagardère (EADS, armement), un gros marchand de canons qui soutien ouvertement et sans retenue financière la French American Foundation et ses “Young Leaders”, est en tête de liste du contrôle propagandiste. Puis viennent les sbires comme:

 

Bernard Tapie après son rachat du groupe de presse Hersant

Bernard Arnault de l’empire LVMH, propriétaire (actionnaire principal) de “La Tribune” et des “Échos”

François Pinault du groupe Artemis, possédant “Le Point” et le groupe de presse Agefi

Serge Dassault l’avionneur et autre marchand de canons et ses parts du “Figaro”

Edouard de Rothschild cédant récemment “Libération” à Patrick Drahi

Mathieu Pigasse de la banque Lazard, Xavier Niel et Pierre Bergé possédant “Le Monde” et la société “Le Monde Libre”

Xavier Niel du groupe Free quant à lui s’est offert “Médiapart” et “Atlantico”

L’inamovible Bouygues et TFI-LCI et actionnaire important de Canal +

Yves de Chaisemartin patron du groupe Carlyle Europe (armement, USA, directement lié à la CIA avec un de ses directeurs Franck Cartalucci et où Olivier Sarkozy “sévit” en tant que directeur exécutif) possédant “Marianne”…

Avec tout cela, on nous demande, que disons-nous, on nous somme, de croire l’information formatée et pré-digérée pour nos cerveaux avilis, qui nous est servie matin, midi et soir, comme étant “la vérité vraie, impartiale et sans équivoque”… Sans blague !

 

Dormez, dormez braves gens… Tout va pour le mieux dans le monde créé par les tontons flingueurs de la société du spectacle.

 

Sources:

 

Information Clearing House

 

Acrimed

 

Yahoo France

 

RenseeMedia et propagande: Le « J’accuse » québecois..

Dans « 3eme Coup d’arrSyrie: La Russie n’entendra pas parler de vote au conseil de sécurité…

Dans « 3eme guerre mondiale »

18 février 201510 Replies

 

12 octobre 2014

¤ Grandeur et Décadence de Bitcoin – MtGox fermé : coup de massue ou coup de grâce ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 20

Source : http://www.fhimt.com/2012/05/23/grandeur-et-decadence-de-bitcoin/

23 mai 2012 | 3 Commentaires

¤ Grandeur et Décadence de Bitcoin - MtGox fermé : coup de massue ou coup de grâce ? dans Outils/Bon à savoir

Au delà de la fabuleuse histoire de Bitcoin que vous propose Fhimt.com aujourd’hui, le concept et les bases technologiques posées par son invention et la première expérimentation « grandeur nature » d’une monnaie P2P chiffrée de ce type dessine un avenir pour l’industrie bancaire – qu’il s’agisse des banques privées ou des banques centrales – aussi radieux que celui que le P2P annonçait à l’industrie du disque lors de son apparition, à la fin des années 90.
Rares sont les politiques à réaliser l’importance de cette profonde disruption à venir sur l’économie et la finance, mais l’adoption massive – d’ici une dizaine d’années – de telles monnaies, impose des réformes, notamment en matière de politiques fiscales, qui font apparaitre des concepts comme le ‘revenu de vie‘ comme la seule voie possible pour un Etat qui souhaiterait à l’avenir continuer à lever des impôts.

Pour un pays doté d’une monnaie non convertible comme la Tunisie, l’arrivée de telles monnaies sonne – a terme  - le glas de l’isolationisme monétaire.

Le 1er novembre 2008, un internaute dénommé Satoshi Nakamoto publia un rapport de recherche dans une obscure liste de discussion dédiée au chiffrement décrivant sa conception d’une nouvelle monnaie numérique qu’il appela Bitcoin. Aucun des vétérans de cette liste de discussion n’avait entendu parler de lui jusque là, et les informations que l’on pouvait glaner à son sujet étaient parcellaires et contradictoires.

Dans un profil en ligne, il disait vivre au Japon. Son adresse de courriel était fournie par un service gratuit Allemand. Une recherche Google sur son nom ne renvoyait aucune information pertinente ; il s’agissait clairement d’un pseudonyme. Mais quand bien même Nakamoto lui-même serait une énigme, sa création n’en résolvait pas moins un problème qui avait déconcerté les cryptographes pendant des décennies.

L’idée d’une monnaie numérique — pratique et intraçable, libérée de la surveillance des gouvernements et des banques — était un sujet d’actualité depuis la naissance d’Internet. Les « cypherpunks », le mouvement des cryptographes libertaires dans les années 1990, s’étaient beaucoup penchés sur le projet. Cependant, tous les efforts pour créer une monnaie virtuelle avaient échoué.

ECash, un système anonyme lancé au début des années 90 par le cryptographe David Chaum échoua en partie à cause de sa dépendance aux infrastructures gouvernementales et aux sociétés de paiement par carte bancaire. Dans le sillon d’ECash, d’autres initiatives émergèrent (bit gold, RPOW, b-money) mais aucune d’entre elles ne décolla véritablement.

L’un des principaux défis auxquels la conception d’une monnaie numérique doit faire face consiste en ce que l’on appelle le problème de la « double dépense ». En effet, si l’on considère qu’un dollar virtuel est juste une donnée, libérée des contraintes matérielles liées au papier et au métal, qu’est ce qui empêcherait les gens de copier et coller cette information, telle un simple bout de texte, et donc de la « dépenser » autant qu’ils le souhaitent ?

La réponse conventionnelle consiste à faire appel à un guichet unique tenant à jour un registre en temps réel de toutes les transactions – permettant de s’assurer que, si quelqu’un dépense son dernier dollar numérique, il ne puisse pas le dépenser à nouveau. Le registre empêche la fraude, mais il requiert également un tiers de confiance pour l’administrer.

Bitcoin se débarrassa du tiers de confiance en utilisant une version distribuée du registre, ce que Nakamoto appelait une « chaîne de blocs ». Les volontaires, autorisant l’utilisation d’un peu de la puissance processeur de leurs machines pour faire tourner un logiciel spécifique, seraient appelés les « mineurs » et formeraient un réseau permettant de faire foncitonner collectivement la « chaîne de blocs ». Ce faisant, ils créeraient également de la monnaie.

Les transactions seraient diffusées sur le réseau, et les ordinateurs faisant tourner le programme rivaliseraient pour résoudre des énigmes cryptographiques irréversibles contenant des données provenant de plusieurs transactions. Le premier « mineur » à résoudre chacune des énigmes se verrait attribuer 50 nouveaux bitcoins, et le bloc de transactions associé serait ajouté à la chaîne.

La difficulté de chaque énigme augmenterait en même temps que le nombre de mineurs, ce qui maintiendrait le rythme de production d’un bloc de transactions à environ une unité toutes les 10 minutes. De plus, l’importance de la prime accordée pour chaque bloc résolu serait divisée par deux tous les 210.000 blocs, passant de 50 bitcoins à 25, puis de 25 à 12,5, etc. Aux alentours de l’année 2140, la valeur de la monnaie atteindrait sa limite préétablie de 21 millions de bitcoins.

Quand le papier de Nakamoto est sorti, en 2008, la confiance dans la capacité des gouvernements et des banques à gérer l’économie et la masse monétaire était au plus bas. Le gouvernement des Etats-Unis alimentait Wall Street et l’industrie automobile de Detroit en dollars. La Réserve Fédérale introduisait la « facilitation quantitative », ce qui consistait principalement à faire marcher la planche à billets de façon à stimuler l’économie. (more…)

21 septembre 2014

¤ Terminator: guerres des machines en vue

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 19

Source : http://www.paperblog.fr/5937217/terminator-guerres-des-machines-en-vue/

NDÜ : et comme ça (avec des robots autonomes et qui se rechargent tous seuls comme des grands) ce sera plus facile de supprimer 90% de la population mondiale en appuyant sur un bouton le moment venu…

Publié le 25 novembre 2012 par Eldon
terminator 00316662 Terminator: guerres des machines en vue

© Inconnu

Pour l’instant, ce ne sont que des drones: des petits avions guidés à distance. Demain les machines de guerre s’affronteront entre elles ou affronteront directement les humains.

La guerre des machines est en vue: Le Terminator est une arme qui pourrait être opérationnelle d’ici vingt ou trente ans. Un « robot tueur » qui n’est pas télécommandé, mais entièrement autonome.

Vous le programmez pour « nettoyer » un immeuble, avec autorisation de tuer tous les êtres humains de plus de 1,30 m s’y trouvant : ensuite, il se débrouille. Ou bien, si c’est un drone, vous l’envoyez au dessus d’un champ de bataille, il détecte tous les véhicules ennemis et les détruit un par un.

Les machines remplaceront désormais  les soldats. Les guerres ne seront que plus faciles à déclencher. Et les machines n’ont pas d’états d’âme. Le soldat parfait.

« Ces armes ne sont pas sans poser des questions éthiques. Lundi, plusieurs ONG et prix Nobel de la paix ont lancé un appel pour une « interdiction préventive » et mondiale des armes autonomes.

Human Rights Watch, International Human Rights Clinic et la Nobel Women’s Initiative ont lancé à Washington une campagne pour alerter l’opinion sur ces robots tueurs alors que des gouvernements ont déjà commencé à en développer.

Les robots n’ont pas d’états d’âme

Le terme « arme pleinement autonome » désigne un robot capable d’exécuter une mission sans aucune intervention humaine. Un tel engin est capable de se mouvoir indépendamment, s’adapter à un terrain et un environnement spécifique et faire usage d’un système létal de manière autonome.

C’est donc un algorithme et non un cerveau humain qui décide de la préservation ou de la destruction d’une cible, éventuellement humaine. Il a un grand avantage pour les militaires : il n’hésite pas à tuer.

Contrairement à ce que l’on voit dans les films de guerre, les militaires ont tendance à éviter, quand ils le peuvent, de tuer. Ils tirent peu, et quand ils le font, ils peuvent mal viser.

La formation des soldats vise justement à casser ce conditionnement pour les rendre capables de tuer. Les robots, eux, ne posent pas ce « problème » aussi vieux que la guerre. (more…)

14 août 2014

¤ Google veut mettre fin aux mots de passe ((… pour nous pousser à accepter d’être tous pucés !))

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 29

Source : http://www.silicon.fr/google-veut-mettre-fin-aux-mots-passe-89255.html

Désuets les mots de passe ? C’est ce que pense Heather Adkins, experte en cybersécurité pour Google, qui souhaite que d’autres solutions émergent.

La sécurisation des accès par mot de passe est dépassée. Voilà en substance le message qu’a voulu faire passer Heather Adkins, spécialiste de la sécurité chez Google, de passage sur la scène de l’évènement TechCrunch Disrupt.

Elle n’a pas mâché ses mots : il faut « dépasser cette relation » avec les mots de passe, considère-t-elle.

Heather Adkins et Google privilégient désormais l’authentification renforcée, mais aussi d’autres d’approches de sécurité IT encore non standardisées, rapporte ITespresso.fr.

Les solutions existent

L’experte de Google fournit des pistes comme lestokens hardware (la piste de l’authentification forte par clé USB avait été fournie en début d’année) ou une technologie de Motorola visant à authentifier les utilisateurs par le contact d’un appareil intégré sur un dispositif embarqué ou sur soi.

De nouvelles voies « impossibles à pirater », assure-t-elle selon les éléments retenus parNews.com.

Google et sa filiale Motorola travaillent activement à développer de nouvelles sécurisations à base de données biométriques, telles que des tatouages ou des gélules consommables.

De manière plus globale, elle considère qu’il faudrait que les sociétés technologiques développent de nouvelles solutions pour les entreprises et les utilisateurs de services (Internet ou mobiles) « afin d’être sûr de ne pas être berné ».

Elle préconise également que, sur les 25 premiers employés d’une start-up, au moins l’un d’eux devrait se concentrer sur la sécurisation et le respect de la vie privée.

12 août 2014

¤ Comment fonctionnerait un parti appliquant les principes de la « sociocratie » ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 21 : 35

Source : http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/01/10/comment-fonctionnerait-un-parti-appliquant-les-principes-de-la-%C2%AB-sociocratie-%C2%BB-billet-invite/

Comment fonctionnerait un parti appliquant les principes de la « sociocratie » ? (billet invité)

La sociocratie est une modalité peu connue de démocratie au sein des organisations. Je l’ai découverte par l’intermédiaire d’un ami, commentateur régulier de mon blog, Michel Martin. Il a accepté ma proposition de rédiger un billet d’introduction à la sociocratie, avec comme application le fonctionnement d’un parti politique qui se voudrait démocratique dans ses pratiques internes. Ce billet est aussi passionnant que (très) long. Pour ceux que cela risquerait de décourager, je résume en quelques lignes et à ma façon les principes de fonctionnement d’un tel parti.

La mesure sans doute la plus étonnante au regard des pratiques actuelles est L’ELECTION SANS CANDIDAT des personnes à des postes clés de l’organisation. Pour les modalités, voir le billet. Mais d’autres dispositifs, explicités dans le billet, ne sont pas moins importants pour la gestion collective : décision par consentement protégeant les objecteurs et les objections, organisation en cercles ou niveaux (par exemple, pour les partis, les sections locales, régionales, nationales) ne supprimant pas les hiérarchies mais avec 1) un principe de subsidiarité laissant la plus grande autonomie possible à chaque cercle, et 2) un lien fort entre chaque niveau et le niveau supérieur par le biais de deux ou quelques personnes comme « agents de liaison ».

La sociocratie ne résout pas tout, elle ne fait pas disparaître les conflits, mais elle apporte la plupart du temps des moyens de les résoudre sans générer d’autorité supérieure ni de processus de violence symbolique. Elle dispose de moyens de contrer l’arrivisme et le carriérisme, qui sont des plaies de la démocratie politique actuelle.

Parmi les organisations actuelles connues organisées selon les principes de la sociocratie, on peut citer en France le Mouvement des Colibris, au Canada le Cirque du Soleil et plus de 100 organisations en Hollande représentant tous les genres d’activités. Noter qu’il existe un Centre Français de Sociocratie.
Voici le billet invité de Michel Martin

LA SOCIOCRATIE AU SECOURS DE LA POLITIQUE

Si l’objet principal de la politique est d’organiser l’exercice des choix collectifs, c’est aussi le champ de nombreux brouillages cognitifs et d’enjeux de pouvoir personnel ou de luttes des places, tendant à minimiser, voire à reléguer au second plan, son objet principal.
Un parti politique organisé selon les règles pratiques de la sociocratie serait-il plus apte qu’un autre à réduire ses brouillages cognitifs et ainsi à mieux développer son intelligence collective au profit des choix collectifs ? Un tel parti détournerait-il moins facilement son regard de la maison qui brûle pour aider la collectivité à mieux s’adapter aux réalités de ce monde nouveau qui vient ?

QUELQUES RAPPELS SUR LA SOCIOCRATIE

Le mot sociocratie a été inventé par Auguste Comte, du latin societas (société) et du grec krátos (autorité). Il s’agit de donner le pouvoir aux membres d’une société, comme en démocratie. Mais à la différence de la démocratie qui, dans ses variantes existantes, relie des personnes engagées dans des relations distantes, la sociocratie concerne des personnes engagées dans des organisations. « Savoir pour prévoir et prévoir pour pouvoir » était la devise du positivisme de Comte. Pour Comte, il est donc important de placer les faits (le savoir) au cœur des choix collectifs plutôt que l’opinion, les préjugés, les croyances ou les superstitions. Et pour y arriver, il est important que chaque individu puisse jouir de toute sa liberté. La sociocratie est donc aussi l’art de combiner les libertés au sein d’un collectif, mais des libertés éclairées par la rationalité des faits. Si le scientisme de Comte et sa foi dans le progrès ne sont plus de mise à notre époque inquiète des limites et de l’équilibre de notre écosystème, son intuition philosophique de sociocratie pour réguler les organisations demeure pertinente. Il a fallu attendre les années 1970-1980 pour que Gerard Endenburg mette expérimentalement au point une boîte à outil sociocratique opérationnelle et assez satisfaisante au sein de sa propre entreprise. (more…)

13 juillet 2014

¤ NON au TAFTA – STOP-TAFTA !!! Signez l’appel !!!

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 11 : 07

jeudi 10 juillet 2014

Les citoyens d’Europe contre le traité transatlantique
Signez l’appel et déclarez-vous « hors TAFTA »

Toutes et tous hors Tafta !¤ NON au TAFTA - STOP-TAFTA !!! Signez l'appel !!! dans Complots prouvés arton75-0ff7e

 

Signez ici

https://www.collectifstoptafta.org/ 

 

STOP-TAFTA-Page3
STOP-TAFTA-Page1STOP-TAFTA-Page1 STOP-TAFTA-Page2STOP-TAFTA-Page1STOP-TAFTA-Page1STOP-TAFTA-Page2 
STOP-TAFTA-Page3

 

 

¤ Aujourd’hui, le climat, c’est un programme

Classé dans : Bizarreries météo,Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 10 : 34

Source : http://www.cielvoile.fr/article-aujourd-hui-le-climat-c-est-un-programme-124099887.html

Mardi 8 juillet 2014

ScottStevens

Interview  radiophonique du météorologue américain Scott Stevens  le 9 novembre 2012 pour la radio Veritas http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3719.795 Traduction française donnée par Diouf le 1er octobre 2013, revue par Ciel voilé

« Pendant des années Scott Stevens a été météorologue pour plusieurs chaînes de télévision, il a obtenu plusieurs prix pour le sérieux de son travail. Il y a une dizaine d’années, il remarqua des anomalies dans le ciel et commença son enquête sur les chemtrails. Avec méthode et constance, il a découvert que notre climat est entièrement numérisé. Sa carrière s’est déroulée sur une période de 20 ans dans le Kansas, le Nebraska, l’Oaklahoma et New-York. Scott Stevens  a poursuivi ses investigations tout en sachant qu’il ne pourrait plus continuer à travailler pour les médias. »

Question 1 : C’est la première fois pour Veritas qu’un météorologue vient parler des chemtrails. Dites-nous comment vous en êtes arrivé là, voulez-vous ?

Oh là là…ça ne s’est pas fait en un jour ! C’est une évolution sur plusieurs années. Je connaissais le terme chemtrail dès 1998 et 5 ans plus tard je comprenais les mobiles de ces manifestations. Au départ c’est mon intérêt pour l’énergie du point zéro et les recherches assimilées qui m’ont mis sur la piste. Et en consultant le site du Lt. Colonel Thomas Bearden, j’ai trouvé un article sur l’ingénierie du climat en Union Soviétique. Il y avait des photos de nuages étranges.

En 2000, j’ai acheté mon premier appareil photo numérique et ma « conversion » s’est faite graduellement, mais il y a eu vraiment un point de non-retour : c’est le jour où il y a eu pour moi un avant et un après. (more…)

18 juin 2014

La légalité des chemtrails chaudement débattue en Floride

Classé dans : Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc...,Outils/Bon à savoir — uriniglirimirnaglu @ 3 : 04

Source : http://www.acseipica.fr/legalite-chemtrails-chaudement-debattue-en-floride/

Le débat sur les chemtrails évolue dans l’Etat de Floride: la question n’est plus de savoir si les chemtrails existent ou non mais plutôt de savoir si de tels assauts chimiques sont légaux au regard des lois internationales.

voir: CHEMTRAILS: Covert And Ongoing Crimes Against Humanity

Si la cour criminelle internationale se saisit de ces accusations, ce sera un moment historique dans l’emploi des lois criminelles pour la protection des individus face à l’exposition à des produits chimiques toxiques par les entrepreneurs et sociétés gouvernementales.

“If the International Criminal Court moves on these charges, it would be a historic moment in the use of criminal laws to protect individuals from exposure to toxic chemicals by government contractors and corporations.”

article original intégral:

Source : http://www.storyleak.com/chemtrails-a-chemical-assault-on-people-and-chemical-trespass-of-property/

A Chemical Assault On People And Chemical Trespass of Property

Michael Thomas

by 
May 30th, 2014
Updated 05/31/2014 at 6:42 pm

Legality of Chemtrails Hotly Debated in Florida

State of the Nation is very pleased to announce a recent development in the State of Florida regarding the ongoing chemtrail debate.  The recent evolution of this debate is not whether chemtrails exist; rather, the discussion in Florida is whether such chemical assaults are legal under the rubric of international law.

This debate was catalyzed by a legal essay that was first published at State of the Nation, which was then highlighted by the History Channel in their Weather Warfare Documentary.  There were a variety of legal issues taken up in that paper entitled: CHEMTRAILS: Covert And Ongoing Crimes Against Humanity which can be summed up as follows:

“If the International Criminal Court moves on these charges, it would be a historic moment in the use of criminal laws to protect individuals from exposure to toxic chemicals by government contractors and corporations.”[1]

This ongoing legal discussion about the criminal nature of secretly chemtrailing the skies of the USA is an extraordinary success for the Chemtrail Truth Movement.  The legal theory revolves around two facts: (i) legally mandated disclosure of the various chemical ingredients of the chemtrail aerosols is not provided to those who are severely impacted and (ii) those same ingredients have been proven to cause bodily injury and emotional injury to those who are most sprayed and susceptible  to their deleterious effects. (more…)

16 juin 2014

¤ Les « merdias » mainstream et la désinformation

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 05

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/06/16/media-et-propagande-profession-desinformateur/

Média et propagande: Profession désinformateur…


Sharyl AttkissonLes merdias yankees sont concetnrés en 6 méga-corporations oligarchiques. Les merdias français appartiennent aux vendeurs de canons et à la haute finance (Rothschild, Dassaut, Lagardère)  et certains croient toujours être « informés » ?

Les faiseurs d’opinions ont toujours été les faiseurs de canons… C’est bien pire de nos jours.

Boycott de cette fange ! Eteignez les télés et les radios, n’achetez plus les journaux/magazines et surtout… Rallumez les cerveaux !

– Résistance 71 –

Une profession de plus en plus en vogue: Spcéaliste de la désinformation

Oscar Fortin 11 juin 2014

 url de l’article: http://www.mondialisation.ca/les-specialistes-de-la-desinformation-une-profession-de-plus-en-plus-en-vogue/5386897

Le temps où il suffisait de dire « je l’ai lu dans le journal, je l’ai entendu à la radio, vu à la télévision » pour faire taire tous les incrédules est désormais dépassé. Ce qu’on écrit dans le journal, ce que l’on dit à la radio, ce qu’on nous montre à la télévision n’a plus la crédibilité d’antan. Une nouvelle profession s’y est taillé une place pour en faire le lieu privilégié de la désinformation aux allures de ce qu’il y a de plus vrai et de plus convaincant. Un métier qui se vend aux plus offrants. Des vendeurs d’images et d’opinions qui savent se vendre ainsi que ce qu’ils produisent. Ils ont tous et toutes l’allure de personnes qui ne sauraient mentir ou tromper leur public.

Déjà, nous connaissons les fonctions des attachés de presse des ministres et des représentants des grandes institutions nationales et internationales. Ils ont pour tâches de mettre en évidence tous les beaux et bons côtés de leurs patrons tout en faisant apparaître subtilement tous les mauvais côtés de leurs adversaires. Qu’il en soit ainsi dans le cadre d’une institution ou d’un ministère gouvernemental, ne surprends personne et c’est normal qu’il en soit ainsi. On se souviendra du spécialiste en communication que le nouveau maire Labaume de la ville de Québec avait fait venir de France pour lui confier le maintien d’une bonne image publique devant  ses électeurs et électrices. Dans ce cas précis, ce fut un grand fiasco, puisque le maire a dû le remercier de ses services peu de temps après l’avoir engagé, ses compétences n’étant pas à la hauteur des attentes.

Dans le cas de la presse écrite et des bulletins d’information nationales et internationales, la situation est différente. Le public s’attend à ce que ces grands réseaux d’information leur fournissent des faits, des analyses qui permettent de mieux comprendre ce qui se passe dans telle ou telle région du monde. C’est là la seule source pour plus de 80 % de la population de se faire un jugement sur ces faits et d’exprimer leurs attentes par rapport aux engagements de leurs gouvernements respectifs. Des dizaines de milliards de dollars sont engagés chaque année en armements et en interventions militaires dans divers pays du monde. Les dirigeants politiques et les médias de communication qui leur sont soumis en arrivent à convaincre par divers montages les citoyens et citoyennes de la justesse de ces dépenses et de ces interventions. (more…)

14 juin 2014

¤ Le nouveau capitalisme criminel (livre par Jean-François Gayraud, commissaire de police et criminologue)

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 54

Source : http://www.bastamag.net/Face-a-la-dimension-criminelle-de

CAPITALISME

« Face à la dimension criminelle de la crise, les élites sont aveugles, incompétentes ou complices »

PAR AGNÈS ROUSSEAUX 5 JUIN 2014

¤ Le nouveau capitalisme criminel (livre par Jean-François Gayraud, commissaire de police et criminologue) dans Outils/Bon à savoir arton4144-7bc57

Et si la crise financière était une vaste fraude ? Dérégulé à l’excès, le capitalisme comporte des incitations au crime et à la fraude absolument inédites, explique Jean-François Gayraud, commissaire de police et criminologue. Il pose dans son ouvrage Le nouveau capitalisme criminel un diagnostic décapant : les responsables politiques sont dans le déni ou l’aveuglement, les acteurs de la fraude de 2008 sont aujourd’hui revenus dans le jeu, les lois votées pour tenter de réguler le système financier n’ont rien changé, et des techniques comme le trading haute fréquence échappent à tout contrôle. Il y a urgence à reprendre en main un système économique devenu criminogène, avec ses dérives frauduleuses et prédatrices. Entretien.

Basta ! : Vous analysez les crises financières au prisme de la criminologie. Pour vous, la crise de 2008 est-elle due à des comportements criminels ?

Jean-François Gayraud [1] : Le nouveau capitalisme qui se développe depuis les années 80 comporte des incitations et des opportunités à la fraude d’une ampleur inédite. L’alliance entre la financiarisation, la dérégulation et une mondialisation excessives forme un cocktail explosif. La criminalité est l’angle mort de la pensée économique, un impensé radical, et ce depuis le 18ème siècle. Cela avait peu de conséquences durant le capitalisme fordiste et keynésien, plus régulé. Désormais, cet impensé est mortifère. On nous explique que cette crise financière des subprimes est liée à un simple dysfonctionnement des marchés : comme si, une fois ce dysfonctionnement disparu, on reviendrait à une situation à peu près normale. Je tente de combler cette erreur de diagnostic en analysant les mutations du capitalisme à la lumière de la criminologie [2].

Il ne s’agit pas d’être « mono-causal » et de tomber dans la théorie du complot. Mais simplement de montrer qu’il y a dans ce capitalisme une dimension criminogène qui n’est ni marginale ni folklorique. « Criminogène » ne veut pas dire criminel. Cela signifie simplement que ce système a des potentialités et des vulnérabilités à la fraude, qui étaient jusqu’à présent inconnues. On voit que toutes les crises financières depuis les années 1980 ont été causées par des bulles immobilières et boursières en parties nées de fraudes systématiques. Au point que désormais, la fraude fait système. (more…)

4 juin 2014

¤ Une méga-planète surnommée « Godzilla » découverte par la Nasa

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 31

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2014/06/03/la-mega-planete-kepler-10c-surnommee-godzilla-decouverte-par-la-nasa-est-dix-sept-fois-plus-lourde-que-la-terre_n_5435849.html?icid=maing-grid7%7Cfrance%7Cdl2%7Csec3_lnk7%26pLid%3D269225

Le HuffPost avec AFP  |  Publication: 03/06/2014 09h46 CEST  |  Mis à jour: 03/06/2014 09h46 CEST

méga planète

La nouvelle planète Kepler-10c au premier plan et Kepler-10b en arrière-plan | AFP/DAVID A. AGUILAR
SCIENCES – Des astronomes ont repéré une méga-planète rocheuse 17 fois plus lourde que la Terre, qui a été surnommée comme le roi des monstres « Godzilla », et pourrait changer la perception des origines de l’Univers.

Cette planète solide de composition rocheuse, située à 560 années-lumière de la Terre, a été découverte par la mission Kepler de l’agence spatiale américaine (Nasa), ont annoncé lundi des experts lors d’une rencontre à Boston (Massachusetts, nord-est) de l’American Astronomical Society.

Kepler-10c, un « monstre rocheux »

Cette méga-planète, nommée Kepler-10c, a un diamètre de 29.000 kilomètres, soit 2,3 fois celui de la Terre.

Or, jusqu’à présent, les astronomes n’envisageaient pas l’existence d’un tel « monstre rocheux », car plus la planète est grande, plus son attraction gravitationnelle lui fait amasser non seulement des matériaux solides, mais aussi et surtout de grandes quantités d’hydrogène, la transformant en planète géante gazeuse, comme Jupiter.

« La surprise fut totale quand nous avons réalisé ce que nous avions trouvé », a rapporté l’astronome Xavier Dumusque, du centre d’astrophysique Harvard-Smithsonian.

« C’est le Godzilla des Terre! » s’est exclamé Dimitar Sasselov, directeur du projet sur les origines de la vie à l’université de Harvard (Harvard Origins of Life Initiative). « Mais contrairement au monstre du film, Kepler-10c a des implications positives pour la vie », selon lui.

Aucun espoir de vivre un jour sur « Godzilla »

Si la mission Kepler de la Nasa peut repérer des planètes, elle ne peut pas vraiment dire si elles sont gazeuses ou rocheuses.

Et tandis que la taille imposante de « Godzilla » suggérait plutôt une planète de type « mini-Neptune », plus grande que la Terre avec une épaisse enveloppe d’hydrogène et d’hélium, un télescope situé sur les îles Canaries a pu déterminer que cette méga-planète avait une masse 17 fois supérieure à celle de la Terre, soit bien davantage que ce qui était attendu. (more…)

¤ Militarisation de la lutte contre la criminalité, notamment cyber…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 1 : 06

Source : http://www.voltairenet.org/article182979.html

LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE

L’État français est-il en guerre contre les Français ?

par Jean-Claude Paye

La loi de programmation militaire française étend les pouvoirs des Armées à la « la prévention de la criminalité ». Ce faisant, elle abroge, sur le modèle de ce qu’ont fait les États-Unis après le 11-Septembre, la distinction classique entre défense et sécurité intérieure, entre armée et police. Du coup, elle soumet les citoyens français à un régime de surveillance autrefois réservé à des agents d’une puissance étrangère.

RÉSEAU VOLTAIRE | BRUXELLES (BELGIQUE) | 26 MARS 2014
¤ Militarisation de la lutte contre la criminalité, notamment cyber... dans Outils/Bon à savoir ligne-rouge
JPEG - 19.5 ko
Jean-Yves Le Drian (ministre de la Défense) et Manuel Valls (ministre de l’Intérieur)

L’espionnage massif de ses citoyens par les services secrets d’un pays est aujourd’hui devenu la norme. À la faveur de la « lutte contre le terrorisme », la notion de guerre s’est introduite dans le Code pénal de l’ensemble des pays occidentaux. La dernière loi française de programmation militaire, qui vient d’être promulguée le 19 décembre 2013 [1], s’inscrit dans cette tendance de fusion du droit pénal et du droit de la guerre. Elle illustre une évolution du droit occidental qui, tout en concentrant l’ensemble des pouvoirs aux mains de l’Exécutif, place l’exception à la place de la norme et pose l’anomie comme base de reconstruction d’un nouvel ordre de droit. Cette mutation enregistre la fin d’une organisation, propre à la forme nationale de l’État, basée sur l’articulation de deux systèmes relativement séparés, État de droit à l’intérieur du pays et violence pure à l’extérieur.

Une loi militaire comme « prévention de la criminalité »

La loi de programmation militaire sert habituellement à encadrer les budgets des forces militaires de l’Hexagone. Cette année, elle sort du cadre de la défense pour englober « la lutte contre le crime ». Portant diverses dispositions, concernant à la fois la Défense et la Sécurité nationale, elle comprend un article 20 (l’ancien article 13) qui étend les pouvoirs de surveillance des autorités administratives françaises à « la prévention de la criminalité », fusionnant ainsi droit de la guerre et droit pénal en généralisant la tendance déjà imprimée par la lutte « antiterroriste » à l’ensemble du champ pénal. En visant génériquement la « prévention de la criminalité », ce régime s’appliquera à toutes les infractions. En soumettant les citoyens français à un régime de surveillance autrefois réservé à des agents d’une puissance étrangère, la loi ne sépare plus intérieur et extérieur de la nation et ne distingue plus infraction pénale et gestion de l’hostilité. Ce processus omniprésent n’est pas seulement identifiable à l’intérieur du pays, mais aussi au niveau des conflits internationaux. Les engagements de la France en Libye et en Syrie procèdent à une indifférenciation entre action de guerre et fonction de police. La guerre n’est plus engagée, afin de se défendre ou de procéder à une conquête, mais pour « punir un dictateur ».

Afin de procéder à cette fusion du pénal et du militaire, la loi de programmation évince le pouvoir judiciaire et concentre les pouvoirs aux mains de l’exécutif. Non seulement le troisième pouvoir est totalement contourné, mais le seul dispositif de contrôle a posteriori(Commission de contrôle des écoutes et interceptions) relevant de l’Exécutif ne pourra émettre qu’une « recommandation » au Premier ministre .

La collecte de données porte sur les numéros de téléphone, les adresses IP, ou les listes de contact de correspondants téléphoniques, ainsi que sur les données de géolocalisation en temps réel. Seulement dans ce dernier cas, l’autorisation préalable du Juge des libertés ou de la CNCIS, l’autorité de contrôle relevant du pouvoir Exécutif, reste nécessaire. (more…)

2 juin 2014

¤ Dix milliards d’amende de la BNP : la juridiction universelle et le marché de l’obéissance mondiale

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 14 : 13

Source : http://www.huffingtonpost.fr/daniel-soulez-lariviere/amende-bnp-10-milliards-juridiction-universelle_b_5430065.html

La juridiction universelle et les dix milliards de la BNP

Publication: 02/06/2014 12h39

L’émotion suscitée par la perspective de voir la BNP tenue de payer une amende de dix milliards de dollars au trésor public américain pour avoir enfreint des lois strictement américaines sur des embargos à l’égard de Cuba, du Soudan et de l’Iran, est justifiée.

Cette émotion traverse d’ailleurs beaucoup de courants politiques, y compris le Front national. Mais l’émotion ne doit pas cacher la raison, pas plus que l’arbre ne doit cacher la forêt. L’arbre c’est le sort qui s’abat sur la BNP, comme d’ailleurs dans la suite probablement sur d’autres banques françaises.

La forêt est une réalité difficile à constater et même concevoir pour des esprits français. A savoir le fait que les Etats-Unis d’Amérique se constituent en juge universel de toutes les infractions économiques mondiales: dès lors qu’un dollar est bougé dans une transaction, le juge américain, d’après les lois américaines, peut se saisir de ce qu’il considère comme une infraction. Comme au plan international il n’existe pratiquement pas d’opérations économiques qui échappent à l’utilisation du dollar, et particulièrement en matière bancaire, la justice américaine devient une juridiction économique universelle.

La juridiction universelle est surtout connue en matière de droits de l’Homme. Elle est d’ailleurs le plus souvent paradoxalement refusée par les Etats-Unis qui voient dans les traités internationaux qui les consacrent une atteinte à leur souveraineté. C’est pourquoi ils n’ont jamais ratifié le traité de Rome créant la Cour pénale internationale en 1998, alors que Bill Clinton l’avait signé in extremis. Quant à la convention sur la torture de 1988, le Sénat lors de sa ratification d’octobre 1994, a mis des conditions et restrictions à son application.

Mais en matière économique, une seule puissance, celle des Etats-Unis, peut sans aucun traité donc sans aucune réciprocité ni articulation avec les juridictions nationales, traduire devant sa justice presque n’importe quel agent économique dans le monde, compte tenu des critères de rattachements très extensifs de la compétence judiciaire américaine.

Encore convient-il de préciser que ce n’est pas le juge américain qui décide dans le cas dont il est question, mais le parquet, le DOJ (Department of justice), c’est-à-dire l’accusation. Depuis dix ans, plusieurs sociétés européennes et françaises se sont vues poursuivies par le département de la justice pour des faits considérés comme en infraction avec la loi américaine, que la loi française soit applicable ou non. Et, plus étonnant encore, il en va de même si les juridictions françaises sont compétentes concurremment. (more…)

¤ Vaccination bidon : les USA avouent !

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 2 : 23

Source : http://www.crashdebug.fr/index.php/sciencess/8834-la-maison-blanche-admet-avoir-mis-en-scene-une-operation-de-fausse-vaccination-pour-collecter-de-l-adn

La Maison Blanche admet avoir mis en scène une opération de fausse vaccination pour collecter de l’ADN

vaccin_pakistan.jpg

Mike Adams, Natural News

27 mai 2014

La Maison Blanche a officiellement admis que des programmes de fausse vaccination ont été pratiqués par les US comme prétexte pour voler secrètement des échantillons d’ADN, dans le cadre de la soi-disant « lutte contre le terrorisme ». Le but du procédé, réalisé au Moyen-Orient, était d’utiliser l’analyse d’ADN pour identifier de prétendus terroristes qui deviendraient ensuite des cibles à abattre.

Comme le rapportait le New York Times en 2011, « Dans les mois précédant l’assassinat d’Osama Ben Laden, la CIA a mené un programme bidon de vaccination à Abbottabad, au Pakistan, comme un subterfuge dans le but d’obtenir des preuves ADN de membres de la famille de Ben Laden qui étaient supposés se terrer là-bas dans un camp ».

« Des agents de la CIA recrutèrent un médecin pakistanais expérimenté pour organiser une campagne de vaccination à Abbottabad, en démarrant le « projet » dans un quartier plus pauvre de la ville pour le faire paraître plus authentique », rapporte leGuardian.

Cette méthode, dévoilée pour la première fois en 2011, est une première dans l’histoire d’un gouvernement américain forcé d’admettre qu’il se sert d’une activité de « santé publique » pour récolter secrètement et illégalement de l’ADN de gens juste pour tenter d’assassiner une seule personne.

Comment exactement un programme de vaccination pourrait récolter de l’ADN des gens ? Ce n’est vraiment pas difficile. Comme l’explique le Guardian, « des infirmières ont été formées à aspirer du sang dans l’aiguille en administrant le produit ».

La Maison Blanche dit qu’elle va arrêter d’utiliser les fausses vaccinations pour collecter l’ADN et tuer les gens

Aujourd’hui la Maison Blanche dit qu’elle ne se servira plus de campagnes vaccinales comme tactiques pour la « guerre anti-terroriste ». Et les habitants du monde sont supposés faire automatiquement confiance à cette promesse même si elle provient du régime même qui a été la première à mener une opération trompeuse de vaccination

C’est presque comme si la Maison Blanche disait, « Ouais, nous avons mené une opération de fausse vaccination ; nous avons récupéré de l’ADN de vos enfants ; nous vous avons menti sous prétexte de santé publique et nous avons été pris la main dans le sac…mais maintenant vous pouvez nous croire ! Nous en faisons la promesse ! »
Cette promesse apparemment ridicule vient de faire surface cette semaine dans le cadre d’une annonce de la Maison Blanche selon laquelle les US « ne se serviraient pas de programmes de vaccination pour des opérations d’espionnage », selon Yahoo News. (more…)

11 mai 2014

¤ Le rouge-gorge est désorienté par les ondes électromagnétiques

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 56

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/09/le-rouge-gorge-desoriente-par-les-ondes-electromagnetiques_4413996_3244.html

Le Monde.fr | 09.05.2014 à 10h45 • Mis à jour le 09.05.2014 à 14h16 |Par Florian Cadu

Des chercheurs allemands ont mis en évidence la sensibilité du rouge-gorge aux ondes électromagnétiques d'origine humaine.
Des chercheurs allemands ont mis en évidence la sensibilité du rouge-gorge aux ondes électromagnétiques d’origine humaine. | DR

Les activités humaines seront-elles à l’origine de la désertion des oiseaux migrateurs des zones urbaines ? Le bruit électromagnétique engendré par les appareils électroniques peut en tout cas perturber leur orientation, comme le montre une étude menée par une équipe de l’université d’Oldenburg en Allemagneet publiée dans Nature jeudi 8 mai.

En réalisant plusieurs expériences sur le rouge-gorge familier (Erithacus rubecula), Henrik Mouritsen et ses collègues ont démontré l’influence des basses fréquences électromagnétiques sur la boussole interne de ces volatiles. Les chercheurs ont d’abord placé les oiseaux dans des cages en aluminium grillagées et reliées au sol. Ce type d’installation permet le blocage des rayonnements électromagnétiques, mais pas du champ magnétique terrestre. Dans cette situation, les oiseaux s’orientent sans difficulté vers leur direction migratoire.

En revanche, lorsqu’ils sont placés dans des huttes en bois, ils perdent leur capacité d’orientation. De même quand leur cage blindée est déconnectée du sol. « L’enceinte en aluminium reliée à la terre protège du bruit électromagnétique. Elle absorbe ces ondes puis les libère grâce à sa circulation continue. Le bois, quant à lui, n’est pas un matériau conducteur, donc la cabane n’est pas préservée des ondes, tout comme la cage en aluminium déconnectée du sol », explique Hervé Cadiou (CNRS, université de Strasbourg), spécialiste de la perception magnétique chez les animaux.

Conclusion : soumis aux ondes électromagnétiques, le système sensoriel du rouge-gorge est grandement déstabilisé, ce qui provoque sa désorientation migratoire globale. (more…)

¤ Solution anti-cancer: un solvant industriel pourrait permettre de reprogrammer les cellules cancéreuses

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 54

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/10/un-solvant-industriel-pourrait-permettre-de-reprogrammer-les-cellules-cancereuses_n_5295532.html?utm_hp_ref=mostpopular

Le HuffPost  |  Par Laurane SirenkoPublication: 10/05/2014 07h55 CEST

solution anti-cancer
SANTÉ – Les chercheurs du centre de recherche sur le cancer « Peter MacCallum » à Melbourne en Australie viennent peut-être de trouver les prémices d’une solution anti-cancer. Un solvant industriel, qui permettrait de reprogrammer les cellules cancéreuses afin qu’elles se détruisent elles-mêmes, s’apprête à passer l’épreuve du premier essai clinique mondial.

Le Dr Jack Shortt et toute son équipe du Centre de recherche sur le cancer Peter MacCallum ont découvert les propriétés anti-cancer d’un solvant très utilisé dans un large éventail de produits industriels et médicaux comme les tissus, les peintures ou encore les appareils dentaires. Il s’agit du solvant N-methyl-2-pyrrolidone (ou NMP).

Et alors que les chercheurs ne soupçonnaient pas le moins du monde le potentiel de ce solvant, c’est l’équipe du Dr Jake Shortt qui, en 2010, a mis le doigt dessus après avoir constaté son effet sur des modèles pré-cliniques de myélome, un type de cancer de la moelle osseuse qui se développe à partir de cellules plasmatiques endommagées.

Avec l’aide du laboratoire de recherche en Hématologie et Immunologie translationnelle (HITRL), le NMP a permis de cibler une classe de protéines dans des gènes de régulation et ainsi de « reprogrammer » les cellules atteintes. (more…)

¤ Les premiers bras bioniques vont pouvoir être vendus aux Etats-Unis

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 15 : 51

Source : http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/05/11/les-premiers-bras-bioniques-vont-pouvoir-etre-vendus-aux-etats-unis_4414804_1650684.html

Le Monde.fr avec AFP | 11.05.2014 à 07h08 • Mis à jour le 11.05.2014 à 07h11

Vue d'une prothèse "DEKA Arm System", dont la commercialisation a été approuvée aux Etats-Unis.

L’agence américaine des médicaments (FDA) a donné son feu vert vendredi 8 mai à la commercialisation aux Etats-Unis d’une prothèse bionique qui permet deredonner la sensation du toucher à une personne dont le bras a été amputé, et de lui faire réaliser des mouvements complexes avec une nouvelle main.

UN AIR DE « STAR WARS »

Le « DEKA Arm System », fabriqué par la firme DEKA Integrated Solutions, est capable de mouvements multiples et simultanés. Ils sont créés grâce à l’activité électrique produite par les contractions musculaire situées près de l’endroit où est attaché le bras artificiel.

Des électrodes transmettent ces signaux électriques à une puce électronique dans la prothèse, qui les traduit en différents mouvements spécifiques. Cette prothèse a été surnommée « Luke » par les chercheurs de l’entreprise DEKA, en référence à une scène de la Guerre des étoiles où le héros Luke Skywalker se faitgreffer une prothèse électronique du même type. (more…)

10 mai 2014

¤ Les crimes contre l’humanité de la CIA, les escadrons de la mort de la CIA…

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 4 : 06

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/05/09/ingerence-occidentale-en-ukraine-des-escadrons-de-la-mort-de-la-cia-dans-lest-du-pays/

Ce que les USA ont fait des dizaines de fois, ils peuvent toujours le refaire des dizaines de fois…“Pour la première fois, des officiels américains ont reconnu qu’en 1965, ils ont établi des listes très fournies des opérateurs et sympathisants communistes, depuis les plus hauts échelons de la société, jusque dans les villages les plus reculés. Plus de 5000 noms furent donnés à l’armée indonésienne et les Américains par la suite cochaient les noms de ceux qui avaient été éliminés ou capturés” (Spartanburg, South Carolina Herald-Journal du 19 Mai 1990).

Ingérence occidentale en Ukraine: Des escadrons de la mort de la CIA dans l’Est du pays…

Des activistes de l’Est de l’Ukraine sonnent l’alarme sur des escadrons de la mort de la CIA opérant en Ukraine

La CIA a renversé les mouvements politiques inacceptables à l’élite financière et politique des Etats-Unis

Kurt Nimmo 8 Mai 2014 url de l’article original:

http://www.infowars.com/activists-in-eastern-ukraine-sound-alarm-on-cia-led-death-squads/print/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

(…)

“Kiev doit non seulement faire face à la résistance d’une milice bornée, mais aussi au manque de volonté de l’armée de conduire de vastes opérations. Les soldats n’ont pas assez d’équipmement et de logistique, de véhicules ou de carburant,” stipule un rapport posté sur un site internet d’un des états de l’Est. “Ainsi, le gouvernement compte en grande partie sur la nouvellement créée Garde Nationale et le Secteur Droit militant.” La Garde Nationale et le Pravy Sektor sont directement impliqués avec des mercenaires (NdT: Il a été rapporté que des mercenaires d’Academi/Greystone, ex-Blackwater, sont en Ukraine depuis février/mars… arrivés par avion à Kiev juste après le coup d’état). Ceux-ci incluent la firme américaine ex-Blackwater, Greystone et “30 groupes de sabotage militaire étrangers composés de 4 à 6 personnes, provenant d’Allemagne, de Pologne, des Etats-Unis et de Georgie.”

Un autre site de langue russe, 57.mid, publie un rapport d’Ukraine clâmant que la CIA fait équipe avec le Secteur Droit “afin de maximiser le nombre de pertes parmi la population civile afin de faire oublier le massacre du 2 Mai à la maison des syncicats d’Odessa qui a tué au moins 46 personnes et pour terroriser la population russophone des régions d’Odessa, de Mykolayiv et de Kherson.”

Si ces rapports s’avèrent corrects, il y aura sûrement une vague de terreur et de représailles sanglantes avant le vote du referendum. Les gangs fascistes, galvanisés de haine ethnique et raciale et de mythes nationalistes, se sont liés avec des impératifs néolibéraux dirigés avec une précision redoutable par la CIA ; ceci résultera en une nouvelle crise, potentiellement qui verra finalement une Russie reluctante à intervenir en Ukraine. (more…)

9 mai 2014

¤ Le grand succès de Russia Today (RT) : plus d’un milliard de vues sur YouTube !

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 52

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/05/09/media-dinformation-rt-1-mondial-sur-youtube/

Média d’information: RT #1 mondial sur Youtube !!

RT premier média d’information à recueillir plus d’un milliard de vue sur YouTube !

~ Résistance 71 ~

9 Mai 2014

La chaîne de télévision russe en anglais Russia Today (RT) est devenu le média d’information alternatif le plus vu au monde, ce qui n’a rien d’étonnant au vu de la fange merdiatique ambiante tant dans les pays anglo-saxons que dans les pays francophones.

En ce qui nous concerne, RT a toujours été une de nos source d’information la plus utilisée et nous avons traduit quelques dizaines d’articles provenant de RT. Individuellement, le noyau « dur » de Résistance 71 consulte RT quotidiennement depuis en moyenne 6 ans.

L’émission politique phare de RT est CrossTalk de Peter Lavelle (remarquable journaliste et hôte, historien de formation), qui présente son émission chaque fois en disant: « Welcome to CrossTalk, where all things are considered » ce qui peut se traduire par, et c’est véritablement là la GRANDE DIFFERENCE avec les merdias occidentaux: « Bienvenus sur CrossTalk, où toute chose est considérée ». RT donne la parole en permanence à toute opposition sur un sujet donné. C’est l’essence même du débat, ce que ne font absolument plus les notres, alors est-il surprenant que l’anglophone réfléchissant un peu, aille chercher une chaîne d’information plus éclectique et qui donne possibilité aux vrais débats ?…

Résultat de l’enquête d’audience sur YouTube:

1- RT avec 1 001 117 875 vues

2- ABC News (USA) avec 528 268 517 vues

3- Al Jazeera (en anglais) avec 465 567 968 vues

Au delà des infos, RT possède trois excellentes émissions politiques: CrossTalk (Peter Lavelle), Breaking the Set (Abby Martin) et the TruthSeeker (Daniel Bushell). Plus, une truculente émission d’économie et de finance: Keiser Report (Max Keiser et Stacy Herbert).

Ces émissions de l’ordre de 25 minutes couvrent l’ensemble de l’actualité politico-économique mondiale.

Source: http://www.silviacattori.net/article5589.html

8 mai 2014

¤ Vie artificielle, manipulation du vivant…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 59

Sources : http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/07/modification-adn-alphabet-elargi-bacterie-semi-synthetique_n_5282019.html?ncid=webmail_fr2

http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/27/vie-artificielle-chercheurs-chromosome-levure_n_5044611.html

http://www.huffingtonpost.fr/2013/02/21/la-premiere-cellule-zombie-creee-par-des-scientifiques_n_2732063.html

Quelques articles récents…

Modification de l’ADN : l’alphabet du vivant élargi dans une bactérie semi-synthétique

Le HuffPost avec AFP  |  Publication: 07/05/2014 19h37 CEST  |  Mis à jour: 07/05/2014 19h37 CEST

Modification ADNSCIENCE – Va-t-on devoir réapprendre l’alphabet de la Vie? Une équipe américaine a créé le premier organisme vivant semi-synthétique qui élargit l’éventail de la nature peut-on apprendre mercredi 7 mai dans la revue scientifique Nature.

L’information génétique de tous les êtres vivants est écrite dans leur ADN sous la forme d’un enchaînement de quatre molécules de base, aussi appelées « lettres », qui constituent l’alphabet du vivant: l’adénine (A), la thymine (T), la guanine (G) et la cytosine (C).

Dans la structure en double hélice de l’ADN découverte il y a 60 ans par Watson et Crick, ces lettres sont organisées en deux paires de bases: A-T et C-G. Et les scientifiques viennent de réussir l’exploit d’en ajouter une troisième.

Un organisme vivant semi-synthétique

L’idée d’enrichir cet alphabet du vivant avec des paires de bases qui n’existent pas dans la nature n’est pas nouvelle.

L’équipe conduite par Floyd Romesberg (Institut de recherche Scripps, La Jolla, Etats-Unis), qui travaille sur le sujet depuis la fin des années 90, décrit mercredi dans la revue Nature le premier exemple d’un organisme vivant semi-synthétique capable d’abriter dans son ADN une paire de bases artificielle.

« Seulement deux paires de bases d’ADN, A-T et C-G, codent toute la diversité de la vie sur Terre. Ce que nous avons fait, c’est un organisme qui contient de façon stable ces deux paires de bases, plus une troisième paire, qui n’existe pas naturellement », a expliqué le Pr Romesberg.

Les chercheurs ont d’abord développé une nouvelle paire de bases, à partir de deux molécules appelées d5SICSTP et dNaMTP. Ils ont ensuite synthétisé un fragment d’ADN circulaire, un plasmide, contenant les trois paires de bases, et l’ont inséré dans des cellules d’une bactérie Escherichia coli.

De nouveaux médicaments en vue ?

A leur grande surprise, ils ont constaté que ces cellules d’E. coli pouvaient répliquer l’ADN semi-synthétique ainsi créé assez correctement. Mais les chercheurs ont toutefois dû leur donner un sérieux coup de main en trouvant un « transporteur » — fourni par une espèce de micro-algue — pour importer artificiellement les nouveaux blocs de construction moléculaire dans les cellules.

Cette limite devrait rassurer les sceptiques qui craignent l’émergence incontrôlée de nouvelles formes de vie, estiment les chercheurs. Le transporteur agit en effet comme un interrupteur: sans lui, les nouvelles bases disparaissent du génome de la cellule.

« Les tentatives d’étendre l’alphabet génétique remettent en question courageusement l’idée de la nature universelle de l’ADN, et s’exposent potentiellement aux critiques sur la sagesse d’un tel bricolage », souligne Ross Thyer et Jared Ellefson (Université du Texas) dans un éditorial également publié par la revue Nature.

La biologie synthétique pourrait avoir de nombreuses applications intéressantes, selon les chercheurs, comme de nouveaux médicaments ou de nouvelles formes de nanotechnologies.

 

Vie artificielle : des chercheurs parviennent à synthétiser un chromosome de la levure

Le HuffPost avec AFP  |  Publication: 27/03/2014 21h05 CET  |  Mis à jour: 28/03/2014 16h33 CET

SCIENCE – Des scientifiques venus du monde entier sont parvenus à produire un chromosome artificiel de la levure, une avancée majeure dans le domaine émergent de la biologie synthétique qui devrait permettre de concevoir de nouveaux médicaments, des nutriments ou des biocarburants.

Jusqu’à présent, les chercheurs n’avaient réussi qu’à fabriquer des chromosomes de bactéries et de l’ADN viral, à l’architecture beaucoup plus simple, révèle la revueScience.

Cette fois, il aura fallu sept ans d’efforts à une équipe internationale de scientifiques pour construire ce génome et attacher 273.871 paires de base d’ADN de levure (un champignon qui participe à la fabrication de la bière). Un total un peu inférieur à son équivalent naturel, qui en compte 316.667 exactement.

« De la théorie à la réalité »

L’équipe de scientifiques a en effet effectué de nombreuses altérations à la base génétique de ce chromosome, retirant notamment des parties redondantes qui ne sont pas nécessaires pour la reproduction du chromosome et sa croissance (voir le schéma ci-dessous).

chromosome levure

Les segments jaunes ont été retirés et chaque endroit épinglé a été modifié 

« Notre recherche a fait passer la biologie synthétique de la théorie à la réalité », a estimé Jef Boeke, directeur de l’Institut des systèmes génétiques au centre médical Langone de l’Université de New York, qui a dirigé ce projet de recherche publié en ligne jeudi dans la revue américaine Science.

Selon lui, « ces travaux représentent le plus grand pas d’un effort international pour construire le génome complet d’une levure synthétique ».

Un chromosome amélioré artificiellement

Ce chromosome eucaryote (une structure qui contient les gènes dans le noyau des cellules de tous les végétaux et animaux), qui a donc subi des modifications sans précédent, a été ensuite intégré dans des cellules vivantes de levure de bière.

Ces dernières se sont comportées très normalement mais possédaient de nouvelles propriétés qui n’existent pas dans la levure naturelle, ont souligné les chercheurs, précisant que la levure possède 16 chromosomes au total, contre 23 pour l’être humain.

« Nous lui avons appris quelques nouveaux tours en ajoutant des gadgets spéciaux dans ce chromosome. Modifier le génome revient à faire un pari car un changement inapproprié peut tuer la cellule », a encore expliqué le professeur Boeke.

« Nous avons procédé à plus de 50.000 changements dans le code ADN du chromosome et notre levure est toujours vivante, ce qui est remarquable », s’est-il félicité.

Nouvelles bières ?

Fort de cette technique de ré-assemblage de ce chromosome, ces scientifiques vont à présent pouvoir manipuler le génome de la levure pour lui donner certaines propriétés. Ainsi, il devrait être désormais possible de développer des variétés synthétiques de levure capables de fabriquer des médicaments rares ou de produire certains vaccins, dont celui contre l’hépatite B qui est dérivé de la levure.

Ces levures artificielles pourraient aussi être utilisées pour doper le développement de biocarburants plus efficaces, ou plus simplement de bière. Interrogé par le site américain Popular Mechanics, Christ Baugh, un ancien brasseur devenu chercheur à la Sierre Nevada Brewing Company juge que le potentiel de cette découverte est énorme.

« Personnellement, je suis plus enthousiasmé par cette découverte que par tous les progrès que je vois arriver dans l’industrie de la brasserie », explique-t-il. Selon lui, la moitié du goût d’une bière dépend du type de levure utilisée, mais elles ne fermentent pas toutes de la même manière et produisent des résultats inégaux.

« Si l’on pouvait produire des levures sur mesure, en prenant en compte le codage génétique des molécules qui influent sur le goût, on crée la possibilité de produire en mass des bières aux particularités encore inconnues », conclut le brasseur.

Une cellule zombie mise au point par des chercheurs américains

Le HuffPost  |  Publication: 21/02/2013 14h22 CET  |  Mis à jour: 21/02/2013 16h55 CET

130208_zombied_silica
SCIENCE – C’est une information qui devrait ravir les amateurs de série Z. Des scientifiques sont parvenus à créer pour la toute première fois une cellule zombie.

En clair, il s’agit d’une cellule morte, mais toujours en fonction. Une première mondiale dont les résultats ont même surpassé les espérances des chercheurs puisque la cellule morte s’est avérée plus performante que de son vivant. De quoi ouvrir la porte à toutes les extrapolations apocalyptiques.

Pour réaliser leur affaire, les scientifiques du Laboratoire National de Sandia et de l’Université du Nouveau-Mexique ont eu recours à une technique originale. Celle-ci consista à enduire des cellules de mammifères d’une solution de silice (le principal composant de l’écorce terrestre) pour former une sorte de blindage perméable autour de la membrane de la cellule vivante, et permettre ainsi aux chercheurs de confronter la cellule à des températures et des pressions inimaginables pour une cellule vivante.

Un vaste éventail d’applications potentielles

Ainsi chauffée, à près de 400°C, la matière organique de la cellule s’évapore et laisse dans la silice une réplique tridimensionnelle des structures minéralisées et des fonctionnalités complexes de l’organisme vivant qu’elle était avec une précision quasi atomique, tout en préservant la spirale de l’ADN cellulaire.

Étonnamment, la cellule morte reste capable d’effectuer certaines de ses anciennes fonctions. Et dans certains cas, elle serait même supérieure à son ancêtre biologique grâce aux propriétés de la silice qui lui permettent de résister à des températures et des pressions qu’elle n’aurait jamais pu endurer de son vivant.

« Nos cellules zombies jettent un pont entre la chimie et la biologie en créant des cellules qui, non seulement ressemblent comme deux gouttes d’eau à elles-mêmes mais sont aussi capables de travailler sans relâche », a notamment déclaré Bryan Kaehr, l’un des scientifiques qui a mené l’étude.

Si l’on est encore loin de voir défiler des hordes de zombies dans nos villes, les scientifiques pourraient, à l’avenir, utiliser ces structures de silice pour améliorer les performances de certains produits dans les secteurs environnementaux et de la décontamination.

22 avril 2014

¤ TAFTA / ISDS : Aidez-nous à contrer le grave danger qui menace l’exercice démocratique en Europe

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 0 : 54

Source : ’Consultation publique sur les modalités de la protection des investissements et des RDIE dans le cadre du TTIP ‘ : http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch

Il est actuellement (21 avril 2014) très difficile de trouver sur le net le formulaire en français de la consultation ouverte jusqu’en juin prochain sur le mécanisme d’arbitrage des conflits entre investisseurs et Etat qu’il est a priori prévu d’implanter (pour notre plus grande ruine morale, politique et économique à notre avis, cf. la présentation de Raoul Marc Jennar sur le TTIP et ses conséquences néfastes qui nous a pleinement convaincus). Aussi, nous avons décidé de le mettre à disposition ici : fichier pdf ISDSfr et nous vous appelons à l’imprimer, le lire attentivement, le remplir à tête reposée (de préférence en tapant vos réponses dans un traitement de texte ou autre afin de pouvoir faire ensuite des copier-coller), puis de vous réserver une plage de 90 minutes de tranquillité devant un ordinateur connecté à internet afin de renseigner en ligne le formulaire de la consultation que vous trouverez ici (a priori, le formulaire qui s’affiche lors de la première connexion est en anglais ; choisir la langue voulue en cliquant dans la liste déroulante située en haut à droite).

Merci d’avance, c’est important !

19 avril 2014

¤ L’autre rapport sur le climat

Classé dans : Bizarreries météo,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 18 : 48

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/04/19/escroquerie-du-rechauffement-climatique-anthropique/

Escroquerie du réchauffement climatique anthropique…

L’autre rapport sur le climat

Doug L. Hoffman, 18 Avril 2014, url de l’article en français : http://www.alterinfo.net/L-autre-rapport-sur-le-climat_a101792.html

 

Le 31 mars 2014, le cinquième rapport scientifique d’une série produite par le Nongovernmental International Panel on Climate Change (NIPCC) :Climate Change Reconsidered II: Biological Impacts, a été rendu public. Bien que peu relayé par les organes de propagande, cette nouvelle publication présente un rapport indépendant, complet et faisant autorité sur l’état actuel de la climatologie. Il constitue la réponse à la propagande diffusée par le Groupe Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) de l’ONU et ses laquais, et un démenti direct au racontar selon lequel aucun vrai climatologue ne conteste les conclusions des alarmistes du changement climatique. Ce rapport apporte la lumière de la véritable science derrière le réchauffement climatique et ses effets possibles, à ceux qui rejettent les déclarations de la science admise ou les affirmations stupides de politiciens idiots, selon lesquelles, le réchauffement climatique serait une menace imminente.

Or, bien des scientifiques du monde entier ne marchent pas au pas de l’oie avec les climatologues totalitaires de l’ONU. Il y a ceux qui, non seulement les ont dénoncés, mais ont aussi réfuté scientifiquement la machine de propagande du GIEC. Qui sont ces scientifiques prêts à risquer leur réputation en s’opposant à la pensée du GIEC ? Ils s’appellent eux-mêmes le Nongovernmental International Panel on Climate Change (NIPCC). Voici l’histoire de la genèse de l’organisation, prise dans l’avant-propos du rapport :

Les origines du NIPCC remontent à une réunion informelle tenue en 2003 à Milan, en Italie, organisée par le Dr S. Fred Singer et le Science and Environmental Policy Project (SEPP). Le but était de produire une évaluation indépendante des preuves scientifiques disponibles sur le réchauffement climatique induit par le dioxyde de carbone, en attendant la publication du quatrième rapport d’évaluation du GIEC (AR4). Les scientifiques du NIPCC ont conclu que, discernant une influence anthropique significative sur les tendances climatiques actuelle et passée, et évaluant les impacts des éventuels changements environnementaux induits par le dioxyde de carbone sur la biosphère terrestre, le GIEC avait un parti pris dans ses projections futures du changement climatique.

Le rapport des scientifiques de NIPCC est long, plus de 1000 pages, et ce n’est pas leur premier. Dans celui-ci, ils démystifient les sinistres affirmations du dernier rapport du GIEC, selon lesquelles les citoyens de la Terre sont menacés d’inondations, de famines, d’effondrement des écosystèmes, de faillite économique et de mort due à la chaleur extrême. La place manquant ici pour couvrir chaque item du rapport, je vais énumérer les points principaux du résumé :

- Les modèles du climat mondial sont incapables de produire des prévisions climatiques précises, même pour les 10 ans à venir, sans parler de la période de 100 ans adoptée par les planificateurs politiques. Les résultats pondus par ces modèles ne devraient donc pas servir à orienter la politique publique.

- Ni le taux, ni l’ampleur rapportés du réchauffement de surface à la fin du XXe siècle (1979-2000) ne tombent en dehors de la plage de variabilité naturelle normale. Elles n’étaient en aucune façon inhabituelles par rapport aux épisodes climatiques précédents dans l’histoire de la Terre.

- Le rôle du Soleil dans les changements de température est sans doute plus important que ce qui est reconnu aujourd’hui.

- Rien ne prouve catégoriquement que les émissions de CO2 liées à l’homme occasionnent de graves perturbations climatiques mondiales. En particulier, la cryosphère ne fond pas à vitesse accrue ; l’élévation du niveau océanique ne s’accélère pas ; et aucun changement persistant n’a été documenté dans l’évaporation ou les précipitations et l’ampleur ou l’intensité des événements météorologiques extrêmes.

- L’empreinte humaine est si faible par rapport au climat mondial, qu’elle est pratiquement indiscernable sur le fond de la variabilité du système climatique naturel. Le climat change en permanence.

- Une phase de stagnation ou de refroidissement des températures a suivi le léger réchauffement du XXe siècle. Il est certain que des périodes de réchauffement et de refroidissement similaires, dues à la variabilité naturelle, se produiront dans l’avenir, indépendamment des émissions humaines de gaz à effet.

En bref, il n’y a rien d’anormal dans l’évolution récente du climat – le climat se modifie en permanence et ceux qui voudraient le « stabiliser » sont des fous. Ils peuvent aussi essayer d’empêcher le Soleil de se lever et de se coucher. Les annonces de malheur imminent reposent toutes sur des modèles informatiques avérés être totalement douteux, comme démontré ci-dessous.

Agrandissement.

Comme le montre l’illustration ci-dessus, l’immense majorité des prévisions du modèle climatique préféré du GIEC, se voient dans les points éparpillés autour de la large marque. Le trait gras correspond à leur moyenne, tandis que les vrais relevés sont figurés par les ronds verts et les carrés bleus. La science est présumée étudier la nature. Malheureusement, de nombreux climatologues font plus confiance à leurs jouets informatiques qu’au monde physique qu’ils sont censés étudier. (more…)

¤ Pétition anti-chemtrails à adresser à l’Union européenne

Source: https://secure.avaaz.org/fr/petition/Parlement_Europeen_Bureau_dinformation_pou_la_France_du_parlement_Europeen_Faire_interdire_les_epandages_chimiques_aerie/

 

 

18 avril 2014

¤ Vivre en dehors de la Terre, deux news récentes : découverte de la première exoTerre (« Kepler-186f ») et du premier océan extraterrestre (sur Encelade la gelée, une des 53 lunes de Saturne)

Classé dans : Fun,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives — uriniglirimirnaglu @ 0 : 41

Sources : http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/17/exoplanete-terre-decouverte-science_n_5168897.html?utm_hp_ref=france&ir=France

http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/04/eau-saturne-ocean-encelade_n_5089260.html?utm_hp_ref=fr-science

La première exoplanète habitable de même taille que la Terre a été découverte

Le HuffPost/AFP  |  Publication: 17/04/2014 21h03 CEST  |  Mis à jour: 17/04/2014 21h36 CES

exoplanète terre

SCIENCE – Une équipe internationale d’astronomes a découvert la première planète hors du système solaire d’une taille comparable à la Terre et sur laquelle les températures permettent à l’eau d’exister à l’état liquide et d’être ainsi propice à la vie.

Cette découverte, réalisée grâce au télescope spatial américain Kepler, conforte la probabilité de trouver des planètes soeurs de la Terre dans notre galaxie, la Voie Lactée, estiment ces scientifiques dirigés par une astronome de la Nasa et dont les travaux sont publiés dans la revue américaine Science jeudi.

« C’est la première exoplanète de la taille de la Terre trouvée dans la zone habitable d’une autre étoile », souligne Elisa Quintana, une astronome du SETI Institute au centre de recherche Ames de la Nasa, qui a mené cette recherche. « Ce qui rend cette découverte particulièrement intéressante c’est le fait que cette planète baptisée Kepler-186f est de taille terrestre en orbite autour d’une étoile dite naine, plus petite et moins chaude que le Soleil, dans la zone tempérée où l’eau peut être liquide », précise-t-elle.

Cette zone est dite habitable car la vie telle que nous la connaissons et qui dépend de la présence d’eau, a la plus grande probabilité de s’y développer, relèvent ces chercheurs. (more…)

9 avril 2014

¤ La Résistance à la NSA s’organise… et les USA menacent l’Europe de sanctions à l’OMC !!!

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 40

Sources : http://www.01net.com/editorial/614870/un-cable-anti-nsa-entre-le-bresil-et-leurope/

http://rt.com/news/us-europe-nsa-snowden-549/

http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/content/20140307IPR38203/html/NSA-mettre-fin-%C3%A0-la-surveillance-massive-ou-faire-face-aux-cons%C3%A9quences

http://www.chaos-controle.com/archives/2014/02/19/29256694.html

Un câble anti-NSA entre le Brésil et l’Europe

La présidente Dilma Rousseff vient de signer un accord de coopération avec l’Union Européenne. Il comprend notamment la mise en place d’un câble sous-marin direct de communications contournant les écoutes américaines.

01net.
le 25/02/14 à 19h55
¤ La Résistance à la NSA s'organise... et les USA menacent l'Europe de sanctions à l'OMC !!! dans Complots prouvés dot
dot dans Outils/Bon à savoir
dot dans Perso/Archives
200.844754 dans Politique/Societe

© GEORGES GOBET / AFP
Le président de la Commission Européenne José Manuel Barroso, la président du Brésil Dilma Rousseff et le président du conseil Herman Van Rompuy.
dot
Enfin une mesure concrète à la suite du scandale Prism pour déjouer les programmes d’écoutes de la NSA. Un câble sous-marin en fibre optique devrait relier directement le Brésil à l’Europe dès l’année prochaine. C’est l’un des points majeurs du nouvel accord de coopération signé à l’issue du 7ème sommet Union Européenne-Brésil qui s’est tenu à Bruxelles ce 24 février. Il a été signé par le président de la Commission Européenne José Manuel Barroso, la présidente du Brésil Dilma Rousseff et le président du conseil Herman Van Rompuy.

De Lisbonne à la ville de Fortaleza

Le câble partirait de la ville de Fortaleza dans le Nordeste au Brésil pour déboucher dans la capitale portugaise de Lisbonne. Il devrait coûter la coquette somme de 185 millions de dollars, soit 135 millions d’euros environ. Une joint venture entre l’opérateur brésilien Telebras et le fabriquant de câbles en fibre optique IslaLink, l’équivalent portugais d’Alcatel.
Selon l’agence Reuters, les communications Brésil-Europe passent encore par les Etats-Unis pour la transmission de données. Le seul câble direct serait obsolète et ne servirait qu’à la transmission de voix pour les conversations téléphoniques.
Ne souhaitant pas stigmatiser publiquement les Américains, la déclaration commune mentionne sobrement qu’il s’agit notamment de « renforcer la protection des communications ». Mais le but reste bien de contourner le système d’espionnage de la NSA. Dilma Rousseff a d’ailleurs fait une allusion très claire dans ce sens lors de la conférence de presse : « Nous devons respecter la vie privée, les droits de l’homme et la souveraineté des nations. Nous ne voulons pas que nos entreprises soient espionnées ».
Pour sa part, l’Union Européenne a souligné qu’un tel câble permettrait également, à terme, d’améliorer les communications entre les deux continents, de stimuler les investissements en matière de technologies de l’information, et de faire des économies sur les coûts d’interconnexion pour les entreprises et les chercheurs.
A lire aussi :

US blasts Europe’s plan for anti-snooping network as ‘unfair advantage’

Published time: April 05, 2014 10:18
Edited time: April 06, 2014 16:38

Reuters/Kai PfaffenbachReuters/Kai Pfaffenbach

US officials on Friday slammed plans to construct an EU-centric communication system, designed to prevent emails and phone calls from being swept up by the NSA, warning that such a move is a violation of trade laws.

Calling Europe’s proposal to build its own integrated communication system “draconian,” the office of the US Trade Representative (USTR) said American tech companies, which are worth an estimated $8 trillion per year, would take a financial hit if Brussels gives the initiative the green light.

« Recent proposals from countries within the European Union to create a Europe-only electronic network (dubbed a ‘Schengen cloud’ by advocates) or to create national-only electronic networks could potentially lead to effective exclusion or discrimination against foreign service suppliers that are directly offering network services, or dependent on them, » the USTR said in its annual report(more…)

¤ NSA et autres services secrets coopèrent très bien… Article pour creuser le Fact-checking

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 19

Source : http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2014/03/27/la-nsa-nespionne-pas-tant-la-france-que-ca/

La NSA n’espionne pas tant la France que ça

superdupont-FranceLa NSA n’a pas intercepté 70,3 millions de communications téléphoniques de Français fin 2012, contrairement à ce que Le Monde avait initialement révélé, en octobre dernier. Le journal avait ensuite reconnu qu’il s’agissait de méta-données collectées par les services de renseignement français à l’étranger, et partagées avec la NSA, mais cette rectification avait bien moins circulé que les premières révélations, et nombreux sont ceux (dont moi, jusqu’à il y a peu) à croire que la NSA avait ainsi massivement espionné les coups de fil des Français.

J’ai ainsi du rectifier le reportage diffusé dans l’émission Toutes les France, qui sera diffusé sur France ô ce samedi mais que l’on peut déjà voir en ligne, et où j’intervenais avec Alain Bauer, Eric Delbecque et Nicolas Arpagian au sujet de la surveillance massive des télécommmunications par les services de renseignement anglo-saxons (notamment). Je profite donc de l’occasion pour faire le point sur ce que l’on sait (ou pas) de l’espionnage des télécommunications de la France et des Français par la NSA.

Dans un article intitulé « Comment la NSA espionne la France« , Jacques Follorou et Glenn Greenwald avançaient, le 22 octobre 2013, que « des millions de données ont été collectées sur la France par l’agence de sécurité américaine » :

« 70,3 millions de communications téléphoniques de Français ont été interceptées entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013. »

Ces « révélations sur l’espionnage de la France par la NSA américaine« , reprises dans le monde entier, avaient fait la « Une » du quotidien Le Monde, qui y avait consacré son éditorial, « Combattre Big Brother« , où l’on apprenait qu’ »une équipe d’une dizaine de journalistes » avait procédé à « un examen minutieux et une analyse approfondie » des documents transmis par Snowden/Greenwald, « pour tenter de leur donner tout leur sens et leur valeur« . (more…)

7 avril 2014

¤ Armes silencieuses pour guerre tranquille… (ça manquait sur ce site en fait !)

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 13 : 05
<a href= »http://www.fichier-pdf.fr/2012/11/30/armes-silencieuses-pour-guerres-tranquilles/ »>Télécharger le document armes-silencieuses-pour-guerres-tranquilles.pdf</a>

http://www.syti.net/SilentWeapons.html

¤ Armes silencieuses pour guerre tranquille... (ça manquait sur ce site en fait !) dans Outils/Bon à savoir SytiNet_titre5Le document suivant a été publié dans la revue « America’s Promise Newsletter » en 1979, puis en annexe du livre « Behold a pale horse » de William Cooper en 1991.
Daté de Mai 1979, il est présenté comme ayant été trouvé par un employé de Boeing le 7 Juillet 1986 dans un photocopieur IBM acheté à une vente de surplus militaire à la base aérienne de McChord.
Le document, par sécurité, ne porte pas la signature de l’organisation dont il provient. Mais des recoupements d’informations et de dates laissent supposer qu’il pourrait s’agir du Groupe de Bildergerg, un « club de réflexion » qui rassemble des personnes extrêmement puissantes des mondes de la finance, de l’économie, de la politique, de l’armée et des services secrets.Le document se présente comme un « manuel de programmation » de la société, apparemment destiné aux nouveaux membres de l’organisation.Ce document pourrait aussi avoir été écrit par un auteur de science-fiction inspiré, ou par un journaliste bien informé. Selon certaines sources, l’auteur pourrait être Lyle Hartford Van Dyke, un activiste américain qui a également travaillé à la création de monnaies locales alternatives. Il aurait écrit le texte en 1979 et distribué quelques esemplaires à des amis. C’est l’un de ces exemplaires qui aurait été oublié dans la photocopieuse.Vrai ou faux, l’important est que les stratégies qui sont décrites ici sont très largement appliquées dans les orientations de l’économie et de la société depuis 30 ans, dans tous les pays occidentaux, et avec une remarquable synchronisation.
vide dans Perso/ArchivesflagGB dans Politique/Societe
English
Drapeau_Espagne_tiny
Españoldrapeau_bulgarie
Bulgarian
EarthRoofTop_H
Sécurité  Introduction historique  Introduction politique  Energie   Introduction descriptive des armes silencieuses  Introduction théorique  Energie : la découverte de Mr Rothschild  Sensationnelle découverte  Application en économie  Le modèle économique  Le shock-testing économique  Concepts généraux de l’Energie  Le modèle E  Inductance économique  Facteurs inductifs à considérer  Conversion   Introduction aux amplificateurs économiques  Amplification des sources d’Energie  Consentement, la première victoire  Diversion, la stratégie première  Sommaire de la diversion  Table des stratégies  Logistique   Courte liste d’inputs  Courte liste d’outputs  L’utérus artificiel  La structure politique d’une nation  Action – Offensive  Responsabilité   Résumé  Relations du flux dans le temps et oscillations auto-destructives
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
L’œuvre peut être librement utilisée, à la condition de l’attribuer à Pascuser en citant son nom ainsi qu’un lien vers la page web utilisée. – Pas d’utilisation commerciale – Pas de Modification

nouvel ordre mondial

BilderbergTrilatéraleCFRIlluminatiArmes silencieusesGouvernement Secret

Pour des compléments d’informations sur les sociétés secrètes, les Illuminati, le CFR, la Trilatérale, le Groupe Bilderberg, et le Nouvel Ordre Mondial, je vous conseille l’excellent livre suivant :

Livre Jaune N°5 et maintenant aussi le N°6 aux EDITIONS FELIX adresse des éditions: 65, Grand Rue 06140 Tourrettes sur Loup

Armes silencieuses pour des guerres sans bruit

(pour un nouvel ordre mondial)

Les Illuminati sont un ordre secret connu depuis le 18ème siècle dont un manifeste est apparu au grand jour au début du 19ème siècle sous le nom de «   protocole des sages de ZIONS « . En 24 paragraphes, ce manifeste décrit comment subjuguer et dominer le monde à l’aide d’un système économique (pour la création d’un nouvel ordre mondial).

Étant donné la difficulté qu’il y avait à maintenir le secret au niveau international, il fut décidé de mettre en place un groupe extérieur afin de coordonner et contrôler les efforts internationaux et de protéger les secrets et les gouvernants de la curiosité habituelle de la presse. Ce groupe, dénommé les Bilderbergergs, (du nom de l’hôtel où s’est tenue leur réunion de constitution en 1952) a évolué sous l’infiltration des Illuminati en un gouvernement mondial secret contrôlant économiquement toute la planète (les Nations Unies n’étant qu’une aimable plaisanterie internationale).

Un groupe privé d’étude dont l’objectif est de travailler à construire une coopération politique et économique entre l’Europe de l’Ouest, l’ Amérique du nord et le Japon dans le cadre d’un nouvel ordre mondial a été constitué en 1972 par D. Rockfeller et Zbigniew Brzezinski à l’aide de contacts avec les Bilderbergers. Il est constitué d’une élite de 300 décideurs importants dans le monde économique, politique et intellectuel, sur les 3 continents. Ce groupe se nomme la commission trilatérale. Vous allez trouver dans la suite de ce document une des stratégies économiques des Bilderbergers.

Note de William Cooper (ancien sous-officier des services secrets de la marine US): « j’ai lu des documents top secret qui expliquaient que «   Armes silencieuses pour des guerres sans bruit  » est une doctrine adoptée par le comité politique du groupe Bilderberg durant son premier meeting connu en 1954. Une copie trouvée en 1969 était en possession des services de renseignement de la Marine U.S. »

Le document actuel est daté de mai 1979 , et a été trouvé le 7 juillet 1986 dans une photocopieuse de marque IBM qui avait été achetée à une salle des ventes.

Ce document rédigé en américain a été traduit en français en un document de 27 pages dont voici un résumé.

Les éléments de texte mis « entre guillemets » sont des extraits du document et les commentaires sont en italique.

Que veulent-ils ?

« Toute science est simplement un moyen orienté vers une fin. Le moyen c’est la connaissance, la fin, c’est le contrôle . Au-delà de tout cela, il reste un seul problème : qui doit être le bénéficiaire ?« 

Leur but est le contrôle de l’économie. Le moyen est la connaissance des mécanismes économiques.

Comment contrôler l’économie ?

a) Pour contrôler, il faut pouvoir prédire et pour cela il faut un modèle économique.

« L’objectif de la recherche économique telle qu’elle est [...], est l’établissement d’une économie qui soit entièrement prévisible et manipulable.« 

« On avait pressenti qu’avec des fondements mathématiques suffisants et des données, il serait presque aussi facile de prédire et de contrôler la tendance d’une économie, que de prédire et de contrôler la trajectoire d’un projectile. Ainsi que cela a été prouvé par la suite, de plus, l’économie a été transformée en un missile guidé vers une cible. » (more…)

6 avril 2014

¤ Motif à venir pour une révolution colorée US au Nicaragua : un nouveau canal transocéanique !

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 18 : 55

Source : http://www.legrandsoir.info/un-nouveau-canal-transoceanique-au-nicaragua-suivi-de-cuba-cree-un-grand-port.html

Le Nicaragua a conclu un marché avec un entrepreneur de Hong Kong pour construire un canal transocéanique qui va faire la nique à celui de Panama (contrôlé par les USA). Nul doute qu’on entendra parler sous peu d’une nouvelle et « spontanée » « révolution » colorée (que vont-ils bien pouvoir nous trouver cette fois-ci ? Sera-t-elle jaune, violette, outremer ou encore … caca-d’oie ?) au Nicaragua… ;)

3 février 2014

Un nouveau canal transocéanique au Nicaragua (suivi de Cuba crée un grand port)

¤ Motif à venir pour une révolution colorée US au Nicaragua : un nouveau canal transocéanique ! dans Outils/Bon à savoir arton24243-5e5f9
COMAGUER

Le projet de nouveau canal transocéanique dont le principe avait été retenu par le gouvernement nicaraguayen prend corps et surgit au moment où le canal de Panama est, lui-même, en cours de doublement.

L’idée de doubler le canal de Panama, vieux d’un siècle, est ancienne et le gouvernement de Panama conscient des limites de l’ouvrage actuel aujourd’hui saturé avait fini par se lancer dans l’énorme chantier du doublement.

1Le doublement consiste à doubler les trois échelles d’écluse permettant d’accéder au point haut du canal : le lac de Gatun et de construire des écluses plus larges et plus longues pour permettre le passage de navires de plus grande taille.

Un appel d’offres international fut donc lancé pour cet élargissement en 2006. Le marché revint à un consortium international conduit par l’entreprise de BTP espagnole SACYR. (more…)

¤ Ex-réseau social ZunZuneo (2010-2012), prémice avorté d’une révolution colorée made in US à Cuba …?

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 18 : 45

ZunZuneo, le réseau social cubain discrètement mis en place en collaboration avec l’USAID…

La Maison-Blanche a démenti que le réseau social ZunZuneo, créé par le gouvernement américain pour saper le régime des frères Castro à Cuba, eut été une opération secrète. Il s’agissait, a dit jeudi le porte-parole du président Obama Jay Carney, d’un programme de développement qui s’est achevé en 2012. M. Carney réagissait à des informations publiées par l’Associated Press qui a affirmé que le réseau social mis en place à Cuba en collaboration avec l’Agence des États-Unis pour le développement international, l’USAID, avait servi à miner le Parti communiste cubain. Selon M. Carney, c’est tout simplement parce que les États-Unis préfèrent rester discrets lorsqu’ils opèrent dans les environnement non permissifs comme Cuba, afin de protéger ceux qui sont impliqués dans le programme et le public en général. Le gouvernement cubain s’est abstenu de tout commentaire.
(La voix de l’Amérique, le 04-04-2014)

Zunzuneo : La Havane dénonce les activités illégales des Etats-Unis [MAJ]

Si le réseau social lancé avec l’Agence des Etats-Unis pour le développement international a été discret, c’est pour protéger ses utilisateurs explique la Maison Blanche.

¤ Ex-réseau social ZunZuneo (2010-2012), prémice avorté d'une révolution colorée made in US à Cuba ...? dans Complots prouvés default
01net
le 04/04/14 à 16h57
dot dans Outils/Bon à savoir
dot dans Politique/Societe
dot
Mise à jour du 4/4/2014

La Havane a exigé ce 4 avril 2014 que les Etats-Unis « mettent fin à leurs activités illégales et secrètes » contre Cuba, en réaction aux révélations sur le lancement par les Etats-Unis du réseau social Zunzoneo de 2009 à 2012 destiné, selon Washington, à faciliter la liberté d’expression des Cubains.

Ce projet « démontre une nouvelle fois que les Etats-Unis n’ont pas renoncé à leurs plans subversifs contre Cuba, qui cherchent à déstabiliser le pays pour provoquer des changements dans notre organisation politique », a affirmé dans un communiqué la directrice du département Etats-Unis du ministère cubain des Affaires étrangères, Josefina Vidal.

« Le gouvernement des Etats-Unis doit respecter le droit international et les principes des Nations unies et donc cesser ses activités illégales et secrètes contre Cuba, qui sont rejetées par le peuple cubain et l’opinion internationale », a-t-elle ajouté.

Source : http://resistance71.wordpress.com/2014/04/10/imperialisme-et-nouvel-ordre-mondial-la-machine-a-singerer-dans-les-affaires-des-autres-usaid-est-hors-de-controle/

Impérialisme et Nouvel Ordre Mondial: La machine à s’ingérer dans les affaires des autres (USAID) est hors de contrôle…

Cela fait longtemps que c’est le cas, çà a au moins le mérite d’être officiel maintenant, mais rassurons-nous… rien ne changera. L’USAID et sa succursale de la NED font au grand jour ce que la CIA faisait sous couvert il y a 30 ans et plus… C’est l’empire et son soutien étatico-entrepreneurial qu’il faut abattre si on veut que quelque chose change vraiment.

– Résistance 71 –

L’administrateur de l’USAID ignore qui dépense l’argent du contribuable

Réseau Voltaire, 10 Avril 2014, url de l’article: http://www.voltairenet.org/article183184.html

L’administrateur de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a affirmé au Senat qu’il ignore d’où est surgie l’idée de créer un « réseau social » destiné à provoquer une révolte à Cuba. (more…)

¤ MH 370 : On sait depuis avril 2013 qu’on peut hacker un avion avec un Iphone

Classé dans : Complots prouvés,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 14 : 31

Source : http://www.lapresse.ca/actualites/national/201404/04/01-4754696-y-a-t-il-un-hacker-aux-commandes-de-lavion.php

Publié le 05 avril 2014 à 07h08 | Mis à jour le 05 avril 2014 à 07h38

Y a-t-il un hacker aux commandes de l’avion?

Au congrès Hack In The Box en avril... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Au congrès Hack In The Box en avril 2013 à Amsterdam, l’Allemand Hugo Teso a expliqué comment il avait pu prendre le contrôle d’un ordinateur de bord d’avion en utilisant une simple application pour téléphone Android et un transmetteur acheté pour une bouchée de pain sur eBay.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Vincent Larouche

Transports Canada ne veut surtout pas en parler publiquement, mais il s’intéresse aux travaux d’un hacker qui dit avoir mis au point une technique permettant de pirater l’ordinateur de bord d’un avion commercial et, potentiellement, de le faire disparaître avec tous ses occupants, comme il est arrivé au vol MH370 de Malaysia Airlines.

C’est ce qui ressort d’une «évaluation de renseignement» de la Direction de l’évaluation du renseignement de sûreté de Transports Canada, datée de mai dernier et obtenue par La Presse en vertu de la Loi sur l’accès à l’information.

«La présentation, en avril 2013, d’un projet appelé Le hacking d’un avion: séries aériennes pratiques par le consultant en sécurité et pilote commercial Hugo Teso, au congrès de pirates informatiques Hack In The Box, à Amsterdam, a pris plusieurs organisations de sécurité des transports par surprise», souligne le document.

Dans sa présentation, le hacker et consultant allemand avait expliqué comment il avait pu prendre le contrôle d’un ordinateur de bord d’avion en utilisant une simple application pour téléphone Android et un transmetteur acheté pour une bouchée de pain sur eBay. (more…)

¤ Les toutes dernières découvertes concernant les chemtrails (octobre 2013 – Forum Nuages Bizarres)

Source : http://nuagesbizarres.org/viewtopic.php?f=16&p=1474&sid=01f108153905d8e3222838da5d1648a1#p1474

Message par Christophe » 18 Oct 2013, 21:22

Ainsi que l’intervention télévisée du premier chef d’état interdisant le gazage de sa population et menaçant les USA d’intervention militaire !
Les récentes investigations sur les chemtrails permettent de commencer à apercevoir quelle est leur finalité !
Ce programme secret, déclenché à la fin des années 1990 par une organisation au dessus des états est investigué par de nombreux chercheurs.
En 2007, il avait été établi que l’épidémie de Morgellons était provoquée par les nano robots dispensés par les chemtrails.
En 2010, l’épandage continuel au dessus des zones peuplées en a amené beaucoup à se demander quelle était la finalité, et donc à orienter leurs recherches sur les nano robots utilisés et leur propriétés.Le résultat est surprenant :
Nous ne pouvons éviter de respirer ni d’ingérer des aliments, aussi nous absorbons en quantité ces nano robots qui s’installent dans l’organisme de tous les êtres vivants. Ces nano robots sont programmés pour se développer en s’assemblant en forme de tube (ou de ligne) et croissent spécialement dans les milieux acides. On sait aussi qu’ils « utilisent » les métaux présents dans l’organisme, et plus particulièrement les métaux lourds. (vaccins)

Ces minis machines possédent leur propre batterie interne qui se recharge en utilisant l’énergie bioélectrique du corps, certaines portent des ADN et ARN modifiés génétiquement. En se développant et s’assemblant elles forment des senseurs pouvant recevoir des microondes, ainsi que des signaux EMF et ELF.

On peut voir les résultats des études sur le site http://www.carnicom.com ou sur un site qui offre de nombreuses informations sur tous types de nano machines, ainsi que les meilleurs liens : http://www.bariumblues.com/chemtrails_n … aeroso.htm

Mais savoir ce qu’ils nous dispensent par les chemtrails ne nous dit pas POURQUOI !

Alors, il nous reste la simple logique :
- D’abord, cette technologie, utilisée depuis la fin des années 1990, a été développée en secret et est très en avance sur la science « officielle » – se poser la question : qui a les moyens de faire cela (laboratoires secrets, scientifiques, etc.) hors de tout aspect légal.
- Puis, la mise en œuvre. Une logistique monstrueuse (fabrication, transport, installation des systèmes dans les avions, personnel impliqué, etc.) TOUJOURS EN SECRET ! Mais là au moins, on est sûr de l’implication de hauts membres de l’armée américaine, des hauts responsables des compagnies d’avions et des compagnies d’entretien dans les aéroports (tous membres de Bilderberg ou du CFR).
- Puis le gazage quotidien des zones les plus peuplées, ce qui implique la complicité des gouvernements et des partis politiques d’opposition – se poser la question : qui est au dessus de tous les gouvernements et partis politiques ? Par définition, le politicien « s’achète », or qui contrôle donc tous les partis de tous les pays ?
La Banque ! ou plus précisément, la banque « au dessus » des banques (banque centrale, réserve fédérale, FMI), et encore plus précisément : ceux à qui appartiennent ces banques (voir : http://librepenseur-demosophy.blogspot. … monde.html)
- Le seul politicien à s’y être opposé est le Président de Pologne, mais un accident d’avion a mis fin à son opposition…
- Chine, Mongolie, Iran et Venezuela sont les seuls pays épargnés pour le moment.
- L’Equateur aussi bientôt semble-t-il. Le Président Rafael Correa a récemment indiqué sur une chaine de Tv qu’il avait donné l’ordre à l’armée de l’air de capturer le prochain avion américain qui viendrait fumiger son pays (en espagnol mais très compréhensible).

Avec tout cela, que penser ?

D’abord, qui ?

La réponse est facile : qui tient les banques, les industries d’armement, les laboratoires scientifiques, les entreprises de biotechnologies, contrôle toutes les grandes multinationales et les gouvernements de tous les pays occidentaux : on emploiera le nom le plus répandu concernant cette organisation : « le Nouvel Ordre Mondial ».

http://artdevivresain.over-blog.com/ext/ & http://librepenseur-demosophy.blogspot. … ertes.html

new:Notre page Facebook: http://www.facebook.com/NuagesBizarres
Notre groupe Facebook(sur invitation): https://www.facebook.com/groups/les.nuages.bizarres
Avatar de l’utilisateur
Christophe
 
Message(s) : 119
Inscription : 23 Sep 2013, 14:30

5 avril 2014

¤ Pour mémoire : article de juillet 2008 de T. Meyssan sur « Opération Sarkozy/CIA »

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 8 : 44

Retour sur un article dense, mais non dénué de raccourcis et contenant au moins deux hypothèses non vérifiées d’après l’auteur lui-même. A lire à la suite : un article paru dans l’ »Arche » en aût-septembre 2008 et pointant les exagérations/obsessions anti-juives de la version originale de l’article, ainsi qu’un article d’Agoravox.

Sources :

http://www.geostrategie.com/883/operation-sarkozy-comment-la-cia-a-place-un-de-ses-agents-a-la-presidence-de-la-republique-francaise/ (il s’agit ici d’une version non autorisée par le « Réseau Voltaire », celle-là même que nous reproduisons ici et qui contient des éléments critiqués par l’article de l’ »Arche », lui aussi ci-dessous reproduit ; pour la version autorisée de l’article « Opération Sarkozy », voir ici : http://www.voltairenet.org/article157210.html)

http://arche-infos.blogspot.fr/2008/09/thierry-meyssan-nicolas-sarkozy-et-les.html

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/nicolas-sarkozy-thierry-meyssan-et-43016

Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française

Axe Atlantique :: Mardi, 15 juillet 2008 :: Thierry Meyssan :: Envoyer   Imprimer 

Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française

Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité.

Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir. Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines du président de la République française. Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité.

Les Français, lassés des trop longues présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, ont élu Nicolas Sarkozy en comptant sur son énergie pour revitaliser leur pays. Ils espéraient une rupture avec des années d’immobilisme et des idéologies surannées. Ils ont eu une rupture avec les principes qui fondent la nation française. Ils ont été stupéfaits par cet « hyper président », se saisissant chaque jour d’un nouveau dossier, aspirant à lui la droite et la gauche, bousculant tous les repères jusqu’à créer une complète confusion.

Comme des enfants qui viennent de faire une grosse bêtise, les Français sont trop occupés à se trouver des excuses pour admettre l’ampleur des dégâts et leur naïveté. Ils refusent d’autant plus de voir qui est vraiment Nicolas Sarkozy, qu’ils auraient dû s’en rendre compte depuis longtemps.

C’est que l’homme est habile. Comme un illusionniste, il a détourné leur attention en offrant sa vie privée en spectacle et en posant dans les magazines people, jusqu’à leur faire oublier son parcours politique.

Que l’on comprenne bien le sens de cet article : il ne s’agit pas de reprocher à M. Sarkozy ses liens familiaux, amicaux et professionnels, mais de lui reprocher d’avoir caché ses attaches aux Français qui ont cru, à tort, élire un homme libre.

Pour comprendre comment un homme en qui tous s’accordent aujourd’hui à voir l’agent des États-Unis et d’Israël a pu devenir le chef du parti gaulliste, puis le président de la République française, il nous faut revenir en arrière. Très en arrière. Il nous faut emprunter une longue digression au cours de laquelle nous présenterons les protagonistes qui trouvent aujourd’hui leur revanche.

Secrets de famille

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les services secrets états-uniens s’appuient sur le parrain italo-US Lucky Luciano pour contrôler la sécurité des ports américains et pour préparer le débarquement allié en Sicile.

Les contacts de Luciano avec les services US passent notamment par Frank Wisner Sr. puis, lorsque le « parrain  » est libéré et s’exile en Italie, par son « ambassadeur » corse, Étienne Léandri.

En 1958, les États-Unis, inquiets d’une possible victoire du FLN en Algérie qui ouvrirait l’Afrique du Nord à l’influence soviétique, décident de susciter un coup d’État militaire en France. L’opération est organisée conjointement par la Direction de la planification de la CIA -théoriquement dirigée par Frank Wisner Sr.- et par l’OTAN. Mais Wisner a déjà sombré dans la démence de sorte que c’est son successeur, Allan Dulles, qui supervise le coup. Depuis Alger, des généraux français créent un Comité de salut public qui exerce une pression sur le pouvoir civil parisien et le contraint à voter les pleins pouvoirs au général De Gaulle sans avoir besoin de recourir la force.

Or, Charles De Gaulle n’est pas le pion que les Anglo-Saxons croient pouvoir manipuler. Dans un premier temps, il tente de sortir de la contradiction coloniale en accordant une large autonomie aux territoires d’outre-mer au sein d’une Union française. Mais il est déjà trop tard pour sauver l’Empire français car les peuples colonisés ne croient plus aux promesses de la métropole et exigent leur indépendance. Après avoir conduit victorieusement de féroces campagnes de répression contre les indépendantistes, De Gaulle se rend à l’évidence. Faisant preuve d’une rare sagesse politique, il décide d’accorder à chaque colonie son indépendance. (more…)

2 avril 2014

¤ Les installations telles que HAARP peuvent-elles servir à manipuler le climat ?

Source : http://weatherwarfare.worldatwar.info/2013/11/can-facilities-like-haarp-be-used-to-manipulate-the-weather/

Can facilities like HAARP be used to manipulate the weather?

¤ Les installations telles que HAARP peuvent-elles servir à manipuler le climat ? dans Bizarreries météo facilitiesNov 17, 2013 By in Weather Modification

The High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) which was shut down in early May 2013, generated quite a bit of controversy over its alleged weather control capabilities. Conspiracy theorists have speculated that facilities like HAARP are to blame for a number of weather related disasters. In this post I wish to investigate whether facilities like HAARP have the ability to manipulate the weather in order to ascertain whether there is any credibility to these claims.

The High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) was an ionospheric research program jointly funded by the U.S. Air Force, the U.S. Navy, the University of Alaska, and the Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). Wikipedia states that;

“The purpose of HAARP was to analyze the ionosphere and investigate the potential for developing ionospheric enhancement technology for radio communications and surveillance and the research that was done at the HAARP facility allowed the US military to perfect communications with its fleet of submarines by sending radio signals over long distances.”

The HAARP program operated at a major sub-arctic facility, named the HAARP Research Station, on an Air Force–owned site near Gakona, Alaska. The most prominent instrument at the HAARP Station was the Ionospheric Research Instrument (IRI), a high-power radio frequency transmitter facility operating in the high frequency (HF) band. The IRI was used to temporarily excite a limited area of the Ionosphere.

http://en.wikipedia.org/wiki/High_Frequency_Active_Auroral_Research_Program

The HAARP project directed a 3.6 MW signal, in the 2.8–10 MHz region of the HF (high-frequency) band, into the ionosphere. The signal may have been pulsed or continuous.

The acronym HAARP is very popular amongst conspiracy theorists and as a result a large number of people tend to believe that HAARP is/was the only facility of its kind. The HAARP facility however is/was not the only facility of its kind. There are a number of ionospheric research facilities around the world: (more…)

¤ Un sénateur italien demande l’abolition du secret d’Etat sur les chemtrails

Source : Mardi 1er avril 2014 sur http://www.cielvoile.fr/article-un-senateur-italien-demande-l-abolition-du-secret-d-etat-sur-les-chemtrails-123185366.html

31 mars 2014 – Dane Wigington – Geoengineeringwatch.org

¤ Un sénateur italien demande l'abolition du secret d'Etat sur les chemtrails dans Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc...Rodolfo Ragonesi, le PDG de la Fondation Gaia, est vraiment un homme exceptionnellement courageux et déterminé. Alors que la quasi-totalité des organisations écologiques et scientifiques restent silencieuses sur la géo-ingénierie climatique flagrante et hautement toxique déployée en permanence dans le ciel à travers le monde, Rodolfo Ragonesi prend position et exige des réponses. Ses efforts pour exposer la vérité à Malte sont décrits dans ce lien : http://www.geoengineeringwatch.org/gaia-foundation-calls-for-more-transparency-on-cloud-formations/

Les dominos de silence et de réponses évasives concernant la géo-ingénierie commenceraient-ils à tomber ? Oui, mais le temps n’est pas de notre côté. Chaque jour, les épandages chimiques aériens continuent dans le monde, les éco-systèmes de la planète sont poussés vers le point de rupture totale et de basculement. C’est à chacun d’entre nous de se lever et de s’investir dans cette bataille, la plus critique, pour révéler la géo-ingénierie climatique clandestine et  y mettre un terme. Nous avons tous la responsabilité de soutenir des hommes comme Rodolfo Ragonesi qui jouent un rôle crucial dans la lutte pour le bien commun.

220px-Domenico_Scilipoti dans Outils/Bon à savoirSes efforts semblent avoir contribué au déclenchement des demandes de divulgation actuellement déployées par le sénateur italien Domenico Scilipoti comme indiqué dans l’article traduit ci-dessous.

L’appel de Domenico Scilipoti pour abolir le secret d’Etat sur les chemtrails (more…)

30 mars 2014

¤ Saillans, Ardèche, municipales de mars 2014 : victoire de la liste de gouvernance collégiale et participative

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 22 : 14

Source : http://mediascitoyens-diois.blogspot.fr/2014/03/saillans-victoire-de-la-liste.html

lundi 24 mars 2014

¤ Saillans, Ardèche, municipales de mars 2014 : victoire de la liste de gouvernance collégiale et participative dans Outils/Bon à savoir saillansviewer

Saillans : victoire de la liste participative…

Discours après l’élection de la liste collégiale et participative

LA GOUVERNANCE COLLEGIALE ET PARTICIPATIVE,
c’est acté à Saillans à 57%.
Les habitants ont donné une majorité confortable (+110 voix d’avance sur 870 suffrages exprimés) au projet présenté par la liste Autrement pour Saillans… tous ensemble. Le collectif Pays de Saillans vivant ne peut que se féliciter de ce choix qui met les habitants et la démocratie au coeur de la politique. Voici ci-dessous le discours prononcé au nom de toute l’équipe par Vincent Beillard, tête de liste et futur maire de Saillans.
Saillansonnes, Saillansons, vous nous avez démocratiquement accordé votre confiance et nous vous en remercions.
Vaclav Havel disait à Prague en décembre 1989 «  le peuple s’est réveillé avec une rapidité bouleversante. Il veillait et attendait le moment propice.
Même s’il n’a aucun pouvoir, même s’il n’a pas la moindre importance chacun de nous peut changer le monde »
Saillansonnes, Saillansons, vous vous êtes réveillés, dès la 1ère réunion publique de novembre. La 1ère où vous avez pu vous exprimer, être écoutés, et découvrir une nouvelle façon de faire la politique et non de la politique.
Vous nous avez offert votre courage et la certitude qu’il fallait continuer à œuvrer dans ce sens.
Une société désunie est une société désarmée : sans liens, pas de solidarité ! (more…)

¤ Chemtrails et Morgellons en France : enfin une émission à la télévision française (France 3) le 28 mars 2014

Source : http://actu-chemtrails.over-blog.com/2014/03/enquete-de-region-sur-les-chemtrails-et-les-morgellons-par-france-3-provence-alpes.html

Enquête de Région sur les Chemtrails et les Morgellons par France 3 Provence-Alpes !

29 Mars 2014 , Rédigé par ActuChemPublié dans #Médias

Le 28 mars 2014, France 3 Provence-Alpes a diffusé une enquête d’une vingtaine de minutes sur les Chemtrails et les Morgellons !

Bien que cela puisse surprendre, j’ai trouvé le résultat plutôt… positif ! Certes le sujet est survolé et l’on apprend pas grand chose de nouveaux (du moins pour les connaisseurs) mais l’enquête a le mérite de poser les questions (que l’on se pose) à travers un média officiel sans les tourner en ridicules. C’est un bon début, reste à voir la suite !

Reportage Enquête de Région du 28 mars 2014 : »Ce mal venu du ciel ? »

Un reportage de 22′ de Jean-Manuel Bertrand — Alban Poitevin — Matthias Julliand — Frédéric Rogliano. Montage : Sébastien Micaelli.

De mystérieux filaments qui sortiraient des doigts, des boutons sur le visage, des plaques sur les mains, une extrême fatigue …

Dans notre région et un peu partout dans le monde, des patients affirment avoir contracté une maladie étrange : celle des « morgellons ». Le nom donné autrefois aux enfants victimes d’une affection de peau endémique, apparue au 17ème siècle en Provence.

Cette maladie n’est toujours pas reconnue par la médecine officielle. Mais pour ces patients, elle existe. Et le coupable, ce sont les « chemtrails ».

Contraction de « chemical trails », le mot désigne des traînées chimiques que les avions laisseraient dans le ciel. Traînées persistantes, qui seraient polluantes et néfastes pour la santé. Certains parlent même d’épandages clandestins liés à de vastes programmes de géo ingénierie, des manipulations climatiques à très grande échelle… Une théorie en plein essor sur internet.

Nouveau scandale écologique ou intox amplifiée par les réseaux sociaux ? Pour en savoir plus, nous avons rencontré des scientifiques, médecins, patients, responsables d’associations, météorologistes, spécialistes de l’aviation civile… Une enquête inédite sur ce nouveau phénomène.

——————
Petition_EP_acceptedNDÜ : Parallèlement, le réseau Skyguard/Guardacielos nous apprend sur son site que la pétition qu’il avait déposée le 13 mai 2013 avec Terra SOS-tenible et Alternativa suite à la conférence des 8 et 9 avril 2013 au Parlement européen a été acceptée par la Commission de Bruxelles !
Que de bonnes nouvelles ces dernières semaines !
Et tout à grâce à des dizaines d’individus motivés, passionnés, organisés, volontaires, bénévoles et profondément attachés à L’INTERET GENERAL !
Nous avons une pensée particulière pour la personne qui a été la première il y a plus d’un an (et même peut-être bientôt deux ans, il faudra qu’on replonge dans nos archives, car à n’en pas douter nous écrirons un jour l’histoire de ces événements, comme tous les vainqueurs le font !) à l’initiative de la première collecte d’échantillons de filaments aéroportés en France et qui a financé sur ses deniers propres la première analyse faite par le laboratoire Analytika… Edylia Mosaik, au nom de tous, soit remerciée !

27 mars 2014

¤ Le Giec va rendre le deuxième volet de son rapport

Classé dans : Bizarreries météo,Outils/Bon à savoir,Perso/Archives,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 3 : 04

Source : http://www.terraeco.net/Au-Japon-le-Giec-s-apprete-a,54419.html

25-03-2014

Deuxième round. En septembre dernier, le Groupe d’experts international sur l’évolution du climat (Giec) avait rendu la première partie de son nouveau rapport, dépoussiérant au passage les connaissances sur l’état du changement climatique. Désormais, c’est au tour du deuxième volet de passer sur le gril lors d’une réunion fleuve qui s’est ouverte ce mardi à Yokohama, au Japon. Là, les experts doivent valider un texte sur les impacts du changement climatique dans les différentes régions du globe et préciser les moyens d’adaptation possible à cet inéluctable bouleversement. Objectif : rendre un rapport le plus consensuel possible le 31 mars. Devront venir ensuite le troisième volet – en avril – qui doit examiner les possibilités d’enrayer le réchauffement avant qu’une synthèse, publiée en octobre, ne vienne clôturer le tout.

La messe est désormais connue. Comme souvent désormais, des « fuites » du rapport sont d’ores et déjà commentées dans la presse. L’une porte notamment sur la volte-face des experts concernant l’impact des agrocarburants sur l’environnement. « Les Nations unies vont officiellement stipuler que faire pousser des cultures pour faire des agrocarburants dits “verts” est nocif pour l’environnement et fait monter le prix de l’alimentation », croit savoir le Daily Telegraph. Le quotidien britannique souligne que, dans son rapport de 2007, l’institution encourageait plutôt ces cultures. Ailleurs, c’est un passage visant à minimiser le coût économique du changement climatique qui aurait été ajouté à la version finale, rapporte le Sunday Morning Herald australien.

¤ Plainte pour pollution : le Parquet ouvre une enquête

Source : http://www.terraeco.net/Plainte-contre-X-pour-pollution-le,54408.html

24-03-2014

La plainte contre X pour pollution, déposée voilà douze jours en plein pic de pollution par l’ONG Ecologie sans frontière, entame son parcours juridique. Ce lundi, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête préliminaire afin de déterminer si cette plainte pour mise en danger d’autrui lors du récent pic de pollution est recevable.

Après s’être fait préciser les contours de la plainte par l’ONG, les gendarmes en charge de l’enquête solliciteront l’Institut national de veille sanitaire (INVS) et diverses administrations concernées afin de s’assurer qu’une incrimination pénale est susceptible d’être trouvée – et qui elle pourrait viser. Ensuite, si « un magistrat prend ça à cœur, il [pourra] aller perquisitionner dans les bureaux d’études des constructeurs (automobiles) ou dans les ministères », avait déclaré le vice-président de l’ONG Nadir Saïfi, lors du dépôt de la plainte.

La France est déjà l’objet de poursuites devant la Cour de justice européenne pour non-respect des valeurs limites applicables aux particules fines. La plainte à son encontre, déposée en mai 2011 par l’Union européenne, pourrait trouver une issue prochaine. La date du verdict n’est pas encore connue, mais l’on sait que la condamnation pourrait se compter en plusieurs dizaines de millions d’euros.

24 mars 2014

¤ Des chercheurs américains créent une éolienne de 2 millimètres de haut !

Classé dans : Outils/Bon à savoir — uriniglirimirnaglu @ 9 : 39

Source : https://www.lenergieenquestions.fr/des-chercheurs-americains-creent-une-eolienne-de-2-millimetres-de-haut/?utm_source=Outbrain&utm_medium=cpc&utm_campaign=Trafic

Publié le 22 janvier 2014

La miniaturisation, qui consiste à créer des dispositifs mécaniques ou électroniques à des échelles de plus en plus petites, ne se limite pas à l’informatique. Les télécoms, la médecine ou encore la robotique sont des domaines dans lesquels les principes de miniaturisation ont été largement appliqués, permettant de réaliser des progrès importants depuis une vingtaine d’années. La taille des téléphones mobiles en atteste, tout comme le développement des smartphones qui n’aurait pu se faire sans un recours aux sciences de la miniaturisation. Le secteur de l’énergie, et notamment avec les cellules solaires et les systèmes de stockage, ne sont pas “épargnés” par cette poursuite de la miniaturisation. Un phénomène qui touche désormais le secteur de l’éolien : deux chercheurs de l’université du Texas à Arlington (Etats-Unis) ont annoncé avoir mis au point une éolienne dont la largeur n’excède pas 1,8 millimètre à son point le plus large!

Petite mais costaud

Alors que les industriels du secteur de l’éolien se lancent dans une course à la puissance et au rendement (on pense notamment à Areva et sa turbine offshore de 8 MW), deux chercheurs universitaires du Texas ont pris le contre-pied de cette tendance en cherchant à mettre au point la turbine éolienne la plus petite possible.

Mission accomplie? A en juger par les dires de Smitha Rao et JC Chiao, il le semblerait bien. Ces deux chercheurs ont en effet réussi la prouesse de mettre au point un dispositif éolien miniature, capable de générer de l’énergie électrique en captant l’air ambiant. Leur micro-éolienne dispose de 3 micro-pâles fixées au sommet d’un micro-mât de 2 millimètres de longueur.

Testée avec succès en septembre dernier, cette micro-éolienne s’est révélée capable de résister à des courants d’airs importants grâce à sa constitution en alliage de nickel ultrarésistant. Ses deux concepteurs affirment qu’elle n’a pas besoin d’un vent naturel pour fonctionner, puisqu’un simple geste du bras permet à la turbine d’exploiter l’air ambiant. Ce dispositif éolien microscopique s’est également montré capable de résister à des frottements et à toutes sortes de pressions auxquels il a été soumis.

Des milliers de micro-éoliennes sur la coque d’un smartphone

S’appuyant sur les tests positifs concernant l’efficacité et la robustesse de leur invention, les deux créateurs estiment que leur dispositif pourrait être utilisé pour alimenter en énergies renouvelables les appareils mobiles que nous utilisons au quotidien. De là à envisager l’installation de centaines de ces micro-turbines sur la coque d’un smartphone ? ”Il vous suffirait d’agiter le mobile dans l’air pendant quelques minutes pour pouvoir s’en servir à nouveau”, assure Jung-Chih Chiao. (more…)

¤ « Golden Holocaust » de Robert N. Proctor, ou les détails du complot mondial des cigarettiers

Classé dans : Complots prouvés,Dossiers clos,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 9 : 18

Source : http://www.liberation.fr/societe/2014/03/17/comment-les-cigarettiers-ont-roule-le-monde-entier_987837

Comment les cigarettiers ont roulé le monde entier

ERIC FAVEREAU 17 MARS 2014 À 20:46
Au cours du XXe siècle, la cigarette est devenue un objet de masse.

Au cours du XXe siècle, la cigarette est devenue un objet de masse. (Photo Pierre Andrieu. AFP)

Dans son livre «Golden Holocaust», l’Américain Robert N. Proctor démonte, des millions de documents à l’appui, des décennies de stratégies assassines.

«C’était en 1970, j’avais 16 ans, et nous avions été conviés au lycée dans l’auditorium pour écouter un représentant de l’industrie du tabac… Son message était clair : fumer, ce n’est pas pour les jeunes, c’est un choix d’adulte, répétait-il. Fumer, c’était comme boire, conduire ou faire l’amour… Notre tour viendrait plus tard.» Un exemple parmi d’autres du magnifique savoir faire de «Big Tobacco». Ou comment donner envie de fumer sans en avoir l’air.

Mais, voilà, l’un des lycéens qui écoutait ce jour-là est peut-être resté un enfant. Robert N. Proctor est, en tout cas, devenu professeur d’histoire des sciences à l’Université de Stanford, à San Francisco. Et il vient d’achever un voyage aussi passionnant que terrifiant dans Golden Holocaust, démontant l’ahurissante escroquerie de la… cigarette. Sept cents pages qui provoquent de l’effroi. Comme un réquisitoire sans appel.

Publié il y a deux ans aux Etats-Unis, ce document sort cette semaine aux Editions des Equateurs, grâce à la Mutualité française. Avec une question qui court tout au long de cette enquête : «Comment sommes-nous entrés dans ce monde où des millions d’individus meurent d’avoir fumé, pendant que la majorité des hommes et des femmes qui sont au pouvoir ferment les yeux ? Comment l’industrie du tabac a-t-elle réussi à s’attirer les bonnes grâces des gouvernements et à faire de la défense de la liberté le socle de sa rhétorique ?» En écho, ces chiffres : chaque année, il se fume 6 000 milliards de cigarettes, ce qui équivaut à une cigarette de plus de 480 millions de kilomètres de long, avec au final 60 000 tonnes de goudron au fond des poumons des fumeurs. D’autres chiffres ? 150 millions de Chinois vont mourir à cause du tabac, on estime que 100 millions de personnes en sont mortes au XXe siècle. La cigarette pourrait encore faire un milliard de morts au XXIe siècle si rien ne change.

Tous ces faits et méfaits sont en partie connus. Mais l’énorme nouveauté de ce travail c’est que Robert N. Proctor a eu accès à des millions de données. On s’en souvient peu de ce côté-ci de l’Atlantique, mais en 1998 un accord (le Master Settlement Agreement) avait clos, aux Etats-Unis, les poursuites engagées par 46 Etats américains contre les cigarettiers. Cet accord comprenait un volet financier (188 milliards d’euros d’indemnisations aux fumeurs, échelonnés sur deux décennies), mais il ordonnait aussi la mise dans le domaine public des secrets de l’industrie.

Encore fallait-il s’y plonger. Des millions de documents, recouvrant plus de cinq décennies, ont été exhumés des armoires des grands cigarettiers et confiés à l’Université de Californie à San Francisco, chargée de bâtir la Legacy Tobacco Documents Library. Soit 13 millions de documents. C’est à partir de ces archives que Robert N. Proctor a construit son histoire globale de la cigarette. Reconstituant, pour reprendre le sous-titre de son ouvrage : «La conspiration des industriels du tabac».

L’ÉTINCELLE DES ALLUMETTES

On attaque par l’histoire. Ou comment la cigarette, guère répandue avant le XXe siècle, est devenue un objet de masse. Avant, il y avait la pipe surtout, les cigares aussi, et le tabac à rouler pour le petit peuple. Robert N. Proctor pointe avec méticulosité tous les épisodes et rouages qui, à la fin du XIXe-début du XXe, vont construire ce succès commercial unique.

D’abord, il y a «l’invention du séchage à chaud, qui va rendre l’inhalation de la fumée possible». Le goût s’impose, et surtout la dépendance. Mais cela ne suffit pas : pour fumer, il faut du feu. «L’invention des allumettes» ouvre la voie d’une consommation de masse, d’autant que parallèlement se met en place «la mécanisation de la fabrication» de la cigarette.

Ensuite, la constitution d’un couple infernal, pouvoirs publics-industriels. «La taxation du tabac par les gouvernements va rendre les Etats de plus en plus complices», note l’auteur.

Les guerres, enfin, vont devenir l’aubaine des cigarettiers. «Avant la guerre de 14, la cigarette était un luxe de marginaux, la guerre a légitimé la cigarette…» C’est la cigarette du combattant : magnifique changement d’image. «Les chiffres sont éloquents. Aux Etats-Unis, la consommation de cigarettes par personne a plus que triplé de 1914 à 1919, passant de 105 à 505 par an. Puis entre 1935 et 1945, elle a encore doublé.» La cigarette est alors distribuée partout, les grandes firmes se servent de cette population captive pour s’imposer.

DES PAQUETS DANS LE PLAN MARSHALL

Non sans effroi, l’auteur détaille comment le fameux plan Marshall, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, devient une magnifique opportunité d’exporter la cigarette. «Entre 1947 et 1951, la valeur totale des biens expédiés vers le continent, par le biais du plan Marshall, atteignit quelque 13 milliards de dollars… dont un milliard grâce au tabac. Près d’un tiers des financements liés à l’alimentation dans le plan est affecté au tabac.» Comme le note Robert N. Proctor, il n’y avait pourtant eu «aucune demande des Européens».

Le génie du marketing a parachevé l’affaire. «Toutes les grandes avancées de la publicité ont été inventées puis lancées par les fabricants de tabac», assure l’auteur. La machine hollywoodienne serviront de formidables vecteurs. «Les studios négociaient directement les contrats avec les cigarettiers.» (more…)

23 mars 2014

¤ La privatisation de la sécurité est en route en France ! (ça on le savait, mais si on nous le dit, c’est que ça veut dire que ça va bientôt être fait)

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 54

Source : http://www.lecontrarien.com/urite-letat-cherche-de-nouveaux-allies-20-03-2014-france

Le Contrarien Matin, Édition du Jeudi 20 mars 2014

C’est un article édifiant du Figaro concernant l’une des dernières interventions du ministre de l’Intérieur qui, confronté à une disette financière jamais vue dans notre pays depuis la Seconde Guerre mondiale, ouvre la porte à la sécurité privée et à la privatisation des tâches de police.

Prochainement dans notre pays, nous serons confrontés à des milices privées qui bénéficieront d’une « délégation de service public »… Ce n’est pas ma conception de l’État qui doit justement s’occuper avant tout de ses tâches régaliennes et non pas de financer l’association de ping-pong…

Charles SANNAT

Lire ici pour le croire (more…)

¤ Les Etats-Unis n’ont plus d’or en réserve !!! (depuis le temps qu’on s’en doute !…)

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 44

Source : http://www.economiematin.fr/les-experts/item/3806-etats-unis-or-gold-standard-dollar

Note de Ü : Pour mémoire, nous qui lisons un peu de tout et surtout sur internet, nous ne sommes pas surpris par cette annonce officielle, car il y a longtemps maintenant que nous savons un paquet de choses au sujet de l’or en particulier et de la monnaie en général, depuis des mois voire des années. Ainsi, nous savions que : la Fed avait refourgué des lingots au tungstène à tour de bras, les banques centrales européennes n’arrivaient pas à remettre la main sur l’or qu’elles avaient mis en dépôt aux Etats-Unis, le cours de l’or papier est manipulé depuis des années, des investisseurs ayant acheté des parts d’or papier (ETF GLD) convertibles en or physique n’arrivaient pas à se faire livrer l’or physique auquel ils avaient droit, l’or stocké sous les tours jumelles s’est volatilisé le jour des attentats du 11 septembre 2001, les fixing de taux aussi sont manipulés (voir les scandales du LIBOR et de l’EURIBOR) etc… etc… Bref, tout est décidément bel et bien pourri dans le royaume de la Phynance…

¤ Les Etats-Unis n'ont plus d'or en réserve !!! (depuis le temps qu'on s'en doute !...) dans Etrange ea907c0490b6e222b206788b921e38d8_L

Les Etats-Unis n’ont plus que 418 tonnes d’or en réserve ce qui les renvoient au rang d’un pays comme Taiwan en 13ème position très loin derrière la place de leader. cc/Flickr/digitalmoneyworld

C’est un rapport officiel de l’Office of Inspector General Department of the Treasury donc de l’équivalent américain de notre Ministère des finances. Il a été rendu public très récemment. Il est daté du 4 janvier 2013. Vous trouverez le lien pour consulter le document original à la fin de notre dossier. Ce document présente les résultats d’un audit des réserves d’or de la FED, c’est-à-dire de la banque centrale américaine qui est censée détenir officiellement 8 113 tonnes d’or dans les coffres de Fort Knox. Cette information a été publiée ici sur le Blog de Jovanovic ou encore ici sur le site de Silverdoctor . Dans ce document passionnant on apprend et découvre officiellement ce qui couvait depuis plusieurs années.

Une rumeur qui devient réalité

Sur les marchés de l’or un vieux serpent de mer circule depuis de nombreuses années. La banque centrale américaine aurait de moins en moins d’or dans ses coffres. Loué, prêté, tout cet or a progressivement disparu dans les méandres de circuits financiers plus ou moins opaques. Bref plus personne n’était en mesure d’assurer la traçabilité et le suivi des réserves d’or. Ces rumeurs fondées notamment sur un afflux d’or physique sur les marchés incompatible avec le niveau de production mondiale et le maintien des stocks, pourtant comptablement inchangés, restait un mystère pour tous les intervenants et les observateurs.

418 tonnes d’or au lieu de 8133, détail du calcul

C’est vrai qu’il faut sortir la calculatrice puisque le rapport de l’Inspecteur Général communique des chiffres exprimés exclusivement dans l’unité FTO. Cela signifie Fine Troy Once et équivaut globalement à 31 grammes. Il suffit donc de multiplier le total des FTO par 31. Vous obtenez alors le montant total de grammes d’or détenu par la banque centrale américaine dans ses coffres. En divisant ce total par 1000 vous obtenez donc le nombre de kilos. En divisant encore par mille vous arrivez au nombre de tonnes détenues par la FED. Et là une immense surprise vous attend. Il n’y a plus que 418 tonnes d’or sous forme de lingots et de pièces toutes catégories confondues. (more…)

¤ « Les belles méthodes des démocrates ukrainiens ! » où comment on nous enfume…

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 40

Source : http://www.lecontrarien.com/2014/03/20

svoboda

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Aujourd’hui, je souhaitais quitter le champ économique pur pour faire une petite incursion au sujet de la crise ukrainienne. Évidemment, l’économie n’est jamais loin. Souvenez-vous de l’inversion sémantique dans l’ouvrage de référence 1984 ! Dans ce livre, tous les mots changent de sens. « La guerre c’est la paix » est l’un des slogans cardinaux de George Orwell mais ce n’est bien sûr pas le seul exemple. Le ministère de la Torture est rebaptisé ministère de l’Amour et tout est à l’avenant dans ce monde « orwellien ».

Ce qui pouvait sembler de la science-fiction ou n’être qu’un roman d’anticipation est en fait devenu réalité et vous pouvez contempler sous vos yeux, là, maintenant, les manipulations grossières auxquelles nous sommes soumis à longueur de journée. Encore ce matin, mon idole (et je le dis sans ironie tant il a bercé ma jeunesse de ses doctes explications) Bernard Guetta de France Inter y allait de son couplet anti-Poutine et de sa « russo-phobie » primaire !

Cette manipulation géopolitique à laquelle nous sommes confrontés est révélatrice des méthodes désormais employées sans vergogne par nos dirigeants sur tous les domaines, et ces outils et cette culture du mensonge posent incontestablement un problème démocratique de taille. Pour le dire plus clairement : la masse de mensonges qui nous est servi matin, midi et soir est tout simplement incompatible avec un exercice citoyen éclairé. C’est incompatible avec la liberté.

Les mots ont un sens et la défense de la vérité est le seul contre-pouvoir crédible contre le poison de la manipulation

Je fais partie de ceux qui considèrent que tout ne peut pas forcément être dit parce qu’il existe des cas où les « secrets d’État » ont effectivement une signification et que pour protéger les intérêts supérieurs de votre nation et du peuple il faut parfois cacher certaines choses. C’est une évidence qu’il convient de rappeler. Il ne s’agit donc pas d’être irresponsable dans la divulgation d’informations.

Néanmoins, ce qui se passe au sujet de l’Ukraine est tellement gros que cela mérite une nouvelle dose de ré-information.

Oui Poutine n’est pas un ange et sa conception de la démocratie est une conception russe de la chose, tout comme nous avons en France la nôtre et elle a beaucoup évolué ces dernières années, en tout cas depuis 2001 et plutôt vers la démocrassie que vers la Démocratie.

Comme vous le savez, la Russie est dans le camp des méchants et du « mauvais côté de l’histoire », en tout cas c’est ce qui nous est rappelé avec force et conviction ces derniers jours par nos dirigeants qui bombent le torse et tiennent des propos assez édifiants tellement les mensonges sont gros.

Ainsi, Laurent Fabius, notre ministre des Affaires étrangères, a tenu à rassurer le peuple de France, alors que notre pays sort à peine du psychodrame de l’affaire M’Bala M’bala et que l’on s’interroge toujours sur l’ambiguïté du geste dit de la « quenelle » qui serait un signe antisémite.
Rassurez-vous, en Ukraine, point n’est besoin de s’interroger trop longtemps puisque le parti Svoboda dont je vous ai déjà parlé est un parti fondamentalement et sans conteste de la pire espèce antisémite.

Donc notre ministre Fabius disait avec fermeté sur France Inter que :
« Quand on accuse ce gouvernement d’être d’extrême droite, c’est faux. » « Il y a trois membres du parti Svoboda qui est un parti plus à droite que les autres, mais l’extrême droite n’est pas au sein du gouvernement », a-t-il ajouté…

La démission sous la contrainte physique du président de la télé publique ukrainienne

Aujourd’hui, enfin hier, nous avons eu droit à une illustration extraordinaire de la conception de la démocratie des membres du « parti un peu plus à droite », comme dirait Fabius, puisque des membres élus au Parlement ukrainien de Svoboda ont pris d’assaut le bureau du président du France Télévision locale et lui ont «littéralement éclaté » la tête sur son bureau jusqu’à ce que ce dernier, sous une modeste « pression » physique, c’est-à-dire un lynchage en règle, prenne une feuille blanche tenue par un preneur d’otage fort sympathique et démocrate puisque soutenu par nous (les gentils) et signe « librement » sa démission qui, évidemment, dans un pays démocratique, ne serait pas valable et serait annulé par le tribunal des prud’hommes… Même que la victime pourrait demander quelques dommages et intérêts vu la violence de la scène que vous pourrez regarder sur la vidéo ci-dessous diffusée par le site Euronews. (more…)

¤ Sevra Baklaci, journaliste turque menacée de mort par les rebelles syriens

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 19

Source : http://www.michelcollon.info/Syrie-les-revelations-d-une.html

19 octobre 2013

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

¤ Sevra Baklaci, journaliste turque menacée de mort par les rebelles syriens dans Outils/Bon à savoir sevra-baklac16dc-b4db0Sevra Baklaci est une journaliste travaillant en Syrie depuis trois ans. L’an dernier, les rebelles ont lancé un avis de recherche à son encontre. Ils veulent sa peau au motif qu’elle a présenté le journal télévisé de la chaîne officielle syrienne et dénoncé leurs crimes. Actuellement, Sevra recueille, au péril de sa vie, les témoignages de Syriens victimes des groupes armés. Ses recherches confirment le projet génocidaire de la prétendue « rébellion » syrienne.

Traduction : « Sevra est accusée d’être une propagandiste du gang au pouvoir. »
Dans le logo : matloub qui signifie « wanted ».
Sevra, 25 ans, est originaire d’Antioche en Turquie, une ville à la frontière syrienne majoritairement arabophone où cohabitent harmonieusement Arabes, Turkmènes, Kurdes, Arméniens, sunnites, alaouites, chrétiens et juifs.Après avoir décroché un diplôme en sciences sociales à l’Université de Gaziantep (sud de la Turquie), Sevra décide de s’installer en Syrie pour parfaire son arabe.C’était quelque mois à peine avant le début du soi-disant « printemps syrien ». La Syrie était alors un pays relativement paisible. Sevra ne s’imaginait pas un seul instant que ce pays allait subitement basculer dans l’horreur.

Face à l’escalade de la violence, sa famille la supplia de rentrer en Turquie.

Mais elle refusa, préférant appuyer la résistance du peuple syrien contre l’impérialisme et ses mercenaires qui sèment la terreur dans le pays.

Sevra servit d’abord d’interprète en turc pour l’agence syrienne d’information SANA.

Puis, du jour au lendemain, elle se retrouva sous le feu des projecteurs en tant que présentatrice du journal télévisé syrien en langue turque.

Depuis quelques mois, elle écrit des articles pour Sol (La gauche), le journal du Parti communiste de Turquie (TKP).

Dans son dernier billet, Sevra révèle que l’extermination silencieuse des alaouites par les groupes takfiris porte un nouveau nom de code : « bidon d’huile »

Elle y explique que « bidon d’huile » (galounet zeyt en arabe) est un surnom utilisé par les djihadistes syriens pour désigner les alaouites.

Aux check-points tenus par la rébellion, les chauffeurs de bus qui sont de mèche avec les terroristes communiqueraient à ces derniers le nombre de « bidons d’huile » se trouvant à bord de leur véhicule.

Les alaouites identifiés comme tels seraient alors arrêtés et fusillés.

Certaines victimes ne seraient cependant pas massacrées sur-le-champ.

Sevra nous a en effet confiés que plusieurs milliers d’alaouites sont d’abord utilisés comme esclaves sur le front.

Les alaouites faits prisonniers seraient forcés de creuser des tunnels servant à acheminer des combattants, des armes et des vivres aux groupes terroristes.

D’après plusieurs témoignages recueillis par Sevra, une fois le travail accompli, les esclaves seraient éliminés.

Les dizaines de kilomètres de galeries découvertes par l’armée syrienne en divers endroits du pays s’expliqueraient ainsi par la mobilisation massive de prisonniers par les groupes djihadistes dans les travaux de creusement.

Sevra reproche certaines ONG internationales de minimiser voire de nier le projet génocidaire des groupes djihadistes actifs en Syrie.

Espérons que le monde entende sa voix avant que les terroristes ne la fasse taire à jamais.

Source : Investig’Action

¤ L’épidémie de suicides se poursuit chez les banquiers en 2014 : 13 morts en 3 mois !

Classé dans : Etrange,Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 17 : 18

Note de Ü : il y a deux ans c’était une vague de démission sans précédent chez les banquiers, maintenant, on a des suicides qui se succèdent à une régularité de métronome… Faut-il n’y voir qu’une série de coincidences et vraiment aucun lien avec la série de scandales qui agitent le monde de la finance (manipulation du cours du LIBOR et de l’EURIBOR, disparition de l’or physique, etc…) ?

Article du 7 avril 2014

Source : http://reseauinternational.net/lex-pdg-dune-grande-banque-retrouve-mort-femme-fille/

L’ex-PDG d’une grande banque retrouvé mort avec sa femme et sa fille

Faudra-t-il bientôt ouvrir une rubrique spéciale pour la mort des  ? C’est devenu un véritable métier à risques. Jan Peter Schmittmann, ancien patron de la grande banque , a été retrouvé mort avec sa femme et l’une de ses filles dans leur maison de Laren aux .

Les  appellent ça (prudemment ou pudiquement) un drame familial. Drame, certes, familial, aussi. Mais ça ne nous dit pas ce qui s’est passé. Ça ne dénoterait pas un esprit tordu que de rattacher cette mort à la série de  de ces derniers temps dans le milieu de la banque et de la .

C’est le 13ème cette année. On est presque tenté de dire un de plus, et ce n’est pas par cynisme. Des , des accidents et des « drames familiaux », il y en a tous les jours. Mais 13 en 3 mois et dans le même secteur, ça commence à faire beaucoup. Que se passe-t-il dans ce milieu ? Ceux qui travaillent dans le monde de la banque et de la finance sont peut-être plus fragiles ? Mais j’en doute un peu.

Rappelons que M. Schmittmann était PDG du géant hollandais ABN Amro au moment où cette banque fut rachetée pour un peu plus de 100 milliards de dollars par le consortium bancaire formé par Royal Bank of Scotland, Santander et Fortis en 2007. Avant son départ en 2009, il a vu la banque Fortis au bord de la faillite à cause de la  et toute une série d’opérations de sauvetage de sa banque par le gouvernement néerlandais.

Avant sa mort il possédait la société 2 phase 2, une société d’investissement et de transactions financières. Il était également cofondateur de 5 Park Lane BV, et était membre du conseil de surveillance de Delta Lloyd Bank.

Liste des décès dans le milieu de la finance en 2014

1er- Deutsche Bank, William Broeksmit 26 Jan

2e – le premier de  cette année au Royaume-Uni, Gabriel Magee 27 Jan

3e – (ex Réserve fédérale) Russell Investments, Mike Dueker

4e – Swiss Re AG Communications Director, Tim Dickenson

5e – (ex banquier), Richard Talley, un cas étrange

6e – 2ème de JP Morgan, Ryan Henry grue

7e – 3ème de JP Morgan Hong Kong, Li Junjie

8e – National Bank of Commerce, James Stuart Jr

9e – 4ème de JP Morgan Jason Alan Salais

10e – Vertical Group trader, Edmund Reilly

11e -5ème JP Morgan puis Levy Capital, Kenneth Bellando

12e – 6ème de JP Morganer? Biker, Lawyer

13e – ex-PDG ABN Amro Bank (Dutch): Jan Peter Schmittmann

Avic (more…)

16 mars 2014

¤ NSA & C° : lire « The Intercept » pour faire obstacle à la volonté étatsunienne d’hégémonie globale à la Matrix ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 11 : 48

Source : Agoravox « Un devoir civique, lire The Intercept », article de Automates Intelligents (JP Baquiast), version avec commentaires (version du samedi 16 mars 2014 à )

Un devoir civique, lire The Intercept

The Intercept est le journal fondé par Glenn Greenwald, Laura Poitras et Jeremy Scahill pour diffuser les informations rapportées par Edward Snowden et décrivant en détail les activités de la NSA, de la CIA et d’autres agences américaines afin d’espionner le web mondial. Ces trois journalistes, comme nul ne devrait l’ignorer, ont été et demeurent l’objet de persécutions multiples visant à les réduire au silence. Ils ont le courage de les braver, peut-être au péril de leur vie. Ils ont été rejoints par une poignée de militants décidés à combattre l’hégémonie des susdites Agences sur le web.

¤ NSA & C° : lire

C’est pourquoi The Intercept doit absolument devenir une des sources de références pour ceux qui se préoccupent de comprendre en profondeur comment va le monde. Ajoutons cependant, à l’intention des ingénus, que comme tout ce qui provient du web peut être piraté et déformé par divers « malware », il faudra toujours à l’avenir se demander si les textes présentés comme venant de The Intercept sont bien de lui.

Dans l’immédiat, nous ferons confiance aux articles déjà publiés par le Journal. Le premier de ceux-ci décrit la façon dont la NSA utilise l’espionnage sur les réseaux afin d’identifier les individus à cibler en vue d’assassinat par des drones. Compte-tenu de la lutte menée contre les Talibans en Afghanistan et au Pakistan, on dira que la chose est de bonne guerre. Mais la technique peut être aussi employée pour détruire, par des drones ou autrement, toute personne jugée nuisible. Il peut s’agir de vous. Il peut s’agir de moi.

Le deuxième article est un reportage photographique commenté concernant les implantations de la NSA et d’autres grandes agences sur le territoire américain. Ces immeubles hébergent des serveurs mémorisant les milliards d’informations collectées par les agences depuis quelques années. Ils hébergent aussi d’importantes équipes d’analystes et de hackers chargé de pirater les communications et les ordinateurs d’ennemis éventuels de l’Amérique. La définition en est si large qu’elle peut inclure, à nouveau, vous et moi.

Mais l’article qui doit aujourd’hui retenir toute notre attention concerne les méthodes employées à très grande échelle pour pénétrer les réseaux et les ordinateurs de millions d’usagers du web, qu’ils se trouvent aux Etats-Unis ou à l’étranger. «  How the NSA Plans to Infect ‘Millions’ of Computers with Malware  » On notera que ces opérations sont conduites à partir du siège de la NSA à Fort Meade, mais sont pleinement relayées par les services secrets britanniques, le désormais célèbre GCHQ, ainsi qu’au Japon et dans 3 autres pays, Australie, Canada, Nouvelle Zélande composant avec l’Amérique et le Royaume-uni le groupe dit des Five Eyes. Ceux qui, en Europe, déplorent l’excessif assujettissement des gouvernements aux stratégies américaines, devraient se demander jusqu’à quel point les services secrets des pays de l’Union européenne collaborent avec la NSA et plus généralement avec les Five Eyes dans le recueil et l’exploitation d’informations piratées dans les ordinateurs des usagers européens du Net. (more…)

¤ Disparition du Boeing de Malaysia Airlines : survol à basse altitude des Maldives et atterrissage secret sur l’île base US de Diego Garcia ?

Classé dans : Outils/Bon à savoir,Politique/Societe — uriniglirimirnaglu @ 11 : 36

Source : Agoravox, article d’Ariane Walter intitulé « Malaisya Airlines : Vingt ingénieurs de « Freescale » à bord », avec ses commentaires (version du dimanche 16 mars 2014 à 10h15)

avec une mise à jour du 24 mars 2014 car un article de croah.fr (http://croah.fr/corbeau-dechaine/boeing-777-lavion-aurait-survole-les-iles-maldives/) indique que le Boeing (dont on nous dit désormais qu’il s’est abîmé dans l’océan indien au nord-ouest de l’Australie) aurait été vu survolant une des îles Maldives à très basse altitude… Or la ligne qui va des Maldives au supposé point de chute dans la mer passe au dessus de… l’île US de Diego Garcia…! D’ailleurs on apprend aussi que l’aéroport de cette île était tout comme celui des Maldives programmé dans le simulateur de vol du pilote… http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203380158047-boeing-disparu-le-simulateur-de-vol-du-pilote-livre-ses-premiers-secrets-657795.php

et toujours avec une mise à jour du 22 mars 2014 grâce à un article de Minurne Résistance daté du 21 mars 2014 : « VOL MH370 : UNE AUTRE HYPOTHESE ? (par Maurice D.)« , selon lequel un brevet a été déposé par Freescale et … quatre des passagers de l’avion disparu… quatre jours après leur disparition… !!!

Extrait de l’article : « Quatre jours après la disparition de l’avion, le Bureau international des brevets en a enregistré un, pris par un groupe de scientifiques, quatre Chinois tous originaires de Suzhou, une ville située près de Shangaï et un Américain, chacun en détenant 20 % : Peidong Wang, Zhijun Chen, Zhihong Chen, Li Yin et… Freescale semiconductor d’Austin au Texas. Quatre individus et une société. Or, coïncidence nous dira-t-on, mais il n’y aura que les idiots et les naïfs pour le croire, il y avait justement à bord du vol MH370 toute une équipe de Chinois et de Malais se rendant à Pékin « pour affaires », dont Wang, les deux Chen, Yin et des cadres de Freescale (voir le lien en fin d’article). Au total une vingtaine de personnes, rien que des ingénieurs et des cadres supérieurs. Car le brevet en question intéresse énormément les Chinois en train de faire un effort de guerre considérable pour développer leur marine autant que leur aviation. »

Malaisya Airlines : Vingt ingénieurs de « Freescale » à bord

¤ Disparition du Boeing de Malaysia Airlines : survol à basse altitude des Maldives et atterrissage secret sur l'île base US de Diego Garcia ? dans Outils/Bon à savoir malaysia-8ab63 Il y avait donc vingt employés du groupe Freescale à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Ils étaient en route pour une réunion d’affaire en Chine.C’est le PDG du groupe, Greg Loewe, qui l’a annoncé dans un communiqué précisant que douze d’entre eux étaient de nationalité malaisienne, huit de nationalité chinoiseFreescale Semiconductor est une firme basée à Austin. Elle dispose d’une équipe de spécialistes dédiée à l’appui aux forces de défense. Les produits commerciaux de Freescale couvrent divers secteurs : -Les Communications sur le champ de bataille -L’avionique -Les bandes radar HF par L et S -Le guidage des missiles -La guerre électronique -L’identification, ami ou ennemi (IFF ) OK…Personne n’en parle dans les media mainstream. Est-on là au cœur des raisons de cette disparition ? il paraît évident que ce ne sont pas des laveurs de vitres qui faisaient ce voyage mais des ingénieurs de haut niveau.Alors ?Les chroniques de Rorschach approfondissent ainsi le sujet :« Concernant le mystère du vol MH370, deux informations importantes n’ont pas été diffusées. 1)- A l’aide de l’armement électronique d’aujourd’hui, un avion peut sembler disparaître. 2) Les vingt passagers de Freesacle sont liés à des contractants US de la Défense dans le domaine de l’armement électronique high tech. Les capacités de la guerre électronique comprennent des armes qui permettent de cacher des avions. Cet armement électronique est non seulement disponible, il est d’ores et déjà en cours de déploiement. A-t-il été utilisé pour masquer ou camoufler l’avion disparu ? » Mais voyons ce que sont ces nouvelles techniques : « De nouvelles armes électroniques permettent le brouillage , l’aveuglement , l’assourdissement et plus encore, de sorte qu’un avion pourrait disparaître des radars de détection tandis que les systèmes de sécurité ne seraient pas activés . Au niveau du radar les stratégies de contre-mesures électroniques basiques utilisées dans la guerre électronique sont : 1 ) les interférences radar 2 ) la modification des cibles 3 ) la modification des propriétés électriques de l’air . Par exemple, un rapport d’évaluation du renseignement américain a conclu qu’une attaque israélienne contre l’Iran irait bien au-delà des frappes aériennes avec des avions de combat et verrait probablement le déploiement d’armes électroniques contre le réseau électrique, l’Internet, les réseaux de téléphonie mobile ainsi que les fréquences d’urgence utilisées par les premiers secours en Iran. Autre exemple, Israël a développé une arme capable d’imiter un signal de maintenance qui commande au réseau des portables de  » se mettre en veille  » stoppant ainsi efficacement les transmissions. En 2007, l’armée syrienne a obtenu un avant-goût de cette guerre quand les radars de défense aérienne du pays ont étés leurrés par les forces Israéliennes. Dans un premier temps, elles ont fait en sorte qu’ils ne montrent aucun avion dans le ciel puis l’instant d’après, elles ont fait en sorte que les radars montrent des centaines d’avions. L’année dernière, il a été annoncé que la nouvelle technologie de la furtivité des avions les rend invisible non seulement au radar mais également à l’œil humain à la manière d’une cape d’invisibilité.  » A-t-on à faire à un détournement fait pour éliminer ou capturer ces cerveaux ?Ce matin un nouvel élement, révélé par le Nouvel Obs, rend cette thèse possible : Deux sources proches de l’enquête ont indiqué à Reuters que des données radar suggèrent que le vol MH370, qui a disparu samedi sans laisser de traces, a été délibérément orienté vers les îles Andaman,. Un avion non identifié qui pourrait être le Boeing 777 en question suivait un cap défini par des « waypoints », ce qui suppose que quelqu’un ayant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu’il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, dit-on de mêmes sources. Tout ceci n’est-il pas su depuis longtemps par les différents gouvernements. ? Pourquoi perdre du temps à chercher des débris qui n’existent pas ? Y a-t-il des négociations secrètes ? A-t-on sacrifié 219 passagers pour éliminer 20 savants ? Ou a-t-on enlevé 20 cerveaux pour utiliser leurs connaissances ? Que sont devenus les autres passagers ? (more…)
123456

Une pause café - Une person... |
LE TECHNICIEN DU RISQUE |
Sauvons les animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vues de Babi
| Mouvement Citoyen Chrétien
| CRC-PHONE IMPACT EXPERT